30 novembre 2013

Rien que nous

Rien que nous

Titre : Rien que nous
Auteure : Kristin Halbrook
Editions : Albin Michel Wiz
Année de parution : 2013
Pages : 325 pages
Prix : 13,90 €

Résumé :

Peut-être est-ce trop tard. Peut-être que le père de Zoé lui a volé ses quinze ans et lui a appris à voir peur tout le temps. Je changerai ça. Je lui apprendrai à être forte à nouveau, et courageuse. Non que je sois un exemple moi-même, mais on peut essayer, ensemble. Will

Peut-être que Will mettra des années à accepter qu'il a été abandonné. Peut-être que cela lui prendra toute la vie. Je vais rester avec lui, peu importe le temps qu'il faudra pour lui faire comprendre que les gens ne vous quittent pas toujours, qu'ils ne vous laissent pas forcément tomber. Zoé

Mon opinion personnelle :

J'avais repéré ce livre à sa sortie, et sa superbe couverture m'avait tout de suite attirée. Lorsque Damien du comité lecture jeunesse de ma médiathèque (Un grand merci, et un grand désolée pour le retard !) m'a proposée ce livre, j'étais donc ravie. Je l'ai dévoré, et la conclusion est tout aussi enthousiaste que mon avis sur le livre-objet.

Je me suis beaucoup attachée aux personnages. J'ai vu certaines personnes dirent qu'ils étaient niais, pour moi, ils étaient simplement jeunes, insouciants et brisés par la vie. Zoé était une ado qui m'a profondément émue, son passé était très impressionnant, et ses craintes perpétuelles m'ont vraiment remuée, j'avais toujours envie de l'aider. Will était lui aussi très intéressant, son amour pour Zoé était vraiment fort et beau. C'est un personnage que j'ai eu beaucoup de mal à cerner au départ, mais qui au final a su me charmer. Les personnages secondaires étaient aussi bien plaisants et crées, mais m'ont moins captivée que les deux protagonistes principaux.

L'auteure avait un style vraiment très agréable. Captivant, drôle, mais à la fois bourré d'émotions, qui savait rendre l'histoire prenante. J'étais vraiment prise dans le feu de l'action, et je ne m'ennuyais jamais.Tout l'amour qu'elle insérait dans son récit m'a beaucoup plu, j'ai trouvé ça très agréable. Grâce à un style clair, simple et efficace, le roman était accessible à tous. Elle savait mettre dans chaque chapitre du suspense, prolonger l'émotion ou la surprise, et c'était vraiment très doux et bien à lire.

L'intrigue était très simple, mais passionnante. Le road-trip de deux ados aux histoires peu faciles, amoureux, qui souhaitent fuir vers un monde meilleur. Ca faisait vraiment de l'effet. Même s'il y avait une part d'irréaliste dans ce récit, cela n'enlevait rien à la beauté et à la qualité du bouquin. La romance était très présente dans l'intrigue, mais essentielle. Du coup, j'ai vraiment beaucoup apprécié ce point. Je trouvais le couple Zoé-Will vraiment cro mignon. Autrement, j'ai trouvé remarquable la facilité avec laquelle l'auteure amenait l'action dans le livre. J'ai également remarqué qu'on avait vraiment une réelle progression dans les comportements des personnages. Ca montrait la maturité et l'assurance qu'ils gagnaient dans leur périple. Le lecteur se retrouvait vraiment acteur de l'ouvrage, car on avait toujours peur pour nos deux personnages. C'était vraiment très bien fait. De plus, j'ai été très emballée par toutes les péripéties qui s'ajoutaient petit à petit dans l'épopée des deux ados. Ca rendait l'histoire plus réaliste qu'au début, c'était plus stressant, l'adrénaline était plus forte.

La fin m'a vraiment beaucoup surprise. Je ne m'attendais pas à quelque chose d'aussi brutal, d'aussi touchant... Ca a été un grand retournement de situation, et ce fut un très bon choix de la part de l'auteure. Assez osé, mais ça fonctionnait à merveille. Il y avait beaucoup de délicatesse, le changement de mise en page apportait beaucoup à la subtilité du livre. Ca restait très bien dans le contexte dramatique du livre, et ce n'était pas non plus sans détails. On en savait suffisamment pour apprécier cette fin, même si j'aimerais à présent en savoir encore plus... J'ai trouvé que ce choix de chute était excellent, il m'a fait encore plus savourer l'histoire. J'aurais juste apprécié un peu plus d'émotions...

Le titre, très symbolique, m'a beaucoup plu, il résume parfaitement l'état d'esprit de l'histoire Quant à la couverture, elle est tout simplement splendide, les couleurs, les ados, les motifs... Ca attire vraiment l'oeil, ça donne envie, ça correspond très bien à l'intrigue, enfin bref, c'est sublime.

Alors chers lecteurs, je ne peux que vous ordonner de livre cet ouvrage, car il est superbe. Rien ne le gâche, tout l'embellit. C'est tellement beau et bien écrit, les frissons viennent naturellement. Impossible de s'ennuyer, ce roman saura vous combler. C'est simple et magnifique, vous devez le lire. Foncez !

J'ai adoré !
Merci à Damien et au comité lecture jeunesse pour ce prêt !

25 novembre 2013

Le journal de Philol

Le journal de Philol
Titre : Le journal de Philol
Auteure : Yaël Hassan
Editions : Le Livre de Poche (Jeunesse)
Année de parution : 2013
Pages : 196 pages
Prix : 5,90 €

Résumé :

Pour son quinzième anniversaire, Philomène, dite Philol, reçoit en cadeau de sa mère un journal intime. Trop ringard ? Pas tant que a finalement. Raconter sa vie et celle des autres, c'est un régal, surtout quand les événements se bousculent au lycée et à la maison.

Mon opinion personnelle :

Je tiens à remercier les éditions Hachette et surtout Svetlana Dobrosavljevic pour cet envoi appréciable !

Après la chronique de ma grande amie Goutte du blog Rivière de mots ici, j'avais eu terriblement envie de lire ce roman, et l'avais donc demandé en SP aux éditions Hachette. J'étais donc ravie de le recevoir, surtout qu'il était en vrai roman et non en manuscrit. Or, j'ai vite été refroidie par l'avis de ma partenaire copinette blogueuse Marinette du blog Les lectures de Marinette . Et moi, dans tout ça ? Verdict...

Bon, on ne peut pas dire que le gros point fort du bouquin soit la beauté des personnages. Très clichés, presque caricaturés, parfois dévalorisés, l'image des adolescents est très mauvaise dans cet ouvrage. (Aïe, j'ai le même âge que Philol...) Pareil pour la famille et les profs, on sent que l'auteure a vraiment pris appui sur ce qu'on entend ou sur ce qu'on croit savoir des adolescents. Mis à part Nathan qui était assez sympa, les autres m'ont un peu agacée, notamment Philol, avec des comportements choquants, sur lesquels je reviendrai plus bas. Donc globalement, pas forcément charmée par les protagonistes.

Le style de l'auteure était plutôt sympa. Le principe du journal intime me plait toujours autant, la spontanéité de Philol était quasiment toujours plaisante. On avait pas mal d'humour, d'amour, tout en conservant une bonne intrigue, donc ça passait bien. Quelques choix m'ont beaucoup déplu, je ne les ai pas compris. Globalement, c'était très facile et simple à lire, on y prenait du plaisir, et on ne s'ennuyait pas, c'était rapidement dévoré.

Après, l'intrigue. Là, je suis beaucoup plus intéressée et preneuse, on aborde des sujets durs qui me tiennent à coeur, le divorce, la mort, le suicide... J'ai beaucoup également l'aspect journal intime. Non, les LOL ne m'ont pas trop gênée, même si j'ai horreur de ce mot, j'ai trouvé que la dose était raisonnable. Je vais commencer par les deux choses qui m'ont vraiment déplu dans ce bouquin, comme ça après j'étalerai le positif. Le problème est Philol et sa copine Isa. Je rejoins l'avis de Marinette et d'autres, certains de ses comportements sont hallucinants. Rire du suicide, ou encore préférer son journal à sa camarade suicidaire, c'est vraiment light et odieux. Je n'ai pas encore saisi l'intérêt de ce genre de passages. Et ensuite, le fait de transformer le sujet qui me tient le plus à coeur, la grossesse précoce, en une blague. Ca, ce n'est pas passé du tout. C'est une opinion très personnelle, mais ça m'a beaucoup dérangée. A part ça, cette lecture a été agréable, dynamique, et je pense que beaucoup d'adolescentes se retrouveraient en Philol. On avait une intrigue qui tenait la route, qui était intéressante. Quelques anecdotes m'ont faite sourire, parce que je retrouvais un élément d'une situation qui m'était arrivée aussi. 

La fin m'a bien plu, c'était plus moral que le début. Par contre pour moi, j'attends un tome 2 ! Quelques révélations ont été vraiment plaisantes à découvrir. Globalement, j'ai été assez satisfaite de la tournure que prenaient les choses. Bon, on reste dans le cliché, mais au moins, c'était plus intéressant et moins superficiel. Donc j'ai bien apprécié pouvoir finir le roman sur une note positive !

Avec un titre assez basique, la couverture attire, elle donne vraiment envie de découvrir Philol. Même si je préfère celle du grand format, j'apprécie aussi beaucoup celle-ci, qui donne du pep's à l'histoire, car elle est très colorée, vive et moderne. Et ce n'est pas de la publicité mensongère, loin de là !

C'est donc une lecture agréable, mais qui comporte tout de même des points très négatifs. Ce livre plaira sûrement beaucoup aux jeunes ados. Il s'agit d'une lecture détente qui prend tout de même dans ses filets quelques aspects plus dramatiques de la vie, et c'est vraiment sympa. Dommage que parfois ça devienne très maladroit et déplaisant... Et je le redis, j'attends une suite ! 
J'ai bien aimé !
Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

Livre reçu dans le cadre du partenariat avec les éditions Hachette, merci à eux !

Hérétiques Tome 1: Le mystère Isolde

Hérétiques Tome 1: Le mystère Isolde

Titre de la série : Hérétiques
Titre du tome : 1. Le mystère Isolde
Auteure : Philippa Gregory
Editions : Gallimard
Pages : 306 pages
Prix : 17 €

Résumé :

Rome. 1453: Luca Vero, dix sept ans, est arraché de son monastère par le représentant d'un Ordre mystérieux, qui agit au nom du pape. L'homme lui confie une mission cruciale: repérer dans le monde chrétien l'hérésie et la sorcellerie. Accompagné d'un serviteur drôle et dévoué. Luca se rend dans un couvent près de Rome où se passent des phénomènes étranges depuis l'arrivée d'Isolde, la nouvelle abbesse: les soeurs semblent frappées de folie et portent des stigmates. Tout semble accuser Isolde et sa servante maure. Les deux jeunes filles risquent le bûcher...

Mon opinion personnelle :

Je remercie d'abord les éditions Gallimard pour cet envoi !

Lorsque j'ai reçu ce livre, oui, pardonnez-moi l'expression, mas j'ai fait la gueule. Titre, couverture, résumé, rien ne me tentait. J'ai donc repoussé cette lecture pendant longtemps, puis j'ai fini par m'y plonger, avec réticence. Au final, j'ai été agréablement surprise, car non pas que j'ai adoré, mais j'ai au moins apprécié ce roman.

Les personnages, bien que peu aboutis pour certains, étaient intéressants, avec un très bon fond dans la majeure partie des cas. Je commence par le négatif, le fameux Luca. Il est censé être le héros, au final, je n'en sais quasiment pas plus sur lui qu'en lisant le résumé, j'oubliais sa présence pendant ma lecture... Très peu attachant. Ses compères l'étaient eux un peu plus, mais c'était limite. Je dirais que les personnages les plus captivants ont été l'intendante, personnage aux diverses facettes, Isolde, dont l'histoire m'a surprise, et sa fidèle amie Ishraq, mon personnage préféré, assez lunatique, mais avec une richesse incroyable. Dommage d'avoir ces écarts entre les protagonistes, à croire que l'auteure a oublié pendant l'écriture qui était le personnage principal...

Parlons donc du style de l'auteure. Passable selon moi. Oui, c'était bien écrit, mais sans vrai trésor, des phrases simples, pas forcément une grande richesse documentaire. J'étais intéressée par la trame, mais pas non plus captivée. Il manquait le déclic. De plus, on sent quand même beaucoup que c'est plus une auteure pour adultes que pour la jeunesse, avec un style très froid, distant et blasé. Bref, ce n'est pas une auteure qui a su vraiment développer son talent s'il existe.

Bien que partant avec une réticence à propos du sujet de l'histoire, j'ai tout de même réussi à y prendre goût. Au début, c'est assez lent, brouillon, pénible, mais assez rapidement, on se prend au jeu. Après, peut-être que le fait de l'avoir lu durant un temps d'étude mortellement ennuyant a rendu l'ouvrage plus passionnant, mais j'ai vraiment trouvé qu'il y avait quelque chose à exploiter. Quelque part, il y avait une bonne originalité dans ce récit, la sorcellerie était vraiment mise en avant. J'ai également bien aimé les revirements de situation, même s'ils étaient très très prévisibles. Car mis à part le fait que je m'attendais à détester et que ce ne fût pas le cas, on ne peut pas dire que ce livre est bourré de suspense et de révélations, on se doute généralement de tout. Je salue tout de même les bonnes descriptions assez complètes qui rendent le livre plus vivant, et qui m'a fait plus apprécier cette période historique. Néanmoins, on ne peut que relever des gros clichés, ou encore parfois des envolés vers des idées très étranges et choquantes, à la limite du fantastique, qui faisaient presque peur. Je pense aux religieuses et à l'intendante, après la mise à nue du coupable. Un des gros manques de cet ouvrage est tout de même celui de l'émotion, car je n'ai quasiment rien ressenti pendant ma lecture, et j'avais l'impression qu'il en était de même pour les personnages...

La chute n'a pas été pour moi une grande réussite. Simple et basique, avec pourtant un soupçon d'illogique, je ne m'y suis pas vraiment attachée. D'ailleurs, pour moi, ce n'était pas une fin. Avoir un peu de romance n'aurait en revanche pas été de trop... De plus, j'avais un goût amer d'inachevé dans le bouche. Je n'en savais pas assez, c'était trop tôt, et je suis persuadée que le prochain tome ne reviendra pas sur le morceau d'histoire manquant. C'est dommage et frustrant. Et entre nous, ça ne donne pas vraiment envie de lire le second tome... Le seul point positif de cette issue est peut-être la satisfaction personnelle de se dire qu'on avait raison depuis le début sur les véritables sources de cette sorcellerie, ce qui est bien maigre si vous voulez mon avis !

Il n'y a pas grand chose à dire à propos des titres de la saga et du tome. Juste que pour moi, ce n'était pas vraiment accrocheur. De même que pour la couverture, qui est trop simple et bien trop peu symbolique par rapport à l'intrigue.

Voilà donc une lecture qui n'a pas été aussi catastrophique que je ne l'imaginais, mais qui ne m'a pas éclatée non plus. Je le recommande peut-être plus à des plus jeunes, des moins pointilleux, ou encore à un public masculin. Je pense qu'il y avait bien matière à traiter, mais que cela n'a pas été exploité suffisamment, et c'est un peu dommage. Cependant, je pense donner une seconde chance au tome 2, rien que pour voir si Ishraq et Isolde reviennent dans le coeur du bouquin...

J'ai bien aimé ! (Mais c'est limite !)
Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

Et...
Livre reçu dans le cadre du partenariat avec les éditions Gallimard. Merci à eux !

18 novembre 2013

In My MailBox {21}

In My MailBox {21}

Bonjour !


Rendez-vous qui vient de Lire ou mourir, avec un récap à trouver sur son blog ! Il a été crée afin de présenter les livres reçus dans notre boîte aux lettres, empruntés ou achetés cette semaine.

Voici donc les nouveautés de ma PAL, arrivées entre le Dimanche 10 Novembre et le Dimanche 17 Novembre 2013... En vidéo !

Youtube ayant apparemment décidé de buguer, je suis obligée de vous mettre un lien pour la vidéo :S J'essaierai dès demain de modifier ça :


En images :

              

              

Oui, s'il y a des observateurs, j'ai déjà chroniqué Dans le coeur d'Alice, et je l'ai en ENC... Que fait-il donc là ? Pour le savoir, regardez la fin de la vidéo ;)

Encore de la lecture à venir...

Mathilde ♥

17 novembre 2013

Le Voyage Impossible

Lecture(s) en cours...Le Voyage Impossible

Titre : Le Voyage Impossible
Auteur : Jérôme Bourgine
Editions : Sarbacane
Année de parution : 2013
Pages : 317 pages
Prix : 16 €

Résumé :

Tibo ne croit pas aux miracles. Il a 14 ans et un père qui flotte entre la vie et la mort depuis trois longs mois.
Chaque jour, il se demande pourquoi. Pourquoi son père, qui menait une enquête sur la multinationale Mutantis, est-il si brutalement tombé dans le coma ?
La réponse surgit un matin, quand le mystérieux Arcturus lui annonce que s'il veut sauver son père, il doit apprendre à faire voyager son esprit... hors de son corps !
Une fantastique aventure commence alors pour Tibo - et pour Lime, la jeune fille qui entre dans sa vie au même moment...

Mon opinion personnelle :

Je remercie d'abord Claire Stacino, et les éditions Sarbacane pour ce livre !

J'avais été très attirée par ce livre, surtout car j'avais entendu beaucoup de bien de son auteur, mais aussi car le résumé m'avait interpellée. J'ai été contente de pouvoir le lire, mais je suis déçue, et mon avis est mitigé.

Les personnages étaient plutôt agréables. Tibo était un jeune garçon attachant, timide parfois, mais très courageux et intéressant. Lime était plus tête-brûlée, mais avec un petit côté émouvant et brisé, qui la rendait très plaisante. Arcturus était un curieux personnage, aux choix étranges, un peu lunatique, auquel j'ai eu plus de mal à m'attacher. J'ai également trouvé que Michèle était assez étrange, sa réaction vis à vis de l'épopée de son fils m'a légèrement choquée. Après, les "méchants" étaient assez patauds, ce n'était pas trop effrayant, ils m'ont plutôt fait rire.

Je suis d'accord que l'auteur avait un bon style. Il savait y mettre de l'émotion, de l'humour. C'était plaisant à lire, même si c'était un peu difficile d'entrer dans l'histoire. Par moment, j'ai trouvé ça un peu plat. Mais globalement, la plume était bonne. Je crois que le problème vient du fait que le livre était beaucoup trop long, la moitié aurait suffit, on en venait parfois à se répéter, et c'était pesant.

Le problème vient donc de l'intrigue, qui ne m'a pas convaincue. L'auteur a crée un monde incroyable, complexe mais intéressant. Cependant, ça restait très brouillon.... Et surtout long ! Je me suis souvent ennuyée, à mon grand regret. Je dois dire que l'histoire est divisée en trois parties : Le début, où j'étais totalement larguée, où je m'ennuyée, le milieu, où je me suis plu, j'étais entraînée, je comprenais tout, et la fin, où je ne comprenais plus rien et trouvais ça monotone. Globalement, on sentait vraiment qu'il y avait quelque chose derrière, mais pour moi, ce n'était pas assez abouti et détaillé. J'aurais aimé en savoir beaucoup plus sur par exemple le père de Tibo, les compétences de Lime, le passé d'Arcturus... Pour moi, c'était dommage, on passait à côté de beaucoup d'éléments qui auraient pu le livre encore plus accrocheur. J'ai beaucoup aimé en revanche les vrais passages d'action au sens propre du terme, car là, c'était clair, net, précis, angoissant. Tout ce que j'aime !

La fin était assez déroutante et simpliste. Je n'ai pas été très emballée, c'était beaucoup trop happy-end à mon goût. Toutefois, elle avait un sens, et c'était appréciable. Mais j'ai trouvé que l'auteur ne s'était pas compliqué la vie, que ce n'était pas très recherché. Et puis franchement, par rapport à ce qu'on a juste avant, c'est un énorme contraste... Déçue quoi. Néanmoins, on pourrait penser à un second tome en lisant les derniers mots. Et comme mon autre reproche pour ce final est son trop plein de non-dits, je dois avouer que je pense que si suite il y a, elle atterrira dans ma PAL. Un autre point étonnant de cette chute : Tandis que le récit est très lent, fastidieux, elle est très rapide et accélère brutalement le rythme de lecture...

Je dois par contre reconnaître qu'au niveau du livre-objet, c'est au top. Un titre bien choisi, qui résume bien l'idée du bouquin. Et une couverture superbe, avec des contrastes qui donnent envie, des questions qui se posent facilement... Ca fonctionne !

Bon, vous l'aurez compris, je suis déçue par cet ouvrage, et qu'à moitié emballée... Une intrigue trop lourde pour un rythme compliqué et laborieux. Dommage ! J'aimerais tout de même bien lire l'autre ouvrage de l'auteur, Bras de fer, qui me tente beaucoup à présent, car le style est plaisant. Mais pour moi, le problème vient des longueurs et de l'aspect trop peu soigné du récit... Dommage !

J'ai été déçue...
Mais...
J'ai bien aimé !
Livre reçu dans le cadre du partenariat avec les éditions Sarbacane, merci à eux !

Partenaires

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

La Mission de l'Impossible Tome 2 : Ever Dark

La Mission de l'Impossible Tome 2 : Ever Dark

Titre de la série : La Mission de l'Impossible
Titre du tome : 2. Ever Dark
Auteure : Veronica Rossi
Editions : Nathan
Année de parution : 2013
Pages : 349 pages
Prix : 16,50 €

Résumé :

Aria et Perry se retrouvent enfin, mais leur bonheur est de courte durée. Les tempêtes d'Ether se déchaînent, plus meurtrières que jamais. Il ne resterait qu'un seul endroit vivable sur Terre, le Calme Bleu. Existe-t-il vraiment ? C'est ce qu'Aria et Perry doivent découvrir : Perry pour sauver sa tribu, Aria parce qu'elle est sous la menace d'un horrible chantage. Mais pourront-ils mener cette quête ensemble ? Une Sédentaire et un Sauvage ne sont pas censés se venir en aide, et encore moins s'aimer...

Mon opinion personnelle :

J'aimerais encore une fois remercier Samia Chauvin et les éditions Nathan pour cet envoi qui m'a réellement surprise !

Je n'avais pas lu Never Sky, mais cette saga me tentait énoormément. Aussi, quand j'ai vu sur la blogo qu'il y avait une résumé très complexe de Never Sky au début d'Ever Dark, et que les deux tomes ne se suivaient pas vraiment, j'ai sauté sur l'occasion, et je n'ai pas hésité à le demander à Nathan. Je l'ai dévoré, et je confirme que j'ai adoré !

Les personnages étaient extraordinaires. Aria était une jeune fille courageuse, puissante, intelligente et passionnante. Perry était touchant, juste, agréable, vaillant. Tous deux formaient un couple incroyable. Je me suis également beaucoup attachée à Cinder, j'avais vraiment pitié de lui. Certains personnages m'ont également vraiment emballée, comme Roar et Liv, qui étaient phénoménaux. D'autres m'ont inspirée haine et horreur, comme Sable ou Hess. Mais globalement, ils étaient tous superbement intéressants et bien imaginés.

L'auteure avait un style incroyable. Une aisance particulière à captiver son lecteur. C'était top ! J'étais vraiment happée par l'histoire, il était impossible de lâcher le livre. L'idée de la narration alternée entre Aria et Perry étaient bonne, ça permettait d'améliorer la cadence de l'histoire. De plus, l'imagination débordante qui planait dans ce roman était superbe. Des descriptions très précises permettaient de bien s'y retrouver dans l'histoire, c'était très agréable. L'auteure savait surprendre, attendrir, meurtrir... Un excellent cocktail. Je ne m'attendais vraiment pas à une telle qualité d'écriture, honnêtement.

Je passe donc à l'intrigue. J'ai été époustouflée. Pour de la SF, c'était du grand spectacle. J'étais quasiment tout le temps inquiète pour les héros ! Il y avait vraiment beaucoup d'action, et ça m'a beaucoup plu. Quasiment à chaque instant, nous avions de grands retournements de situation et de grandes révélations. Parfois, j'étais horrifiée. Je pense notamment à un événement concernant Liv, qui m'a totalement décomposée, même si c'était rudement bien choisi ! Le côté romance était également très agréable, présent mais pas trop. Ca mettait un peu de douceur dans ce monde de brutes ! Autrement, j'ai beaucoup apprécié toutes les inventions de l'auteure, comme le Calme Bleu, le Smart Eye... Ca rendait l'histoire encore plus unique ! J'ai également remarqué tous les efforts faits pour rendre plus facile la compréhension et le suivi de l'épopée d'Aria et Perry. Le lecture en devenait encor plus fluide ! De plus, la sensation de danger qui restait pendant tout le livre m'a vraiment plu, je me sentais vraiment actrice de l'histoire. A part ça, il faut vraiment noter tous les détails de cette intrigue. Effectivement, si on trouve un tronc très solide, on a en plus des branches qui elles aussi méritent beaucoup d'attentions. Je pense que chaque petit passage est intéressant à voir, à comprendre. Car rien dans ce livre n'est en trop, et c'est vraiment magique.

La fin m'a un peu surprise, mais je l'ai appréciée, car elle n'était pas vraiment happy end. En effet, tout s'accélère, tout devient plus sombre, et ça m'a rendue folle. J'avais toujours envie de secouer les Sédentaires ! Quand arrive la suite, ça tombe assez brutalement, mais c'est tellement réaliste et compréhensible... Mon seul regret est le comportement des personnages principaux après cet incident, j'avais un peu l'impression qu'ils n'en avaient rien à faire. En plus, certains avenirs restent flous... Mais globalement, ça ne me donne qu'encore plus envie que le tome 3 sorte ! Car il faut admettre qu'on n'en sait pas énormément en refermant le bouquin... Par contre, je peux vous assurer qu'il faut un certain temps pour que l'adrénaline redescende, après une telle lecture !

Une très belle couverture faite de belles nuances avec des illustrations originales et épurées ont rendu cet ouvrage encore mieux. Le titre de la saga est bien trouvé, tout comme celui de ce tome, qui annonce tout à fait la couleur du récit.

Je pense avoir été claire, ce tome 2 est sublime. Tout est au top : Style, histoire, personnages... Maintenant, je vais tout faire pour avoir Never Sky ! Cette saga rentre dans mon top 5. Je vous la recommande vivement ! Même sans lire le tome 1, puisqu'en effet, ils ne se suivent pas vraiment. Mais en tous cas, je salue vivement le travail de l'auteure !!

J'ai adoré !
Livre reçu dans le cadre du partenariat avec les éditions Nathan. Merci à eux !

Puis...

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

15 novembre 2013

Concours Spécial Ma vie selon Moi !

Bonjour à tous !

Aujourd'hui, je viens vous parler d'une grande nouvelle :

Le premier concours de Ma Malle aux Livres !


L'événement n'est pas vraiment organisé par mes soins. 
Ce sont les éditions Rageot, et plus précisément Laure Marillesse, responsable de la page Facebook officielle de la série Ma vie selon moi, qui m'ont contactée afin de relayer le concours qu'ils souhaitaient organiser autour de leur série.

J'ai donc accepté de participer avec grand plaisir à cette opération très sympa !

Bon, j'arrête d'être aussi bavarde, et vous présente le concours dans les moindres détails :

1. Pour gagner quoi ?

Les éditions Rageot et la série Ma vie selon moi se proposent de vous offrir en cas de victoire 5 lots de goodies de la saga Ma vie selon moi, que vous pouvez voir juste en dessous :



2. Des conditions ?

Oui ! Il faut impérativement aimer sur Facebook deux pages :


ET



3. Comment participer ?

Il vous suffit de laisser un commentaire sous cet article. Il doit contenir : Un pseudonyme pour l'annonce des gagnants, et le nom avec lequel vous avez liké les pages Facebook. Et surtout, une adresse mail pour vous contacter en cas de gain !!

/!\ Si vous ne souhaitez pas afficher votre adresse mail en public, n'hésitez pas à me le signaler dans le commentaire. Je ne le publierai pas, mais votre participation sera tout de même enregistrée ! /!\

Pas d'adresse postale nécessaire, les gagnants verront cela par la suite avec les éditions. Je précise que toute participation incomplète ne pourra être prise en compte...


4. Jusqu'à quand ?

Le concours sera clôturé le Vendredi 6 Décembre au soir.


5. Qui gagne, quand, comment ?

Les 5 gagnants seront tirés au sort avec le logiciel The Hat durant le WE suivant la clôture du concours. J'annoncerai ensuite les résultats sur le blog et Facebook, et transmettrai les e-mails des gagnants à Rageot pour l'envoi des cadeaux.


Voilà, ça sera tout ! N'hésitez pas si vous avez des questions, je vous répondrai avec plaisir !

Un grand merci à la page Facebook officielle de Ma vie selon moi pour l'intérêt porté à mon blog et cette proposition qui m'a ravie !

Et surtout, je compte sur tous les participants, ou même les autres, pour partager le concours au maximum, sur les blogs, Facebook, Twitter, ou avec tous les moyens possibles... Plus on est, mieux c'est ! Non ? ;)

Bonne chance à tous ! 
Puisse le sort vous être favorable...

Mathilde ♥

13 novembre 2013

Belle de Glace

Belle de Glace

Titre : Belle de Glace
Auteure : Anna Sheehan
Editions : Le Livre de Poche (Jeunesse)
Année de parution : 2013
Pages : 384 pages
Prix : 6,90 €

Résumé :

Rose a dormi pendant soixante ans. Le baiser d'un Prince Charmant l'a arrachée à ses rêves. Savait-il qu'il allait transformer la vie de Rose en un vrai cauchemar ? A son réveil, tout a changé. Rose est seule dans un monde qu'elle ne connaît plus. Et comme si cela ne suffisait pas, quelqu'un la suit comme son ombre. Quelqu'un qui voudrait la faire disparaître.

Mon opinion personnelle :

Je tiens à remercier en premier lieu les éditions Hachette et surtout Svetlana Dobrosavljevic pour cet envoi qui m'a surprise... Dans le bon sens !

Lorsque je suis tombée sur cet ouvrage dans la liste des futures parutions, j'ai longuement hésité avant de l'ajouter à ma liste. Et puis je l'ai fait, car j'ai pensé que le but d'un partenariat était aussi d'innover et de varier un peu nos genres de prédilection. J'ai bien fait, car quoiqu'un peu étrange, ce roman m'a comblée !

Les personnages étaient très agréables. Rose, touchante, gentille, ouverte, un peu perdue, au passé complexe et mystérieux... Bren, plus froid, mais avec un grand coeur. Xavier, incroyable, émouvant, surprenant... Je me suis également beaucoup attachée à Otto, et à sa différence, très bien pensée. Par contre, j'ai détesté Patty et Barry... Des gens ignobles et sans coeur ! D'un point de vue global, tous les protagonistes étaient recherchés et variés, et le lecteur pouvait facilement s'identifier à l'un d'eux.

L'auteure avait un style très agréable, pas forcément très compliqué ou recherché, mais efficace. Elle savait tenir son lecteur en haleine, le toucher, l'amuser... Ca glissait tout seul, on ne voyait pas les pages passer, aucun moment d'ennui. Les descriptions précises permettaient de bien comprendre l'univers saugrenu qu'elle avait crée, ce qui n'est pas négligeable. Mais surtout, elle savait surprendre, en imaginait des revirements de situation phénoménaux.

Dès le début, le lecteur est happé par l'intrigue. On découvre très rapidement les bases de l'histoire, le futur de la planète est bien expliqué. Les idées sont bonnes, un peu inquiétantes, originales et plausibles. Ce livre est une réécriture du conte de la Belle au Bois Dormant, ce qui m'a au début rendue dubitative. Que nenni, c'est très bien fait. On retrouve sans problème le conte, il est très bien modernisé, et convenable. Si l'on y réfléchit, l'histoire est assez violente et dramatique, mais amenée de façon plus légère, sans pour autant basculer dans la niaiserie. J'ai apprécié les flash-backs à propos de l'ancienne vie de Rose, très beaux, intéressants. J'ai en revanche moins apprécié les échanges électroniques entre Rose et Otto, légèrement fastidieux. Les passages d'action étaient eux, plaisants, bien écrits et compréhensibles. Tout au long de la lecture, le lecteur est amené à penser à des choses, à réfléchir...  Il y a une sorte d'enquête avec le Plastine, et une autre avec Xavier. Je me suis bien éclatée à les suivre, même si j'avoue avoir eu une préférence pour la seconde... Cette histoire est donc captivante, mais aussi très étrange, avec son mélange de SF, historique, dystopie... Mais c'est tellement prenant que l'étrangeté du récit devient invisible pendant la lecture.

La fin m'a vraiment surprise. Et la toute fin déçue. Durant tout le récit, des explications sont données, nous mettent sur une piste... Et c'est à ce moment-là que l'auteure casse tout en arrivant avec une information incroyable. J'adore ce genre de choses, ça rendait super bien. Ca collait parfaitement avec l'histoire, c'était bien écrit, bien pensé... Mais un élément a quand même réussi à me déplaire. J'aurais vraiment souhaité que pour deux personnages, ça finisse autrement. Parce que là, j'ai trouvé ça légèrement too much, on passe d'un statut à un autre un peu quand l'auteure en a envie, et c'est un tout petit peu dérangeant.

Le titre et la couverture étaient également de bons éléments. Le premier se référait bien au conte original, en le rendant un peu plus macabre. Et la seconde, quoique froide, attire l’œil  cette jeune fille endormie à l'expression boudeuse rend les choses intéressantes... Et encore une fois, la symbolique est là.

Bien, j'espère que vous avez saisi qu'il vous faut ce roman, qui transporte dans un autre monde bien construit. Rapide et simple à lire, avec pourtant des éléments passionnants et innovants, cette réécriture me réconcilie un peu plus avec ses semblables. Grâce à ses personnages attachants et ton intrigue stupéfiante, elle saura vous emmener dans son monde périlleux !
J'ai adoré !
Livre reçu dans le cadre du partenariat avec les éditions Hachette, merci à eux !


Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

11 novembre 2013

Si je reste

Si je reste

Titre : Si je reste
Auteure : Gayle Forman
Editions : Pocket
Année de parution : 2010
Pages : 183 pages
Prix : 6,10 €

Résumé :

Mia a 17 ans. Un petit ami, rock star en herbe. Des parents excentriques. Des copains précieux. Un petit frère craquant. Beaucoup de talent et la vie devant elle.
Quand tout s'arrête. Ses rêves, ses projets, ses amours. Là, dans un fossé, au bord de la route. Un banal accident de voiture... Comme détaché, son esprit contemple son corps, brisé. Mia voit tout, entend tout. Transportée à l'hôpital, elle assiste à la ronde de ses proches, aux diagnostics des médecins. Entre rires et larmes, elle revoit sa vie d'avant, imagine sa vie d'après. Sortir du coma, d'accord, mais à quoi bon ? Partir, revenir ? Si je reste...

Mon opinion personnelle :

Ca faisait un certain temps que j'entendais beaucoup de bien ce livre, je savais que son tournage était en cours, j'ai voulu donc tenter l'expérience. Dans ma médiathèque secondaire, je me suis jetée dessus. J'ai mis un peu de temps à l'ouvrir, très peu à le lire. Et j'ai adoré cet ouvrage, mais j'ai été un peu déçue quand même. Explications.

Les personnages étaient vraiment superbes. Mia, très douce, forte, douée. Je me suis beaucoup attachée à elle, j'ai eu pitié d'elle. Adam, lui je l'aime trop, il était incroyable, tellement doux et attentionné, touchant et romantique, qu'il en devient en revanche à peine réel. Teddy était adorable, tellement émouvant et naïf... Les parents de Mia et Teddy étaient un peu speace, mais fort sympathiques. Et j'ai aussi admiré le courage et la patience de Willow.

L'auteure utilise un style d'écriture très simple. Sans prétention, sans grande réflexion, juste du brut, de la douceur, de l'émotion. J'ai bien apprécié ce point. De plus, le livre était rapide, simple, mais en même bien écrit, on voyait qu'elle prenait le temps d'installer son histoire, ses sentiments. J'ai d'ailleurs peut-être regretté que l'histoire soit aussi courte, cela aurait permis plus de détails. Mais globalement, on ne s'ennuyait pas, et il y avait tout de même de très belles choses.

J'arrive donc à l'intrigue. C'est ici où je suis plus pessimiste. Quand on voit un livre comme celui-là, quand on en entend tellement parler, on s'attend à pleurer toutes les larmes de notre corps. Que nenni, mes yeux sont restés secs. Il manquait le petit truc qui rend le livre différent. Et c'est bien dommage. Autrement, il faut admettre que l'idée de base était vraiment originale et bonne. L'esprit de Mia sort de son corps, et voit tout. C'était assez impressionnant, mais plaisant. De plus, tous les petits retours dans le passé m'ont bien plu, découvrir la vie d'avant de Mia, mieux découvrir ses proches... Mais j'ai trouvé qu'on en oubliait un peu le principal du livre : Le choix de Mia. C'était survolé, ou alors, on débarquait à la fin, et elle avait choisi, sans rien expliquer au lecteur, sans réflexions apparentes... C'était assez déstabilisant. Mais néanmoins, il y avait un bon fond dans ce livre. Il est juste assez trompeur, on s'attend à une lecture profonde, émouvante, forte, mais en fait, c'est plus détente qu'autre chose, à ma grande déception.

Et puis la fin, que j'ai détestée. Non, elle est très belle, touchante, surprenante, mais bon, pour moi, on n'en sait pas encore assez, il me manque des choses. J'ai horreur de ce genre de fins. Heureusement qu'il y a un tome 2, sinon ma note aurait vraiment baissé ! Mais il faut reconnaître que l'idée de l'auteure était bonne. Toutefois, c'est assez frustrant, si comme moi, vous n'avez pas la suite sous la main.

Le titre résume très bien l'histoire, l'interrogation principale de Mia. Il donne envie. J'aime également la couverture, bien que ce ne soit pas ma préférée de toutes celles qui sont sorties, elle est très symbolique, avec cette dernière fleur sur cet arbre mort et vide, soit Mia, qui se retrouve seule au monde après cet accident. Beau choix !

Bon, mon avis peut paraître assez mitigé, mais j'ai été très déçue. Je dois avouer que j'ai tout de même passé un très bon moment de lecture, mais il n'y a pas eu le déclic qui rend coup de coeur. Je vous recommande vivement cette lecture, qui se lit en plus très vite. J'ai hâte de lire le tome 2, et de voir le film !
J'ai été déçue...
Mais...
J'ai adoré !

9 novembre 2013

Réseau(x) Tome 1

Réseau(x) Tome 1

Titre de la série : Réseau(x)
Numéro du tome : 1
Auteur : Vincent Villeminot
Editions : Nathan
Année de parution : 2013
Pages : 417 pages
Prix : 16,50 €

Résumé :

Sur les réseaux, tout le monde pense connaître tout le monde. Tout le monde aime, surveille, espionne tout le monde. Mais désormais, une guerre est déclenchée, sur le web et dans le monde réel. Et Sixie, 15 ans, est l'enjeu, le butin, le gibier de tous les combattants...

Mon opinion personnelle :

Tout d'abord, j'adresse un grand merci à Samia Chauvin et aux éditions Nathan pour cet envoi que j'ai vraiment beaucoup apprécié !

Ce livre est un peu le roman qui fait débat sur la blogo en ce moment, beaucoup l'apprécient, mais d'autres ont du mal. J'avais donc vraiment envie de pouvoir m'en faire mon propre avis, et je suis ravie de vous annoncer que je fais partie de la première catégorie !

Alors oui, il y a énormément de personnages, c'est clair,on s'y perd un peu au début, mais on finit pas s'y habituer. Toutefois, tous les protagonistes sont très intéressants, recherchés, utiles, rien ni personne en trop. Sixie m'a bien plu, son courage, sa force, son intelligence... Elle a su me toucher. Le seul problème, ça va être mon petit coup de gueule de l'article, c'est que je ne sais toujours pas quel âge elle a. 15 dans le résumé, 16 au début du livre, 15 à la fin... Ca m'a beaucoup dérangée, j'ai trouvé ça un peu bizarre. Autrement, le "méchant", Cèsar, était particulier, moderne, mais m'a également pas mal emballée, sûrement grâce à son côté rationnel qui arrive de temps de temps. Je ne peux pas détailler tous les personnages, sinon ma chronique entière y passerait, mais je les ai vraiment tous appréciés. Et y a même une Mathilde, alors ils ne peuvent être que géniaux ! Isn't it ?

J'ai passé un bon moment de lecture grâce au style de l'auteur. C'était très moderne, très simple et efficace, rapide, avec des chapitres courts très appréciables. Je ne me suis jamais ennuyée, toujours captivée par l'action. Le changement de point de vue était très présent, mais j'ai trouvé que ça rendait le livre encore plus vivant. De plus, il faut souligner que bon nombre d'éléments essentiels pour écrire un bon bouquin étaient présents : Suspense, humour, tristesse, peur, surprise...

L'intrigue était vraiment très atypique, mais très réaliste, enfin du point de vue qu'à présent, les réseaux sociaux sont un monde à part, parfois un danger. C'était déjà un bon message de transmis, de la prévention intelligemment glissée dans un roman ado. Mais à part ça, j'ai trouvé que c'était vraiment bien tourné. L'histoire évoluait crescendo, elle était complexe, mais écrite de façon simple à comprendre. Il se passait énormément de choses, plaisantes ou non. Et c'était vraiment ça qui rendait le roman incroyable, sa diversité, sa puissance. Le côté plus "Internet" était assez présent, que ce soit dans l'intrigue, dans le vocabulaire... Plus le récit avançait, plus il devenait sombre. Plus la mort le dominait, en fait. Et j'ai vraiment adoré, parce que vous devez le savoir si vous suivez régulièrement mon blog, j'aime le drame. Et là, j'ai été servie. Mais par contre, ça ne devait pas gore non plus, heureusement. Le lecteur est vraiment happé par l'ouvrage, il devient difficile de s'en séparer. Mais en plus de ça, il y a beaucoup de pression, et l'auteur est très fort pour faire angoisser son lecteur. J'ajoute juste que grâce à son univers de réseaux sociaux/jeux vidéos, l'auteur parvenait à faire quelque chose de grandiose au niveau des revirements de situation, et ce n'était pas négligeable.

La fin m'a un peu surprise, mais m'a charmée. En effet, c'est assez impressionnant, pas très gai, et d'ailleurs, j'ai été vachement attristé par certains événements. Néanmoins, c'était très bien organisé, cohérent, en harmonie avec le reste du livre. Ca prévoit une très bonne suite, d'ailleurs, le dernier chapitre m'a vraiment fait encore plus regretter de finir le livre. Parce qu'il était vraiment top. Je suis juste un peu déçue de ne pas avoir plus à propos de certains personnages, mais je suppose que ça viendra dans le tome 2. Du coup, j'affirme que la fin est totalement à la hauteur du reste du bouquin, et le clôt brillamment.

Petit mot sur la couverture, que j'aime beaucoup, notamment par son toucher. Même si la tête de licorne, en quelque sorte fil rouge du scénario, me fait un peu peur... L'histoire est très bien résumée dans cette devanture, et elle donne envie. Quant au titre, il est on ne peut plus explicite, et symbolique à l'histoire. Donc ça roule !

Voilà, c'est donc une lecture que j'ai adorée et que je recommande, même si beaucoup d'avis que j'ai vu le critiquent. Perso, j'ai passé un très bon moment, grâce à un style, des personnages et une idée en or. Je n'ai plus qu'une envie, lire la suite ! Vivement sa sortie. Je note que ce roman, tout à fait abordable quel que soit le niveau de lecture, plaira sûrement aux ados grâce à son thème et délivre justement un très bon message. J'espère pouvoir vous convaincre de lire ce titre avec ma chronique, car je ne pensais pas du tout aimer au tant, et au final, j'en suis bien contente !

J'ai adoré !
Livre reçu dans le cadre du partenariat avec les éditions Nathan. Merci à eux !

Puis...

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.