29 septembre 2013

Le dernier jour de ma vie

Le dernier jour de ma vie

Titre : Le dernier jour de ma vie
Auteur : Lauren Oliver
Editions : Hachette (Black Moon)
Année de parution : 2011
Pages : 450 pages
Prix : 18 €

Résumé :

Et s’il ne vous restait plus qu’un jour à vivre ? Que feriez-vous ? Qui aimeriez-vous embrasser ? Et surtout à quel sacrifice seriez-vous prête pour changer votre destin ?" Samantha Kingstone a tout pour elle : le petit copain le plus craquant du monde, trois meilleures amies géniales, et une cote de popularité illimitée. Ce vendredi de février aurait dû être un jour comme les autres. Un jour parfait dans une vie de rêve. Mais ce vendredi de février est le dernier pour Sam. Pourtant elle va obtenir une deuxième chance. Ou plutôt six chances. Six jours pour démêler le mystère entourant sa mort. Six occasions de découvrir la vraie valeur de tout ce qui l’entoure. Ce vendredi est le dernier jour de la vie de Sam. Ou le premier ?

Mon opinion personnelle :

J'avais repéré plusieurs fois ce roman, j'avais été ravie de pouvoir l'emprunter au CDI de mon lycée, mais catastrophe, quand je vous en ai parlé, vous avez été plusieurs à vous dire déçus... J'appréhendais donc, mais au final, j'ai adoré !

Je me suis beaucoup attachée aux personnages. Par exemple, on sentait une véritable évolution avec Samantha tout au long du roman. D'une sale pimbêche, elle passe à une sainte... Au fur et à mesure, je l'ai vraiment beaucoup appréciée. Ses amies étaient aussi sympa. J'ai en revanche détesté Rob, bien trop prétentieux et indifférent pour moi. Mais j'adoré Kent !! Ca, c'est un mec. Le personnage de Juliet m'a également bien intrigué.

J'ai bien apprécié le style de l'auteur également. C'était fluide, efficace, moderne, captivant. Elle a su relancer l'ouvrage lorsqu'il s'essoufflait, transformer chaque jour pour qu'il devienne unique. Elle a su me faire rire, me donner envie de pleurer... Et puis, elle a aussi su me surprendre... Plusieurs fois ! Justement, c'est un de ses gros points forts, ce qui m'a donné envie de lire Delirium.

Le scénario était assez curieux et risqué. Une ado dans un accident de voiture, revit sa dernière journée de vie jusqu'à ce qu'elle soit "bien". J'ai bien aimé l'idée de base, mais le problème était que cela risquait de devenir un peu répétitif... C'est d'ailleurs ce que certains lui ont reproché. Personnellement, j'ai plutôt bien accroché avec cette idée, car j'ai trouvé qu'elle était bien amenée de façon  à modifiait chaque journée. J'ai trouvé que chaque personnage, chaque élément de la journée évoluait pendant la semaine. Le roman était tout de même assez noir, tragique, et les étincelles étaient rares. Toutefois, j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre cette aventure mouvementée. Suivre les gaffes de Samantha, ses incompréhensions... Elle passe par plusieurs phases, différentes, mais qui se dirigent toutes vers une issue commune. Beaucoup de surprises dans cette lecture, agréables ou non, mais jamais futiles. C'est une véritable claque, car l'épreuve que traverse l'héroïne est vraiment... Stupéfiante. De plus, beaucoup de thèmes passionnants et variés sont abordés dans ce livre, ce qui est un plus à considérer.

Justement, la fin. Au début du livre, je me suis dite : "Ca ne peut finir que comme ça." Et puis, finalement, quand c'est arrivé, j'étais triste, perturbée. C'est assez brutal, mais c'est vraiment magnifique. J'ai trouvé que le geste de Samantha était incroyable, terriblement touchant, et surtout moral. Une très belle récompense pour le personnage concernée. Toutefois, je dois avouer que je verrais bien un second tome... Affaire à suivre ! Car il faut admettre que c'est très cruel et assez frustrant. Surtout pour deux personnages !

J'ai beaucoup aimé le titre, bien symbolique, qui dit tout ce qu'il y a à savoir. Et puis aussi la couverture, vraiment très jolie, avec la jeune fille endormie en haut qui est en quelque sorte le fil rouge du livre. Bon, OK, c'est du jaune, et je déteste le jaune, mais avec le noir, ça peut se concevoir.

Je vous recommande donc vivement ce roman assez éprouvant, qui remue bien. Vous y découvrirez de très belles choses, suivrez une histoire qui ne ressemble à aucune autre. En passant par toutes les émotions possibles, vous sortirez changé de cette lecture. Je suis ravie de ma lecture !

J'ai adoré !

Entre Chiens et Loups Tome 2 : La couleur de la haine

Entre Chiens et Loups Tome 2 : La couleur de la haine

Titre de la série : Entre Chiens et Loups
Titre du tome : 2. La couleur de la haine
Auteur : Malorie Blackman
Editions : Milan (Macadam)
Année de parution : 2006
Pages : 390 pages
Prix : 9,50 €

Résumé :

Imaginez un monde. Un monde où tout est noir ou blanc. Où ce qui est noir est riche, puissant et dominant. Où ce qui est blanc est pauvre, opprimé et méprisé.
Noirs et blancs ne se mélangent pas. Jamais. Pourtant, Callie Rose est née. Enfant de l'amour pour Sephy et Callum, ses parents. Enfant de la honte pour le monde entier. Chacun doit alors choisir sons camp et sa couleur. Mais pour certains, cette couleur prend une teinte dangereuse... celle de la haine.

Mon opinion personnelle :

J'avais eu un énooooooorme coup de coeur pour le premier tome, que j'avais dévoré en un après-midi. J'ai mis du temps à lire la suite, mais là, c'est fait pour le 2, et les 3 et 4 sont dans ma PAL. J'espérais avoir aussi un grooos coup de coeur. Ce n'est pas le cas, mais c'est tout de même une suite génialissime.

J'ai été ravie de retrouver les personnages qui m'avaient tant plu. Mais je dois avouer qu'ils ont bien changé... Sephy a été la plus surprenante. Elle la battante, la guerrière, la passionnée, ne devient au fur et à mesure qu'un fantôme, l'ombre d'elle-même, une âme en perdition. Elle m'a tout de même un peu déçu. Sa fille, Callie Rose, était adorable, certes, mais on ne peut pas vraiment dire que j'ai pu m'y attacher, car à quelques mois, elle ne fait pas grande chose. Jude a également beaucoup changé, et est devenu un assoiffé de sang et de vengeance. Je comprends néanmoins son comportement. Et Meggie est devenue également une femme très différente, mais forte et vaillante, qui m'a beaucoup plu. A côté, le comportement de Minnie m'a profondément attristé et dépité.

Le style de l'auteur n'a pas du tout évolué, à mon grand plaisir. Sa justesse, sa beauté, son émotion, sa force, sa réalité, rien n'a changé. C'était toujours aussi magique, aussi entraînant. On ne voyait pas le livre passer, c'était vraiment captivant. Malorie Blackman a encore réussi à me surprendre, son scénario ne s'essouffle pas, et c'est juste incroyable. Rien que pour ça, la lecture vaut le coup.

Alors justement, passons à l'histoire. Je me demandais VRAIMENT comme ça allait tourner, après "l’événement" qui finalisait le tome 1. J'avais un peu peur, j'ai eu un peu peur en commençant, mais juste pendant une dizaine de pages, après, c'était bien reparti. On commence très fort, avec une entrée en matière stupéfiante, et angoissante. Au fur et à mesure de la lecture, on apprend tout un tas de détails stupéfiants, qui remettent en cause tout ce début de saga. Les questions débarquent, le lecteur est totalement perturbé. Mais c'est vraiment génial, car si quelques moments de flottement parsèment l'ouvrage, on retrouve tout à fait l'idée de base qui avait rendu le tome 1 unique. Cette fois-ci, des coupures de presse sont ajoutées au roman, ce qui est une très bonne idée, et qui le rend encore plus vivant. La narration s'alterne globalement entre Sephy et Jude, avec quelques passages de Meggie et Minnie. Ca rendait le livre encore plus fort, car on avait deux extrêmes : Le sanguin et la fantomatique. J'ai trouvé que ça fonctionnait très bien. Pendant la lecture, le lecteur se trouve face à des situations alarmantes, déstabilisantes, mais qui rendent l'ouvrage encore plus beau. J'ai aussi beaucoup apprécié le petit côté romantique qui s'installe parfois dans le livre. Et encore une fois, Malorie Blackman complique énormément les choses, et rend le récit plus que touchant et troublant.

Pour la deuxième fois, je salue l'auteur par rapport à sa fin. Elle m'avait fait frémir en achevant Entre Chiens et Loups, et là, elle renouvelle l'expérience. La chute est vraiment incroyable. Mais elle remet tout le livre en cause. Qui est vraiment Sephy ? Et surtout, comment va-t-elle évoluer à partir de cet incident ? C'était vraiment un coup de maître de la part de l'auteur. Toutefois, c'est terriblement surprenant, on ne s'y attend absolument pas, et il faut admettre que ça choque. C'est également très émouvant, et surtout cruel : Que va-t-il se passer ? C'est insoutenable. Je vais vous avouer qu'heureusement, j'ai fini ce livre au CDI, et qu'ils avaient le tome 3 en rayon ! J'ai donc été vérifié ma crainte, et voilà, je n'en dis pas plus. En tous cas, je dois admettre que c'est encore une fois assez phénoménal.

Je ne suis toujours pas fan de la couverture, que je trouve trop simple. Pour un roman comme celui-ci, il aurait fallu une couverture nettement plus époustouflante. Même si la symbolique est présente. (OK, je l'avoue, je viens de me rendre compte du jeu de couleurs du tome 1 et de celui-ci...) Je trouve que ce n'est pas assez puissant. Par contre le titre, lui, est vraiment très bien choisi, et fonctionne à merveille avec l'histoire. Il y a beaucoup de petits détails à y chercher...

Vous l'avez compris, ce roman, même s'il n'est pas un coup de coeur, le frôle. C'est une simple merveille, et je vous interdis de vous arrêter au tome 1. Vraiment, celui-ci vaut vraiment le détour. L'auteur parvient encore à nous surprendre, et son style est toujours aussi stupéfiant. C'est vraiment une saga à la valeur inestimable. J'ai terriblement hâte de lire le tome 3 qui est dans ma PAL, puis le 4, puis le 5, qui est apparemment, d'après l'auteur, (Merci au blog Fairy Neverland pour l'info) en préparation ! Et si ce n'est pas déjà fait, foncez commencer la série !
J'ai adoré !

Souriez

Souriez

Titre : Souriez
Auteur : Raina Telgemeier
Editions : Akileos
Année de parution : 2011
Pages : 218 pages
Prix : 15 €

Résumé :

A 11 ans, Raina n’aspire qu’à être une élève de sixième normale. Mais un soir, en rentrant des scouts, elle trébuche et tombe, s’abimant sérieusement ses deux dents de devant. Ce qui suit est alors un long et frustrant parcours, avec et sans appareil, de la chirurgie, une espèce de casque embarrassant, et même un dispositif avec de fausses dents. Et pour couronner le tout, il faut aussi faire avec : un tremblement de terre majeur, les garçons et des amies pas si amicales que ça.

L’histoire de Raina nous conduit du collège au lycée, où elle trouvera sa voix artistique, découvrira le véritable sens de l’amitié et où elle pourra enfin... sourire.

Mon opinion personnelle :

J'avais lu de la même auteur En scène, que j'avais assez apprécié. Cependant, son autobiographie m'intriguait aussi, d'autant plus que j'avais lu de bonnes critiques. Lorsque je suis tombée dessus dans ma médiathèque secondaire, je n'ai pas hésité une seconde, il était dans mes mains. Je l'ai dévorée en rentrant, et j'ai passé un agréable moment.

J'ai trouvé les personnages plutôt sympathiques à suivre. Raina et tous ses malheurs m'ont bien fait rire, certaines de ses réactions m'ont rappelé les miennes quand je suis passée par la case orthodontie. Sa petite soeur m'a souvent faite penser à mon frangin, qui parfois réagissait comme elle. Je n'ai pas forcément apprécié ses amies, et je trouve quand même assez incroyables de voir de tels comportements chez des ados. Enfin bon.

J'ai bien apprécié les illustrations de l'auteur, qui étaient colorées, vives, simples, mais efficaces. Sa façon de raconter était aussi captivante, elle savait faire passer de l'humour, des émotions, c'était donc très complexe. J'ai également trouvé que pour une autobiographie, c'était vraiment très proche du lecteur, donc celui-ci se sentait bien concerné.

Ensuite, le scénario. Bon, je ne peux pas le critiquer ni rien car c'est une autobiographie, mais je dois avouer que ça dégageait quelque chose de vraiment pas mal. L'idée de base est assez originale, enfin je veux dire que ça change des autobiographies sur la maladie, la guerre, la mort, la célébrité, etc... J'ai donc bien aimé ce point. Après, l'évolution de la BD était rondement menée, le lecteur ne s'ennuyait pas, il était vraiment plongée dans l'histoire. J'ai été assez surprise par certaines anecdotes que je ne m'attendais pas vraiment à découvrir, mais qui m'ont bien plu. Globalement, ce qui m'a carrément plu pendant ma lecture a été de me retrouver dans certains cas. Et je pense que je ne dois pas être la seule !

La conclusion était plus surprenante, ça s'orientait vers toute autre chose, mais néanmoins, elle prouve que l'amitié est une valeur dont il faut parfois se méfier... Le détail qui tue, la photo de l'auteur avec un grand sourire, m'a beaucoup plu, car on voit le résultat de toute cette épopée dentaire... A vous de voir comment elle s'en sort !

J'ai également bien accroché avec le titre, plutôt symbolique, mais surtout avec la couverture, que j'ai trouvé extra. Le smiley jaune bien connu avec ses bagues, c'était vraiment bien pensé, et j'ai trouvé que ça donnait plutôt envie.

Voilà donc une bonne lecture très simple, mais très divertissante. Haute en couleurs, elle saura vous faire sourire, et vous passerez un agréable moment. Cette BD est très riche pour tous ceux qui ont souffert de l'orthodontie ! Mais pour tous également, c'est à découvrir, c'est rapide et efficace !

J'ai bien aimé !

24 septembre 2013

C'est Lundi, que lisez-vous ? {25}

C'est Lundi, que lisez-vous ? {25}

Bonjour !


Nous sommes Lundi, c'est l'heure de notre rendez-vous hebdomadaire livresque !
Il s'agit d'un rendez-vous créé par Mallou, avec un récap situé juste là, et qui consiste à répondre à trois questions chaque Lundi. Je vous laisse découvrir mes lectures... En vidéo ! Et oui, c'est nouveau !


En images :

Ce que j'ai lu les semaines passées :

              

               

              

Ce que je suis en train de lire :


Pages lues : Fini !

Trois livres à lire après :

       

Bonne soirée et bonnes lectures !

Mathilde

23 septembre 2013

Une planète dans la tête

Une planète dans la tête

Titre : Une planète dans la tête
Auteur : Sally Gardner
Editions : Gallimard (Jeunesse)
Date de parution : 26 Septembre 2013
Pages : 254 pages
Prix : 14, 90 €

Résumé :

Depuis que ses parents ont dû fuir la répression d’un gouvernement brutal, Standish vit avec son grand-père dans la « zone 7 », celle des impurs, privés de tout, surveillés en permanence… Dyslexique, il subit à l’école brimades et humiliations jusqu’au jour où il se lit d’amitié avec son nouveau voisin, Hector. Ensemble, ils rêvent de s’évader sur Juniper, la planète qu’ils ont inventée. Mais Hector et ses parents disparaissent sans laisser de trace… Ont-ils été supprimés ?

Mon opinion personnelle :

Je remercie tout d'abord les éditions Gallimard Jeunesse pour l'envoi en avant-première de ce roman... Surprenant !

Lorsque j'ai reçu ce roman et le communiqué de presse assorti, j'ai fait la grimace. Le résumé, la couverture, tout me paraissait brouillon. J'avais peur de le lire, d'autant plus que les chroniques qui fleurissaient sur la toile n'étaient pas brillantes. Mais je me suis jetée à l'eau pendant une heure d'étude. A la fin de l'heure, c'était bouclé... Et j'avais adoré.

Je me suis vraiment attachée aux personnages. Dès le début. Le narrateur, Standish, dyslexique sévère, avait un monde très touchant autour de lui, une détermination à toute épreuve, une force et un courage incroyables, et portait beaucoup d'amour. Son ami, Hector, m'a vraiment surprise. Il a commencé par m'agacer, puis finalement, je l'ai adoré. Les autres personnages principaux, Harry et Mlle Philipps, ont également été très importants à mes yeux. Par contre, j'ai porté une hantise sans limite à M. Gunnell, et son sort m'a d'ailleurs vraiment satisfaite.

L'auteur est une femme atteinte d'une dyslexie très sévère. J'avais très peur que ça se ressente au niveau de son écriture. Absolument pas. Son écriture était très poétique, très belle, attrayante, attachante. J'ai eu besoin d'un peu de temps avant de m'y faire, mais ses tournures de phrases étaient superbes. Elle a réussi à me captiver.

L'intrigue m'a énormément surprise. En effet, je n'avais pas vraiment compris le contexte historique au début, (Après la 2ème GM) et me perdais un peu. Mais ensuite, j'ai vraiment trouvé ça astucieux. L'auteur met en place une dystopie très intéressante et innovante, mais qui avait des aspects qui pouvaient se révéler difficiles à traiter. Cependant, elle a très bien réussi ce pari. L'univers qu'elle a crée passionne le lecteur, même s'il lui faut un peu de temps avant de s'y adapter. Par contre, une fois que tout est compris, il se retrouve vraiment acteur de l'histoire, et veut la faire avancer. Ce roman est en revanche très violent, certaines scènes m'ont vraiment frappé. La douleur qui en ressort m'a profondément remué. Je me suis vraiment sentie investie dans la mission dont Standish est chargé, j'avais absolument envie de savoir ce qu'il allait en résulter. Tout au long de ma lecture, j'ai ressenti des émotions très fortes et très variées. Mais dans ce roman, on trouve un message d'espoir vraiment incroyable. J'ai ressenti quelques fois un côté très jeunesse, mais qui savait se faire oublier dans les passages vraiment importants.

La fin m'a totalement transi. A vrai dire, je ne m'y attendais pas, et elle m'a scotché. En optant pour ce final, l'auteur surprend le lecteur, mais le plonge dans d'importantes réflexions. Tout est assez implicite, tout est assez rapide, mais ça n'enlève rien à la beauté et à l'émotion de cette fin. Certes, cela brise beaucoup le roman, le remet en question. Mais je suis bien d'accord avec ce choix. Ca correspond exactement à l'image du livre. Et je dois dire que l'auteur a fait le bon choix. Ainsi, elle permet au lecteur de découvrir une soif de justice en lui, et rend la lecture encore plus belle.

Je trouve le titre vraiment bien choisi, qui fonctionnait très bien dans des sens très différents. Je suis moins emballée par la couverture, n'accrochant pas tellement aux couleurs et à l'aspect un peu brouillon qui en ressort. Cependant, l'habit ne fait pas le moine, et l'intérieur de l'ouvrage est de bien meilleure qualité.

Voilà donc une lecture qui m'a surprise. Je m'attendais à ne pas trop accrocher, à trouver ça brouillon, mais c'était bien mieux. Certes, parfois, j'étais un peu perdue, mais comparée à la beauté du récit et aux émotions qui en dégagent, ce n'était rien. Je vous le recommande vraiment. Les avis sont variés, mais le mien est positif. Car il y a vraiment un très beau message et une très belle fin. Au moins, vous ressentirez de belles émotions !

J'ai adoré !
Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

Livre reçu dans le cadre du partenariat avec les éditions Gallimard Jeunesse. Merci !

In My MailBox {16}

In My MailBox {16}

Bonjour !


Rendez-vous qui vient de Lire ou mourir, avec un récap à trouver sur son blog ! Il a été crée afin de présenter les livres reçus dans notre boîte aux lettres, empruntés ou achetés cette semaine.

Voici donc les nouveautés de ma PAL, arrivées entre le Dimanche 15 Septembre et le Dimanche 22 Septembre 2013... En vidéo !

Alors je suis toute contente, car j'ai nettement amélioré ma qualité audio/vidéo... Enfin je trouve ! Dites-moi tout, êtes-vous d'accord ?


En images :

              

       

Bisouus ♥

Mathilde

PS : J'attends vos commentaires !

22 septembre 2013

The Versatile Blogger Award, ou le tag des "Je vous aime"

Hello my friends !

Aujourd'hui, Marie m'a encore tagué ! Il faut dire que les tags sont hyper présents en ce moment...

Et cette fois-ci, je suis fan du principe du tag, car il s'agit d'un tag destiné à exprimer notre amour à nos blogueurs favoris !


Voici les règles :

・ Célébrer l’initiative en arborant fièrement le logo en haut du post dédié.
・ Remercier chaleureusement le blogueur, la blogueuse qui vous aime et vous le fait savoir.
・ Lister sept petites choses vous concernant.
・ Nommer Quinze blogueurs méritants.
・ Prévenir les quinze Blogueurs que vous avez exprimé tout votre amour à leur intention par un petit message sur leur blog.

Alors Marie, je t'ai déjà exprimé mon amour, tu le sais, je te remercie donc très vivement, meilleure amie ;)

Ensuite, encore 7 infos about me :

1. Je suis fan des gels douche DOP "Douceurs d'enfance". Ils sentent crooo bon ! Il faut absolument que vous les testiez.


2. J'ai peur des orages nocturnes. Oui, j'en fais des crises d'angoisse :S Le jour, je m'en fiche car je peux voir s'il y a un problème. Mais la nuit, je deviens folle...

3. J'ai 2 chambres ! Et oui... Une pour mon lit, mes vêtements, mes bijoux et l'autre avec mon bureau et mes bibliothèques :) C'est tout récent, mais j'adore cette organisation. Et si vous êtes sages (Et si vous en avez envie), je vous mettrai des photos de ma nouvelle organisation livresque, puisque mes livres ne sont plus du tout comme avant :)

4. J'adore les affiches de publicité de marques de haute couture qu'on trouve dans les magazines. Je les trouve vraiment sublimes... La preuve, un de mes murs est recouvert d'affiches de toutes marques, et je suis vraiment contente du rendue.

5. Quand j'ai crée mon blog, je n'aurais jamais cru réussir un jour à arriver jusque là. Je pensais que les blogs en général n'étaient lus que par nos amis et notre famille. Et je croyais que ceux qui avaient des visiteurs autrs étaient des demi-dieux x)

6. Je suis marraine depuis peu, enfin non, pas officiellement, on m'a fait la demande, mais le baptême n'est pas encore passé. Ma filleule est ma cousine, Ninon, qui a 8 mois, et qui est juste à croquer, j'en suis folle ^^ 

7. J'adore ranger des livres :P Je range tout le temps les miens, ceux de mon frère... D'ailleurs, pendant mon stage de 3ème, j'étais dans la bibliothèque départementale de prêt de mon département (Qui en gros fournit une bonne partie des livres de la plupart des bibliothèques du département) et j'ai rangé des livres dans des proportions incroyables x) 

Voilààà ! 

A présent, je vais exprimer mon amour à 15 blogueuses. Certaines ont déjà été taguées, je sais, mais je les mets quand même pour bien leur faire comprendre que je les aime :)

1. Goutte
2. Fanny
3. Marinette Même si tu n'aimes pas les tags, je t'aime quand même !
4. Méli
5. Laura
6. Audrey
7. Kyeira
8. Gwen
9. Johanne
10. Anne-Sophie
11. Loïse Oliva
12. Viou03
13. Herbe folle
14. Safran
15. Claudia

Voilà !! J'ai choisi 15 bloggueuses que je connais depuis assez longtemps, ou qui suivent très régulièrement mon blog, ou que j'apprécie énoooooormément, ou qui ont des blogs géniaux... Merci à elles ♥ !

Et j'aurais voulu en taguer d'autres... Mais il fallait s'arrête !

Et ce n'est pas parce que vous n'êtes pas là que je ne vous aime pas ♥

Et Marie, bin j'taime aussi !

A touti, à touta !

Mathilde

Tag : Rainbow Spines

Coucou !!

Me voici encore pour un tag : The Rainbow Spines !!

C'est encore ma Marie qui m'a tagué, merci à elle !

"Raimbow spines" est un tag lancé en français par QuietManon sur Youtube, puis repris par Margaud et Lanyla.

Il s'agit d'un tag plutôt original qui consiste à choisir sept livres de sa bibliothèque qui ont sept tranches de couleurs différentes : rouge,orange, jaune, vert, bleu clair, bleu foncé, et violet.

J'ai un peu galéré, je l'avoue... Car j'ai énormément de livres qui ont été empruntés par des amis ou de la famille, donc pas mal d'absents, et beaucoup qui sont dans ma PAL... Et je ne voulais pas y toucher.

Mais j'ai réussi, et voici ma photo :


ROUGE :

Alera de Cayla Kluver. Parce que j'ai appris à redécouvrir ce premier tome pendant mes vacances, et que je l'ai trouvé fabuleux.

ORANGE :

Il faisait chaud cet été-là d'Agnès de Lestrade. Parce que ce roman a énormément de valeur à mes yeux, puisque c'est l'auteur qui me l'a envoyé, et car honnêtement, c'était une lecture fantastique.

JAUNE :

50 cents de Thomas Carreras. Parce que ce livre m'a vraiment donné la pêche, j'étais à fond dedans, et qu'il m'a vraiment marqué.

VERT :

Frangine de Marion Brunet. Parce que ce roman est original, son thème est fantastique, le style incroyable, et que j'ai adoré l'histoire, c'était vraiment génial.

BLEU CLAIR :

Les enfants du Titanic d'Elisabeth Navratil. Parce que c'est un témoignage troublant sur un thème qui me fascine, une histoire incroyable et tellement surprenante et émouvant.

BLEU FONCE :

Le tome 1 de Mission Nouvelle Terre, Glow. Parce que ça m'a fait frissonné, la fin est incroyable, l'idée de base époustouflante, et vous fait battre le coeur à cent à l'heure.

VIOLET :

J'ai décidé d'Isabelle Rossignol. Parce que c'est un très beau roman sur la grossesse précoce, mon thème préféré, et que je le recommande vivement.

Voilà mon arc-en-ciel de livres et de couleurs !

J'espère que ma petite sélection vous plaira :P

Je tague à présent :

Goutte
Laura LA
Fanny
Méli
Marinette
Audrey
Kyeira
Loïse Oliva

Pour celui-ci, je l'ai réservé aux partenaires, néanmoins, si vous voulez y participer, c'est avec grand plaisir !!

Mais sachez que j'ai un deuxième tag dans mon sac, et que la liste sera plus longue et variée :)

Merci encore à Marie pour le tag !

Bye bye !

Mathilde

Réponses aux questions des tags de Méli et Fanny !

Hello !

Vous avez peut-être remarqué qu'en ce moment sur la blogo, les tags sont en grand nombre...

J'en ai d'ailleurs un de la part de Marie qui m'attend sagement dans mon appareil photo, mais j'ai également été taguée plusieurs fois sur le même tag, le tag "11 faits et gestes". 

J'avais déjà fait un article, c'est pour cela que je ne recommence pas les tags en entier, mais je prends au moins le temps de répondre aux questions des deux dernières arrivées, Méli et Fanny.

Seulement, je ne reposerai pas de questions ensuite, et ne taguerai personne. 

C'est valable uniquement pour ce tag, car je l'ai déjà fait, les autres, je les ferai en entier !

Alors, voici les 22 questions de Méli : 

1. Ton plus gros livres jamais lu !

Euh... Ceci est une excellente question, et à vrai dire, je n'en sais rien x) Je crois que c'est le tome 4 de la saga Twilight, mais je n'en suis pas sûre...

2. Ta première vraie lecture ! Celle grâce à laquelle tu as cette passion.

C'est vieux ça x) J'ai toujours aimé lire, depuis que j'ai su lire. En CP, ma "maîtresse" me grondait parce que je lisais les textes du manuel avant les autres... Et que du coup, je les connaissais et elle ne pouvait pas me faire découvrir ce qu'elle avait préparé ! Mais je sais que le premier livre que j'ai lu toute seule, qu'on m'a offert et qui m'a donné encore plus envie de continuer, c'était "Mimi Cracra fait la cuisine" x)

3. Ta petite manie de tous les jours ?

... ... Regarder mes mails. Embêter mon chat. Lire. Blogguer. Ecoutez de la musique. Chanter. 

4. Le premier livre que tu as acheté avec TON argent ?

Alors là... Aucune idée !! Franchement je ne sais pas. C'est trop loin ! 

5. Ta série TV préférée ?

Sans aucune hésitation, Glee ♥♥♥♥ C'est ma série fétiche, il y a du chant, de la comédie, de la danse, tout ce que j'aime... J'adore les acteurs, je me reconnais très souvent dans les épisodes... Franchement, j'en suis fan.

6. Ton film préférée inspiré d'un livre bien sûr !

Je crois que c'est Raiponce :) J'adore ce dessin-animé, moi qui n'aime pas ça généralement... Mais sinon, en vrai roman, c'est sûrement Hunger Games.

7. Ta petite douceur cachée !

Je ne suis pas sûre de bien comprendre le sens de la question x) Mais disons que j'ai souvent pitié de tout et de rien. Des fois, je peux avoir pitié d'une pomme de terre car elle est toute seule dans une cagette. Si, je vous jure.

8. Jamais je ne le ferais ! ... et je l'ai fait...

Jamais je ne lirai un livre numérique ! Et je l'ai fait... 

9. Es-tu photogénique? Si oui... une photo !

Ah, cette question est ambigüe. Je me trouve toujours horrible sur les photos, donc totalement pas photogénique, mais on me dit souvent le contraire. Donc... Ma réponse n'est oui qu'à moitié, alors je vous montre une photo... De dos ! 

J'ai pris cette photo à l'Expo Titanic... Pour l'article que je vous avais promis, qui est en cours, mais qui me demande beaucoup de temps... Je suis dans une reproduction d'un couloir du Titanic :P -J'apparais assez brune, mais en fait, mes cheveux tirent plus vers le blond ^^-
10. Ton souvenir le plus ancien

25 Décembre 2001. J'ai... 3 ans et demi. Je me réveille au matin de Noël. Je cherche mes parents. Nul part. AAAAAAH. Je tombe sur mes grands-parents. Grosse panique, à 3 ans et demi, se réveiller, le matin de Noël, voir des cadeaux, mais pas ses parents... En fait, ma mère (Et mon père accessoirement) étaient à la maternité, où elle venait d'accoucher de mon p'tit frère ! Oui, il est né le 25 Décembre :P (Ah oui, et mon oncle était malade comme pas possible, à cause des huîtres... On avait jamais vu quelque aussi malade :O)

11. Te rappelles-tu quand tu as créé ton blog ? les circonstances ? 

Ouii ! Dans ma chambre, le 1er Avril 2012, attablée à mon bureau. C'était pendant l'après-midi, ça me trottait dans la tête depuis un petit temps, et j'en ai parlé avec Marie, et on s'est lancé. Pour vivre une aventure juste incroyable !

12. Comment as-tu choisi la décoration de ton blog ?

Je choisis en fonction des saisons, mais je change généralement pour chaque période de vacances, sauf si je suis fan d'une déco en particulier. Là, j'ai voulu un truc dynamique pour l'été, éclairé, festif. Mais je vais vous avouer quelque chose : Le blog est en cours de relooking ;) Une bannière est en cours par une fille adorable, je réfléchis à la nouvelle disposition des gadgets, à ceux qui partent, ceux que j'ajoute... Ca sera fait avant fin Septembre normalement :)

13. Quelle a été ta pire coupe de cheveux ?

Bah... Disons qu'un jour en 5ème, j'ai eu envie d'un carré, mais ma coiffeuse m'a plutôt fait une coupe au bol --' Depuis, j'ai les cheveux longs (Voir ci-dessus !)

14. Le nom de ton doudou !

Pataud ! C'est mes parents qui l'ont appelé comme ça :P Parce qu'ils avaient l'air pataud. Non, ils ne se sont pas cassé la tête du tout !

15. Où préfères-tu lire ?

Partout, ça m'est égal ! Mais j'aime bien être sur ou dans mon lit, ou encore en voiture...

16. Quel est ton goût d'éclair préféré ?

Je déteste les éclairs et tout ce qui est pâte à choux, alors... Aucun ^^

17. Comment as-tu choisi le nom de ton blog et ton pseudo ?

Pour mon blog, je n'en ai aucune diée, ça m'est pour dire vrai tombé du ciel. Je m'étais toujours dit que je l'appellerais Ma Malle aux Livres. Je trouvais ça poétique :P Et mon pseudo, Mathilde, c'est mon prénom. Quant au Mlle, je ne sais pas ce qui m'a pris, je ne l'aime pas du tout à présent. J'aimerais l'enlever en fait x) J'étais dans ma période où je trouvais que ça faisait chic x)

18. Ta pire honte ! Où la seule que tu arrives à raconter !

Euh... Ah si ! Je ne sais plus si c'est la pire, mais en CM2, je portais une très grande jupe qui m'arrivait aux chevilles. J'étais à la garderie, sur le terrain de sport, et je faisais de la trottinette. A côté de moi, il y avait un étudiant chargé de nous surveiller (Plutôt pas mal) qui nous regardait. Sauf que ma jupe s'est prise dans la roue, je ne m'en suis pas rendue compte, j'ai continué à avancer, et ma jupe s'est descendue, et je me suis retrouvée en culotte au milieu de la cour. Et le pire, c'est que ma jupe était bien coincée, et que j'ai mis à peu près 10 min (Sans exagérer) avant de réussir à la décoincer... J'avais l'air RIDICULE.

19. Ton côté démoniaque ressort quand...

Quand je vois quelque chose qui me révolte. Quand j'ai vu au self une 6ème se moquer d'une autre élève en fauteuil roulant, dans son dos, la singer, s'emparer de son sac, fouiller dedans et sortir son contenu pour le montrer devant tout le monde. Et la pauvre ne se rendait compte de rien. C'est déguelasse. Désolée, mais il fallait que ça sorte !

20. Où as-tu vu le plus bel acteur ou chanteur *o* ?

J'en sais rien du tout x) Je n'ai jamais rencontré de star vraiment belle. Mais je trouve que le plus beau chanteur du monde, n'en déplaise à Marie, c'est Harry Styles des One Direction *bave*

21. Peux-tu résumer ta vie en 1 mot ?

Mouvementée !

22. Comment as-tu découvert mon blog ? Ou si tu ne te rappelles pas, le premier blog que tu as visité !

Parce que tu venais souvent sur le mien, mais sans être inscrite à Blogger, et sur celui de Marie, et tu m'avais envoyé des mails. Et un jour, surprise ! Il y avait un lien associé à ton pseudo... Et le premier blog que j'ai visité a été celui de Marie, puis le tien, puis celui de Marinette.

Puis les 11 questions de Fanny :

1) Quel a été le pire livre que tu as lu ?  

Je ne sais pas vraiment... Ah si : Des cornichons au chocolat de Philippe Labro. Parce qu'il n'est pas top, mais en plus, il est un énorme mensonge servi sur un plateau, et je trouve ça vraiment nul de la part d'une auteur, de duper son lecteur, c'est de la publicité mensongère !

2) Si tu étais un animal, tu serais... ?

Un chat ! Pour être libre, indépendant, chouchouté... Et meugnon !

 3) Dans quel endroit préfères-tu lire ? 

C'est la 3ème fois qu'on me pose cette question x) Dans ou sur mon lit, et en voiture.

4) Quel est ton rêve le plus fou ?

Interprété Oksa Pollock dans le film ou la série prévue. Ou jouer dans Glee aussi.

 5) Quel est ton site préféré en matière de livres ? 

En dehors des blogs, il s'agit de Livraddict.

6) Es-tu superstitieux/se ? 

Pas vraiment nan. Mais j'ai toujours un frisson pour les Vendredi 13, depuis que nous avons été cambriolés un Vendredi 13.

7) Quel est le plus beau cadeau que l'on puisse te faire ? 

Je ne sais pas... En ce moment, ça serait de m'emmener au SLPJ à Montreuil. Et pouvoir rencontrer mes blogueuses favorites. Mais je pense que ça change un peu en fonction des envies.

8) Quand as-tu commencé ton blog ?

Le 1er Avril 2012, dans l'après-midi...

 9) Aimes-tu lire des mangas ? 

Booooof, ce n'est pas ce que je préfère, mais je peux craquer sur une ou deux séries de temps en temps.

10)   As-tu une autre passion ? 

Oui, le théâtre, l'écriture, et le chant.

11) Quel est votre auteur préféré ?

L'auteur qui a écrit mon livre préféré est Camille Thomas. D'ailleurs, c'est une personne incroyable. Mais si je dois citer une auteur donc j'admire toujours tous les livres, qui en a fait plusieurs, je dirais Gabrielle Zevin. Mais j'aime beaucoup également Tatiana de Rosnay, Anna Gavalda, Malorie Blackman...

Voilà voilà !!

Merci les filles pour toutes ces belles questions, je me suis bien éclatée à y répondre !

Bisouuus ♥

Mathilde 

21 septembre 2013

Des cornichons au chocolat

Des cornichons au chocolat

Titre : Des cornichons au chocolat
Auteur : Stéphanie / Philippe Labro
Editions : Le Livre de Poche
Année de parution : 1983
Pages : 158 pages
Prix : 3,50 €

Résumé :

Stéphanie a 13 ans, un chat confident nommé Garfunkel, du culot, des problèmes - parmi lesquels ses mauvaises notes à la Ferme (le lycée) et la mésentente de ses parents - un goût discutable pour les sandwiches aux cornichons et au chocolat, une vision dérangeante sur les adultes et un style et une verve inimitables.

Mon opinion personnelle :

[AVIS : J'ai su grâce à Nanou et Marie qu'il s'agissait en fait d'une fiction... Et que l'auteur avait menti pendant 24 ans. Je suis terriblement déçue, et ce livre me plait encore moins. Mentir ainsi pendant aussi longtemps, duper le lecteur, pour moi, ça ne passe pas. Dommage. Mais merci aux filles qui m'ont redit ça ! Sans elles, je serais sans doute restée dans l'ignorance ^^]

J'avais repéré cet ouvrage sur le blog de Marie il y a quelques temps. J'avais profité d'un passage dans ma médiathèque secondaire pour l'emprunter, car il m'avait beaucoup intrigué. Malheureusement, je me range aux côtés de Marie, en disant que j'ai été déçue, et que je n'ai pas vraiment aimé ce livre.

Je n'ai pas vraiment réussi à accrocher aux personnages. Les deux qui m'ont plu ont été Joël, un ado au destin brisé, et Garfunkel, le chat, que j'ai trouvé cro mignon. Mais sinon, honnêtement, Stéphanie m'a un peu pompé l'air. Elle était totalement immature, capricieuse et loin d'être attachante. Au contraire, parfois, j'avais envie de la faire taire ! OK, il s'agit de la publication de son journal intime original, mais bon, quand même, ça n'explique pas tout.

Oui, car, au début, je n'avais pas compris : Mais il s'agit d'un véritable journal intime, vraiment écrit par Stéphanie, qu'elle a ensuite proposé à des éditeurs. Donc la visée première n'était pas d'être publiée. Ca explique peut-être l'absence de qualité d'écriture, et l'ennui de l'histoire. Car le style n'avait rien de captivant, d'impressionnant, bien au contraire.

Je persiste à dire que l'intrigue n'avait rien de passionnant, c'est plutôt rebutant. Quand on me demandait ce que je lisais, j'étais obligée de dire : "Le journal intime d'une fille qui déteste tout mais qui rêve d'avoir ses règles." On me regardait ensuite de travers. Car oui, vraiment, où est l'intérêt ? C'est plutôt terriblement ennuyant. Autrement, on sentait que les actes de la jeune fille étaient totalement irréfléchis et immatures. Justement, ça ne donnait pas vraiment envie de la prendre en pitié, mais plutôt de la secouer par les épaules. J'ai eu vraiment du mal à lire le livre jusqu'au bout, et ça m'a pris trop de temps à mon goût. J'ai trouvé qu'initialement, il y avait de bons éléments, qui auraient du faire un bon livre. Mais que là, c'était plutôt raté.

La fin m'a en plus rendu toute triste. Surtout à cause d'un événement pas très amusant. Mais ensuite, bon, Stéphanie prend conscience peut-être qu'elle n'avait pas vraiment bon sur ce qu'elle s'imaginait, elle prend une décision, et puis bin voilà quoi, y a rien d'autre après. Encore une fois, loupé.

Le titre est par contre assez accrocheur, il interroge. C'est carrément farfelu, et ça m'a totalement dégoûté. Quant à la couverture, bon, ça n'a rien de transcendant, c'est même plutôt inintéressant, malheureusement. En accord avec le livre !

Il s'agit donc d'une lecture que je ne vous recommande pas vraiment, car ça m'a déçu, et ça n'a rien de plaisant. Agaçant, long, répétitif, sans émotion, ce roman ne m'a pas du tout plu. Alors, à vos risques et périls ! Mais ne vous étonnez pas d'être dégoûté....
Je suis déçue...

Et...
Je n'ai pas aimé...

Les enfants de Willesden Lane

Lecture(s) en cours...Les enfants de Willesden Lane

Titre : Les enfants de Willesden Lane
Auteurs : Mona Golabek & Lee Cohen
Editions : Hachette (Jeunesse)
Année de parution : 2013
Pages : 368 pages
Prix : 11,90 €

Résumé :

1938. Vienne. Lisa Jura est juive. Lisa est aussi un prodige de la musique, une pianiste de génie âgée tout juste de quatorze ans. Et Vienne, capitale de la musique qui a vu se succéder Mozart, Beethoven, Schubert et Liszt, est devenue depuis peu une patrie hostile, voire dangereuse pour elle, rongée de l’intérieur par la barbarie nazie. Lorsqu’on offre à ses parents l’opportunité de sauver l’un de leurs enfants en l’envoyant loin, à l’abri, en Angleterre, le choix est difficile : c’est Lisa qui partira. Quand elle monte à bord du train qui doit l’emmener à Londres, Lisa est consciente qu’un grand avenir s’offre à elle, et qu’elle doit vivre pour sa famille qui se sacrifie pour elle. Sauf que rien ne se passe comme prévu. Lisa échoue au 243 Willesden Lane, un foyer pour enfants dans une ville ravagée de la Seconde Guerre mondiale.

Mon opinion personnelle :


Je remercie tout d'abord les éditions Hachette et surtout Svetlana Dobrosavljevic pour l'envoi de ce sublime bijou !

J'aime beaucoup la collection "Témoignages" des éditions Hachette, que je trouve très belle et forte. J'avais déjà lu "Les enfants du Titanic", qui m'avait passionné. J'ai donc eu très envie de découvrir cette autre biographie bouleversante. Encore une fois, le charme a largement opéré.

Tout d'abord, j'ai vraiment trouvé les héros en or. Lisa, avec son grand coeur, sa passion, sa force, sa détermination, a su me rendre totalement gaga de son histoire. Avec tous ses compagnons d'infortune, Gina, un peu rebelle, Aaron, décidé à renverser la guerre, et tous les autres, Paul, Gunter, Johnny, Hans... Chacun à leur façon, ils m'ont fait voyager. J'ai également beaucoup apprécié la bonté et la force de Mme MacRae, une femme terriblement touchante.

L'auteur est en fait la fille de Lisa Jura, l'héroïne de ce livre. Elle a su raconter cette histoire passionnante avec beaucoup de délicatesse, de douceur, d'amour et de richesse. En effet, le lecteur se rend vraiment concerné par l'histoire, car les détails sont précis, l'émotion palpable. De plus, je trouve que grâce à cet ouvrage, on en apprend beaucoup sur les enfants pendant cette Seconde Guerre Mondiale. Il s'agit donc aussi d'une excellente source documentaire.

L'histoire en elle-même était particulièrement intéressante. Nous suivions donc l'épopée d'une jeune pianiste prodige, de ses 14 ans à ses 21 ans. Se dire que tout ceci était vrai, avait réellement existé était assez difficile, tant l'histoire était bouleversante. Néanmoins, j'ai vraiment adoré suivre Lisa. Pendant toute ma lecture, j'étais captivée et totalement immergée dans sa vie. Il est compliqué de vraiment vous parler d'une intrigue, puisqu'il s'agit d'une histoire vraie. Mais je peux sans aucun souci vous parler des émotions que l'on ressent pendant la lecture. C'est vraiment magique. C'est totalement envoûtant. Vous vous sentez tout petit à côté de la splendeur du parcours de Lisa. Mais justement, c'est ce qui fait le charme du roman. Apprendre ainsi que pendant cette période dévastatrice, certains ont pu y trouver l'étincelle de leur vie, c'est carrément incroyable. J'ai reçu ce livre en format manuscrit, je n'avais donc pas photos qui sont dans le vrai roman, mais j'ai eu l'occasion de les voir en librairie. Très honnêtement, j'ai le même avis que pour "Les enfants du Titanic", c'est vraiment très agréable et émouvant de pouvoir se figurer des personnages au destin si passionnant.

J'ai été très heureuse de la tournure qu'a pris la fin. En effet, le lecteur parvient à y voir le tout petit aspect positif de la guerre : Si Lisa n'était pas partie, elle n'aurait sûrement pas pu devenir aussi célèbre. Il y a une vraie morale : Toujours croire en ses rêves. Ca m'a enchanté, j'ai vraiment trouvé que les efforts de cette jeune fille étaient récompensés à juste titre. Certes, tout n'était pas rose, mais c'était évident. Toutefois, les bonnes surprises apportées par ce final m'ont vraiment fait plaisir.

Je trouve le titre vraiment très symbolique, il était impossible de trouver mieux. Quant à la couverture, je suis tout aussi charmée. Le mélange des couleurs, le piano avec la main... Une très belle réussite, à l'image du roman.

Alors chers lecteurs, je ne peux que vous recommander cet ouvrage. Un mélange formidable d'amour, d'espoir, d'amitié, de rêve, de musique... Un témoignage impressionnant, qui touchera votre coeur. Vous en sortirez changés, et vous aurez appris énormément de choses sur cette guerre. Rien que pour le courage de Lisa, je vous prie de lire ce livre. Croyez-moi, vous ne serez pas déçu. Loin de là.

J'ai adoré !
Livre lu dans le cadre d'un partenariat avec les éditions Hachette. Merci à eux !


Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.