Post Top Ad

12 mai 2013

Le faire ou mourir

Le faire ou mourir

Titre : Le faire ou mourir
Auteur : Claire-Lise Marguier
Editions : Rouergue (Doado)
Année de parution : 2011
Pages : 103 pages

Résumé :

Vus de l'extérieur, ils faisaient plutôt peur, ceux de la bande à Samy, avec leurs coupes de cheveux étranges, leurs vêtements noirs, leurs piercings... Mais le jour où les skateurs s'en sont pris au nouveau du collège, Dam, avec son physique de frite molle, c'est Samy qui s'est interposé et lui a sauvé la mise. Et c'est comme ça qu'ils se sont rencontrés, et que l'histoire a commencé. Samy a essuyé le sang qui coulait de la tempe de Dam, avec sa manche noire. C'était la première fois que quelqu'un le touchait avec autant de douceur...

Mon opinion personnelle :

J'avais beaucoup entendu parler de ce livre sur la blogo', il a eu un passage bruyant, alors je l'ai emprunté dans une de mes médiathèques, pour voir un peu tout ça. Et bien je l'ai trouvé en effet très impressionnant. Les personnages étaient vraiment très attachants, ou rebutants. On avait Damien, ado mal à l'aise dans son corps et dans sa tête, plein de souffrances. Son ami, Samy, attentionné, doux, protecteur, que j'ai beaucoup aimé. Le père de Damien, un personnage horrible, à gifler, violent, méchant, incompréhensible. Je l'ai détesté, tout comme sa mère et sa soeur Céline, aveugles et insolentes. Le style de l'auteur était poignant, vivant, touchant, je l'ai beaucoup apprécié. J'ai en revanche une interpellation : Les mots collège/lycée sont confondus, ça varie. Le terme exact est lycée, puisque Samy a 18 ans et Dam 16. Enfin bon, ce n'est qu'un détail ! Quant à l'intrigue, elle m'a vraiment remué. Je ne m'attendais pas vraiment à ça, car c'était vraiment très lourd et dur. Beaucoup de thèmes sensibles sont abordés, je ne vais pas les relever pour ne pas gâcher le suspense. On sent vraiment une évolution au niveau du narrateur, ce qui était intéressant. Le lecteur était plongé dans sa vie, il avait envie de le secouer, de le rendre plus rebelle. Certains passages étaient certes assez choquant, mais c'était totalement dans le contexte. On ressentait vraiment la douleur de Dam. C'était d'autant plus présent grâce à l'absence de dialogues, car les passages au discours direct sont incrustés dans les passages descriptifs ou narratifs. J'ai en revanche eu beaucoup de mal avec la fin. Elle était présentée de façon très étrange. Je l'ai beaucoup aimée, mais il m'a fallu un important recul pour la comprendre, et pour comprendre le rapport avec le titre. Mais maintenant, je me rends compte que c'était un excellent coup de l'auteur. Le lecteur est totalement plongé dans l'histoire, et ne prend pas garde... La couverture était elle aussi très belle, symbolique et dans le thème. Voilà, en bref, une grosse claque qui ouvre les yeux sur l'intolérance chez les ados et entre les générations. Un roman que tout le monde devrait lire pour se rendre compte de ce qui se passe vraiment. Une belle dénonciation de l'auteur, que je félicite. A lire d'urgence !
Le 12 mai 2013 à 20:07 / Par / 6 Commentaire(s)

6 commentaires:

  1. Il m'interpelle depuis un bout de temps, celui-là... Mais je ne le trouve jamais!
    En tout cas, ce résumé mystérieux me fait saliver et cette histoire d'intolérance et tout, ça m'intrigue beaucoup! J'espère que j'arriverai à le dénicher quelque part parce que j'ai très envie de le lire!!
    Merci pour ton avis! =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, lis-le, c'est du dramatique, ça devrait te plaire ;)
      Non sérieusement c'est une sublime histoire qui broie le coeur, mais qui crie pour aider ceux qui subissent des choses aussi horribles que Damien.

      Supprimer
  2. Il m'a tenté passé un moment , ta chronique relance mon intérêt .

    RépondreSupprimer
  3. Comme pour toi, ce livre fût une claque !

    RépondreSupprimer
  4. Comme pour toi, ce livre fut une véritable claque..

    RépondreSupprimer
  5. Comme pour toi, ce livre fût une claque !

    RépondreSupprimer

Petite explication pour mettre un commentaire :

- Ecrivez dans le cadre dédié à cet usage.
- Choisissez votre profil. Je vous recommande "Anonyme", "Compte Google" ou "Nom/URL".
- Cliquer sur "Publier".

Et le tour est joué ! Merci !

Post Top Ad