Post Top Ad

10 juillet 2013

Je reviens de mourir

Je reviens de mourir

Titre : Je reviens de mourir
Auteur : Antoine Dole
Editions : Sarbacane (Exprim')
Année de parution : 2008
Pages : 135 pages

Résumé :

Marion aime Nicolas à ce point : Jusqu'aux coups, jusqu'aux "clients" qu'il la force à voir. Elle s'emploie à le contenter, il s'emploie à l'anéantir. Autre histoire, autre "conte défait", Eve dévore les hommes, usant du sexe pour tuer l'amour dans l'oeuf... Jusqu'au jour où David tente de gagner sa confiance. Du destin de l'une dépendra la survie de l'autre.

Mon opinion personnelle :

Tout d'abord, un grand merci aux  éditions Sarbacane et plus particulièrement Myriam Touche pour ce partenariat !

Mhum. Je suis assez déstabilisée pour écrire cet article. Lorsque j'ai vu le titre et la couverture, j'ai été attirée. Le résumé, assez violent, m'a fait hésiter, et puis... J'ai voulu lire ce roman car pour moi, la meilleure façon d'éviter les drames est d'en prendre connaissance. Et moi qui dévore les drames, je n'avais jamais rien lu de ce type. Mais au final, je suis un peu déboussolée...

Les personnes étaient totalement... Lunatiques. Marion, forcée de se prostituer par son petit ami. Si sensible, si délicate, si meurtrie et pourtant si amoureuse... Elle m'a beaucoup touché. Nicolas, son copain... Pas besoin de préciser que je l'ai détesté, ne comprenant pas son raisonnement et son insouciance. Eve était un personnage étrange, jamais sûre d'elle, blessée, robot, fantôme de son âme... Elle m'a aussi touché, mais moins que Marion. Quant à David... Je n'avais qu'une envie : Le gifler.

Le style de l'auteur dévoilait beaucoup d'émotion, de dureté, et laissait songer le lecteur entre chaque révélation. C'était très fort, mais très beau.

Le plus dur à décomposer, c'est l'intrigue. J'avais un peu peur au début, de trouver des scènes très crues, et que le roman soit très centré sur la partie "sexualité". En fait, pas du tout, au contraire. L'auteur cherche beaucoup plus l'émotion, et il y a très peu de scènes, en tous cas pas plus que dans un roman pour adolescents classique. L'horreur de la vie de ces deux jeunes femmes était très bien approfondie, et expliquée. J'ai en revanche été déçue d'être parfois perdue dans les deux quotidiens présentés. Il y avait un autre problème : Je me sentais trop étrangère au roman, pas intégrée. J'avais trop l'impression d'être spectatrice, de ne pas pouvoir participer au livre. Ca m'a un peu gênée.

La fin était... Stupéfiante. J'étais bouche bée. Toutes les grands révélations qui auraient dû faire bouger le livre arrivent à la fin, et m'ont rendu folle. Un revirement de situation incroyable. Tout le roman est remis en cause, et c'était génial. L'auteur nous offre un final qui serait digne des plus grands auteurs. Je m'incline !

Le titre était très symbolique, et la couverture, quoique un peu particulière, parfaite. Au début, je me posais une question en la voyant, mais à la fin, je comprends tout... Et suis émerveillée.

Voilà donc un roman assez particulier, bien écrit, instructif, très creusé, avec une fin superbe, mais une importante distante mise entre le lecteur et les pesonnages. Je le recommande donc, mais pas avant 15 ans. Pour bien comprendre, il faut être mature, car c'est très réfléchi.

J'ai bien aimé !
Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

Partenaires

Livre reçu dans le cadre d'un partenariat avec les éditions Sarbacane ! Merci !
Le 10 juillet 2013 à 19:43 / Par / 4 Commentaire(s)

4 commentaires:

  1. Je n'avais encore jamais lu une chronique sur ce livre ...
    Pour le moment, j'en ai trois autres des éditions Sarbacanes à lire, et d'ailleurs, j'ai hâte ^_^

    Tu as eu les résultats du brevet ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'innove ^^
      Lesquels ?! A part Sur la tête de l'amour ^^
      Oui ! Je suis déçue :
      26.5 en Maths (Je suis pas une Scientifique ^^)
      31 en Histoire/Géo (Vu le bruit qu'a fait la difficulté des sujets cette année, je suis plutôt contente)
      32 en Histoire des Arts (Incompréhension totale : J'y ai mis tellement de coeur, de temps, de passion, de choses... Je suis très à l'aise à l'oral, et n'avais pas l'impression de m'être ratée... Parents, amies, prof : Personne ne comprend la note ! J'ai eu un différend avec un des deux membres du jury, ça vient peut-être de ça... En tous cas, je suis verte, car si j'avais bien eu comme je le pensais 34 à peu près, j'avais la Très Bien.... Enfin bon, s'il le dit !)
      37 en Français (Là je suis ravie !)
      Voilà !!

      Supprimer
    2. C'est quand même vraiment pas mal =D
      Je ne me souviens pas de mes notes, mais ce n'étais pas aussi bien ^^

      Pour les livres, j'ai reçu Sur la tête de l'amour, 50 cents, et La drôle de vie de Bibow Bradley ;-)

      Supprimer
  2. Tu m'intrigues avec ce titre, bises !

    RépondreSupprimer

Petite explication pour mettre un commentaire :

- Ecrivez dans le cadre dédié à cet usage.
- Choisissez votre profil. Je vous recommande "Anonyme", "Compte Google" ou "Nom/URL".
- Cliquer sur "Publier".

Et le tour est joué ! Merci !

Post Top Ad