Post Top Ad

6 août 2012

Les Larmes de l'Assassin

Les Larmes de l'Assassin

Titre : Les Larmes de l'Assassin
Auteur : Anne-Laure Bondoux
Editions : Bayard (Jeunesse)
Pages : 227 pages

Résumé :
 

L'homme et la femme Poloverdo avaient un enfant qui poussait comme le reste sur cette terre, c'est-à-dire pas très bien. Il passait ses journées à courir après

 les serpents. Il avait de la terre sous les ongles, les oreilles décollées à force d'être rabattues par les rafales de vent, et s'appelait Paolo. Paolo Poloverdo. C'est lui qui vit venir l'homme, là-bas, sur le chemin, par un jour chaud de janvier. Cette fois-là, ce n'était ni un géologue, ni un marchand de voyages, et encore moins un poète. C'était Angel Allegria. Un truand, un escroc, un assassin.

 

Mon opinion personnelle :

 

Je crois que j'ai rarement lu un livre aussi beau, aussi profond. Aussi humain. Il y avait dans chaque phrase une beauté et une vérité impressionnante. Ce n'était pas un beau roman, où tout finit bien. Non. Il y avait la trahison, la mort et le mensonge dans chaque page. Mais c'est ce qui en a fait sa merveillosité. Je n'arrive même pas à trouver les mots pour le décrire. C'était si touchant, si bouleversant ! A en couper le souffle, vraiment. Je n'imaginais vraiment pas trouver une aussi belle histoire d'amour paternel en ce roman. On a peine à imaginer qu'un homme qui tue, sans trembler, sans ressentir la moindre émotion, puisse s'attacher à un orphelin (Par sa faute) à ce point, à tel point qu'il a donné sa propre vie pour lui, et tout ce qu'il avait. C'était magnifique. Vous devriez vraiment le lire, adolescents et adultes.
Le 6 août 2012 à 16:16 / Par / 0 Commentaire(s)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Petite explication pour mettre un commentaire :

- Ecrivez dans le cadre dédié à cet usage.
- Choisissez votre profil. Je vous recommande "Anonyme", "Compte Google" ou "Nom/URL".
- Cliquer sur "Publier".

Et le tour est joué ! Merci !

Post Top Ad