Post Top Ad

6 août 2013

Un présent imparfait

Un présent imparfait

Titre : Un présent imparfait
Auteur : Jean-Marie Defossez
Editions : Seuil
Année de parution : 2008
Pages : 106 pages
Prix : 7,50 €

Résumé :

Isabelle ne supporte plus ce monde dans lequel règnent le mensonge et la lâcheté.
Elle refuse de manger et se laisse dépérir. Ses parents, impuissants devant sa détresse, l'envoient dans un centre de soin. D'abord réticente, seule la promesse d'avoir son propre appartement à la sortie de la cure la motive. Doucement, la thérapie porte ses fruits. Isabelle prend quelques grammes chaque jour, se laisse apprivoiser. Et, surtout, il y a Mathieu et sa guitare qui l'envoûtent. Le monde peu à peu devient moins sombre...

Mon opinion personnelle :

Quand je suis tombée sur ce livre à la médiathèque, je l'ai tout de suite pris, persuadée de l'adoré. Sauf qu'après lecture, je l'ai bien aimé, mais beaucoup moins que prévu...

La narratrice m'a vraiment tapé sur les nerfs. Il y avait une immaturité et un égoïsme profond dans chacune de ses paroles, et ça m'a beaucoup gêné. J'avais toujours l'impression qu'elle voulait se montrer supérieure, et ça m'agaçait beaucoup. A côté, la sensibilité de Mathieu m'a plu un peu plus. Mais je n'ai pas vraiment de gros flash avec les personnages.

Le style était lui plutôt agréable, doux, mais avec des mots puissants qui faisaient plus ou moins effet, ça dépendait des pages. On ne peut pas dire non plus que j'étais fan, mais ça coulait bien. La raison pour laquelle l'auteur a écrit cet ouvrage était également plaisante à connaître.

En débutant ma lecture, je m'attendais à un feu d'artifice d'émotions. Ca commence avec beaucoup de surprise, je ne m'attendais pas vraiment à ça. On assiste donc à la reconstruction d'une ado après une tentative de suicide. Certes, c'était émouvant, intéressant, mais j'ai trouvé ça un peu terne. Il manquait le petit déclic qui rend un livre passionnant. J'ai bien aimé suivre l'épopée de cette ado qui se bat, mais ça ne m'a pas captivé. Alors oui, il y avait une romance, mais non, elle n'était pas bien exploitée du tout. C'était trop... Etrange. Pour moi, c'était plus une amitié. Mais il y avait quand même de bons éléments, comme la sculpture, les pensionnaires...

La fin ne m'a pas terriblement emballé, bien qu'elle ait été tout de même sympa. Une bonne révélation, une bonne action, mais pas assez de mise en forme. Dommage ! C'était quand même assez touchant, mais il me manquait le truc que j'attendais depuis le début. Grr ! Mais autrement, j'ai bien aimé l'idée principale.

Le titre m'a beaucoup plu avant ma lecture, beaucoup moins après. Je suis à cheval sur la symbolique, et là... Moyen quoi. Pareil pour la couverture, j'ai accroché avec les couleurs, mais pas avec les illustrations...

Vous l'aurez compris, c'est une déception pour moi. J'ai quand même aimé, mais pas assez... Trop de détails négligés ou déplaisants ont gâché ma lecture. Je la recommande tout de même, car je pense qu'elle peut plaire. Je suis peut-être passée à côté d'une beauté !
Je suis déçue...
Mais...
J'ai bien aimé !
Le 6 août 2013 à 23:27 / Par / 4 Commentaire(s)

4 commentaires:

  1. Je passe. Vu ton billet ça ne me fait pas trop envie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas un mauvais livre, mais... Voilà quoi :)

      Supprimer
  2. Oh c'est dommage, le résumé avait l'air sympa...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord. Ceci dit, je suis peut-être passée totalement à côté, vu la taille, ça vaut le coup de tenter.

      Supprimer

Petite explication pour mettre un commentaire :

- Ecrivez dans le cadre dédié à cet usage.
- Choisissez votre profil. Je vous recommande "Anonyme", "Compte Google" ou "Nom/URL".
- Cliquer sur "Publier".

Et le tour est joué ! Merci !

Post Top Ad