Post Top Ad

10 août 2013

Gone Tome 2 : La faim

Gone Tome 2 : La faim

Titre de la série : Gone
Titre du tome : 2. La faim
Auteur : Michael Grant
Editions : Pocket Jeunesse
Année de parution : 2013
Pages : 665 pages
Prix : 8,10 €

Résumé :

Imaginez...
Cela fait trois mois que les enfants de la petite ville californienne de Perdido Beach sont piégés dans une bulle qu'ils ont baptisée la Zone. Trois mois que tous les habitants de plus de 15 ans ont disparu. La nourriture commence à manquer, la famine s'annonce et personne n'a de solution.
Bientôt des dissensions éclatent entre les « mutants », qui développent des pouvoirs surnaturels, et les « normaux ». Le chaos s'installe en ville.
Sans compter qu'un danger bien plus terrible menace les habitants de la Zone. L'Ombre, une créature inquiétante terrée dans les collines, appelle ses serviteurs. Elle s'est réveillée. Et elle a faim !

Mon opinion personnelle :

Après avoir adoré le premier tome, j'avais hâte de débuter celui-ci. Lorsque ma tante me l'a prêté, j'étais ravie, et me suis mise à le dévorer rapidement. Après un début un peu laborieux qui m'a fait craindre pour la suite, je persiste à dire que Gone est une série que j'adore et que je compte bien continuer !

Les personnages m'ont encore une fois transporté. On sent qu'ils mûrissent, qu'ils vieillissent prématurément, qu'on a à faire avec des adultes encore adolescents ou enfants. Dans ce tome, il y a pas mal de décès, on sent que la survie des enfants devient de plus en plus compliquée. J'ai encore une fois beaucoup aimé Sam et Astrid, même si Brianna commence à bien me plaire également. J'ai trouvé certains comportements touchants, comme ceux d'Orc, de Duck, de Dekka... D'autres honteux tels que Jack, Caine, Drake...

La plume de Grant m'a encore une fois fait voyager. J'étais plongée dans son univers, j'avais du mal à en sortir. Son vocabulaire reste simple, mais envoûtant, avec des points de vue qui varient, ce qui était très agréable à lire. L'ambiance était très sombre, parfois un peu pesante, néanmoins, elle dégageait quelque chose de plaisant, d'angoissant, mais de délicieusement cruel...

Pour l'intrigue, j'avoue, au début, j'ai vraiment eu peur. Ca ne bougeait pas vraiment, j'avais du mal à repartir dans le truc, j'étais perdue, il ne se passait pas grand chose... C'est lent à repartir. Il m'a fallu à peu près 200 pages pour bien m'ancrer dans l'histoire. Mais une fois partie, je ne pouvais plus m'arrêter ! Beaucoup d'action, de suspense, de mystères rendaient l'histoire passionnante et terrifiante. On perd pas mal de monde encore une fois, ce qui donnait un aspect assez dramatique, rehaussé par des espoirs révélés vrais. J'ai été un peu déçue par la romance Astrid/Sam qui ne s'affirme toujours pas beaucoup, je n'en veux pas beaucoup, mais j'en demande quand même un peu plus. J'ai été très surprise par certains partis pris de l'auteur, des idées qui me semblaient plutôt mauvaises au départ se montraient excellentes par la suite. J'ai trouvé qu'il y avait un peu trop de bêbêtes mutantes, ça devenait un peu "too-much". Ce n'est qu'un détail qui ne m'a pas terriblement gêné. On a également beaucoup plus de "dégénérés", des ados avec des pouvoirs. Ca se confirme, des tensions commencent à se montrer. C'est assez surprenant, choquant et violent pour certains passages, mais en même temps, c'est innovant. Ca m'a donc bien plu. Un passage en particulier, avec Sam et Drake, m'a laissé bouche bée, mais quelque part m'a enchanté. On sent qu'une chose incroyable se prépare pour les prochains tomes, ce qui pique ma curiosité...

Le final, s'il n'est pas grandiose, était assez différent de ce qu'on peut voir, et plutôt intéressant. On repart avec tout un tas d'anecdotes à décortiquer, de questions posées. Les dernières phrases particulièrement sont assez étranges. En effet, l'auteur met en place quelque chose de totalement improbable, ravivant un souvenir du lecteur un peu oublié, mais pourtant capital. C'est original et surprenant, ça donne vraiment envie d'en savoir plus. Je dirais même que c'est très cruel !!

Le titre du tome correspond bien au livre. C'est assez succinct et simple, cependant, c'est très symbolique, et bien en accord avec ce volet. La couverture et la quatrième de couverture sont très belles, dans des tons très chauds, avec des personnages déterminés mais blessés, lassés de cette situation. Très bien imaginé !

Donc pour tout vous dire, malgré quelques frayeurs, j'ai adoré ce second tome. Les personnages, le style, le scénario, que de beautés ! C'est toujours et encore bourré d'originalité et totalement captivant. On a vraiment envie d'en savoir plus ! Je compte toujours lire la suite, et j'ai vraiment hâte !! Si vous n'avez pas débuté cette série, il le faut, car elle fait des étincelles. Ca s'oriente vers un côté bien plus sombre et bien moins plat, c'est super ! Un excellent second tome qui ne demande qu'à être lu si vous avez dévoré ou même simplement lu le premier.

J'ai adoré !
Merci à Stéphanie pour ce prêt, ainsi que pour celui du premier tome !! Et pour la découverte de la série !
Le 10 août 2013 à 12:19 / Par / 6 Commentaire(s)

6 commentaires:

  1. J'ai depuis très longtemps envie de me lancer dans cette saga... A voir sérieusement ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, surtout que les 2 premiers tomes existent maintenant en poche... Je te la conseille vivement, c'est addictif !

      Supprimer
  2. Halala, Gone :') Je suis une fan trop trop fan ! C'est terrible o/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais vu ça sur ton blog !! J'adore cette série aussi, j'ai vraiment hâte d'en lire plus !

      Supprimer
  3. Contente de voir que tu l'as aimé ! J'adore cette saga :)

    RépondreSupprimer

Petite explication pour mettre un commentaire :

- Ecrivez dans le cadre dédié à cet usage.
- Choisissez votre profil. Je vous recommande "Anonyme", "Compte Google" ou "Nom/URL".
- Cliquer sur "Publier".

Et le tour est joué ! Merci !

Post Top Ad