30 avril 2013

Top Ten Tuesday {2}

Top Ten Tuesday {2}

Bonjour !


Rendez-vous traduit en Français par Iani du blog Carnet de lecture !

Aujourd'hui, le thème est :

Les 10 livres favoris que j'ai lus avant de commencer à bloguer

Voici mes réponses...

1. La valise d'Hana de Karen Levine. Une histoire vraie des plus déroutantes, très bien écrite, sur la seconde guerre mondiale, des documents à l'appui, et un témoignage bouleversant.

2. Né sur X d'Anne Percin. Une superbe histoire sur l'adoption, très bien écrite avec originalité et sensation.

3. Les Colombes du Roi-Soleil d'Anne-Marie Desplat-Duc. Une série qui m'a enchantée, avec beaucoup de plaisir, un bon style et des histoires palpitantes. Même à 14 ans, je la continue ! 

4. Vive la République ! de Marie-Aude Murail. Un roman très marquant sur le racisme et l'égalité, qu'on peut lire et comprendre facilement. 

5. Encre de Cornelia Funke. Une série fantastique sur les livres qui m'a marquée, vraiment ! La magie m'a envoûtée...

6. Aurore d'Anne-Marie Pol. Une romance sur la danse, adaptée du film, que j'ai dévorée avec délice et émotion.

7. Rachel : Le théâtre ou la vie d'Anne-Marie Pol. Un superbe ouvrage sur le théâtre ancien, et la femme au XVIIIème siècle.

8. Hamsterreur de Fanny Joly. J'avais, en primaire, adoré cette petite histoire sur les hamsters, car je m'identifiais totalement au héros !

9.  Journal d'une Princesse de Meg Cabot. Quelle ado n'a jamais lu au moins un tome de cette très amusante série loufoque et brillante ?

10. Les malheurs de Sophie de la Comtesse de Ségur. Un véritable vent de fraîcheur adorable et drôle pour ce classique. 

La liste n'a aucun ordre particulier. Celui du hasard, à la limite ! Un 3T pas très évidemment pour moi, car j'ai commencé mon blog à 13 ans et demi, donc peu de lectures marquants avant ça en ce qui me concerne.

 A la semaine pour le prochain thème qui sera :

Les 10 livres que j'ai moins aimés ou plus appréciés que je l'avais prévu

A Mardi prochain !

Mlle Mathilde, administratrice du blog.

C'est Lundi, que lisez-vous ? {8}

C'est Lundi, que lisez-vous ? {8}

Bonjour !


Nous sommes Lundi, (Je sais, on est Mardi, mais je n'ai pas eu le temps hier...) c'est l'heure de notre rendez-vous hebdomadaire livresque !
Il s'agit d'un rendez-vous créé par Mallou, avec un récap situé juste là, et qui consiste à répondre à trois questions chaque Lundi. Je vous laisse découvrir mes lectures...

Ce que j'ai lu la semaine passée 

Lecture(s) en cours...       Lecture(s) en cours...       

Ce que je suis en train de lire :


Pages lues : 34/252 pages 

Trois livres à lire après :

              

Plein de belles découvertes faites, en train de se faire, ou encore à faire !

Bonne journée, 

Mlle Mathilde, administratrice du blog.

La fille de mes rêves

La fille de mes rêves

Titre : La fille de mes rêves
Auteur : Christophe Lambert & Sam VanSteen
Editions : Syros
Pages : 328 pages

Résumé :

Real Dream est un espace virtuel de rencontres auquel on accède par le rêve, grâce à un avatar modelé à votre image. Lycée le jour, Kamel Touzani est gardien de nuit dans l'entreprise qui commercialise Real Dream. Le jeune homme n'a rien d'un Apollon, mais il compte bien profiter de la Dreambox qui lui a été offerte. Il ne tarde pas à sympathiser avec Marc Herpoux, un séduisant cadre quadragénaire et, par jeu,  tous deux échangent leurs avatars. C'est donc sous les traits avantageux de Marc que Kamel va approcher Lara Rastelli, la sublime remplaçante de sa prof de Français. Et ça marche ! Mais l'euphorie est de courte durée, car un bug mortel hante Real Dream. Et lorsque la mort vient frapper dans la réalité, le scénario romantique imaginé par Kamel vire franchement au cauchemar.

Mon opinion personnelle :

J'étais passée plusieurs fois devant ce roman sans jamais l'emprunter, mais cette fois-ci, j'au tenté le coup, et j'ai bien fait ! Il s'agit là d'une très belle découverte. Dans ce roman, nous avions de bons personnages attachants. Il y avait Kamel, ado de 16 ans égoïste, navrant, agaçant, mais courageux et vaillant. Son amie, Tina, que j'ai beaucoup aimée, car elle était discrète, douce et intelligente, la prof de Français, pimbêche aimable, Marc, un bon garçon lorsqu'il n'est pas drogué, Mélanie, l'horrible patronne de Real Dream, et Elias et Igor, deux jumeaux policiers que j'ai énormément aimés grâce à leurs caractères si différents mais si émouvants. Et puis beaucoup d'autres très bien construits aussi, mais que je ne peux pas tout citer. Deux auteurs ont écrit ce bouquin, chacun une partie, sans coupure, et pourtant je n'ai pas remarqué de changement dans le style durant ma lecture, ce qui montre que cela a été bien fait. J'ai aimé les styles, sans pour autant en être fan, à cause des éléments parfois trop ambigus. Autrement, je salue l'originalité du scénario de base. Des esprits qu'on peut contrôler la nuit lors des rêves, très bien pensé !! Ca m'a bien plu. Cette idée offrait tout un tas de possibilités qui ont été pour la plupart bien exploitées. Je regrette quand même une chose. Je me suis très rapidement doutée de la fin. Et en la lisant, j'avais quasiment tout bon. Le suspense n'est donc pas très long, et les pistes trop explicites. Le lecteur n'est plus vraiment surpris, une fois l'univers découvert et intégré. C'était dommage. Autrement, il y avait de très bons éléments: De l'action, la mort, la romance, les revirements de situation.... Cet univers futuriste m'a intéressée et captivée, j'étais vraiment dans l'histoire. Deux évènements au cours de ma lecture m'ont vraiment bouleversée,choquée, troublée.  Pour le second, j'ai été déçue par un manque d'émotions, mais il était très bien pensé et amené  et j'ai eu du mal à m'en remettre  La fin était peut-être trop peu exploitée en revanche. Bref, une très bonne lecture tout de même plutôt SF YA, que je recommande vivement !

29 avril 2013

GONE Tome 1 : Gone

Lecture(s) en cours...GONE Tome 1 : Gone

Titre de la série : GONE
Titre du tome : 1. Gone
Auteur : Michael Grant
Editions : Pocket Jeunesse
Pages : 665 pages

Résumé :

Imaginez... Tous les êtres humains de plus de 15 ans ont disparu. Plus incroyable encore, ceux qui restent développent des super-pouvoirs mais ils ne parviennent pas encore à les maîtriser... Cette aventure extraordinaire est arrivée à Sam, 14 ans, et à tous les enfants de la petite ville californienne de Perdido. Passé la première période d'euphorie, les enfants doivent maintenant

Mon opinion personnelle :

Quand on m'a prêté ce livre, je ne connaissais la série que de nom, mais je n'avais jamais approfondi l'idée. Et si je n'avais pas ouvert ce livre, je serai passée à côté d'une merveille !! Ce premier tome était tout simplement fantastique. J'étais à fond dedans. Déjà, on avait des personnages vraiment attachants. Je ne peux pas tous les citer, car l'un des rares points faibles de ce livre haletant est quand même les personnages vraiment trop nombreux. Il y avait tout de même des personnages frappants : Sam, le "héros", courageux, timide et romantique, que j'ai beaucoup aimé, Astrid, qu'aux premiers abords je prenais pour une jeune fille garce et friquée sans coeur, mais qui se révèle être une ange, Pete, son petit frère autiste, personnage clé de la série, très émouvant et vivant, Caine, le "méchant de service" que je haïssais, Quinn, le meilleur ami de Sam, que je ne portais pas non plus dans mon coeur, Lana, jeune fille à l'histoire touchante, Diana, la sorcière envoûtante de 14 ans du bouquin., et Drake, le sous chef de Caine, horrible personnage, plus monstre qu'homme.  Enfin, en clair, de très bons personnages, tous avec une identité marquante. Ils était portés dans un univers fascinant par un style d'écriture inoubliable et frappant : Les mots justes, le rythme exact, le vocabulaire étonnant. La plume de Michael Grant m'a énormément plu. Elle rendait vraiment la lecture facile et agréable. Je ne suis habituellement pas trop science fiction, mais là, chapeau ! Car en plus de tout ça, nous avions un scénario incroyable. Au début, je pensais aux enfants de Timpelbach, (Orthographe probablement fausse, désolée !) ça m'a incité à poursuivre ma lecture. Et au fur et à mesure, j'avalais avidement et goulûment les pages de ce petit pavé. Dès les premiers mots, le lecteur est plongé dans l'intrigue. Il n'y a pas de prologue de 100 pages, non, que de l'action. Un très bon point ! D'ailleurs de l'action, il y en avait. Des batailles, du sang, de la mort... En parlant de mort, je sortais très souvent de l'ouvrage un peu choquée et troublée, car pour des enfants, il y avait énormément de morts. Hunger Games version gamins et animaux en Californie ? Ce tome était également bourré de rebondissements et de revirements de situations. J'ai adoré, car j'avais toujours des surprises, bonnes ou mauvaises.  Je ne me suis jamais vraiment ennuyée dans ce livre, car il y avait toujours quelque chose à attendre. C'était parfait ! Un petit truc m'a quand même un peu dérangée : Je trouvais que les actions des enfants étaient trop matures pour eux. Tuer, soigner, nourrir, parler, séduire... Les faits et gestes ne collaient pas toujours avec l'âge des personnages. Mais autrement, je me suis éclatée ! Je vois très bien ce livre en film, car l'originalité et l'action étaient totalement au rendez-vous. Un bon point : Le lecteur pouvait très facilement s'assimiler à un des personnages, car il y avait énormément de caractères différents dans l'histoire ! J'ai particulièrement aimé le passage avec Astrid et Pete, lorsqu'ils sont coincés à l'hôtel par Drake. J'ai cependant regretté une petite chose : A mon goût, la romance entre Astrid et Sam n'a pas assez été exploitée et abordée. J'en aurais voulu plus ! Dommage.  La fin était totalement à mon goût, elle donnait envie d'en savoir plus, n'était pas trop happy end... En bref, c'est vraiment un très bel ouvrage de SF YA, que je recommande à tous ! Je peux déjà vous dire que je prévoie de lire le tome 2 sans hésitation. Cinq tomes sont déjà sortis en France, et le dernier vinent de sortir aux USA... A suivre !

Merci à Stéphanie pour le prêt de ce bouquin !

25 avril 2013

Top Ten Tuesday {1}

Top Ten Tuesday {1}

Bonjour !


Aujourd'hui, j'attaque un nouveau rendez-vous ! Bon, OK, je vous l'accorde, il y a un léger problème, puisque Tuesday veut dire Mardi et qu'on est Jeudi... Mais j'ai eu un problème informatique hier et avant-hier, ce qui fait que j'ai dû reporter ce top à aujourd'hui ! Merci à Marie qui m'a convaincue de faire ce rendez-vous sur mon blog ! 

Rendez-vous traduit en Français par Iani du blog Carnet de lecture !

Avant-hier, le thème était : 

Les 10 livres qui m'ont exaspérée, qui m'ont fait lever les yeux au ciel.

Voici mes réponses...

1. Good Morning, Mr Paprika ! de Lucie Land. J'ai eu un véritable problème avec les "Tu" qui m'arrachaient les yeux.

2. Toi et moi à jamais d'Ann Brashares. Une histoire d'amour des plus ennuyantes.

3. Les Confidences de Calypso Tome 4 : Rupture princière de Tyne O'Connell. Une véritable déception très longue par rapport au début de la série.

4. La voleuse de livres de Markus Zusak. Où était l'émotion ? 

5. L'Enfant de Jules Vallès. Trop répétitif, trop usant, et très peu vivant.

6. La consolante d'Anna Gavalda. Une vraie déception, très ennuyante, monotone, et terne !

7. Le sourire de Joséphine de Claude Helft. Un Mon Histoire sans intérêt, ennuyant, avec un personnage distant. 

8. J'ai décidé d'Isabelle Rossignol. J'ai beaucoup aimé le livre, mais je n'ai pas aimé la fin. 

9. Cool de chez cool de Ned Vizzini. Mille fois trop vulgaire... Je n'en revenais pas !

10. Sale gamine de Valérie Dayre. Embrouillant, décevant, mal écrit. 

Un thème pas très simple, j'ai dû remonter loin ^^

A la semaine pour le prochain thème qui sera : 

Les 10 livres préférés que vous ayez lu avant de commencer à bloguer.

A Mardi prochain !

Mlle Mathilde, administratrice du blog.

24 avril 2013

Good Morning, Mr Paprika !

Lecture(s) en cours...Good morning, Mr Paprika !

Titre : Good Morning, Mr Paprika !
Auteur : Lucie Land
Editions : Sarbacane (Exprim')
Pages : 221 pages

Résumé :

Il a 24 heures, pas une de plus ! 24 heures pour profiter de la Terre avant d'être rapatrié sur sa planète, Bleu. Planète où il y a la paix, mais où il n'y a qu'une seule couleur... A son arrivée, il se choisit un prénom, Ashok, et une apparence, celle d'un skater aux cheveux mi-longs. Alors il se glisse dans les rues, maladroitement, il entre ici, ressort là, ne fait que passer... Et il découvre l'odeur du café chaud, l'amitié, la peur, le désir... La liberté. Il rencontre Lili, une Terrienne affranchie, et ses deux acolytes, Vic et Vadim. Et puis, dans un coin de sa tête, il pense à son ami, Mr Paprika. Le seul à n'être jamais revenu de son voyage sur Terre. Bon sang ! Faut qu'il le retrouve !

Mon opinion personnelle :

Je suis un peu partagée pour ce bouquin, mais je crois que globalement, je ne l'ai pas aimé. Je commence par THE problème dans le livre : L'histoire est racontée à la deuxième personne du singulier. Alors certes c'est original, mais ça m'a vraiment gênée dans ma lecture. Le lecteur est troublé, il ne sait pas à qui le narrateur s'adresse. Tous ces "Tu" m'embêtaient, ils me gâchaient le plaisir de lire, et n'avaient pas d'intérêt à mes yeux. Dommage ! Les personnages étaient tous sympathiques, sauf Ashok, qui était vraiment trop spécial. Vic, Vadim et Lili, ingénieux, sympathiques et joyeux m'ont plu, on avait envie de devenir leur ami. Révolution et le pianiste m'ont un peu refroidie, mais pas trop. En tout cas, Ashok me mettait mal à l'aise, sa naïveté m'irritait, bref, je ne l'ai pas apprécié. Dans la globalité des personnages, j'ai trouvé qu'il n'y avait pas beaucoup de recherche. Ca m'a un peu déçue. Ensuite, au niveau du style de l'auteur, je n'ai pas trop accroché, non seulement à cause des fameux "Tu", mais aussi par son manque de vocabulaire assez marqué. Ensuite, l'histoire était... Comment dire... Etrange. Je l'ai trouvée assez classique, et pas très bien menée.Un roman qui dure 24 heures, c'est un peu compliqué à suivre. Et puis il faut admettre que tout était bien trop facile à mon goût pour les personnages. Notamment la fin, qui n'était ni recherchée, ni en accord avec le reste du bouquin. J'ai trouvé que malgré quelques bons petits éléments tels que les retournements de situation, il n'y avait pas grand chose d'extraordinaire. J'ai été en fait assez déçue de ce que j'ai trouvé à l'intérieur de l'ouvrage. Je m'attendais à bien plus d'action, d'émotion (Car il n'y en avait pas tellement, le héros faisait tellement peu humain qu'il en devenait robotique ! IL n'y avait pas non plus de suspense intéressant à mon goût. Disons que l'action et les bons éléments débarquent à peine 50 pages avant la fin, ce qui est un peu limite. Mais je suis tout de même contente d'avoir pu tester ce roman qui avait pourtant une couverture assez attirante. Cependant, je ne le recommande pas vraiment !!

Tag - Liebster award !

Bonjour à tous !!


Aujourd'hui, pour la première fois, j'ai été taguée par ma super cop' Marie du blog Les Livres de Marie. Je suis toute contente, car c'est une première pour moi ! Merci à Marie !

Le Liebster award, qu'est-ce que c'est ?

Il s’agit de nominer 11 bloggeurs qui ont moins de 200 membres. Ce nom vient de l’Allemand "Le préféré", "le favori".

Quel est le principe du Liebster award ?

 - Écrire 11 choses sur soi.
- Répondre aux 11 questions que la personne qui nous a désignée nous a posé.
- Désigner 11 blogueurs à notre tour
- Informer les 11 blogueurs qu’on les a désignés.
- Ne pas désigner la personne qui nous a désignée

Les onze choses sur moi...

1. Si mon corps est en France, dans l'Ouest dans le Maine-et-Loire, mon esprit est à Londres ! C'est une ville que j'adore, j'y suis allée deux jours, et je ne songe qu'à y retourner, et pourquoi pas y habiter !
2. J'ai une manie, c'est de toujours me laver... Les pieds ! Je ne supporte pas d'avoir les pieds sales...
3. J'adore chanter, même si j'ai un frère qui passe son temps à me dire que je chante mal... Mais je m'en fiche, je chante quand même avec le coeur ! (Bon, et à part lui dans l'ensemble, j'ai des retours plutôt positifs sur ma voix...)
4. J'adore les tee-shirts amples, où je suis très à l'aise.
5. Je suis très difficile en matière de nourriture, je ne mange quasiment rien, il ne faut pas m'inviter à dîner, vous seriez déçu !
6. Je suis accro aux SMS, je tchatte tout le temps avec mes amies, notamment Marie et Aurore, deux amies hyper chères. Mais jamais en langage SMS !
7. Si je passe mon temps à lire, je le passe aussi beaucoup à écrire... Pas mal de textes ! J'adore ça ;)
8. Un défaut que beaucoup de gens me reprochent : J'ai horreur des fautes ! Je passe mon temps à corriger les gens. Même quand c'est moi qui en fais, j'en deviens malade ! Je suis pénible...
9.  Je suis mordue de mon chat, Speculoos, alias Chatoune, Spec, Cha-peau de paille, Cha-piteau, Chaton, Chad'mour, Specu, Spiki, Piou-Piou... Alàlàlà, un vrai chat à sa mémère !!
10. Je mesure 1m64, j'ai bientôt 15 ans, je suis de corpulence normale, en accord avec ma taille, j'ai les cheveux sous les épaules châtains, les yeux noisette, quelques tâches de rousseur en été, des mains et des pieds assez grands, la peau très blanche.
11. J'ai porté un corset pendant 1 an et demi jour et nuit, du début de 5ème à fin de 4ème, et depuis à peu près 1 an, je le porte uniquement de nuit. J'ai une scoliose à 25°. Ca c'était l'info moins drôle !

Mes réponses aux questions de Marie

 1. Quel est votre plat préféré ? 

Pfff... Euh... Les paninis d'Fanny ! (Et Ben) (NdR : Ben & Fanny sont mon oncle et ma tante, deux jeunes de moins de 30 ans avec qui j'ai de très bonnes relations, et qui m'ont fait connaître les paninis !)

2. A quelle heure vous couchez-vous généralement ? 

La question qui tue x) Je dirai tard, très tard... Je lis trop ! Allez... Minuit ? Minuit et demi ? Je suis presque insomniaque en fait ^^

3. Quel type de musique préférez-vous ?

Je ne sais pas trop... La pop probablement.

 4. Avez-vous des animaux ?

Yep', un chat de 2 ans tout juste, Speculoos, roux tigré aux yeux verts, dont je suis fan ! Mon premier animal de compagnie, alors...

5. Qu'est-ce qui vous fait le plus peur ?

Question un peu piège... J'ai la phobie des orages, mais uniquement la nuit, et cela m'arrive d'en faire des crises d'angoisse !

6. Jouez-vous d'un instrument ? Si oui, lequel ?

Non, jamais, mais je chante tout le temps !

7. Quel est votre plus grand rêve ? 

Je crois que je vais surprendre mon amie Marie, mais j'en ai 2 : Publier un livre, mais un autre qui prend de plus en plus de place dans ma tête et mon coeur : Devenir actrice et jouer dans un film... (Je fais du théâtre depuis 9 ans.)

8. Vivez-vous dans un appartement ou dans une maison ?

Maison ! (Je n'aime pas cette question, je n'ai rien à dire, alors que j'aime raconter ma vie ^^)

9. Quelle est votre couleur préférée ?

Rouge ! Et j'adore le mélange rouge-blanc !

10. Quel est votre livre préféré ?

Question que je déteste qu'on me pose, parce que je ne peux pas y répondre ! Il y en aurait trop ! Citons plutôt un thème : J'adore les livres sur les grossesses précoces.

11.Que(le) est votre groupe/chanteur/chanteuse préféré(e) ? 

Bon, je ne veux pas qu'on me considère comme une groupie sans cervelle, parce que ce n'est pas le cas, je ne suis pas l'image que renvoient les fans de ce groupe, mais je suis fan des One Direction... N'ayez pas de préjugés en lisant ça, car c'est faux !

Mes questions...

1. Quel est votre dernier achat ?
2. Pourquoi avez-vous ouvert votre blog ?
3.  Salé ou sucré ?
4. Où vous voyez-vous dans 10 ans ?
5. Votre chanson actuelle ?
6. Combien de livres avez-vous environ ?
7. Un plaisir coupable inavoué ?
8. Etes-vous adepte de la liseuse ?
9. Quel est votre plus grand rêve ?
10. Votre prénom préféré ?
11.  Si vous ne deviez garder qu'un objet, que serait-ce ?

Maintenant, à moi de vous taguer...

1. Goutte de Rivière de mots
2. Loùna de Les Livres et nous
3. Liberty de Liberty Lecture
4. Méli de Le temps des livres
5. Qui veut !! Je ne connais pas encore grand monde !

(Marinette si tu passes par là, j'avais prévu de te taguer, mais comme je sais que tu ne réponds pas aux tags, je ne t'ai pas notée, mais je ne t'ai pas oubliée !)


J'ai hâte de voir vos réponses !!


A bientôt et bonnes lectures !!


Mlle Mathilde, administratrice du blog.

22 avril 2013

C'est Lundi, que lisez-vous ? {7}

C'est Lundi, que lisez-vous ? {7}

Bonjour !


Nous sommes Lundi, c'est l'heure de notre rendez-vous hebdomadaire livresque !
Il s'agit d'un rendez-vous créé par Mallou, avec un récap situé juste là, et qui consiste à répondre à trois questions chaque Lundi. Je vous laisse découvrir mes lectures...

Ce que j'ai lu la semaine passée 

Lecture(s) en cours...               

              

Ce que je suis en train de lire :

Lecture(s) en cours...

Pages lues : 85/221 pages

Trois livres à lire après :

              

Plein de belles découvertes faites, en train de se faire, ou encore à faire !

Bonne journée, 

Mlle Mathilde, administratrice du blog.

21 avril 2013

La 6ème, la pire année de ma vie !

La 6ème, la pire année de ma vie !

Titre : La 6ème, la pire année de ma vie !
Auteur : James Patterson
Editions : Hachette (Jeunesse)
Pages : 281 pages

Résumé :

Je m'appelle Rafe Khatchadorian et voici mon histoire. Celle de mon entrée en enfer en 6ème. Vous y découvrirez comment j'ai : 1) Vaincu une prof diabolique appelée la Femme Dragon 2) Eté déplumé par Miller le Tueur, la grosse brute de service 3) (Presque) flirté avec la fille la plus géniale du monde 4) Enfreint chaque article du règlement intérieur de la prison du collège... Tout ça en seulement un an ! La pire année de ma vie a été dure. Mais sympa aussi, parfois. Non, en fait, on s'est bien marrés ! La 6ème, c'est pas si pire. Voici quelques bons tuyaux pour y survivre.

Mon opinion personnelle :

Mon petit frère, collégien tout frais depuis Septembre, a reçu ce livre à Noël, mais n'a jamais voulu le lire. Pour le motiver, je l'ai lu avant lui, et je me suis bien amusée ! Le personnage principal, Rafe, était vraiment fou. Je l'ai adoré. Dégénéré, courageux, tonique, il avait tout pour plaire ! Son ami, Léo, ne me plaisait pas trop, mais j'ai été surprise de découvrir au milieu, puis à la fin du roman, sa double véritable identité. Et puis il y avait Georgia, la soeur cafteuse, Jeanne, la fille à draguer, la mère Julia, pas très stricte, le beau-père Ours/Carl, qui faisait peur à lire... Une panoplie de personnages attachants et vivants. Le style du bouquin était vraiment sympa, raconté à la première personne, avec un vocabulaire totalement en accord avec celui des jeunes d'aujourd'hui, et agrémenté de multitudes de petits ou grands dessins. Très sympa ! Avec un style d'auteur sympa,ça rendait très bien. L'intrigue m'a bien fait rire : Pour pimenter un peu son entrée en 6ème, Rafe décide de créer un jeu avec son ami Léo, auquel il sera l'unique participant : Enfreindre toutes les règles du règlement, avec un nombre de points reçus selon la difficulté de l'épreuve. Vraiment drôle !  La plupart des choses m'amusaient beaucoup. Bon, je sentais que j'avais un peu beaucoup passé l'âge, mais cela n'empêchait pas un bon moment de détente. J'ai lu ce livre d'une traite en 1h30 car il me plaisait tout de même, et me donnait toujours envie d'en savoir plus. J'ai peut-être regretté un petit truc : A partir du milieu du livre, ça partait dans tous les sens, on était plus vraiment concentré sur le but de Rafe, et plein de petites histoires arrivaient à droite et à gauche parfois sans vraiment d'intérêt. Mais c'était tout de même sympa ! Une révélation à la fin m'a particulièrement troublée, car elle était très émouvante et saisissante,le lecteur ne pouvait s'y attendre. Bravo à l'auteur ! La fin était très bien, pas trop happy end. Je recommande notamment cet ouvrage aux fans du Journal d'un Dégonflé, car on retrouve un peu le même genre. Les illustrations qui parsemaient le livre étaient assez fun, pas trop à mon goût, mais bien dans le style. La couverture était attirante, pleine de couleurs et de joie. Bref, une bonne lecture agréable, détente, mais pour les plus jeunes !

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

Je ne suis pas Soeur Emmanuelle

Je ne suis pas Soeur Emmanuelle

Titre : Je ne suis pas Soeur Emmanuelle
Auteur : Carine Tardieu
Editions : Actes Sud Junior
Pages : 62 pages

Résumé :

Adèle vient de voler un paquet de chewing-gums dans une supérette. Petit larcin mais grosses questions qui se bousculent dans la tête : Avoir honte ou pas ? Se sentir coupable ? De quoi ?

Mon opinion personnnelle :

Très court roman qui m'a pourtant bien plu ! Le livre se passe sur une durée d'en gros, allez, deux heures maximum. Au début, cela m'a paru un peu bizarre, mais je m'y suis faite. L'héroïne, Adèle, vole presque sans s'en rendre compte, un paquet de chewing-gums "de luxe". La jeune fille était assez froide, mais je me suis bien vue en elle, tout à fait les mêmes pensées ! (Mais non, je ne pique pas des choses dans les magasins, je vous rassure !) Il y avait un bon cadre agrémenté d'un bon style d'écriture, adapté aux ados, simple et moderne. Je pensais que l'intrigue et les questions tourneraient autour de cette histoire de paquet volé, mais pas du tout. C'était plutôt un bilan de la vie d'Adèle. Passé, présent, futur. Mais surtout passé. Là, on en apprend plus sur sa vie. On comprend que Soeur Emmanuelle n'est pas seulement la Sainte que tout le monde connait, mais que c'est plus que ça encore. C'était très émouvant. J'ai aimé suivre la jeune ado dans ses pensées, les plus intimes, et les plus absurdes. Ca m'a fait passer un bon moment. J'ai aimé la fin, assez douce, pleine d'espoir. Certes, le livre était court, mais je pense que c'était pile la bonne longueur. En tout cas, je n'ai pas ressenti de manque. J'ai aussi assez accroché avec la couverture, avec une jeune fille mangeant un chewing-gum et une sainte en petit, au fond. Très représentatif ! Le titre était aussi vraiment bien trouvé, car à la fin, on comprend qu'il a double sens. Bref, une bonne lecture profonde mais agréable, intéressante, bien écrite, et vivante ! Je vous la recommande !

Camille aime pas danser

Camille aime pas danser

Titre : Camille aime pas danser
Auteur : Marie-Sophie Vermot
Editions : Tierry Magnier
Pages : 110 pages

Résumé :

Anastasia, solaire, joyeuse, dévore la vie à pleines dents. Camille est plus jeune, plus réservée, plus rêveuse. Elles sont soeurs et vivent avec leur mère dans une maison perdue au bout d'une presqu’île. Après une aventure d'un soir, Anastasia n'arrive pas à s'avouer qu'elle est enceinte, tarde à l'annoncer, et ne se résout pas à prendre une décision, alors que le temps presse. Camille, spectatrice du chaos familial, observe l'agitation avec lucidité et affection.

Mon opinion personnelle :

J'avais repéré ce bouquin sur le blog Les lectures de Liyah, et quand je suis tombée dessus dans le catalogue Sélection Romans 2011 d'une de mes médiathèquues, je me suis préciptée dessus ! Je l'ai beaucoup aimé. Les personnages étaient à mon goût. Camille, ado un peu perdue, déstabilisée par la situation, gentille, qui veut aider mais ne sait pas comment s'y prendre. J'avais un peu pitié d'elle, surtout qu'on sentait qu'elle voulait aider sa soeur, mais n'y arrivait pas. Anastasia m'a un peu déçue. Je rejoins l'avis de Liyah, qui disait ne pas avoir assez de ressentis de cette jeune fille. On n'avait absolument pas son point de vue sur la chose, et c'était dommage. Il aurait fallu alterner. Et puis on avait Mathilde, qui avait plus la place de la mère, mais qui m'a bien plu, de par sa prise en main de la situation ou par sa réaction. La mère des filles, elle en revanche, m'a beaucoup déçue, et déprimée. Le style de l'auteur était doux, sensible, attachant et réel, je l'ai beaucoup aimé. Après, l'histoire était assez basique. J'adore les romans sur les grossesses précoces, et j'avais lu de cette même auteur Deux fois rien, qui avait été un coup de coeur. J'ai moins aimé Camille aime pas danser, à cause de la fin, qui n'était pas comme je l'imaginais et qui s'éloignait un peu trop du sujet, et de la distance entre le lecteur et la jeune fille enceinte. C'était assez dommage. Mais autrement, je l'ai beaucoup aimé ! C'était un livre plein d'émotions. Certes, certaines petites choses paraissaient assez irréelles comme le fait qu'elle cache tout à ses amies, mais ce n'était pas trop gênant. Ca ne m'a pas empêchée d'adorer le bouquin ! Par contre, j'ai aussi trouvé que tout était trop facile et trop simple à venir. Il aurait été appréciable d'avoir plus de péripéties. Et un retournement de situation n'aurait pas été de trop. Mais autrement, j'ai trouvé 'histoire très attachante. J'ai notamment adoré le passage où le lecteur apprend la grossesse d'Anastasia, très touchant, original et bien pensé. Bravo ! Je note aussi la couverture, que je trouve vraiment magnifique, douce, colorée, vivante et mystérieuse à la fois. Je recommande vivement ce petit bouquin, vraiment intéressant, moral et humain.

Les mots qui tuent

Les mots qui tuent

Titre : Les mots qui tuent
Auteur : Agnès de Lestrade
Editions : Sarbacane
Pages : 59 pages

Résumé :

Mara n'est pas du genre causeuse. Les mots, elle préfère les garder dedans, ou les coucher dans son cahier rouge, tremblant qu'on ne les découvre. Car ce sont des mots pleins de haine pour sa mère couturière qui a fait d'elle "son mannequin permanent, sa pub vivante, son porte-manteau", la transformant en pièce montée pour aller à l'école... Quand à la rentrée de 4ème, elle rencontre Clara la délurée, Mara jette les habits de sa mère et lâche les mots qui tuent.

Mon opinion personnelle :

J'avais repéré ce petit bouquin sur le blog Rivière de mots, alors quand je l'ai trouvé dans une de mes médiathèques, je n'ai pas hésité à l'emprunter. Je l'ai dévoré, et je dois dire qu'il m'a vraiment troublée. Il y avait peu de personnages : Mara, ado perturbée, désorientée, dans laquelle je me retrouvais un peu. Clara, son amie, son opposée, mais pourtant proche d'elle, ne m'a pas vraiment inspiré confiance. Et puis la mère de Mara, égoïste, que je n'ai pas aimée. Sans oublier sa grand-mère, attentive et discrète, que j'ai plus aimée, ainsi que quelques autres un peu plus à l'écart, dont je tairai le caractère pour préserver le suspense. L'histoire était assez simple. Mal comprise et mal aimée, Mara invente un jour un mensonge énorme pour se rendre intéressante. Mais elle ne se doute pas des conséquences qui arriveront... C'était à la base bien imaginée, plaisant, intéressant. Le mensonge m'a plu, son contexte aussi. Tous les évènements qui sont arrivés ensuite ont également été vraiment bien narrés à mes yeux. J'ai trouvé que l'intrigue se passait assez vite, ce qui brutalisait un peu le lecteur. Cependant, cela permettait ainsi de frapper directement, et de ne pas étaler l'émotion, ce qui renforçait l'idée de morale. Car tout au long de ce roman, une très belle morale se forme. Ca m'a énormément plu. J'étais vraiment emportée, je n'en revenais pas, je voulais toujours en savoir plus. Agnès de Lestrade a su créer un monde dans lequel le lecteur est tout de suite happé, pas besoin de prologue, le coeur de l'histoire arrive tout de suite. Je crois que jamais un roman n'a aussi bien porté son titre. C'était vraiment bien trouvé. La fin était aussi très brutale, pas très explicite, mais, je n'en avais pas besoin de plus... Ca aurait été de trop, je pense. La couverture assez sobre, géométrique renforce la curiosité et l'idée de "vie bien rangée qui fait des écarts brusquement" de ce roman, car on voit une ligne bien droite qui se met d'un coup à faire un demi-cercle. Bref, ce roman m'a emballée, j'en ai retenu quelque chose de très intéressant, je le recommande totalement aux adolescents. C'est une belle leçon de vie et de morale... A découvrir d'urgence !

La prochaine fois

La prochaine fois

Titre : La prochaine fois
Auteur : Marc Levy
Editions : Pocket
Pages : 259 pages

Résumé :

Parti à la recherche d'un tableau mystérieux, Jonathan croise la route de Clara. Tous deux sont convaincus de s'être déjà rencontrés. Mais où et quand ? A Londres, il y a plus d'un siècle...

Mon opinion personnelle :

Ce Levy était dans ma PAL depuis un petit temps, mais Marie me l'a fait sortir pour le Challenge Livra'deux pour PAL'Addict, et je peux dire que je la remercie ! J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre. Je commence par  les personnages. Dans l'ensemble, ils m'ont assez plu. Jonathan était un homme dont je n'arrivais pas vraiment à cerner l'âge. Son caractère était plaisant, intéressant, vivant. Sa passion pour Vladimir Radskin m'a littéralement transportée dans un monde d'Art. Clara était une femme intrigante, passionnée, qui m'a tout aussi embarquée dans son monde que Jonathan. Peter m'a intéressée, il faisait le bon gars qui se la joue dur mais qui a un énorme coeur. J'ai en revanche détesté Anna pour son égoïsme et Alice pour sa vengeance maladive. Ils étaient tous embarqués dans le monde de Marc Levy, qui a conservé sa très belle plume, riche et sensible à la fois. Là où ça devient intéressant, c'est au niveau de l'histoire. L'intrigue était excellente, Marie l'a trouvée peu vivace et développée, mais moi, ça m'a beaucoup plu. Un tableau disparu, qui conserve d'importants secrets, et qui a plusieurs visages, c'était très bien. Autour du tableau, rien à redire. C'était rondement mené, pensé et raconté. Là où le problème arrive, c'est sur l'histoire de réincarnation. Là, je suis désolée, mais je ne pense pas avoir tout compris. Il se passe et se dit des choses sans queue ni tête, tirées par les cheveux. J'ai trouvé ça dommage, ça m'a un peu déçue. C'était à mon goût de trop. Le lecteur avait du mal à suivre et se mélangeait dans toutes les aventures. J'ai été très bouleversée par la fin, pleine d'amour, de vérité, d'émotion et de suspense. J'avais les larmes aux yeux ! Peut-être que j'aurais aimé quelque chose de moins glauque, et de plus clair. Parce que les dernières pages étaient un peu brouillon selon moi. Mais dans l'ensemble, c'était un très bon moment de lecture.! Je n'ai pas trop accroché avec la couverture, même si on la comprend mieux à la fin. J'ai également eu un problème avec le résumé, qui en disait trop sur l'ouvrage, exactement comme pour Où es-tu ?. C'était assez dépaysant et troublant. Pour finir, je recommande ce roman, très bon, un peu dur peut-être à agripper, mais encore plus à décrocher ! Une lecture agréable et saisissante. A lire d'urgence !

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.



Livre faisant partie du Challenge Livra'deux pour PAL'Addict.

16 avril 2013

La peau d'un autre

Lecture(s) en cours...La peau d'un autre

Titre : La peau d'un autre
Auteur : Philippe Arnaud
Editions : Sarbacane (Exprim')
Pages : 213 pages

Résumé :

Ils ont tout choisi pour lui, à sa place. Jusqu'à la couleur de peau, et ça n'était jamais la leur. 20 ans à se cacher, à fuir les miroirs, sur le continent de son enfance comme sur celui où il s'est échoué ensuite. Alors, au bout de 20 ans, il est temps de sortir du sac. Posté à l'entrée de l'école maternelle, en faction, mitraillette et ceinture d'explosifs sous le manteau, il entre. Il va leur montrer qui il est.

Mon opinion personnelle :

En premier lieu, je remercie les Editions Sarbacane qui m'ont envoyée ce roman dans le cadre d'un partenariat. Et je les remercie on ne peut plus chaleureusement car ce livre fût un véritable coup de coeur !

J'ai été transportée, je ne l'ai pas vu passer. J'ai été totalement charmée et emballée. Tout d'abord les personnages. Il y avait trois voix dans ce roman : Anna, l'institutrice, Manon, l'élève qui est la miniature de "Maîtresse", et lui, l'homme qui les prend en otage. Il a un surnom qui ne survient qu'au milieu du livre, je vous le tais donc. Anna et l'homme partageaient tous deux un passé difficile, bien que celui de l'homme soit plus tragique et plus développé que celui de l'institutrice. Celle-ci avait un caractère fort et brave, assez distant vis à vis du lecteur cependant, bien que cela ne fût pas gênant. Je l'ai assez appréciée, sans pour autant l'adorer. J'ai trouvé qu'il lui manquait un peu de chaleur et de vivacité. Mais la situation dans laquelle elle se trouvait n'était pas très apte à offrir du bonheur. Le preneur d'otages m'a beaucoup plu. Sombre avec un coeur gros comme ça, le méchant type de mes livres préférés. Sa différence, sa mentalité, sa bravoure, tout me plaisait. Je me suis vraiment attachée à ce personnage, le plus approfondi de l'ouvrage. Son histoire et son idée me bouleversaient totalement. Même si son acte était terrible, je n'avais rien à lui reprocher. Et puis il y avait Manon, que j'ai aussi beaucoup aimé. Si Anna représentait la paix, l'homme la guerre, cette petite fille représentait l'innocence même. C'était impressionnant. Elle avait un aplomb incroyable pour son âge, et amusait le lecteur. On avait grâce à elle vraiment l'impression d'être au coeur de l'intrigue. Elle m'a peut-être parfois un peu agacée par son côté "Moi moi moi", mais ce n'est qu'un détail. On trouvait bien entendu d'autres personnages, tels que Nicolas, Léa, Claude, sur lesquels je ne m'attarderai pas. Le style de l'auteur était très agréable, il savait trouver les bons mots, dire les choses avec douceur, surprendre son lecteur. L'histoire était vraiment la base du coup de coeur. Le livre est constitué de trois parties. La première et la dernière étaient à mon goût plus attrayantes que la seconde. Au début, jusqu'au dernier chapitre, ce n'était pas un coup de coeur. Quelque part, bien qu'elle soit magnifique et originale, elle était assez basique, et n'avait pas réussi à me transporter dans un monde vraiment autre. On alternait entre le passé et le présent, on ne pouvait pas vraiment s'ennuyer, J'adorais, certes, mais il manquait un petit quelque chose. Et celui-ci est arrivé juste après. Dans les dernières lignes. Ca m'a littéralement transpercé le coeur. Ce fût un véritable choc pour moi. J'avais envisagé toutes les fins possibles, sauf celle-ci. Et je ne m'en suis pas remise. Il y eu là un véritable coup de maître de la part de Philippe Arnaud que je salue vraiment. Le lecteur n'en revient pas, les mots sont si fragiles, et pourtant là...Wouah. Bravo. Deux révélations débarquent pour chambouler le coeur pourtant bien accroché que je possède. J'avais commencé ce roman en voyage scolaire, mais j'ai vite senti qu'il fallait du calme et de la concentration pour le lire et le déguster, alors j'ai attendu, et j'ai bien fait. Il s'agit d'un véritable chef d'oeuvre ; je suis soufflée. On lit un roman basique, simple et plaisant jusqu'aux derniers passages, et le "miracle" arrive. C'était divin. J'ajoute qu'en plus, à mon goût, la couverture est tout simplement superbe. Elle m'a tout de suite fait de l'oeil, et elle reflète très bien le roman. J'aime beaucoup les contrastes, la police, la photo en elle-même. Voilà donc un ouvrage magnifique, que je recommande à tous les adolescents, qu'il faut lire, c'est obligé. Un véritable coup de coeur surprise vous attend. Si vous avez l'occasion de le lire, foncez, n'hésitez pas. Il en vaut vraiment la peine. Et il se lit très vite ! Encore une fois merci aux Editions Sarbacane pour l'envoi de ce roman qui m'a encore plus envoûté que Frangine !

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

Partenaires

Livre reçu dans le cadre d'un partenariat avec les Editions Sarbacane. Merci à eux !

C'est Lundi, que lisez-vous ? {6}

C'est Lundi, que lisez-vous ? {6}

Bonjour !


Nous sommes Mardi, je suis en retard pour cause de séjour in England, mais je rattrape l'heure de notre rendez-vous hebdomadaire livresque !
Il s'agit d'un rendez-vous créé par Mallou, avec un récap situé juste là, et qui consiste à répondre à trois questions chaque Lundi. Je vous laisse découvrir mes lectures..

.Ce que j'ai lu la semaine passée :

       Lecture(s) en cours...

Ce que je suis en train de lire :

Lecture(s) en cours...

Pages lues : 80/213 pages

Trois livres à lire après :

              

Plein de belles découvertes faites, en train de se faire, ou encore à faire !

Bonne soirée, 

Mlle Mathilde, administratrice du blog.