30 janvier 2013

Manhattan Girls Tome 1

Manhattan Girls Tome 1

Titre de la série : Manhattan Girls
Numéro du tome : 1
Auteur : Joanna Philbin
Editions : Albin Michel
Pages : 330 pages

Résumé :

Vous êtes traquée par les paparazzi parce que vous êtes la fille d'un super top model ? Vous rêvez de fuir Manhattan parce que tous les hôtels fashion à la ronde appartiennent à votre père ? Vous voulez chanter vos propres chansons alors que l'icône pop du moment est votre mère ? Bienvenue dans l'enfer du glamour, des fêtes qui tournent mal et des gaffes qui font le tour de YouTube !
 
Mon opinion personnelle :
 
J'ai adoré ce roman. Je ne m'attendais pas du tout à cela, et j'ai été ravie ! Bien loin d'être un livre sans queue ni tête, il y avait ici une vraie leçon de vie. Lizzie, Hudson et Carina sont trois amies dont les parents sont célèbres. Trois filles qui rêvent de vivre leur vie, de voler de leurs propres ailes. Mais, soit à cause de l'ombre de leur mère, de l'autorité de leur père ou encore de la jalousie mêlée à l'indifférence de leur mère, elles ne peuvent pas. Mais vont tout faire pour changer ça... C'était très bien écrit, bien pensé. Les personnages étaient attachants, surtout Todd, ce garçon un peu perdu. Cependant, durant sa période "Icone de la mode", Lizzie était agaçante et imbue de sa personne. Mais ça allait avec le contexte, et ça changeait rapidement. Avant et après, elle était très appréciable, avec son amour pour la littérature, et sa naïveté. Le style d'écriture m'a bien plu également. L'histoire d'amour qui dédoublait la véritable intrigue était parfaite, bien ficelée, et finissait d'une manière surprenante. Ce roman montre l'envers du décor pour les "filles de", comme s'appellent les trois amies. Peut-être qu'en revanche, le début ressemblait un peu trop à Quatre filles et un jean... La couverture, très jolie, donnait vraiment envie de lire. Quant à la fin, elle est alléchante, et ne donne qu'une envie : Lire le tome 2, que je projette d'acheter. Bref, lu et approuvé !
 
Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

29 janvier 2013

Papa-Longues-Jambes

Papa-Longues-Jambes

Titre : Papa-Longues-Jambes
Auteur : Jean Webster
Editions : Gallimard (Jeunesse)
Pages : 212 pages

Résumé :

" Un bienfaiteur, qui désire rester anonyme, offre de t'envoyer à l'université. En échange, tu lui écriras chaque mois une lettre donnant des détails sur ta vie là-bas. " Pour Judy Abbott, jeune orpheline élevée dans un foyer fort ennuyeux, la proposition est aussi surprenante qu'inespérée. Elle accepte de bonne grâce de se plier aux exigences de son mystérieux tuteur, auquel elle a donné le surnom affectueux de Papa-Longues-Jambes.

Mon opinion personnelle :

J'ai adoré ce petit roman épistolaire. J'étais assez sceptique au début, et puis... Pfiut ! Je me suis vraiment attachée au personnage de Judy. Drôle, ambitieuse, douce, rêveuse.. Tout pour plaire ! Papa-Longes-Jambes était bien plus mystérieux. Malheureusement, j'ai découvert bien trop tôt son identité. Pas de suspense. En revanche, je ne m'attendais absolument pas à ce final, que j'ai adoré. Certaines lettres étaient assez longues et répétitives, mais je n'avais jamais vraiment le temps de m'ennuyer. Bon point ! Le style d'écriture était simple, limpide. Les petites illustrations qui parsemaient les lettres étaient très divertissantes. L'intrigue était bien pensée, assez incongrue, mais développée et charismatique. Peut-être que je le recommande pour des lecteurs plus jeunes. Pour ceux qui aiment lire, c'est une merveille, mais il devrait également plaire à ceux qui n'affectionnent pas la lecture. Bref, à lire, même s'il ne s'agit pas d'un coup de coeur !

Merci à Marie M qui m'a prêté ce roman, et à Mme C. qui me l'a conseillé !

27 janvier 2013

Judy, portée disparue

Judy, portée disparue

Titre : Judy, portée disparue
Auteur : Anne Cassidy
Editions : Milan (Macadam)
Pages : 187 pages

Résumé :

Huit ans. Huit ans déjà que Judy a disparu au coin de la rue. Pourtant, pour sa sœur Kim, Judy est partout. Pas un jour sans que Kim ne pense à elle. Pas un jour sans qu'elle croie l'apercevoir parmi les autres enfants. Judy n'est plus là ; mais elle prend toute la place. Et Kim ne vit plus que pour cet infime espoir : retrouver sa sœur.

Mon opinion personnelle :

J'ai fait quelque chose de rare en refermant ce livre. J'ai pleuré. C'était juste magnifique. Même le mot magnifique n'est pas suffisant pour décrire ce roman. C'est incroyable. Je me suis tout de suite attachée à Kim, le personnage principal. Elle pouvait se montrer agaçante, mais également très touchante. Tout au long du bouquin, l'auteur nous mène sur des pistes totalement différentes de la fin. Jamais je ne l'ai suspectée. Et pourtant, elle m'a frappée en plein coeur. Parsemé de flash-back, cet ouvrage m'a énormément remuée, du début à la fin, mais surtout dans les dernières pages. Je ne pouvais plus m'arrêt de lire ! Au fond de moi, je voulais tellement retrouver Judy, moi aussi... Je voulais croire à toutes les pistes données dans le livre. Il était très court mais très beau. C'était tout son charme. Je crois que je l'ai encore préféré à L'affaire Jennifer Jones, de la même auteur. II y avait ici une vraie leçon de vie, avec un cas très commun malheureusement et effrayant. L'intrigue était simple mais déroutante. Ecrire un livre sur les enfants disparus n'est pas une mince affaire, et pourtant, c'est un superbe résultat. Un grand bravo à Anne Cassidy, et un grand merci. Quant à vous, lecteurs, je vous recommande vivement cet ouvrage, qui prend aux tripes et qui emporte. Peut-être qu'il est inutile de le préciser, mais ce bouquin vient de gagner sa place dans la catégorie "Mes 10 Coups de Coeur"... Bravo, encore une fois, ou même mille fois !

25 janvier 2013

Le sourire de Joséphine

Le sourire de Joséphine

Titre : Le sourire de Joséphine
Auteur : Claude Helft
Editions : Gallimard (Jeunesse)
Pages : 145 pages

Résumé :

 " 26 mai 1804. Cela s'est passé si vite que je n'ai pas eu le temps vraiment d'être impressionnée avant d'arriver devant... l'Impératrice ! J'étais clouée sur place. Le seul mouvement qui m'animait était la chaleur qui me montait aux joues. Je devais m'empourprer à vue d'œil ! A ce moment, Mme Bonaparte a souri. Sa bouche, qui est petite, s'est étirée juste un peu et tout son visage a rayonné. Est-ce de la magie ? Je jure qu'une force, un charme m'ont touchée et forcée de sourire à mon tour. "

Mon opinion personnelle :

Bof, bof, bof. Adorant la collection Mon Histoire, j'ai été très déçue par ce livre. J'ai trouvé l'histoire plate, j'avais l'impression de jouer à un jeu vidéo. Je n'ai pas appris grand chose, et je trouve ça dommage. Le niveau du texte était très bas, et je me suis ennuyée tout au long du livre. Le personnage prinipal Léonetta, ne m'inspirait rien du tout. Je pense que j'étais trop âgée pour apprécier ce roman à sa juste valeur. Dommage ! Mais de mon point de vue, je déconseille ce bouquin, malheureusement. Pourtant, à voir comme ça, il me tentait bien...

24 janvier 2013

Les Confidences de Calypso Tome 2 : Trahison Royale

Les Confidences de Calypso Tome 2  : Trahison Royale

Titre de la série : Les Confidences de Calyspo
Titre du tome : 2. Trahison Royale
Auteur : Tyne O'Connell
Editions : Gallimard
Pages : 318 pages

Résumé :

Tout a changé cette année à Saint-Augustin, le pensionnat pour jeunes filles le plus huppé d'Angleterre. Calypso partage la chambre de Honey, la plus terrible garce de l'établissement. Star et Georgina, ses meilleures amies, n'ont plus qu'un prénom à la bouche : Indie, la nouvelle. Et pourquoi les textos si prometteurs que lui envoyaient le prince Freddie et Billy, le capitaine de l'équipe de sabre, s'arrêtent-ils brutalement? Calypso ne sait plus trop où elle en est : sa jalousie maladive lui joue-t-elle des tours ou a-t-elle de bonnes raisons de s'inquiéter ?

Mon opinion personnelle :

J'ai beaucoup aimé ce second tome des Confidences de Calypso, malgré quelques petits points noirs. J'ai été ravie de retrouver Calypso, Star, Honey, Georgina, Freddie, Billy et tous les autres. Les nouvelles personnages m'ont vraiment plu, notamment Portia et Mme Bibron. Même si Portia ne semblait pas assez fragilisée par la disparition de sa mère.. Par contre, Calypso a beaucoup changé dans ce tome. Elle est devenu franchement vulgaire ! Et très imbue de sa personne. De plus, son petit jeu entre Freddie et Billy était assez pénible et immoral. Néanmoins l'intrigue était vraiment bien ficelée, il y avait même du suspense ! Rien à redire sur ce point ! A part le fait que la fin était peut-être trop proche de celle du tome 1. J'ai aussi beaucoup aimé les passags à l'escrime, et tous les petits rebondissements qui ont pu arriver dans l'histoire. La couverture était superbe, comme celle du premier tome. J'ai vraiment hâte de lire le troisième tome !

20 janvier 2013

J'ai décidé

J'ai décidé

Titre : J'ai décidé
Auteur : Isabelle Rossignol
Editions : Flammarion
Pages : 174 pages

Résumé :

"Je m'écroule sur mon lit. Pas envie de me déshabiller. Même plus envie d'essager de dormir. Tout ce que je voudrais, ce serait parler à quelqu'un qui me comprendrait." Cynthia doit faire un choix difficile, surtout quand on a 17 ans. Mais elle n'est pas seule : l'espoir renaît de sa rencontre avec des femmes qui la guident et la comprennent. Grâce à elles, Cynthia comprend que son seul choix sera celui de la liberté de son corps et de son esprit.

Mon opinion personnelle :

J'avais très très envie de lire ce livre, alors je me le suis offert il y a quelques temps. Son tour est enfin venu dans ma PAL, et j'ai été ravie de pouvoir enfin le lire. Pas de surprise, c'était un superbe roman. Je me suis tout de suite attachée à l'héroïne, Cynthia. Elle était totalement perdue, désorientée, en quête de son identité et d'un choix. Car oui, le résumé est implicite, mais on s'en doute : A 17 ans, Cynthia est enceinte d'un garçon dont elle n'a rien à faire, qu'elle ne revoit plus. Que faire ? Avorter ? Le garder ? Tout le roman est basé sur cette question. Trois personnages en plus du planning familial vont l'aider : Lulu, sa voisine et amie d'enfance, qui lui conseillera de le garder pour ne pas offenser Dieu. Fatima, une fille de sa classe qui lui imposera presque l'avortement. Et enfin, sa professeur de Français, qui elle, lui conseillera d'écouter son coeur et sa raison, en lui faisant peser le pour et le contre. C'est cette relation qui m'a le plus touchée. Elle était très belle et cela démontrait que derrière chaque professeur, il y a un être humain, et même plus, un coeur. Les parents de Cynthia, eux, ne sont pas au courant de l'affaire, et j'avoue que cela m'a un peu dérangé : J'aurais aimé avoir leurs avis. Mais son père est routier, donc présent le temps d'un chapitre. Sa mère, elle, n'a que faire de sa fille, car elle est aussi perdue qu'elle. Peut-être que parfois, Cynthia était agaçante, à ne rien faire, à se lamenter. Mai bon. C'était normal, quelque part... Le style de l'auteur était étrange. Il y avait de drôles de formulations : Des "que" qui passaient à la trappe, des "toutes" dans l'expression "de toutes façons"... Mais bon, ça ne m'a pas trop gêné. La fin était très belle, mais pas à mon goût. Pour dire vrai, j'aurais aimé que l'héroïne prenne l'autre choix. Mais bon, elle était de même satisfaisante. Voilà, un roman que je vous recommande vraiment, pour sa beauté et sa profondeur. Même si le cadre, très banlieusard, peut donner une impression de peu de sérieux, surtout avec le début du livre très frappant, il faut le lire. Vraiment. Car il s'agit d'une vérité qui s'affirme un peu plus chaque jour...

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

Fin du challenge inversé !!

Bonjour !!!

Aujourd'hui, j'ai le plaisir de vous annoncer la fin totale du challene lecture : Challenge inversé, avec Marie du blog Les livres de Marie !
Ce fût un très bon challenge, avec beaucoup de plaisir, et très peu de déception !
Revoici la liste que j'avais à lire, avec une appréciaton pour chaque.

1. La voleuse de livres : Je n'ai pas aimé du tout.
2. Comment (bien) rater ses vacances : J'ai aimé.
3. Quatre filles et un jean Tome 5 : Pour toujours : J'ai adoré.
4. Cavale : J'ai adoré.
5. Les confidences de Calyps Tome 1 : Romance royale : J'ai adoré.
6. Cool de chez cool : Je n'ai pas trop aimé.
7. L'arbre de Noël : J'ai aimé.
8. A la vie, à la mort : J'ai adoré.
9. Des baisers pour plus tard : Je n'ai pas trop accroché.
10. Toi et moi à jamais : Je n'ai pas aimé du tout ou presque.

Voilà voilà ! Un énorme merci à Marie, qui accepte toujours de faire des challenges avec moi ! J'ai très hâte d'en commencer un autre !

Bonne journée !

Mlle Mathilde, administratrice du blog.

Cavale

Cavale

Titre : Cavale
Auteur : Holly Goldberg Sloan
Editions : Gallimard (Jeunesse)
Pages : 330 pages

Résumé :

Élevés par un père violent et instable qui les traîne depuis bientôt dix ans de ville en ville, Sam et son jeune frère ont appris à ne compter que sur eux-mêmes. Jusqu'au jour où la route de Sam croise celle d'Emily, une jeune lycéenne. Et leur vie est bouleversée. Mais ce bonheur est aussi fragile qu'intense.

Mon opinion personnelle :

C'était le dernier livre du challenge que je devais lire. Je l'avai déjà repéré, et je l'avais trouvé intéressant, j'avais envie de le lire. Avec bonheur, je n'ai pas été déçue. C'était profond, magique ! Je ne sais même pas par où commencer. Alors... Les personnages. Fantastiques. Emily était meurtrie. Bobby était manipulateur. Riddle était handicapé. Sam était courageux. Clarence était dangereux. Debbie était douce. Tim était réfléchi. Jared était amusant. On trouvait en chaque personnage un caractère différent. Ensuite, le style. Rien à redire. Agréable, simple, pas du tout vulgaire... Parfait  ! Les phrases étaient bien tournées, on ressentait vraiment l'émotion dans chaque expression. J'en avais des frissons ! Puis, le scénario. Bien pensé, très bien construit. On avait peut-être un peu trop de mélanges parfois, on passait trop souvent d'un personnage à l'autre. Mais sinon, c'était très bien orchestré. Les périodes heureuses n'étaient pas trop longues ou trop courtes, de même que pour les périodes malhereuses. Petit détail qui m'a un peu déçue : J'ai trouvé qu'il y avait trop peu d'approfondissement dans l'histoire d'amour entre Sam et Emily. On ne savait pas vraiment s'ils étaient amis, en couple, séparés... A la fin, c'est un peu plus clair, mais seulement pour une phrase... Dommage. Je n'ai également pas trop aimé tous les malheurs qui arrivent à Bobby le jour du bal. C'était trop pour être vrai ! Et enfin, pour finir, la couvertue. Je ne l'ai pas trop aimée, il n'y avait pas assez de symbole. Par contre le titre est parfait ! Voilà, une lecture que je vous recommande avec mon coeur. Car comme l'a dit Marie dans son article, il s'agit d'une superbe leçon de vie !

[Ce livre fait partie du Challenge Lecture Inversé avec Marie !]

17 janvier 2013

La mafia du chocolat

La mafia du chocolat

Titre : La mafia du chocolat
Auteur : Gabrielle Zevin
Editions : Albin Michel (Wiz)
Pages : 391 pages

Résumé :

La fille chérie du défunt parrain du chocolat n'a que faire de son héritage. Pour elle, la vie doit être une routine absolue. Aller au lycée, prendre soin de son frère adoré et de sa grand-mère mourante. Et surtout, éviter Gable, parfait loser et ex-petit ami. Oui, tout allait bien jusqu'à ce que cet imbécile de Gable soit empoisonné par le chocolat issu de la fabrique illégale des Balanchine. Que la police la croie coupable, passe encore.
Qu'elle se retrouve à la une des journaux télévisés, inévitable. Qu'on la harcèle au lycée en la traitant de criminelle, d'accord. Mais voir revenir dans sa vie sa famille mafieuse au complet est le pire des châtiments. Anya se demande si elle ne va pas devoir renoncer aux cours et sortir son revolver, histoire de mettre de l'ordre dans les affaires...

Mon opinion personnelle :

J'avais adoré Je ne sais plus pourquoi je t'aime. Je m'attendais donc à quelque chose de fantastique pour ce livre... Et... C'est ce que j'ai eu ! C'était totalement envoûtant. Je voulais toujours en savoir plus ! Il fallait m'arracher mon bouquin des mains, vraiment. Tout d'abord, les personnages. Excellents. Mûrs, réfléchis, intéressants, bien interprêtés, j'étais charmée. Surtout par Win et Natty, qui reçoivent tous les deux mon Premier Prix "Personnage" pour ce livre, chacun à leur façon, avec des styles opposés. J'ai eu en revanche un tout petit peu plus de mal avec Nana. Elle perd la tête, certes, mais bon, là c'était un peu exagéré, elle était carrément lunatique. Ce qui m'a arraché un sourire, c'est qu'elle est née en 1995 (Et oui, n'oublions pas que l'histoire se passe en 2083 !) et qu'elle n'a donc que 3 ans de plus que moi à l'initiale. Dans ce roman, c'est l'ancêtre, qui raconte sa vie d'antan, et on retrouve totalement notre mode de vie actuel ! Les abréviations, les maladies, les livres papiers... Amusant ! Ensuite le scénario. Rien à redire, c'était parfait. Toujours les bons éléments pour me combler : Suspense, amour, humour, danger. La totale ! Ici, les années ont passé, et le chocolat est devenu illégal, considéré comme une drogue. (Beaucoup de femmes doivent s'y reconnaître, non ? Et je ne vise personne !) J'avais un peu peur au début, de trop tomber dans de la science-fiction, mais pas du tout ! Par contre, peut-être que tout était trop laxiste autour du chocolat. Son illégalité n'était peut-être pas assez marquée. Néanmoins, ça ne m'a pas gêné. Niveau style d'écriture, rien à redire, des phrases toujours cohérentes, recherchées et simples à la fois. Petit bémol tout de même : La fin était un peu rapide, et pas très détaillée. Surtout, elle s'arrêtait à un instant très flou. J'espère qu'il y aura un second tome, car sinon, pour moi, je n'en sais pas assez... La couverture m'emballait totalement, sa matière, son fameux coeur en chocolat qui fond... Bravo, je vous le recommande vivement !

Merci à Marie, grâce à qui j'ai pu lire ce roman qui me faisait de l'oeil depuis longtemps !

15 janvier 2013

SOS Titanic

SOS Titanic

Titre : SOS Titanic
Titre de la série : Mon Histoire
Auteur : Christine Féret-Fleury
Editions : Gallimard (Jeunesse)
Pages : 138 pages

Résumé :

" 15 avril 1912, 2 h 20 du matin. Je suis sur le pont avec d'autres passagers qui, comme moi, s'efforcent de ne pas gêner l'équipage. Personne ne parle. Les hommes ont le visage grave et tendu ; une femme prie à voix basse. Nous marchons à pleine vitesse. Qui aurait cru que le Carpathia pouvait aller si vite ? le capitaine a posté des vigies à l'avant, avec mission de guetter les glaces à la dérive, ou le moindre signe du Titanic. Tout paraît tranquille, trop tranquille : la mer est plate comme un lac, les étoiles brillent avec intensité dans le ciel noir. Il fait de plus en plus froid. Comment imaginer qu'à quelques milles d'ici un navire aussi énorme soit en perdition ? "

Mon opinion personnelle :

Passionnée de ce tragique évènement historique qu'est le nauvrage du Titanic, j'avais repéré ce livre, et l'avait finalement acheté. Et bien, je n'ai pas été déçue ! Je l'ai dévoré. J'ai adoré Julia, l'héroïne. Son journal était pertinent, bien construit, et, comme on le découvre à la fin du livre, a un avenir prometteur ! Peut-être en revanche que Jack était un peu trop absent... J'aurais aimé en savoir plus sur lui. J'ai apprécié l'original fait de découvrir le nauvrage, mais du point de vue d'un autre bateau. Le style était parfait. Il y avait, en plus de l'histoire du Titanic bien sûr, une petite enquête policière qui ne m'a pas déplue du tout. Au contraire ! Petit point négatif, j'ai trouvé que le naufrage était long à venir, et qu'après, ça allait trop vite. Dommage. Sinon, la lecture était fluide et simple à comprendre. A la fin, j'ai vraiment eu l'impression d'avoir bien clôturé le roman sur une touche positive. La documentation fournie à l'issue du bouquin était bien construite et intéressante. J'ai également adoré la couverture. Egalement, un énorme bon point : Plusieurs faits ou personnages ont réellement existé. Notamment Jack ! Ca, c'était vraiment quelque chose d'essentiel qui concluait en beauté le roman. Bref, bravo, et je vous le recommande !

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

14 janvier 2013

L'Affaire Jennifer Jones

L'Affaire Jennifer Jones

Titre : L'Affaire Jennifer Jones
Auteur : Anne Cassidy
Editions : Milan (Macadam)
Pages : 371 pages

Résumé :

Au moment du meurtre, tous les journaux en avaient parlé pendant des mois.Lies dizaines d'articles avalent analyse l'affaire sous tous les angles. Les événements de ce jour terrible à Berwick Waters. Le contexte. Les familles des enfants. Les rapports scolaires. Les réactions des habitants. Les lois concernant les enfants meurtriers. Alice Tully n'avait rien lu à l'époque. Elle était trop jeune. Cependant, depuis six mois, elle ne laissait passer aucun article, et la question sous-jacente restait la même : comment unie petite fille de dix ans pouvait-elle tuer un autre enfant ?
 
Mon opinion personnelle :
 
J'ai beaucoup aimé ce roman. Déjà, l'idée de scénario a tout de suite accroché avec moi. De plus, la révélation qui arrive tout début du livre est incroyable ! Je ne m'en doutais absolument pas. Ce fût une agréable surprise. En revanche, peut-être que le début était un peu trop long à vraiment démarrer. Mais après la révélation, je voulais toujours en savoir plus ! C'est donc un bon point. Ensuite, le style de l'auteur était frais, dynamique, et entraînant. Les personnages étaient peut-être trop "loins", sauf pour Alice. Elle, je l'ai plus ou moins sentie avec moi, en moi pendant la lecture. Pour ce qui est de Carole, la mère d'Alice, j'ai été assez touchée par son passé. Il est dur, et pas très drôle, même si maintenant, sa situation serait considérée comme honteuse... C'est une femme qui se bat pour faire vivre sa fille, quitte à devoir vendre son corps pour cela. Pour une fois d'ailleurs, malgré les apparences, ce n'était pas ce qu'on peut appeler une "mauvaise mère". Souvent dans les bouquins de ce type, il s'agit d'un cliché, et bien là, il est brisé, et ça fait du bien ! Petit détail : J'ai été déçue d'avoir des parties coupées ainsi entre le passé et le présent, j'avais du mal à m'y retrouver. Peut-être que ce qui m'a aussi un peu dérangée fût le radical changement de caractère d'Alice. Comment peut-on passé, en six ans, d'un caractère rebelle, spontané, dur, à une personne douce, calme, réfléchie ? Un peu trop d'écart donc entre les deux personnalités d'Alice. La fin m'a un peu déplue, je m'attendais à autre chose, et là, c'était un peu too much à mon goût. Mais globalement, ce qui m'a vraiment fait aimer ce bouquin, c'est la diversité des thèmes abordés... Nous avions vraiment de tout ! J'ai également apprécié la couverture, l'idée de l'empreinte de cadavre en papier journal était très symbolique. Bref, un livre que je vous recommande vivement !
 
Merci à Charlotte, grâce à qui j'ai découvert et lu ce superbe roman !

13 janvier 2013

New !

Bonsoir !

Aujourd'hui, j'installe encore une nouveauté sur mon blog...

Deux nouveaux onglets dans la barre au dessus des articles !

Le premier, Ma PAL, où seront regroupées touts mes lectures à venir dans ma Pile A Lire !

Le second, My Wish-List, où seront mis tous les titres des livres que je souhaite lire ou posséder !

Je laisse tout de même pour le moment l'onglet sur le côté gauche "Sur ma table de chevet", le temps de s'habituer ;)

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui !

Bonne soirée !

Mlle Mathilde, administratrice du blog.

PS : J'en profite pour ajouter que je ne serai pas très présente sur le blog cette semaine, pour cause de stage. Où ? Avec les livres bien sûr ! Dans la Bibliothèque Départementale de Prêt de mon département !

La Voleuse de livres

La Voleuse de livres

Titre : La Voleuse de livres
Auteur : Markus Zusak
Editions : Pocket Jeunesse
Pages : 558 pages

Résumé :

Un roman où il est question : d'une fillette, de mots, d'un accordéoniste, de fanatiques, d'un boxeur juif, d'un certain nombre de vols... C'est la Mort elle-même qui raconte cette histoire. Dotée d'un humour noir, sarcastique, mais compatissant, elle est témoin de la folie des hommes. Tout semble perdu d'avance, sauf quand se distinguent des enfants rebelles et des Allemands qui n'obéissent pas aux règles... Quand la mort vous raconte une histoire, vous avez tout intérêt à l'écouter !
 
Mon opinion personnelle :
 
Boarf. Boarf. Boarf. Déjà, ce roman ne me tentait vraiment pas. La couverture, le résumé... Rien. Mais bon, forcée de le lire, alors, je l'ai fait. Et bien, tout s'est confirmé : Ce roman n'est absolument pas à mon goût. Trop de choses ne vont pas. Tout d'abord, la narration. La Mort qui narre ? Bonne idée. Mais mal présentée. La Mort dévoile à chaque début de partie ce qui va se passer, tous les évènnements. Bon, bah suspense, zéro. Ensuite, voir la scène de son point de vue me dérangeait... Je n'arrivais pas à suivre... C'était limite fantastique. Ensuite, je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages, surtout à Liesel. Hans, je l'aimais bien, c'était un bon bougre. Après, trop de malheureuses situations. C'était le but du roman, mais c'était "too-much" à mon goût. Surtout que je ne ressentais aucune émotion... Rien ! Dommage. Ce que j'ai en revanche aimé, ce fût les quelques illustrations qui parsemaient l'ouvrage. Un peu de douceur dans ce monde de brutes... Bref ! Quant à la couverture, je l'ai trouvée vraiment étrange, trop sanguinaire. Voilà voilà, sinon, le roman était lent, et trop long pour ce qu'il pouvait contenir. Donc en gros, une déception pour moi, un roman mal construit !
 
[Ce livre fait partie du Challenge Lecture Inversé avec Marie !]

9 janvier 2013

Oksa Pollock Tome 5 : Le Règne des Félons

Oksa Pollock Tome 5 : Le Règne des Félons

Titre de la série : Oksa Pollock
Titre du tome : 5. Le Règne des Félons
Auteurs : Anne Plichota & Cendrine Wolf
Editions : XO Editions
Pages : 326 pages

Résumé :

Oksa et les Sauve-qui-Peut sont de retour dans la maison londonienne des Pollock, au grand soulagement des Refoulés. Mais Orthon et ses fils se sont glissés parmi eux lors de la traversée du portail d’édéfia. Alors que les Sauve-qui-Peut entreprennent de soigner Gus et Marie en danger de mort, Orthon met en place une véritable armée sur une plate-forme au large du Groenland. Son but : infiltrer les principaux gouvernements pour prendre le pouvoir par la manipulation, le chantage et la soumission psychologique.
Parallèlement, dans sa mégalomanie, il utilise à sa guise son fils biologique, Tugdual. Déterminée comme jamais, Oksa va se lancer dans cette redoutable aventure, alors que son cœur est soumis à rude épreuve, partagé entre l’espoir de sauver Tugdual et l’évolution de ses sentiments envers Gus.

Mon opinion personnelle :

J'ai adoré ce dernier tome. Il était sensationnel !!! Il y a pas mal d'action, de romance, de suspense... Oksa a encore une fois beaucoup changé, tout comme Gus, qu'on retrouve vraiment dans ce volume, pour mon plus grand plaisir ! Et au moins, Oksa lui revient, pour plus que de l'amitié... Je suis d'accord avec la plupart des critiques, c'est vrai qu'elle oublie un peu trop facilement Tugdual. Mais moi, ça ne m'a pas dérangée. Voici donc pour le côté romance. Niveau action, j'ai trouvé ça... Un peu plat. Les actions étaient là, mais elles étaient moins vivantes que d'habitude. J'ai adoré le suicide collectif vers la fin ! C'était une excellente idée ! Pour l'émotion, je n'ai pas réussi à avoir peur, mais j'ai été touchée par les retrouvailles entre Oksa, Pavel, Gus, et Marie. Point de vue personnages, j'ai trouvé que le rôle de Zoé dans ce tome était censé, et intéressant. En revanche, Niall, nouveau personnage dans ce tome, ne me plaît pas trop. On ne le connaît pas assez, et je me méfie de lui... Quelque chose m'a énormément embêtée dans ce volume : Les passages sur Orthon. Ils étaien très lents, très nombreux, il n'y avait pas d'action... Ca me coupait des Sauve-qui-peut ! Dommage. Je ne sais pas quoi ajouter, il était tellement magnifique ! Et j'ai peur de trop en dire... Sinon, la couverture est superbe, sûrement ma préférée des 5. Bravo pour ce superbe tome ! J'ai très hâte de voir le sixième (Et dernier...) sortir !

Merci à Vanille159 du blog Le Blog des Lecteurs, qui m'a prêtée ce livre très gentiment !

6 janvier 2013

Prémonitions Tome 1 : Etranges Pouvoirs

Prémonitions Tome 1 : Etranges Pouvoirs

Titre de la série : Prémonitions
Titre du tome : 1. Etranges Pouvoirs
Auteur : L.J Smith
Editions : Michel Lafon (Poche)
Pages : 262 pages

Résumé :

Kaitlyn est une artiste avec un don très particulier : tout ce qu'elle dessine finit par se produire. Dans sa nouvelle école réservée aux êtres surnaturels, elle fait la connaissance de deux garçons mystérieux : Rob, un séduisant jeune homme qui a le pouvoir de guérir les autres, et Gabriel, un loup solitaire qui semble l'éviter. Ensemble, ils vont découvrir les effroyables secrets que leur cache le directeur de l'établissement.

Mon opinion personnelle :

J'avais piqué ce livre chez ma grande amie Marie car il me tentait bien. Et on peut dire que je n'ai pas été déçue ! J'ai découvert un superbe scénario, avec une idée de base excellente. Je suis tout de suite rentrée dans l'histoire, j'ai été happée. Je regrette peut-être une chose : J'aurais apprécié avoir un peu plus de passages sur la vie de Kaitlyn autrefois... Histoire de vraiment me rendre compte du changement radical que cela lui procurait. Les personnages étaien très attachants, mais j'aurais aimé que Lewis et Anna ne soient pas mis de côté, en tout cas pas à ce point. L'héroïne, Kaitlyn, était une jeune fille assez douce, mais qui pouvait agir de façon complètement déjantée. La romance entre Rob et elle n'était pas assez approfondie à mon goût. J'aimais beaucoup le don de la jeune fille, mais je suis désolée de ne pas avoir vraiment compris celui de Gabriel... Ce n'était pas explicite du tout ! Il m'a fallut lire l'extrait du tome 2 pour comprendre vraiment. Dommage ! (Et encore, je ne suis même pas sûre...) Peut-être pas assez de descriptions, je n'ai pas réussi à m'imaginer les lieux et les personnages. Je rejoins Marie sur le fait que se débarasser de M. Z est bien trop facile, ça gâche ! Sinon, c'était une bonne chute, et concernant Joyce, on a un moment de flottement à propos de sa personnalité, mais après, c'est plus clair ! Marisol aurait également dû être plus présente. Egalement, j'ai adoré la couverture ! J'ai très hâte de lire les tomes suivants.
Merci à Marie qui m'a prêtée ce roman ! (Et qui me prêtera sûrement les suivants ^^)

5 janvier 2013

Où es-tu ?

Où es-tu ?

Titre: Où es-tu ?
Auteur : Marc Levy
Editions : Robert Laffont (Pocket)
Pages : 312 pages

Résumé :

Adolescents, Susan et Philip représentaient tout l'un pour l'autre. Avec l'optimisme de la jeunesse, ils s'étaient promis de s'aimer pour toujours. Mais la vie va les écarter l'un de l'autre comme deux étoiles soumises aux lois de la gravitation. Susan affrontera la violence des ouragans en Amérique centrale tandis que Philip réussira à Manhattan. A l'exception de quelques rencontres furtives à l'aéroport de Newark, ils ne sauront de leurs vies réciproques que ce que disent les lettres qu'ils vont s'écrire pendant des années. Sans que jamais ne se brise le lien qui les unit. Philip avait promis à Susan qu'il serait toujours là s'il lui arrivait quelque chose. Il ne pouvait pas savoir que cette promesse allait profondément bouleverser sa vie et que, pour l'honorer, il devrait ouvrir son cœur à l'inconnu.

Mon opinion personnelle :

Hum... Je suis assez partagée. En fait, en lisant le livre, je me suis rendue compte que j'avais vu le téléfilm, il y a plusieurs années, il y a exactement... Six ans, il me semble. Il m'avait marqué, je l'avais trouvé très beau, mais je n'arrivais pas à retrouver le titre... Quelle surprise se fût pour moi, en lisant, de comprendre que c'était l'histoire de ce fameux téléfilm qui m'avait tant plu ! Je compte bien évidemment le revoir. Nous avons ici l'histoire d'un amour raté. Lorsqu'Il est fou d'amour pour Elle, Elle ne veut pas dévoiler les siens et L'ignore. Mais quand Elle décide de L'aimer à son tour, c'est trop tard, Il en a trouvé une autre. Plus précisément, Susan s'engage en mission humanitaire dans les lieux touchés par les ouragans, et Philip reste à l'attendre à Manhattan. Mais les années passent, ils se voient deux heures tous les ans, et s'éloignent peu à peu l'un de l'autre. Philip se marie avec Mary, a un fils, Thomas, et n'a plus de nouvelles de Susan pendant de longues années. Ceci est la première partie du roman. La deuxième se corse. Un matin, très tôt, une femme en tailleur débarque chez Philip, une petite fille, Lisa, avec elle. Avec quelques explications, elle lui laisse la petit fille, enfant de Susan. La première phrase pronnoncée par l'enfant en Amérique ? "Maman est morte." Avec elle, Philip récupère une ultime lettre de Susan, qui explique beaucoup de choses. Philip ayant promis à son amie d'enfance qu'il sera toujours là s'il lui arrive quelque chose, se retrouve donc avec un deuxième enfant sur les bras, qu'il adopte immédiatement. C'est plus compliqué avec sa femme, Mary, qui elle, ne supporte pas d'aider et aimer l'enfant d'une autre... On suivra donc leur parcours remué, pour arriver à fonder une famille, et oublier le passé...
Niveau personnages, je les ai tous aimés, sauf Susan. Elle était agaçante, insolente, et... Stupide, il faut le dire. Dommage, je n'ai pas réussi à l'apprécier.
Niveau scénario, génial, bien pensé, presque rien à redire. Presque, car c'était trop long à débuter, la première partie était trop longue, il aurait fallut la réduire et concentrer le roman sur la deuxième, qui était à mes yeux, bien plus belle et émotionnelle.
Niveau écriture, j'ai adoré le style, mais, encore une fois, j'ai trouvé que le début était trop long et confus, on s'y perdait un peu... Mary et Philip, grand amour ou flirt ? Susan et Philip ado, grand amour en durée, ou flirt d'un jour à l'aéroport ? Compliqué à suivre et à comprendre.
Niveau émotion, c'était très chargé et très beau, rien à redire, j'ai adoré.
Niveau final... Très belle et grande surprise à la fin, (Sauf pour moi, qui commence toujours par la fin des romans) on ne s'y attend pas du tout, et c'est très agréable. L'excuse est bien trouvée. Mais TRES déçue par quelque chose : Un personnage commence à faire une révélation, mais... Ne la finit pas ! On a juste les premiers mots... Je me doute un peu de la suite, mais c'est très ambigüe, j'aurais aimé pouvoir le lire et en être sûre ! Dommage.
Le truc le plus beau du bouquin est probablement l'attachement que Mary a finalement pour Lisa, l'amour maternel, on peut le dire, qu'elle lui apporte au fur et à mesure du roman, alors qu'elle la détestait au début. C'était très bien fait, tout en douceur, mais tout en efficacité.
Sinon, très belle couverture, très représentative du livre. Je vous recommande vivement le livre, que j'ai adoré, en enlevant une bonne partie du début, et en achevant la révélation !
Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

4 janvier 2013

Carla aux mains d'or

Carla aux mains d'or

Titre : Carla aux mains d'or
Auteur : Annie Pietri
Editions : Le Livre de Poche
Pages : 288 pages

Résumé :

Mars 1861. Carla a dix-sept ans.
Elle doit quitter Venise, sa ville, pour Versailles et la cour du Roi Soleil. Là, elle entre au service de la Grande Mademoiselle. Cette duchesse apprécie beaucoup sa nouvelle couturière, mais ne tarde pas à s'apercevoir que la jeune fille possède bien plus que des doigts de fée... Elle a des mains d'or.

Mon opinion personnelle :

Excellent roman historique. Carla, notre jeune héroïne, quitte Venise avec son frère Paolo pour sauver sa petite cousine en danger de mort grâce aux plantes. Y arrivera-t-elle ? Je vous laisse en juger par vous-même. Par la suite, elle sera engagée par Mademoiselle la cousine du Roi Louis XIV. Certes, elle est excellente couturière, mais elle possède également un riche savoir-faire en médecine, et un don qui lui permet d'évacuer la douleur par le toucher. Le don des femmes Fiorentino. Le révélant à sa maîtresse, Carla sera ammenée à sauver beaucoup de personnes : La jeune Colomba, le Roi, le prince de Champagné... Bien que tout cela soit un peu surnaturel, c'était charismatique. Paolo m'a énervé durant tout le roman, ou presque, et Carla était un peu agaçante par moments également. Mais c'était supportable ! J'ai adoré la jeune Colomba et la duchesse, deux personnages complètement différents, mais géniaux ! Le Roi est dans ce livre révélé de façon différente par rapport à ceux que j'ai déjà lus : Ici, il fait capricieux, et presque méchant. C'est un bon parti pris. Petit détail étrange : Il y avait des passages très lents et vides, et d'autres très rapides et bourrés d'actions. Il aurait fallut mélanger. Mais je chipote ! La fin m'a assez intriguée, je ne m'y attendais pas du tout, c'était bien pensé, mais pas assez approfondi à mon goût. Dommage ! La couverture était belle, mais le fond rouge gâchait un peu. Bref, je vous recommande vivement ce bouquin historique ! J'ai été ravie de le lire.

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

Note :

Tout comme le tome 4 d'Oksa Pollock, ce livre est particulier, car il est dédicacé également. J'ai aussi rencontré Annie Pietri à la 25ème heure du livre au Mans. Je peux vous dire qu'il s'agit d'une charmante personne, très gentille, et très à l'écoute de ses lecteurs, bavarde, et proche des autres. Merci !

2 janvier 2013

Oksa Pollock Tome 4 ; Les Liens Maudits

Oksa Pollock Tome 4 : Les Liens Maudits

Titre de la série : Oksa Pollock
Titre du tome : 4. Les Liens Maudits
Auteurs : Anne Plichota & Cendrine Wolf
Editions : XO Editions
Pages : 380 pages

Résumé :

Oksa vient d'avoir seize ans. Alors que les Deux Mondes sont en plein chaos, elle devient enfin la nouvelle souveraine d'Edéfia, la terre magique des origines, et doit rétablir l'équilibre perdu. Edéfia retrouvée est en bien mauvais état. Grâce à ses pouvoirs, Oksa commence à la restaurer. Mais les Félons - ses ennemis mortels -, Ocious et ses fils l'attendent de pied ferme. Malgré la joie du peuple, ils mettent à feu et à sang les cités pour la capturer.
Les combats se multiplient. Aidée des siens, des Sans-Age et de ses fidèles créatures, Oksa tient bon et s'attelle à ses premières tâches de Gracieuse. Mais elle est aussi aux prises avec son destin de jeune fille. Qui est vraiment Tugdual, dont elle est de plus en plus amoureuse ? Reverra-t-elle sa mère et Gus, à qui son coeur est si attaché ?

Mon opinion personnelle :

Mais quelle torture ! C'est abominable !! Ce tome est superbe, mais s'arrête à un moment crucial, sur une révélation inimaginable ! Ce livre est une pure merveille. On voit bien qu'Oksa a changé, et qu'elle n'est plus la collégienne de 13 ans que nous connaissions au début. J'ai été ravie de la retrouver ! Son rapprochement avec Tugdual me déplait fortement, car je penche plutôt vers Gus... Mais bon, j'ai cru comprendre que ce n'est qu'éphémère... Et ce qu'on apprend à la fin me ravit presque. Le scéanrio était intéressant, peut-être parfois un peu brouillon, mais riche en émotions. J'ai particulièrement aimé les passages avec les plus grosses prises de risque, notamment quand Oksa tente de récupérer un deuxième fiole pour sauver sa mère et Gus... A ce moment, un personnage important décède, et ça m'a éberluée ! Les auteurs réussissent un coup de maître vers la fin du roman, en faisant croire à la mort d'un personnage. Bravo ! Petite déception en revanche : J'ai trouvé que Gus n'était vraiment pas assez présent, et Abakoum, au contraire, trop présent. Zoé était également mise de côté... Mais à cause de qui a-t-elle accepté de subir le Détachement Bien-Aimé ? Gus ? Tugdual ? Un autre ? Aucune idée... Les Foldingots sont toujours aussi passionnants, avec leurs drôles de phrases... Ce sont mes créatures favorites ! J'ai eu également du mal à me mettre dans la tête qu'Oksa avait 16 ans. Je n'étais pas sûre qu'elle les fasse vraiment, j'aurai plutôt dit 14, ou 15 à la limite... Sinon, j'ai été un peu déçue de la couverture, avec laquelle je n'accroche pas tellement... Mais ce ne sont que des détails ! Vraiment, j'ai beaucoup aimé ce volume. D'ailleurs, je ne sais pas comment je vais faire pour attendre le tome 5, qui est sorti, mais que je n'ai pas ! C'est un supplice ! En tout cas, je vous recommande fortement de continuer cette superbe série. Pour une fois, j'accroche totalement avec du fantastique pur !

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

Anecdote :

Ce roman a une valeur particulière à mes yeux, car je l'ai acheté à la 25ème heure du livre, au Mans. Il s'agit d'un salon qui se tient tous les ans dans cette ville, où des centaines d'auteurs sont présents. J'ai eu la chance d'y rencontrer Cendrine Wolf, qui m'a dédicacée ce tome. C'était une agréable surprise, car j'avais repéré déjà plusieurs auteurs que je voulais rencontrer, mais je n'avais pas vu que Mme Wolf serait présente ! C'était vraiment magique, c'est le cas de le dire ! C'est une très gentille dame, qui n'hésite pas à bavarder, et qui a un très grand coeur !! D'ailleurs, j'ai eu la chance de discuter avec elle, et elle m'a parlé de la bande-dessinée, qui devrait sortir l'été prochain, et de l'adaptation cinématographique, qui serait plutôt finalement une série télé, faute de budget. A voir ! En tout cas, j'ai vraiment hâte de découvrir Oksa en images ! J'espère que les acteurs seront bons ! Un de mes grands rêves serait d'interprêter Oksa à l'écran... Oui, je sais, soyons fous et rêvons un peu, ça ne fait de mal à personne !!

1 janvier 2013

Bonne année 2013 !

Bonjour !


Aujourd'hui, je viens vous souhaiter à tous une EXCELLENTE ANNEE 2013 !

J'espère que vous avez bien réveillonné le 31 au soir. Pour ma part, c'était Karaoké, Time's Up et Taï Kun Do. (Le jeu le plus speace de la planète Jeux) Jusqu'à pas d'heure !

Je vous souhaite à toutes et à tous du bonheur, de l'amour, de la santé, et... De la lecture !!

Bonne journée !

Mlle Mathilde, administratrice du blog.