Post Top Ad

9 juin 2013

50 cents

50 cents

Titre : 50 cents
Auteur : Thomas Carreras
Editions : Sarbacane (Exprim')
Année de parution : 2013
Pages : 342 pages

Résumé :

50 cents, c'est : Une virée folle à San Francisco.

Au menu : Un baron du crime russe, une tueuse bien tarée, un chef de guerre zimbabwéen adepte de la machette, un biker au tee-shirt ZZ Top rose fluo et des flics patibulaires.

Ce qui les rassemble : Une pièce de 50 cents magique...

Ca te branche ? Alors laisse tomber la chemise hawaïenne, enfile ton gilet pare-balles et dis au revoir à ta mère, parce que ça va chauffer !

Mon opinion personnelle :

Je tiens à remercier en premier lieu les éditions Sarbacane pour l'envoi de ce roman !!

Lorsque j'ai demandé Le monde de Charlie à Myriam Touche qui gère le service presse des éditions Sarbacane, elle m'a envoyé par la même occasion 50 cents. J'avais vu que ce livre venait de sortir, mais je ne sais pas, ça n'avait pas fait tilt dans ma tête. Je me suis dit : "Why not ?", et je l'ai commencé juste après sa réception. Je l'ai fini hier, et j'en suis encore toute retournée !

Je commence par les personnages. Une avalanche d'hommes et de femmes complètement timbrés mais délicieusement attachants et dangereux. J'étais un peu perdue au début, mais je m'y suis faite par la suite. J'ai été fan de Moby, une jeune femme psychopathe, tueuse redoutée de tous. Et de Barthélémy et Trafalgar, deux flics qui veulent se la jouer à la dure mais qui ont en fait un coeur gros comme ça. J'aimerais pouvoir vous parler de tout le monde, mais il y en a tellement ! Je n'aurais jamais assez de place...

Ensuite, le style de l'auteur. Je dois dire qu'au début, j'ai "grave flippé" (Je me la joue en accord avec le style !) Parce que ce bouquin contient un sacré paquet d'insultes, de vulgarités, de gros mots et tout ce qui concerne le vocabulaire à censurer. Mais autrement, après, je me suis nettement plus appropriée les grossièretés  et certaines, totalement loufoques, m'ont bien faire rire.

L'intrigue ! Alors là, je dois dire que c'était... Sanglant. L'idée de la pièce de 50 cents porte-bonheur était sympa, pas forcément extraordinaire, je crois presque que c'était trop surnaturel pour moi et qu'on aurait pu s'en passer. Mais ce que j'ai préféré n'aurait plus eu de sens sans elle... J'ai nommé LE SANG ! Non, je ne suis pas une dangereuse psychopathe. Je n'aurais jamais cru dire ça un jour, mais tous les meurtres, tous les combats, tous les règlements de compte m'ont donné la pêche. Ce livre déborde clairement d'énergie !! Impossible de s'ennuyer avec lui. Il y a toujours un rebondissement qui arrive. Je croyais être un peu perturbée par les allers et retours dans le temps, mais en fait, non. Sinon, je me suis bien éclatée à suivre les péripéties des personnages qui s'enchaînaient très bien.

La fin m'a fait tomber des nues. Je ne m'attendais pas vraiment à cela, et j'ai fait une overdose de sang à cause d'un crime en particulier. Ouiiiiiiiiin, mon passage préféré durant le roman est réduit en cendre d'un coup de plume. Mais j'en m'en suis vite remise et redégusté mon sang rapidement. (Vous croyez que j'ai des tendances vampiriques ?) C'était une belle fin, pas trop happy-end comme je les aime, et prometteuse. Bin oui, dans le roman l'auteur (Qui au passage n'a que 18 ans) fait une allusion à un second tome, demandant qui lève la main. Et je ne lève pas la main, mais les mains, les jambes, les yeux, les cheveux, enfin tout ce qu'on peut lever ! J'en veux encore !

Pour ce qui est de la couverture, ça casse un peu mon avis, mais je dois dire que je n'ai pas accroché. Normal, je n'aime pas le jaune, mais l'associer en plus avec du violet, je n'adhère pas. Mais l'expression "L'habit ne fait pas le moine" n'en est qu'encore plus vraie avec cet ouvrage !

En conclusion, une très bonne surprise, je ne m'y attendais pas vraiment. J'ai adoré ! Une bouffée d'air frais très sympathoche, mais aussi sanguinaire. Je conseille fortement cet ouvrage qui vous donnera des frissons !

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

Partenaires

Livre reçu dans le cadre d'un partenariat avec les éditions Sarbacane ! Merci !

Le site de l'auteur : http://www.thomascarreras.fr
Le 9 juin 2013 à 17:11 / Par / 8 Commentaire(s)

8 commentaires:

  1. Eh ben! Ta chronique aussi donne la pêche! ;-)
    J'ai hésité, en regardant le programme de parutions, mais, comme tu le remarques si justement, la couverture ne me tentait vraiment pas, même si elle n'est pas si moche, juste un peu...particulière! Mais, j'avais surtout peur de me perdre parmi tous les personnages et les péripéties, parce que même le résumé n'a quasiment ni queue ni tête, alors moi qui ne suis pas très fute-fute...! Mais ton avis, et celui d'un autre bloggeur que j'apprécie me font penser que je me pencherai quand même très certainement sur ce livre dépeint comme une vraie petite merveille! Merci pour ton avis!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je voulais bien faire le message x)
      Oui, Nathan a la forme aussi dans son article !
      J'espère que tu le liras, on s'y retrouve bien une fois le cap des premières pages passé !

      Supprimer
  2. C'est vrai que je ne suis pas fan non plus de la couverture, et puis je déteste quand il y a trop de mots vulgaires ^^ Mais, encore une fois, pourquoi pas, après tout ton avis est quand même très positif :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crois que personne n'est totalement gaga de la couverture :P
      C'est vrai qu'il y a pas mal de mots pas jolis jolis, mais bon, on s'y habitue ! (J'ai appris des répliques bonnes à balancer notamment à mon frangin !)
      Je pense que tout le monde devrait tenter l'aventure 50 cents !

      Supprimer
  3. La couverture n'est pas vraiment comme je les aime mais j'avais déjà lu une très bonne chronique dessus. Le tien semble très positif aussi finalement. Je me laisserai sans doute tentée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu le liras, il en vaut vraiment la peine !
      C'est un ouvrage dynamique !

      Supprimer
  4. Ça fait plusieurs fois que j'avais lu de bonnes critiques sur ce livre, alors je l'ai lu, et je dois dire que je suis très surpris, moi qui n'aime pas la vulgarité, et qui suis réfractaires au grossièretés, ici, on en redemande, tellement le rythme est soutenu, et l'énergie abondante.
    Pour ce qui est de la couverture, je ne pense pas qu'elle soit si repoussante, elle est attirante, bien que spéciale, parce qu'elle est différente ! Et puis une fois dans la lecture on comprend pourquoi elle est si spéciale, en effet, elle est aussi dérangée que le livre lui même !
    Je recommande.
    Bonne lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que dans le thème du livre, les vulgarités sont tout à fait appropriées.
      Je comprends tout à fait ton point de vue : A lecture délirante couverture loufoque !
      Bonne lecture également !

      Supprimer

Petite explication pour mettre un commentaire :

- Ecrivez dans le cadre dédié à cet usage.
- Choisissez votre profil. Je vous recommande "Anonyme", "Compte Google" ou "Nom/URL".
- Cliquer sur "Publier".

Et le tour est joué ! Merci !

Post Top Ad