Post Top Ad

12 août 2013

Everness Tome 1 : L'odyssée des mondes

Lecture(s) en cours...Everness Tome 1 : L'odyssée des mondes

Titre de la série : Everness
Titre du tome : 1. L'odyssée des mondes
Auteur : Ian McDonald
Editions : Gallimard (Jeunesse)
Année de parution : 2013
Pages : 329 pages
Prix : 17,90 €

Résumé :

Londres, de nos jours. Everett assiste au kidnapping de son père, par de mystérieux hommes en noir. Pourquoi a-t-on enlevé ce scientifique renommé? Et pourquoi la police doute-t-elle de son récit ? Quand l’adolescent reçoit un fichier qui révèle l’existence de mondes parallèles, il part à la recherche de son père et atterrit dans un autre Londres, sillonné de zeppelins, comme l’Everness. Le curieux équipage de ce dirigeable – une jeune pilote intrépide, une capitaine courageuse et un second citant la Bible – va l’aider dans sa quête dangereuse…

Mon opinion personnelle :

Je n'avais jamais entendu parler de ce livre jusqu'à ce qu'on me propose de le lire pour le comité de lecture jeunesse de ma médiathèque principale. Par la suite, j'ai vu plusieurs articles, très variés, sur différents blogs. J'avais donc hâte de m'en faire mon propre avis. Ce que je peux vous dire, c'est que ma lecture a été laborieuse !

Le seul point positif selon moi dans cet ouvrage a été les personnages. Et encore, pas tous. J'ai pas mal accroché avec Everett, petit génie qui détient l'avenir du monde entre ses mains. J'ai adoré sa copine Sen, personnage atypique, loufoque, touchante, au passé trouble. Anastasia, sa mère adoptive, m'a également beaucoup touché. Je n'ai pas vraiment accroché avec le père d'Everett, on avait l'impression qu'il ne faisait rien pour se sortir de sa misère.

Le style n'était pas top du tout, très ennuyeux et terne, avec des descriptions peu réalistes, et des longues phrases dans lesquelles on se perdait. Egalement, le choix de narration n'était pas forcément judicieux, ça cassait pas mal l'ambiance...

Je ne suis absolument pas fan de l'intrigue non plus. C'était un sacré mélange entre fantastique, réaliste, science-fiction, steampunk... On s'y perdait un peu. J'ai trouvé ça vraiment très long à débuter, l'action se met difficilement en place, les personnages sont barbants... On commence avec une bonne idée de base, qui finalement part un peu dans tous les sens. De bons points sont installés, seulement, après, l'auteur les laisse en plan, et c'est vraiment dommage. Pendant ma lecture, je n'avais qu'une envie : Le finir et passer à autre chose. J'ai souvent trouvé que ça faisait très brouillon, très peu organisé... Ca ne donnait pas envie de poursuivre la lecture. Alors certes, il y avait tout de même de bonnes anecdotes, qui empêchaient le roman de totalement couler, comme les passés des personnages, leurs activités... Le problème, c'est que l'auteur partait dans son univers, tellement captivé et à fond dedans qu'il en oubliait un peu le lecteur sur le bord de la route. En effet, il y avait tout un tas de choses imaginées qui semblaient claires pour l'auteur, mais pas vraiment pour le lecteur. De ce fait, celui-ci devait suivre la cadence du romancier avec un rythme trop soutenu pour avoir le temps de comprendre les idées farfelues de l'auteur.

La fin ne m'a pas donné envie d'en savoir plus. Encore une fois, c'est assez spécial, brouillon, et pas très prometteur. On se pose bien sûr des questions, mais les réponses ne paraissent pas obligatoires à connaître. Ce n'est pas tellement vivant, on ne se sent pas concerné, on est trop spectateur, pas acteur. C'est bien dommage, car je pense que l'idée aurait pu être bonne.

Idem pour le titre et la couverture, je ne suis pas convaincue. Des couleurs trop sombres et des formes assez particulières m'ont rebuté. Je reconnais en revanche que la symbolique est assez forte.

Bon, une lecture qui n'a pas su m'emporté, et qui m'a plus ennuyée qu'autre chose. Des personnages attachants mais plongés dans un style et dans un univers moroses, brouillons. Loin d'être addictif, ce livre me donnait envie de le refermer au plus vite. Je ne recommande donc pas vraiment cet ouvrage trop speace à lire et à découvrir...
Je n'ai pas aimé...
Merci quand même au comité lecture jeunesse pour cette lecture !
Le 12 août 2013 à 16:21 / Par / 6 Commentaire(s)

6 commentaires:

Petite explication pour mettre un commentaire :

- Ecrivez dans le cadre dédié à cet usage.
- Choisissez votre profil. Je vous recommande "Anonyme", "Compte Google" ou "Nom/URL".
- Cliquer sur "Publier".

Et le tour est joué ! Merci !

Post Top Ad