31 mai 2013

La Page Blanche

La Page Blanche

Titre : La Page Blanche
Auteur : Pénélope Bagieu
Editions : Delcourt (Mirages)
Année de parution : 2012
Pages : 201 pages

Résumé :

Une jeune femme se réveille dans Paris. Elle ne se souvient ni de son nom, ni de ce qui l'a amenée là. Son passé a disparu.

Mon opinion personnelle :

J'avais repéré cette bande-dessinée sur le blog de Fanny Livresquement. J'avais eu très envie de la lire, alors quand je suis tombée face à elle dans ma médiathèque secondaire, je n'ai pas hésité une seconde ! Au final, je suis très contente de ma lecture, mais aussi très déçue de la fin. Les personnages étaient vraiment agréables. Eloïse, une jeune fille amnésique d'une minute à l'autre, très douce, réfléchie, sympathique. Et son amie Sonia, loyale, honnête, que j'ai beaucoup aimée également. Pour ce qui est des illustrations, je les ai beaucoup appréciées, les couleurs étaient dynamiques, les traits modernes et simples. Quant au scénario de base, il était original, innovant. Le lecteur partait donc à la recherche du passé d'Eloïse. Je me suis beaucoup amusée à découvrir ses suppositions, et à faire les miennes par la suite. Je me suis prise au jeu, ce qui était très bien. Il y avait beaucoup d'humour, mais aussi pas mal d'émotions, assez diverses, ce qui apportait un plus à l'ouvrage. Au fur et à mesure du bouquin, on avançait dans la quête d'Eloïse, et vivait de plus en plus son ressenti. Donc globalement pour cette partie, j'ai été charmée. En revanche, j'ai eu un énorme problème avec la fin... Je ne la comprenais pas. Je ne voyais aucun lien, aucun rapport, aucune morale, aucun sens... J'étais perdue ! Pour tout vous dire, j'ai dû demander à la généreuse Fanny de m'expliquer la fin. Elle m'a donné son point de vue en me confirmant qu'elle était complètement tordue et tirée par les cheveux. Ca brise totalement le charme, c'est vraiment dommage, parce qu'on se prend au jeu, et qu'au final, on se retrouve avec quelque chose d'assez speace sur les bras. Ca m'a déçue ! Je m'attendais à autre chose. Autrement, le titre était vraiment sympa, bien trouvé, avec des rappels pour à peu près tous les points du livre. La couverture était elle aussi super, les tons de rose et blanc m'ont enchantée. Donc voilà, au final, une BD très intéressante et géniale, jusqu'à ce que la fin arrive et casse tout. Mais à lire quand même pour l'humour, les graphismes et l'originalité !

30 mai 2013

Cutie B Tome 1

Cutie B Tome 1

Titre de la série : Cutie B
Titre du tome : 1. Cutie B
Auteurs : Richard Marazano & Yishan Li
Editions : Dargaud
Année de parution : 2008
Pages : 48 pages

Résumé :

Nouvelle dans son lycée, Béatrice, alias Cutie B., suscite l’intérêt de ses nouvelles copines qui la trouvent un peu étrange et décalée. Notre héroïne, dont les parents sont plutôt folkloriques, se retrouve harponnée sur MSN par un mystérieux individu qui semble en savoir beaucoup sur elle : quel garçon se cache derrière ses smileys ?

Mon opinion personnelle :

Moi qui ne lis presque pas de BD d'habitude, je me retrouve avec 3 BDs sur les bras d'un coup ! Je me souviens être tombée sur le tome 2 de celle-ci à la médiathèque, sans le 1... Mais je ne me souvenais pas l'avoir réservé ! Alors quand la bibliothécaire me l'a sorti pour l'ajouter à mes emprunts, ma curiosité s'est aiguisée... Et je l'ai lue en rentrant, juste après Rouge Tagada. Au final, je l'ai trouvée sympathique, mais sans plus. Fille d'homme d'affaire et d'une top-model, Beatriz est cataloguée "fille bizarre" dans son lycée. J'ai trouvé ce personnage un peu lourd, trop sûr de lui, un peu prétentieux, et naïf. Cependant, j'ai aimé son histoire : Pas vraiment aimée, elle est un jour aborder sur le Net par un garçon de son entourage dont elle ne connait pas l'identité... C'était assez sympa, le contexte enfant de star qui en bave, et qui s'échappe par Internet. J'ai beaucoup aimé les graphismes, un peu manga, mais pas trop. Parfois, il y avait des moments très creux avec pas grand chose à découvrir, ce qui était assez dommage. La fin était aussi mal choisie à mon goût. Cependant, je pense lire le second tome, car l'histoire m'intrigue, et j'ai surtout envie de découvrir l'identité du fameux Mysterious Guy... Suspense ! Au final, je recommande donc cet ouvrage car on peut passer un bon moment de détente avec, cependant, ce n'est pas fantastique, c'est basique, mais avec un petit côté atypique assez agréable.

Rouge Tagada

Rouge Tagada

Titre : Rouge Tagada
Auteur : Charlotte Bousquet & Stéphanie Rubini
Editions : Gulf Stream
Année de parution : 2013
Pages : 64 pages

Résumé :

Elle était dans ma classe. Quatrième D. D comme déconne, délire, débile, dévergondé, début, douleur, douceur aussi. Il y avait tout ça, chez nous. Des pimbêches qui riaient trop fort, des timides, des bébés sages, des filles toutes fières de se comporter en femmes et des garçons qui ne savaient plus comment fonctionnaient leurs mains ni leurs pieds. Il y avait aussi les Jade et les Benjamins, les bons copains toujours là en cas de coup de blues à la récré, toujours prêts à refaire le monde et à jouer aux cancres au lieu d'aller en perm. Mais il n'y avait qu'une Layla.

Mon opinion personnelle :

J'avais repéré cette bande-dessinée sur le blog Les lectures de Liyah, aussi je bondis de joie quand je vis que ma médiathèque secondaire venait de l'acheter ! Il était déjà pris, je l'ai réservé, et j'ai du attendre. J'ai bien fait, car j'ai passé un très bon moment avec elle. Tout d'abord, j'ai beaucoup aimé les deux personnages, Layla et Alex. Layla était une jeune fille attachante, avec qui on a envie d'être amie, parfois un peu trop superficielle, mais douce et agréable. J'ai cependant préféré son amie Alex, plus forte, discrète et bien plus sincère. Ensuite, j'ai beaucoup aimé les illustrations, que j'ai trouvé belles à regarder, bien construites, intéressantes, et surtout explicites. J'ai apprécié le souci du détail de l'illustratrice. Au niveau du style pour le texte, c'était au contraire très implicite, mais cela m'a plu tout de même. Pour ce qui est de l'intrigue, je dois avouer qu'elle ne m'a pas surprise, puisque Liyah en parlait dans sa chronique, mais elle m'a vraiment prise au coeur. C'est à propos d'un thème qui se développe de plus en plus dans les livres en ce moment... J'ai été très touchée par l'histoire d'Alex et Layla, un peu soudaine, mais si jolie... Le lecteur s'en doute un peu dès le début, mais la cadence est rythmée, elle suit son cours de façon simple mais efficace. J'ai moins aimé la partie durant laquelle Layla délaisse Alex, mais autrement, toute l'histoire m'a plu. La fin m'a un peu retourné, j'avais du mal à concevoir que c'était fini... J'en voulais encore ! Je salue aussi un titre excellent que j'adore et qui donne envie, et une couverture superbe mais simple elle aussi, qui accroche l'oeil. Vraiment, une très belle bande-dessinée, qui se lit rapidement, qui est bourrée d'émotion, mais qui vaut carrément le détour ! Je l'ai juste trouvée trop courte !

Petit plus :

Un petit aperçu des planches...

    

28 mai 2013

Top Ten Tuesday {6}

Top Ten Tuesday {6}

Bonjour !


Rendez-vous traduit en Français par Iani du blog Carnet de lecture !

Aujourd'hui, le thème est :

Les 10 thèmes ou mots du titre qui me font directement acheter le livre

Voici mes réponses...

1. Les grossesses précoces. Je suis complètement mordue de ce sujet. Je lis tout ce que je trouve à ce propos, l'idée me plait tellement ! J'en ai même fait un exposé en SVT hier ^^

2. Les romances. Oui, je suis une fille, non, je ne suis pas coeur d'artichaut, mais oui, j'aime les belles histoires d'amour. 

3. Les drames. J'aime le dramatique, j'aime les choses tristes, j'aime être choquée, mais non, je ne suis pas sadique.

4. Les maladies. Je ne sais pas pourquoi, ça m'a toujours fascinée. Que ça finisse bien ou mal, j'aime ce genre de combat.

5. Les journaux intimes. Parce que je suis très curieuse et que j'aime en savoir beaucoup sur les gens, et qu'avec les journaux intimes je peux m'incruster dans la vie des gens. (Je dois passer pour une folle...)

6. La période du Roi-Soleil. J'adore cette période historique, pour son histoire, ses tenues, ses figures...

7. Le suicide. Je vais finir par vous faire peur, mais c'est un acte qui m'a toujours intrigué et que je cherche à comprendre par tous les moyens.

8. L'homosexualité. Parce que je trouve qu'on a tous les droit d'être égaux, et que c'est un sujet encore trop taboo !

9. La dystopie. (Je vous imagine : Ouf, elle est un petit peu normale quand même...) Le concept est pas mal, il y a beaucoup de pistes à explorer, et généralement il y a du drame :D 

10. La tragédie du Titanic. Je suis totalement passionnée par ce paquebot et son histoire, je lis tout ce que je trouve sur lui... 

Voilà !! Un Triple T assez simple, qui me fait passer pour une psychopathe romantique, mais j'y peux rien, j'aime ça ^^ 

A la semaine pour le prochain thème qui sera :

Mes 10 couvertures favorites de livres que vous avez déjà lus.

A Mardi prochain !

Mlle Mathilde, administratrice du blog.

27 mai 2013

C'est Lundi, que lisez-vous ? {12}


C'est Lundi, que lisez-vous ? {12}

Bonjour !


Nous sommes Lundi, c'est l'heure de notre rendez-vous hebdomadaire livresque !
Il s'agit d'un rendez-vous créé par Mallou, avec un récap situé juste là, et qui consiste à répondre à trois questions chaque Lundi. Je vous laisse découvrir mes lectures...

Ce que j'ai lu la semaine passée :

              

       Lecture(s) en cours...

Ce que je suis en train de lire :

Lecture(s) en cours...

Pages lues : 87/363 pages

Trois livres à lire après :

               

Plein de belles découvertes faites, en train de se faire, ou encore à faire !

Note : Je sais, il n'y a pas l'article d' "Il faisait chaud cet été-là"... J'ai eu le livre d'une manière un peu différente puisqu'il n'est pas sorti encore, et j'ajouterai à la chronique un p'tit plus qui arrive avant la fin de semaine, mais je passe un oral demain donc du boulot et pas trop de temps :) 

Bonne soirée, 

Mlle Mathilde, administratrice du blog.

26 mai 2013

Le retour de Cherokee Brown

Lecture(s) en cours...Le retour de Cherokee Brown

Titre : Le retour de Cherokee Brown
Auteur : Siobhan Curham
Editions : Flammarion
Année de parution : 2013
Pages : 371 pages

Résumé :

Entre le lycée et la famille, Claire se sent incomprise et exclue. Quand Steve, son père chanteur de rock fait son apparition le jour de ses quinze ans, l'adolescente se redécouvre. Elle est désormais Cherokee Brown et tout semble possible...

Mon opinion personnelle :

A la suite de Marie, j'ai pu moi aussi lire ce roman par le même biais qu'elle. (Pour ceux qui ne l'auraient pas encore compris, nous sommes dans la même classe,-et très amies- d'où les échanges de roman et les expériences ensemble !) Je l'avais vu sur le blog Les lectures de Liyah et sur Le blog de Galleane, et les critiques étaient bonnes, tout comme celle de Marie, alors j'avais d'autant plus hâte de le découvrir. Et bien, je peux vous dire que je n'ai pas été déçue ! J'ai passé un excellent moment avec Cherokee, que je n'ai pas réussi à lâcher aujourd'hui. Tout d'abord, j'ai été fan de (presque) tous les personnages. Claire/Cherokee, qui m'a attendri, et qui était très forte. Je me suis attachée à son histoire, et voulais entrer dans le roman pour l'aider et l'aimer, car la pauvre n'avait pas d'amis dans son lycée. Mon personnage favoris a été Harrison, ce beau jeune homme mystérieux et attentif. J'aurais voulu l'avoir comme ami ! J'ai bien entendu détester tous les personnages ayant un lien avec le lycée de Claire/Cherokee. J'avais honte pour eux ! La mère et Alan m'ont un peu fait pitié, mais m'ont aussi dégoûtée à certains passages. Je risque d'en surprendre en disant que je n'ai pas aimé le personnage de Steve, père de Claire/Cherokee. Trop superficiel, trop étrange, pourquoi se pointer ainsi au bout de 13 ans d'absence, alors qu'il prétend avoir toujours pensé à sa fille et avoir vécu dans la même ville qu'elle ? Non, je l'ai trouvé louche. Le style de l'auteur était bon, elle a réussi à faire un juste milieu entre l'humour et l'émotion. Pour l'intrigue, j'ai été comblée. Une jeune fille mise à l'écart mais qui parvient tout de même à pousser sa gueulande, pour moi, c'est très intéressant. On se prend au jeu, on vit mal les passages durs, on explose de joie aux passages réjouissants. J'aimais beaucoup suivre l'épopée de Claire/Cherokee, entre mensonges et faux-semblants, l'histoire était pimentée, mais prenante ! J'ai beaucoup aimé le passage à la réunion de présentation de l'établissement aux futurs élèves. Un pur instant de vérité et de délice ! Les petites anecdotes sur les personnages ou sur le futur roman de Cherokee/Claire ajoutaient un petit plus à l'ouvrage assez plaisant, mais sans plus, on aurait pu s'en passer. Ca coupait un peu trop dans l'élan de lecture. La fin m'a plu, elle n'était pas surprenante, mais simple et efficace. Toutefois, je n'aurais pas choisi cette issue pour Steve et son concours. Mais au final, c'est un très bel ouvrage poignant et réel, que je recommande totalement, pour le plaisir et la culture ! A lire d'urgence !

Ava préfère les fantômes

Ava préfère les fantômes

Titre : Ava préfère les fantômes
Auteur : Maïté Bernard
Editions : Syros
Année de parution : 2012
Pages : 372 pages

Résumé :

Depuis l'âge de trois ans, Ava peut voir les fantômes et leur parler. Mais personne ne la croit, et certainement pas ses parents qui n'aiment pas que les petites filles inventent des histoires pour se faire remarquer. Alors Ava a appris à cacher ce don qui l'embarrasse. Jusqu'au jour où, devenue adolescente, dans un manoir sur l'île de Jersey, elle tombe nez à nez avec le fantôme d'une jeune femme, Billie, que l'on vient d'assassiner. Tout étonnée d'être morte, Billie s'aperçoit qu'Ava est la seule à la voir et la supplie de l'aider...

Mon opinion personnelle :

J'avais repéré cette série sur le blog Les lectures de Liyah, et quand je suis tombée sur le tome 2 dans ma médiathèque, je me suis mise à chercher le tome 1, que j'ai trouvé, et emprunté directement ! Et en fin de compte, j'ai été très surprise par ce roman. Dans le bon sens ! Je m'attendais à quelque chose d'assez enfantin, à en juger par la couverture, le titre et le résumé. Et bien, absolument pas. Au contraire ! Tout d'abord, les personnages, même si j'étais un peu perdue au début et à la fin, étaient prenants, et intéressants. Ava, l'héroïne, courageuse, têtue, très intelligente et attachante, m'a vraiment happée dans son histoire. J'avais, tout comme elle, très envie de percer les secrets de tous ces meurtres et attentats. Son oncle, Vicent, voulait se montrer comme un personnage très dur et froid, mais on voyait au fur et à mesure du livre qu'il avait un coeur en or. J'ai aussi adoré le fantôme de Billie, très complexe, un peu menteur, mais élément clé du bouquin. Quant à tous les autres personnages, chacun avait son identité, et tous avaient une importance fondée dans l'histoire. Un bon point, car plus de personnages en arrière-plan juste pour étoffer le décor. Le style de l'auteur était agréable, j'aimais beaucoup sa façon de révéler les situations juste à la fin des chapitres.  Au niveau de l'intrigue, même si j'ai eu un peu de mal à bien m'y ancrer, une fois que c'était chose faite, j'avais du mal à lâcher l'ouvrage ! On suivait vraiment l'enquête du début à la fin, les faits relatés n'étaient pas antérieurs au commencement du livre, donc le lecteur se sentait vraiment concerné, il ne faisait pas intrus. J'ai adoré le contexte de Jersey, je suis une fan de tout ce qui touche à l'England, et cette île, que je compte bien visiter, m'a toujours attirée, alors j'ai pu en savoir plus sur son histoire. J'ai beaucoup aimé les fantômes, qui aidaient beaucoup Ava, et qui m'ont passionnée. Le suspense et les retournements de situation étaient bien présents, ce qui était important pour une enquête policière. Il y avait énormément de crimes ou de blessures, donc beaucoup de pistes qui partaient un peu dans tous les sens, mais j'arrivais à suivre. Mon passage préféré a été celui dans le trou au milieu des rochers, avec un certain fantôme... Mon coeur palpitait... Mais je n'en dis pas plus ! La fin m'a plu, elle clouait bien l'épisode. Mais heureusement qu'il y a un tome 2, car quelques pistes sont lancées au milieu du roman, on en reparle à la fin, mais toujours pas explorées ! Je le lirai donc avec plaisir, et compte l'emprunter Vendredi normalement, s'il y est encore ! Une bonne réussite pour ce premier volet que je recommande avec plaisir !

25 mai 2013

J'ai besoin de toi plus que je ne t'aime et je t'aime si fort

J'ai besoin de toi plus que je ne t'aime et je t'aime si fort

Titre : J'ai besoin de toi plus que je ne t'aime et je t'aime si fort
Auteur : Guundr Ardelius
Editions : Naïve
Année de parution : 2008
Pages : 107 pages

Résumé :

"Morris et Betty". Il pose ses mains devant ses yeux et se met à raconter : "Nous sommes maintenant dans un film et c'est de notre histoire dont il s'agit, de deux personnes qui se rencontrent dès la première scène. Dans un extrait présenté dans la bande-annonce, on dit qu'ils sont faits l'un pour l'autre. Tous les autres personnages sont de couleur grise, nous sommes en rouge cerise." Elle enlève ses mains de ses yeux. "Il faut aussi qu'il se passe quelque chose de triste, sinon personne ne voudra voir le film."

Mon opinion personnelle :

J'avais été interpellée à la médiathèque par la couverture et le titre à rallonge de ce petit roman. Alors je l'ai emprunté comme ça, sur un coup de tête. Et bien... Je me demande à présent ce qui m'a pris de vouloir le lire. J'enchaîné pas mal de déceptions en ce moment, et ce roman vient en quelques minutes de prendre la tête de mon top déceptions du mois. Je n'ai strictement rien compris à l'intérêt du bouquin. Les personnages, Morris et Betty, m'ont vraiment agacée. Niais à un point incroyable, absolument pas intéressants, très lourds, on avait vraiment l'impression qu'ils étaient tombés dans un roman qui n'était pas le leur. C'était très désagréable. En plus de cela, le style de l'auteur était très ennuyant. Terne, plat, morose... Où était l'action, la vie ? Et puis pour l'intrigue (Je ne sais même pas si je peux parler d'intrigue...) j'ai été cruellement déçue, avec des bouts de textes un peu partout. On suivait en fait l'évolution d'un couple d'adolescents. De façon très éloignée, comme si le lecteur les espionnait sans en avoir le droit, et qu'il saisissait des brides de phrases un peu partout. Il n'y avait même pas de morale ! La fin ne semblait pas finie, on en attendait bien plus. J'ai vu que je n'étais pas la seule à ne pas avoir aimé ce roman, et je comprends bien pourquoi. La seule chose vraiment sympa, c'est la couverture, pleine de couleurs, un peu loufoque, mais très belle à mon goût. Ca tranchait beaucoup avec le contenu ! Donc voilà, un roman que je ne recommande absolument pas, une énorme déception, j'ai l'impression d'être passée à côté. Dommage, vraiment dommage !

22 mai 2013

Vol, envol

Vol, envol

Titre : Vol, envol
Auteur : Monika Feth
Editions : Thierry Magnier
Année de parution : 2003
Pages : 239 pages

Résumé :

Dans la famille de Dole, on est pickpocket depuis des générations. Son douzième anniversaire, qu'elle attend avec impatience, marque son entrée dans le "métier". Freddy, son frère aîné et complice de toujours, annonce qu'il ne veut plus de cette vie de hors-la-loi. Il sera coiffeur... C'est une rupture définitive avec la famille, et le chagrin de Dole est immense. Freddy tente de persuader sa petite soeur de faire le même choix que lui, mais Dole n'est pas prêter à quitter le cocon familial. Pourtant, un garçon, Jonas, va l'obliger à se poser la question...

Mon opinion personnelle :

Je suis tombée sur ce livre à la médiathèque, et le résumé et la couverture m'ont intriguée, alors j'ai voulu tenter le coup... Au final, j'ai passé un bon moment avec ce roman. Déjà, les personnages étaient intéressants. Dole était une jeune fille attachante, très intelligente et a évolué durant le roman, ce qui m'a plu. Jonas était un jeune garçon très ouvert, très sympathique, l'ami qu'on reverrait d'avoir. Mais mon préfèré a été sans aucun doute Freddy. Un ado très honnête, très intellectuel, drôle, aimable, attirant... Le personnage idéal quoi ! En ce qui concerne la famille de Dole et Freddy, globalement, je ne l'ai pas aimée, je trouvais injuste de ne pas laisser les enfants vivre leur vie. Tous étaient accompagnés d'un style d'auteur assez classique, mais plaisant. J'ai aimé la légèreté du récit, pourtant, si on y réfléchit, très profond. J'ai aussi adoré le surnom de Dole, donné par sa grand-mère : Grenouille ! Ca m'a vraiment éclatée. (Oui, je suis un peu dérangée...) Autrement, pour l'histoire en elle-même, j'ai trouvé qu'il y avait une très bonne idée de base, originale. Beaucoup de thèmes étaient abordés : L'injustice, le vol, l'amour, la personnalité, l'adolescence, la mort... Tout ce que j'aime ! De plus, le contexte, famille de pickpocket vivant sous le secret avec l'aînée qui se rebelle, était innovante et agréable. On sentait vraiment une évolution au fur et à mesure de l'intrigue, ce qui était un bon point. Quelque chose qui m'a énormément plu : Le long passage où Dole est seule chez elle. Pour une fois, il y avait un peu de liberté pour le narrateur. Pour contre-balancer, j'ai regretté la partie pickpocket trop peu présente à mon goût, j'en attendais plus. Dans ce roman, on avait tout de même une très bonne morale, donnée par chaque personnage à sa façon.J'ai été touchée par la situation de Freddy. En effet, une bonne partie du roman lui est consacrée, et j'ai trouvé que cela permettait d'approfondir encore plus le roman, car le lecteur avait ainsi deux visions des choses. La fin de l'ouvrage était assez rapide et courte, cependant elle correspondait bien à mes attentes, sans pour autant être trop cadrée. Quant à la couverture, elle était sympa et estival, pleine de couleurs et de symboles. Au final, une bonne lecture simple mais morale, rapide à lire, et qui contient un bon fond !

21 mai 2013

Ma bibliothèque !

Coucou à tous !!

Parce qu'on me l'a demandé, parce que j'en avais envie, parce que Marie, Marinette et Fanny m'en ont soufflé l'idée... 

J'ai décidé de vous présenter ma bibliothèque !!!

Alors voilà, je sais que pour la plus grande majorité d'entre vous, vous rangez vos bouquins par maisons d'éditions... Mais pas moi ! En effet, je ne suis absolument pas fidèle, mais plutôt du genre à aller voir un peu partout chez les éditeurs... J'ai bien essayé de me ranger comme vous, mais en vain. Au final, le rendu n'était pas moins homogène, pas plus propre, et je ne m'y retrouvais pas du tout... Alors j'ai repris mon classement d'origine : Par noms d'auteurs ! 

Et puis, comme je n'ai pas qu'une bibliothèque, mais quatre dispersées dans ma chambre... Je vous explique mon tri juste après !!

Bonne découverte !

Première partie : Les grands formats !


Avant le poisson rouge en verre soufflé, c'est mes documentaires... Et après, que du roman ! Etagère du haut de A à E, et en dessous de F à Z !


Toujours la même chose, mais sous un autre angle. On continue ? :)

Juste là, c'est les trois premières étagères de mes poches préférés ou récemment lus. Ou de mes petits formats, ça peut varier. 



Première étagère, de A à D, deuxième de D à G, troisième de G à M !

Mais aussi...


Encore mes poches/petits formats favoris ou récemment dévorés... Cette fois-ci première étagère que du M, deuxième de M à S, et troisième de S à Z !

 Juste en dessous, ma PAL provisoire... Livres à lire dans (très) longtemps pour X raisons, ou à relire, ou pas forcément tentants...


Y en a pas beaucoup, comme vous pouvez le voir...

Puis ensuite, une vision minimoy de ma bibliothèque de poches récents ou adorés... 


Et en gros, pour vous situer un peu, les hauts de ces deux bibliothèques font ça :


Oui, sous les grands formats, (A gauche) il y a encore trois étagères, mais ce ne sont pas des bouquins, donc je n'ai pas pris en photo ;)

Il y a aussi... Mes poches anciens, ou peu aimés !


 Et en moins zoomé...


Oui, c'est bizarre chez moi, je sais, j'ai une étagère de livres qui à la base se rentre dans mon lit... Enfin dans ma tête de lit, qui est très large, et conçue exprès pour pouvoir y rentrer cette étagère... Mais à cause de mon poste CD, je ne ferme jamais ! (Bon, et puis je déteste renfermer mes livres, je préfère les exposer :D)

Et au dessus de mon lit, afin de pouvoir prendre facilement les romans vu que je lis beaucoup sur ou dans mon lit... Ma PAL officielle !


Elle se prend de droite à gauche, (Ma tête de lit est à gauche, donc je les prends directement !) et il y a aussi des livres derrière ceux de la première rangée, bien sûr.

Et pour finir, mon coin où est (logiquement) rangée ma lecture en cours...  Et juste à droite, l'espèce de tas de traits, ce sont tous mes marques-pages, que je collectionne, et donc que je prends "à la chaîne" !


Voilà voilà !

Je suis consciente que mon rangement est... Bizarre, loufoque, stratégique, géométrique, original, anormal, structuré, éclaté mais... Je l'adore comme ça !

 Je précise que tous mes livres ne sont pas là. J'ai 3 cartons de bibliothèques roses, Barbie, premières lectures, romans jeunesses sous mon lit ou au garage... Il faut bien faire du tri ! Et une 15aine de romans normalement rangés ici et là, mais prêtés en ce moment ! (J'aime prêter mes livres !)

Alors surtout, n'hésitez pas à me montrer vos bibliothèques, je suis très curieuse, et j'adoore voir la vie des autres ^^

C'est tout pour aujourd'hui !

Bonne nuit les amis !

Mlle Mathilde, administratrice du blog !

Top Ten Tuesday {5}


Top Ten Tuesday {5}

Bonjour !


Rendez-vous traduit en Français par Iani du blog Carnet de lecture !

Aujourd'hui, le thème est :

Les 10 livres à lire quand je veux quelque chose de léger, de simple à lire

Voici mes réponses...

1. Série : Les Confidences de Calypso de Tyne O'Connell. Une série sympa, drôle, pas bien compliquée, "girly", qui se lit très facilement.

2. Série : Journal d'une Princesse de Meg Cabot. Egalement fun, loufoque, connu et intéressant, sans pour autant se casser la tête !

3. Cinq jours par mois dans la peau d'un garçon de Lauren McLaughlin. Complètement décalé, très sympa et frais, on n'en fait qu'une bouchée !

4. Série : Comment... (Avec Maxime !) d'Anne Percin. Bourré d'humour, incroyablement festif et réel tout de même, chacun pourra s'y retrouver !

5. 15 ans, Welcome to England de Sub Limb. Très drôle aussi, à l'image des ados, et surtout bien écrit avec de l'amouuuuuur !

6. Je veux être écrivain de Paola Zannoner. J'ai été un peu déçue par sa légèreté et sa tendance un peu enfantine, cependant ce roman est tout de même très vivant et délirant !

7. Le jour où j'ai voulu devenir populaire de Meg Cabot. Un bon roman assez fun sur la quête de soi et la popularité, mais traité avec humour et délicatesse.

8. Meurtre sur papier glacé de Kate White. Une intrigue policière menée à la baguette, avec rythme, humour, style, et surtout avec un suspense incroyable !

9. Série : Une robe couleur du temps de Bianca Turetsky. Un superbe roman, avec des illustrations magnifiques, un rythme soutenu, et une passion dévorante !

10. Série : Les Nouvelles Petites Filles Modèles de Rosalind Elland-Goldsmith. Un classique très bien remodelé, une douceur d'été très agréable, un style frais, tout m'a plu !

Un thème assez dur pour moi... Parce que je suis plutôt fan des romans assez durs, lourds, dramatiques, et moraux.

A la semaine pour le prochain thème qui sera :

Les 10 thèmes ou mots dans le titre qui vous font directement acheter le livre.

A Mardi prochain !

Mlle Mathilde, administratrice du blog.

20 mai 2013

C'est Lundi, que lisez-vous ? {11}


C'est Lundi, que lisez-vous ? {11}

Bonjour !



Nous sommes Lundi, c'est l'heure de notre rendez-vous hebdomadaire livresque !
Il s'agit d'un rendez-vous créé par Mallou, avec un récap situé juste là, et qui consiste à répondre à trois questions chaque Lundi. Je vous laisse découvrir mes lectures...

Ce que j'ai lu la semaine passée :

Lecture(s) en cours...              

       Lecture(s) en cours...

Ce que je suis en train de lire :

Lecture(s) en cours...

Pages lues : 6/239 pages

Trois livres à lire après :

              

Plein de belles découvertes faites, en train de se faire, ou encore à faire !

Bonne nuit, 

Mlle Mathilde, administratrice du blog.

On achève bien les chevaux

Lecture(s) en cours...On achève bien les chevaux

Titre : On achève bien les chevaux
Auteur : Horace Mac Coy
Editions : Gallimard (Folio)
Année de parution : 1984
Pages : 211 pages

Résumé :

Gloria et moi avions été prévenus par des vieux routiers que la seule façon de tenir le coup jusqu'au bout dans un marathon de danse, c'était d'utiliser au mieux ces pauses de dix minutes grâce à une méthode précise : Apprendre à manger son sandwich tout en se rasant et en se faisant soigner les pieds, apprendre à lire les journaux en dansant, apprendre à dormir sur l'épaule de son ou de sa partenaire ; mais tout cela, c'étaient des trucs de métier qui demandaient de l'entraînement. Au début, nous eûmes beaucoup de peine à nous y mettre, Gloria et moi.

Mon opinion personnelle :

Il y a peu de temps (Je ne parviens pas à me rappeler du contexte), j'ai entendu parler des marathons de danse. Et il m'est revenu à l'esprit que j'avais acheté il y a plusieurs années dans un déstockage d'une bibliothèque un roman sur les marathons de danse, sans jamais l'avoir lu car j'étais trop jeune... J'ai fouillé dans ma bibliothèque, et puis j'ai retrouvé ce livre, et l'ai glissé dans ma PAL, et me suis plongée hier soir dedans. C'était un roman très étrange, mais que j'ai littéralement... Adoré. Les personnages étaient terriblement étranges. Gloria, fatiguée de la vie, défaitiste et cruelle. Robert, jeune, intelligent, mais sobre et réservé. Et tout un tas de personnages secondaires à qui, honnêtement, je n'ai pas vraiment prêté attention, car j'étais totalement absorbée par Gloria et Robert. Ils étaient tellement atypiques et attirants ! Le style de l'auteur était incroyable, entraînant comme une danse, à la fois mélancolique et puissant. L'histoire était à la fois très complexe. Dès la première page, on apprend que Robert a tué Gloria. Pourquoi ? C'est ce que le roman nous explique avec délicatesse et intérêt. On suit les deux personnages au cours du fameux marathon qui les emmène au delà de leurs limites. J'ai déjà apprécié le fait d'en découvrir plus à propos de ces fameux marathons, qui consistent à faire danser ou tout du moins bouger des couples de danseurs sur une scène pendant des jours, avec très peu de pauses, jusqu'à ce que le dernier couple encore debout et complet gagne l'argent à la clé. Ensuite, humainement parlant, cette histoire est très forte, elle démontre à quel point les hommes et surtout les femmes étaient des pions dans la société des années 40. Aucune considération de l'être humain, rien. C'était bouleversant. Autrement, il se passait vraiment beaucoup de choses au coeur de cette histoire, bonnes ou mauvaises. Certaines m'ont fait sourire, d'autres m'ont brisé le coeur. Notamment avec le personnage de Mme Layden, vieille admiratrice de Gloria et Robert qui m'a touchée et amusée à la fois. Suivre ce grand concours a été un réel plaisir, car j'avais envie d'encourager les candidats à mon tour. Certains passages étaient durs, mais ils m'ont plu. Dans ce roman, la pudeur n'était pas vraiment présente, toutes les cartes étaient étalées au grand jour. La seule et unique chose que je regrette, c'est l'émotion du livre. Certes, elle était présente, mais le lecteur la percevait uniquement parce qu'il en avait envie, et non parce que l'auteur la mettait en avant ou faisait tout pour la provoquer. Un tout petit peu frustrant, mais absolument pas dramatique, car cela me suffisait. La fin était attendue car elle est aussi le début du roman, mais, ayant plus d'informations à son propos, elle m'a confortée, m'a un peu blessée, mais m'a plu. L'auteur a su bien l'amener. Quant à la couverture, elle représente Gloria (Jane Fonda) et Robert (Michaël Sarrazin) dans le film du même nom, ce qui m'a permis de me représenter les personnages. Voilà, un superbe roman, que j'ai adoré, que je recommande à tous, même s'il n'est pas forcément très simple à lire, il est tout de même très beau et puissant. Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un classique, cependant, il mériterait vraiment ce titre de par la justesse de ses mots. Bravo à l'auteur !

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

Mercure

Mercure

Titre : Mercure
Auteur : Amélie Nothomb
Editions : Le Livre de Poche
Année de parution : 2001
Pages : 189 pages

Résumé :

Sur une île au large de Cherbourg, un vieil homme et une jeune fille vivent isolés, entourés de serviteurs et de gardes du corps, à l'abri de tout reflet; en aucun cas Hazel ne doit voir son propre visage. Engagée pour soigner la jeune fille, Françoise, une infirmière, va découvrir les étranges mystères qui unissent ces deux personnages. Elle saura pourquoi Hazel se résigne, nuit après nuit, aux caresses du vieillard. Elle comprendra au prix de quelle implacable machination ce dernier assouvit un amour fou, paroxystique....

Mon opinion personnelle :

Marie m'avait parlé de ce roman, alors je me suis jetée dessus à la médiathèque, avant de le dévorer très rapidement. Et grande surprise, j'ai beaucoup aimé !! On commence avec les personnages. Hazel, jeune fille défigurée après une explosion, un peu lunatique, très attachante, très douce et intéressante, m'a vraiment plu. Je l'ai trouvée attendrissante de par son histoire. Son "ravisseur", le Capitaine, était un horrible personnage égoïste et menteur. Cependant... Je l'ai beaucoup aimé à la fin du roman, vous comprendrez pourquoi en le lisant. Il avait au fond une belle âme et un grand coeur. Quant à Françoise l'infirmière, c'était une jeune femme pleine d'entrain, très intelligente et courageuse, qui m'a fait frémir grâce à son audace la plupart du temps. Un excellent trio qui se complétait vraiment bien. Le style d'Amélie Nothomb était ici nettement meilleur que dans Les Combustibles, posé, intrigant, vivant... Elle happait très facilement son lecteur. Quant à l'histoire, et bien... Elle m'a vraiment marqué. Je tiens à préciser que malgré un résumé qui peut faire penser ceci, il n'y a rien de dégoûtant dans ce livre, tout est traité avec pudeur et respect, il n'y a aucune scène impudique ou autre. C'est ce qui m'a enchanté, car j'étais vraiment à l'aise durant ma lecture. Je n'ai ressenti aucune gêne. L'intrigue était vraiment très bien construite, bourrée de surprises, de suspenses, de revirements de situation... C'est très clair, quand j'ai commencé le livre, je ne m'attendais pas du tout à ce que j'ai eu à la fin, mais ce n'était pas pour me déplaire. Au fur et à mesure du bouquin, le lecteur est amené à mener l'enquête en compagnie de Françoise. Les indices étaient presque inexistants, mais pourtant, je me suis prise au jeu des suppositions. Et elles étaient toutes fausses ! La preuve que l'auteur sait nous surprendre. La seule et unique toute petite chose qui m'a déçu, c'était de n'avoir qu'un seul extrait du journal d'Hazel, car c'est ce qui compose le premier chapitre, et après, plus rien ! Un peu frustrant. Mais son contenu est amené autrement, donc pas trop de regrets. La révélation faite au coeur de cette ambiance un peu oppressante, à peu près aux trois-quarts du livre, m'a carrément épatée, je n'en revenais pas ! Un sacré coup de maître. Si j'ai parlé d'ambiance oppressante juste au dessus, car parce que dans ce livre, comme l'a dit Marie, il y avait une ambiance un peu particulière : Un château sur une île au beau milieu de nul part, avec un vieillard et deux jeunes femmes coincés à l'intérieur... Un peu étrange, car l'action ne se déroulait donc quasiment que là-bas, mais ça marchait, cela permettait au lecteur de se concentrer sur la colonne vertébrale du bouquin, et non pas sur ses vertèbres. Une bonne idée ! La fin était présentée de façon très originale qui m'a encore une fois rappelé Le faire ou mourir. Ca m'a nettement surprise au début, et puis, je m'y suis faite, et j'avoue que si la note de l'auteur en plein milieu du livre m'a paru un peu bizarre, je dois admettre que c'était très justifié et que cela apportait beaucoup à l'ouvrage. Complété par une couverture assez ancienne et un peu mystérieuse, il s'agit là d'un très bon livre. Une belle découverte, je ne m'attendais pas à aimer à ce point, car ce n'est pas vraiment ce que je lis d'habitude, mais je suis bien rentrée dedans ! Une belle recommandation au final !