31 décembre 2013

Concours MP : Et encore un !

Coucou !!

Il s'agit du dernier bout du concours de Noël...

Avant toute chose, je préviens que tous les concours MP sont prolongés jusq'au 31 JANVIER 2014 ! :)

Bon, passons aux choses sérieuses...

Si vous suivez mon blog, vous savez que mon année 2013 a été marquée par la découverte du meilleur roman du monde selon moi, mon livre préféré, une beauté, un diamant brut... 

Je parle bien évidemment du merveilleux Au travers des mots de Camille Thomas.

Cette autobiographie si puissante a également été source d'une très belle rencontre avec l'adorable personne qu'est Camille...

Alors, pour Noël, Camille, avec toute sa générosité, m'a proposée de vous faire gagner des marques-pages de son roman, dédicacés à votre nom.

Il y en aura en tous 6 à gagner :

3 au format vraiment marques-page classique
3 au format carte postale

Donc 6 gagnants.

Les marques-page représentent bien entendu la couverture de son ouvrage, que je vous remets :


Pour jouer, il vous suffit de laisser un commentaire poli avec un pseudo et une adresse mail (Encore une fois, n'hésitez pas si vous souhaitez que votre commentaire reste caché, avec votre adresse mail !)

Le concours est ouvert jusqu'au 31 Janvier 2014. 
En cas de perte des enveloppes, ni Camille ni moi ne seront responsables.
Jeu également ouvert sur Facebook, limité à une participation par personne.
Les gagnants seront choisis par tirage au sort.
Il est possible de participer pour plusieurs parties du concours à la fois.
Jeu ouvert à la France Métropolitaine uniquement. (Mais si vous vivez ailleurs, n'hésitez pas à donner l'adresse d'un proche résidant en France !)


Encore merci à Camille pour son geste et son livre ♥

Et vous, puisse le sort vous être favorable !

Mathilde ♥

L'île des oubliés

Lecture(s) en cours...L'île des oubliés

Titre : L'îles des oubliés
Auteure : Victoria Hislop
Editions : Les Escales
Année de parution : 2012
Pages : 427 pages
Prix : 22,50 €

Résumé :

Alexis, une jeune Anglaise, ignore tout de l'histoire de sa famille. Pour en savoir plus, elle part visiter le village natal de sa mère en Crète. Elle y fait une terrible découverte : juste en face du village se dresse Spinalonga, la colonie ou l'on envoyait les lépreux... et ou son arrière-grand-mère aurait péri. Quels mystères effrayants recèle cette île des oubliés ? Pourquoi la mère d'Alexis a-t-elle si violemment rompu avec son passé ? La jeune femme est bien décidée à lever le voile sur la bouleversante destinée de ses aïeules et sur leurs sombres secrets...

Mon opinion personnelle :

Je n'avais que vu ce livre avant qu'un ami, Mattéo, me propose de le lire. Toujours assoiffée de nouvelles découvertes, j'avais accepté avec grand plaisir. Malgré un début difficile, je dois dire que j'ai adoré cet ouvrage.

Je n'ai envie de centrer mon analyse des personnages que sur deux d'entre eux : Maria et Anna, deux soeurs. Bien entendu, j'ai préféré Maria. Sa jeunesse, sa douceur, son intelligence, tout m'a plu chez elle. Elle était si chaleureuse, et pourtant, si peu gâtée par la vie... J'avais sans cesse envie de la suivre, de la soutenir. Elle a vraiment su rester humble malgré tout, et c'était incroyable. Ca, c'est un personnage en or. Sa soeur Anna était tout son opposé. Menteuse, horripilante, méchante, traîtresse... Je l'ai détestée. Elle, j'avais envie de la gifler, je ne comprenais jamais son comportement, et j'ai été bien contente de son sort. Certains personnages secondaires étaient également admirables, comme Fotini, Kyritsis, Eleni, Giorgis... Ils ont contribué très fortement à rendre l'ouvrage merveilleux. Mais d'autres me tuaient, comme Manolis, ou Andras. Des ordures !

Le style de l'auteure était progressif, mais très intéressant. J'avoue qu'au début, j'ai eu du mal à m'y faire, mais peu à peu, je me suis mise à l'adorer. Elle savait captiver son lecteur, le faire vibrer, ça devenait super agréable à dévorer. Elle employait un vocabulaire riche, documentée, instructif, j'appréciais beaucoup sa plume. Elle savait toujours surprendre, relancer le rythme pile quand l'histoire s'essoufflait... C'est une écriture très intimiste, il faut du temps pour s'y habituer, mais par la suite, il est impossible d'en sortir.

J'en viens donc au scénario. Bon, je vais être franche, le début a été catastrophique. La moitié même. Les 200 premières pages sont très lourdes, lentes, répétitives, fastidieuses. Je m'ennuyais beaucoup, je n'arrivais pas à pénétrer dans l'histoire, à m'habituer au style, à apprivoiser les personnages. C'était très philosophique, mais en même temps, la vie des protagonistes défilait, mais ça ne m'intéressait pas vraiment, il fallait qu'il y ait la petite étincelle pour allumer le brasier. Je sentais bien qu'on avait du bon bois prêt à brûler, mais sans feu, ça ne prenait pas. C'est seulement à partir de la rencontre entre Maria et Manolis que je me suis vraiment intéressée à l'intrigue. Et ensuite, ça coulait tout seul. J'étais devenue totalement captivée, je voulais toujours en savoir plus. Les événements s'enchaînaient, on était totalement pris dans l'histoire qui devenait de plus en plus mouvementée. Ca brûlait de mille feux, aucun ennui n'était possible, il y avait toujours quelque chose à découvrir. Bien entendu, je m'incline également devant toute la documentation que fournit cet ouvrage. La thèse de la lèpre est superbement bien abordée et traitée. On apprend beaucoup de choses, les stéréotypes sont brisés, on sent que l'auteure est à l'aise dans son sujet. Ce petit côté dramatique m'a enchantée. J'ai trouvé que l'auteure faisait vraiment des choix très pertinents, qui permettaient d'avancer dans le roman, sans le couler, mais sans pour autant totalement le remonter à la surface. C'était passionnant !

Je dois admettre que la chute était elle aussi bien pensée. Tout d'abord, on apprend ce qu'il est advenu de chaque personnage, ce que j'ai beaucoup apprécié. Ainsi, on n'avait aucun goût d'inachevé en bouche. J'ai trouvé que tout s'alignait correctement, la cohérence était bien respectée. On avait encore et toujours des surprises, qui apportaient, jusqu'à la dernière page, du pep's à l'histoire. Certes, on pouvait un peu se douter de la fin en débutant le livre, mais toutefois, il faut admettre qu'il était impossible de tout deviner dans le moindre détails. Et justement, l'auteure a profité de ça pour créer encore un peu d'innovation dans son récit, ce que j'ai trouvé très agréable. Cependant, je ne sais pas si personnellement, j'aurais opté pour certains des éléments, mais globalement, c'était un final réussi.

J'ai beaucoup apprécié le titre, qui signale avec beaucoup de tact la politique des gens vis-à-vis des lépreux. Cette philosophie apportait une touche très plaisante au bouquin. Pour ce qui est de la couverture, elle était assez simple, mais bien symbolique, on se représentait bien après la lecture chaque élément, ce que j'ai trouvé bien.

Voilà donc une lecture qui aurait peut-être pu être un coup de coeur si la lecture de la première moitié n'avait pas été aussi laborieuse. Pourtant, la deuxième moitié était si incroyable qu'elle a largement remonté le niveau de ce livre. Je vous le recommande vivement, accrochez-vous au début, vous aurez une belle surprise par la suite. D'autant plus qu'il me semble que le sujet traité, la lèpre, est assez innovant, non ?
J'ai adoré !
Merci à Mattéo pour la découverte et le prêt de ce roman !

Black Out

Black Out

Titre : Black Out
Auteur : Brian Selznick
Editions : Bayard Jeunesse
Année de parution : 2012
Pages : 627 pages
Prix : 16,90 €

Résumé :

Lac Gunflint, Minnesota, juin 1977. Ben Wilson, sourd de naissance d’une oreille, fait chaque nuit le même cauchemar… Des loups sont lancés à sa poursuite. Mais pourquoi ces bêtes le traquent-elles ainsi ?

Hoboken, New Jersey, octobre 1927. Rose, une fillette sourde-muette, est seule dans sa chambre. Sa mère lui interdit de sortir. Alors, Rose contemple New York, et découpe des photos de stars dans un magazine…

Mon opinion personnelle :

J'avais précédemment lu L'invention de Hugo Cabret, que j'avais adoré. J'avais donc très envie de lire le second livre tout aussi original de l'auteur. Je l'ai emprunté dans ma médiathèque principale, et j'en sors très contente, même si je l'ai un chouilla moins aimé que le premier.

Les deux personnages principaux m'ont beaucoup plu. Ben était un jeune garçon innocent, touchant, qui m'a franchement charmée. Sa détermination était incroyable, son aventure palpitante. Ce fut un personnage très intéressant, qui m'a franchement émue. Rose, assez semblable, m'a également beaucoup touchée. C'est une protagoniste qui a réussi à me surprendre, et j'ai beaucoup apprécié sa douceur et ses rêves. Les personnages secondaires étaient eux aussi bien bien sympas, chacun avec des personnalités fortes et détaillées.

L'auteur avait un double très bon style. Tout d'abord, de magnifiques illustrations. Immenses, en noir et blanc, avec un trait de crayon visible mais magique... Mais pleines de détails. Je les ai franchement beaucoup aimées, elles apportaient au livre un charme particulier. Autrement, le style d'écriture était sublime aussi. Beaucoup d'émotion, un vocabulaire très riche, ça donnait un super rendu. Les phrases étaient vraiment bien tournées, un peu à l'ancienne, ce qui ramenait dans l'époque. Et c'était surtout simple à lire et captivant.

L'intrigue était vraiment bien ficelée. J'ai trouvé l'idée d'installer deux histoires à deux époques différentes, puis de les faire se rejoindre vraiment excellente et originale. Ca fonctionnait super bien. L'histoire de Rose a été ma préférée. Pleine de surprises, de rebondissements, située dans une époque très intéressante et riche... Son handicap m'a touchée, ainsi que la passion dévorante qui l'animait. Son histoire était plus simple quelque chose, moins mouvementée, avec moins d'action, mais néanmoins, elle était magnifique et très agréable à suivre, bien que peu détaillée. A côté, l'histoire de Ben était aussi très plaisante. Bien plus complexe, elle était aussi très agréable, dans un autre genre. On avait plus une petite enquête, on était moins surprise, on se baladait plus... Mais on suivait un rythme vraiment super également. Autrement, j'ai trouvé que le fait d'alterner les deux scénarios était une bonne idée, ça permettait d'amener un peu de suspense, d'étaler la digestion des surprises... Bien que très conséquent, ce roman se lisait très vite, non seulement grâce aux énormes illustrations, mais aussi grâce à la cadence donnée, qui amenait à dévorer l'ouvrage. C'était tout en douceur, mais tout en efficacité.

La chute était vraiment sympa. Déjà, comme dit plus haut, c'était très atypique, mais rondement mené. Et puis, bien que ce soit surprenant, ça avait surtout beaucoup de cohérence, d'intérêt. Le choix de l'auteur était vraiment réfléchi et intelligent, c'était bien pensé, ça clôturait très bien ce merveilleux voyage. Je m'attendais à peu près à ce genre de final, ce n'était pas forcément surprenant, mais c'était beau. Il me manquait quelques détails, très bien trouvés, qui apportaient à cette issue beaucoup de délicatesse et d'émotion. De plus, pour ce qui est des dernières illustrations présentes, j'ai adoré leur signification. Effectivement, elles abordent un sujet qui me touche beaucoup depuis ma lecture de Le cri de la mouette, la langue des signes. C'était superbement bien mis en place, ça donnait vraiment de l'espoir pour une nouvelle histoire, rien à redire.

Je note également une jolie couverture, simple mais très symbolique, puisqu'elle est quasiment source de l'histoire. Ses reliefs m'ont beaucoup plu. Il en est de même pour le titre, lui aussi très chargée en symbolisme, qui donne envie de s'intéresser de plus près à l'histoire. De très bons choix !

Voilà donc une très belle lecture que je recommande vivement. Elle a tout pour elle, et saura combler tout le monde. Je ne peux pas vraiment expliquer pourquoi je l'ai moins aimée qu'Hugo Cabret, il n'y a juste pas eu le déclic. Néanmoins, c'est une histoire formidable qui mérite d'être lue, avec un magnifique message d'espoir délivré, qui saura vous combler.

J'ai adoré !

30 décembre 2013

Pieds nus dans la nuit

Pieds nus dans la nuit

Titre : Pieds nus dans la nuit
Auteure : Marjolaine Jarry
Année de parution : 2012
Pages : 162 pages
Prix : 9 €

Résumé :

Au lycée, ces quatre-là forment une bande d'inséparables. Louise et Tom s'aiment, Claire et Baptiste aussi. Ensemble, ils font des rêves d'avenir. Ensemble, ils croient pouvoir tout affronter. Jusqu'au jour où Claire, happée par son mal-être, est hospitalisée. Louise, elle, se bat. Pour que ses amis restent soudés, pour que rien ne change. Mais les forteresses les plus solides peuvent s'écrouler et vous laisser seule face au vaste monde. Il faudra à Louise beaucoup de courage et pas mal d'imagination pour faire la paix avec ses souvenirs et laisser une chance à demain.

Mon opinion personnelle :

J'avais été interpellée par ce livre sur le blog de ma copinette partenaire blogueuse Kyeira du blog Croque les Mots. Il m'avait tenté, et donc, quand je suis tombée dessus dans ma médiathèque secondaire, je n'ai pas hésité. La chose un peu dommage, c'est que je l'ai fini en étant assez mitigée.

Les personnages m'ont un peu agacée. Je les ai tous trouvés très égoïstes. Louise restait bloquée dans ses convictions, j'avais sans cesse envie de lui ouvrir les yeux, elle m'agaçait beaucoup. Les deux garçons, Tom et Baptiste... Et bien, leur comportement, bien que sûrement réaliste, m'ont profondément peinée. Surtout celui de Baptiste. Quant à Claire, on ne peut pas vraiment lui reprocher quelque chose, mais... J'ai eu du mal à accrocher avec elle. Sûrement parce qu'elle a brisé le charme du bouquin...

Le style de l'auteure était bien, mais sans plus. Ca a sauvé un peu le livre, mais je ne l'ai pas trouvé captivant. Elle a su décrire les émotions de ses personnages, et faire ressentir au lecteur de belles choses. Mais il manquait l'étincelle...Pour moi, il aurait fallu plus de maturité et de profondeur. Car là, même si c'était sentimental, ça restait pas mal en surface. Il y avait de bons éléments, mais malheureusement, ils n'étaient pas bien combinés, et certains manquaient encore à l'appel. Par exemple, on avait parfois beaucoup trop de longueurs...

Je passe donc à l'intrigue. Là, je suis désolée, mais c'est du gâchis. On partait avec deux superbes sujets, hyper intéressants, et qui recelaient de pistes à explorer. Et selon moi, ça a été fait n'importe comment. Tout d'abord, j'ai trouvé que c'était assez brouillon. On ne savait pas toujours où on partait, les choses n'étaient pas expliquées clairement, il fallait souvent deviner, et j'ai détesté ça. De plus, on ne savait pas vraiment ce qui s'était passé, et du coup, on se perdait totalement dans l'histoire. Les sujets traités étaient parfois tournés au ridicule, ce qui était bien dommage et décevant. Autrement, j'ai trouvé que la plupart du temps, tout était ennuyeux. Le lecteur ne se trouvait pas acteur du livre, et ça devenait vite lent et long. Il ne se passait rien, les personnages se lamentaient, s'éloignaient... On avait quand même de bons éléments. Par exemple, certains flash-backs étaient bien menés, et très plaisants. Néanmoins, c'était assez rare... Egalement, on avait un très bon début, qui partait très bien. J'ai adoré la façon dont l'histoire était présentée. Mais à part ça, on avait pas grand chose de positif.

La chute m'a totalement achevée, elle a suffit à me dégoûter de l'histoire. J'ai franchement trouvé que ça n'avait aucun sens, c'était limite incohérent. Ca m'a agacée, je n'ai pas du tout compris ce choix de l'auteure. Certes, il y avait au fond un bon sentiment, mais ça ne collait pas du tout avec le reste de l'ouvrage. En fait, on se mélangeait totalement les pinceaux, ça devenait contradictoire... Ca m'a donc largement confortée dans mon idée.

Je remarque tout de même une couverture assez attrayante, pas forcément magnifique, mais qui intéresse. Pour mon plus grand plaisir, le symbolisme est présent, mais moins dans le titre. Même après lecture, je ne vois pas trop l'intérêt.

Bon, je crois qu'en fait j'ai été claire, ce livre ne m'a pas plu. Je suis sûrement passée à côté, mais selon moi, c'était mal organisé, inintéressant. C'est bien dommage car c'était prometteur... Du coup, je ne le recommande pas vraiment, mais qui sait, peut-être que vous apprécierez plus que moi ? En tous cas, bien déçue !
Je suis déçue...
Et...
Je n'ai pas aimé...

22 décembre 2013

L'élégance du hérisson

L'élégance du hérisson

Titre : L'élégance du hérisson
Auteure : Muriel Barbery
Editions : Folio
Année de parution : 2009
Pages : 413 pages
Prix : 7,60 €

Résumé :

Je m'appelle Renée, j'ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j'ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l'image que l'on se fait des concierges qu'il ne viendrait à l'idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants.

Je m'appelle Paloma, j'ai douze ans, j'habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches.
Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c'est le bocal à poissons, la vacuité et l'ineptie de l'existence adulte. Comment est-ce que je le sais ? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C'est pour ça que j'ai pris ma décision : à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai.

Mon opinion personnelle :

Ma mère a emprunté ce livre à ma tante, mais ne l'a au final jamais fini. J'ai voulu le tester, et l'ai sorti de ma PAL pour une LC avec Attrape-Mots. Si je dois avouer que le début a été assez laborieux et que j'ai du m'y reprendre à deux fois pour me plonger dans l'histoire, je dis à présent que j'ai vraiment adoré ma lecture !

Les personnages de cet ouvrage étaient très atypiques. Renée était une femme pleine de charme, très philosophe, qui se cachait sous un masque. J'ai beaucoup apprécié la façon dont, petit à petit, elle parvenait à montrer qui elle était vraiment, ses valeurs. J'ai vraiment trouvé son personnage très émouvant, il reflétait bien la société de nos jours. Les stéréotypes prennent le dessus, et la vérité peine à être dévoilée. Paloma, jeune adolescente terriblement mature, m'a aussi beaucoup plu. Je l'ai trouvée à la fois effrayante et morale. Son cynisme me faisait beaucoup sourire, mais en même temps, elle m'apportait beaucoup de réflexions. Un autre personnage très fort, M. Ozu. Parfois effacé, mais qui chamboule l'existence de nos deux protagonistes. J'ai trouvé qu'il dégageait beaucoup de charisme, et permettait de relancer le récit lorsqu'il s’essoufflait. Et puis tous les autres personnages secondaires, qui, de près ou de loin, animaient bien l'histoire et pimentaient le récit, de façon plus ou moins positive.

L'auteure écrit d'une manière très... Particulière. En effet, il y a énormément de philosophie. C'est parfois très lourd à lire, mais d'autres fois, ça emporte carrément. J'avoue qu'au début, j'avais franchement du mal à accrocher, mais petit à petit, je m'y suis faite. Elle savait créer de belles images, inventer une intrigue frappante, surprendre son lecteur... On sentait vraiment un réel talent. Par contre, il faut admettre que ce bouquin est assez pessimiste, donc si vous êtes déprimés, ne vous y plongez pas, vous finirez pendu avant la fin du livre ! Mais c'était tout de même très beau hein !

J'en viens donc au scénario. On partait avec une base très péjorative, et peu à peu, l'histoire devenait de plus en plus gaie. Mais bon, ce n'était pas non plus la grande fiesta. On suivait le quotidien de deux personnages initialement totalement opposés, mais qui, au final, se ressemblaient beaucoup. La plupart du temps, nous découvrions l'univers d'un grand immeuble très bourgeois, du point de vue de personnes qui s'y sentaient comme un poisson dans le désert. On retrouvait un grand nombre d'anecdotes sur les gens de l'immeuble, qui souvent, nous faisait rire. Mais derrière chaque détail, il y avait de quoi réfléchir aux valeurs des gens. Certes, quelques fois, il y avait des longueurs qui n'étaient pas passionnantes et rendaient l'histoire assez monotone. Mais on parvenait toujours à relever le récit grâce à quelque chose de tellement suprenant qu'on en oubliait l'ennui passé. Autrement, j'ai beaucoup aimé le livre à partir du moment où les trois personnages étaient en relation. Ainsi, les pages défilaient à vitesse grand V, pour mon plus grand plaisir. Mes passages préférés ont été ceux avec Paloma, car elle avait vraiment des réflexions à mourir, et car dans certains cas, je me retrouvais un peu en elle.

Le moment le plus horrible de cet article, la fin. Carrément surprenante, choquante, incroyable, impensable, dingue, grandiose, touchante... Je ne m'y attendais franchement pas, j'ai du relire le passage pour être sûre d'avoir bien compris. Je ne voulais pas y croire, c'était tellement soudain... C'était un coup de maître de la part de l'auteure. Sur le coup, j'ai été déçue, puis très rapidement enchantée. En fait, quand on y repense, aucune autre fin n'était envisageable avec une telle histoire. C'était donc parfait. Après, c'était assez rapide, mais ça convenait bien avec le message que souhaitait faire passer l'auteure.

Mot rapide sur le titre, franchement très sympa et original. Il correspond à un passage du livre, et j'ai trouvé cette personnification très classe, très intéressante. Et la couverture, franchement super jolie, qui donne envie. D'après moi, pas une grande symbolique, mais simple et plaisant. J'ai beaucoup apprécié les dégradés de couleurs...

Au final, une très bonne lecture, qui même si elle commence difficilement, en vaut largement la peine. C'est assez lourd, compliqué et lent, mais ça délivre un beau message, et c'est super touchant. Je vous le recommande vivement, mais il faut s'accrocher au début. Car après, c'est très bien rentabilisé. A présent, j'ai bien envie de voir le film... A suivre !
J'ai adoré !
Merci à Fanny pour le prêt de ce livre !

Coeur de Pierre

Coeur de Pierre

Titre : Coeur de Pierre
Auteurs : Séverine Gauthier & Jérémie Almanza
Editions : Delcourt
Année de parution : 2013
Pages : 32 pages
Prix : 9,95 €

Résumé :

Le jour où la petite fille au coeur d'artichaut rencontre le garçon au coeur de pierre, elle tombe éperdument amoureuse de lui. Dès lors, elle lui offre chaque jour une feuille de son coeur que chaque jour celui-ci rejette plus méchamment. Le coeur de la petite fille se rétrécit et bientôt elle perd sa joie de vivre. Visiblement, le garçon au coeur de pierre ne semble pas du tout prêt à se laisser aimer..

Mon opinion personnelle :

J'avais repéré cette petite BD sur le blog Le Bal des Livres Fous, et j'avais tout de suite très envie de la lire. Lorsque je suis tombée dessus dans ma médiathèque secondaire, je n'ai pas hésité une seconde à l'emprunter. Et elle a été une bonne lecture, mais pas autant que je l'espérais.

J'ai bien apprécié les trois petits personnages. Chacun à leur manière, je les ai trouvés très touchants. Très différents, ils apportaient un peu de douceur ou de piment dans l'histoire. Mais, je ne sais pas trop pourquoi, à la fin de ma lecture, je n'en aimais plus qu'un, les autres m'insupportaient. C'est dommage, car initialement, les trois protagonistes avaient beaucoup de charme. Dommage !

J'ai adoré en revanche tout d'abord le style d'écriture. En vers, avec des rimes, c'était génial. Terriblement poétique, ça donnait à l'ouvrage un charme irrésistible. Cela ajoutait beaucoup d'innocence à ce récit assez dramatique... Les illustrations étaient également incroyables. Les choix de couleurs étaient tellement harmonieux, ça rendait super bien. Ca donnait envie de dévorer le livre. Et le trait de crayon était vraiment très délicat et agréable à regarder.

L'intrigue était toute mignonne et partait très bien. Je trouvais le principe très original, touchant, amusant, et moral. J'étais captivée, j'adorais découvrir cet univers enfantin. Les trois univers crées, bien que très variés, se reliaient très bien et constituaient un monde féerique. On avait vraiment de très bonnes idées, atypiques et jolies, qui tissaient une histoire adorable. Et puis, lorsque l'élément perturbateur est arrivé, j'ai été déçue, je ne m'attendais pas à une telle continuité, et j'ai trouvé que ça gâchait un peu la magie du récit. Effectivement, même si le final était très bien fait et glissait très bien, selon moi, ça manquait d'espoir, et puis, je ne sais pas, pour moi, l'originalité si plaisante du début de l'oeuvre s'arrêtait brutalement. En effet, j'ai trouvé qu'il y avait un aspect très négatif qui retombait et cassait l'ambiance. J'aurais apprécié que cette histoire sorte de l'ordinaire en renversant les clichés... Mais non.

Néanmoins, il s'agit d'une très belle histoire que je vous recommande vivement, à un prix attractif. Elle saura sûrement vous enchanter... Car elle a tout de même un très bon fond. Courte chronique pour une bande-dessinée, normal, mais j'espère tout de même qu'elle vous donnera quand même envie, et ne vous fera pas trop peur ! Car je le répète, même si pour moi la chute n'est pas à la hauteur du début, il s'agit d'un petit conte tout mignon.
J'ai été déçue...
Mais...
J'ai bien aimé !

19 décembre 2013

Concours de Noël Multi-Plateformes : Ca continue !

Hello !

Aujourd'hui, grâce à la très généreuse Gabrielle R-Wolf, auteure du roman Terreurs Nocturnes, le concours de Noël du blog prend de l'ampleur !

A gagner :

3 MARQUES-PAGES DE TERREURS NOCTURNES DEDICACES PAR L'AUTEURE !


Il est pas trop beau ? :D

Pour participer :

- Laissez juste un commentaire sous cet article avec pseudo et adresse mail ! N'hésitez pas à préciser si vous souhaitez que votre adresse mail reste cachée...

Jusqu'au :

31 Décembre 2013

Ce concours est indépendant du premier, vous pouvez participer pour les deux.
Je décline toute responsabilité en cas de perte du lot.
J'envoie... Partout !
Vous ne pouvez participer que pour une plateforme à la fois.

N'hésitez pas si vous avez des questions !

Un grand merci à Gabrielle pour sa générosité ! 

Psst... On me murmure à l'oreillette qu'un dernier concours MP est en préparation... Si je vous : Mon livre préféré, vous me répondez ?...

Puisse le sort vous être favorable ! ♥

Mathilde ♥

16 décembre 2013

PS : I love you

Lecture(s) en cours...PS : I love you

Titre : PS : I love you
Auteure : Cecelia Ahern
Editions : Albin Michel
Année de parution : 2004
Pages : 407 pages
Prix : 20 €

Résumé :

Holly et Gerry s'aimaient follement. Ils avaient la vie devant eux. Du moins le croyaient-ils... La mort soudaine de Gerry laisse Holly désespérée. Mais Gerry avait juré qu'il ne l'abandonnerait pas. Son ultime cadeau : "La Liste", dix lettresà ouvrir après sa mort qui, chaque mois, aideront Holly à reprendre pied. Elle comprendra peu à peu que la vie vaut d'être vécue... Mais, c'est toujours plus facile quand un ange veille sur vous !

Mon opinion personnelle :

J'avais vaguement entendu parler de ce livre lorsque je suis tombée dessus en vide-grenier. Pour 50 cts le grand format, je n'ai pas hésité une seule seconde. J'ai eu peur car les vendeurs étaient pliés en deux quand je l'ai acheté, criant "TU AS ENFIN REUSSI A LE VENDRE !!!", alors je me suis demandée ce que j'avais fait, mais Marinette m'avait rassurée. Je me suis donc plongée avec délice dans ce bouquin grâce à Fanny pour une LC... Et j'ai adooooré !

Les personnages étaient géniaux. Holly, une jeune femme brisée, mais pourtant très forte, courageuse, que j'ai vraiment admirée. Elle a su me toucher, je comprenais vraiment l'amour qu'elle tentait de nous faire passer. Elle était très intéressante, sa sensibilité prenait aux tripes. Chacune des missions données par Gerry permettaient en plus de mieux la découvrir chaque mois. Gerry, justement, est défunt pendant toute la lecture, mais on le découvre par les souvenirs d'Holly, ou encore par ses lettres. C'est un protagoniste qui m'a remuée, romantique, doux, attentionné... Et prévenant. Il avait vraiment l'air superbe. Les amies d'Holly, Denise et Sharon, totalement loufoques, étaient aussi très plaisantes, mais moins exploitées. Ciara, la petite soeur d'Holly, était une jeune femme pleine d'énergie, mais qui pouvait parfois me lasser... Et tous les autres personnages principaux, bien imaginés, qui apportaient au livre encore plus de réalisme et de douceur.

L'auteure avait un style franchement hyper agréable. Enormément d'émotion dans chacune de ces phrases, ça prenait vraiment à la gorge. On avait aussi beaucoup d'humour, qui permettait un équilibre dans le roman. La simplicité de ces mots apportait également beaucoup d'intérêt, le lecteur se sentait pris dans l'intrigue, la situation lui paraissait actuelle et envisageable. Grâce à ses idées, Cecelia captivait son lecteur, il était impossible de lâcher le livre, on en voulait encore. C'était toujours superbement bien amené, on pouvait être surpris, rire, pleurer, s'inquiéter... Il y avait une maîtrise totale de l'esprit du lecteur qui était assez stupéfiante.

L'intrigue, si on la regarde rapidement, peut ne pas paraître extraordinaire. Que nenni, elle est divine. En effet; on assiste à la reconstruction d'une jeune femme brisée par le décès de son mari. L'idée des lettres était excellente. Ca apportait un rythme très agréable, ça relançait à chaque moment l'histoire, de façon à ce qu'elle ne s'essouffle jamais. Une touche de suspense était ainsi amenée, on attendait vraiment que le premier du mois arrive pour découvrir la missive. Le thème du deuil était donc ainsi exploité de façon beaucoup plus douce et moderne, ce qui était vraiment très sympa. Autrement, j'ai remarqué qu'on sentait une véritable évolution chez les protagonistes, ce qui était très intéressant, car le lecteur avait un peu l'impression d'aider les personnages. De plus, on avait tout de même, en addition à l'aspect plus noir de l'histoire, de bons moments de rigolades très bien imaginés par l'auteure, qui donnait au bouquin un aspect plus léger. Le livre se déroulait vraiment tout seul, les pages tournées ne se comptaient pas. Parfois, nous avions des côtés beaucoup plus dépressifs, mais Cecelia parvenait toujours à remonter la pente avec brio, en inventant des scénarios bien appréciables. J'ai vraiment remarqué dans cet ouvrage beaucoup d'amour, l'amitié, la famille, tous ces points sont réellement mis en valeur, et ça, c'est top.

Comme je suis très pénible, je dois avouer avoir été déçue par la fin. Oui, j'aurais vraiment aimé avoir une conclusion, un final net et précis, qu'on sache vraiment ce qui advenait d'Holly. Ici, pour moi, c'était trop flou. Certes, c'était touchant, réel, et surtout cohérent, mais c'était assez frustrant de suivre pendant 400 pages une héroïne qui évolue, mûrit, remonte la pente, pour la trouver à la fin qui repart à zéro, enfin je ne sais pas, ça m'a un peu dégoûtée, elle méritait mieux. Si encore il y avait eu présence de détails et d'explications... Mais rien de tout cela. C'est dommage, car sinon, ce livre aurait été sensationnel.

Bon, si le titre est très bien trouvé, hyper symbolique, et accrocheur, perso, je ne suis pas fan de la couverture du tout. Elle n'est pas moche, mais elle est totalement plan plan, neuneu, culcul la praline, tout ce que vous voulez... Ca n'attire pas vraiment l'oeil. Mais il en existe de plus belles !

Voilà, malgré une fin qui n'est pas à la hauteur du reste, il s'agit d'un superbe ouvrage sur l'amour et le deuil. Je vous le recommande très vivement, il est parfait pour l'hiver. Impossible de s'ennuyer, l'intrigue vous tient en haleine, les personnages sont passionnants, le style à couper le souffle... Bravo ! Maintenant, je veux voir le film, j'espère qu'il sera à la hauteur... A suivre ! Merci Fanny pour la LC !

J'ai adoré !
Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

15 décembre 2013

CONCOURS DE NOWËL MULTI-PLATEFORMES

Coucou mes lecteurs !

Aujourd'hui démarre le second concours du blog...

C'est bientôt Nowël, j'ai envie de vous gâter et de vous remercier, vous qui me suivez sur toutes les plateformes, Blogger, Youtube, Facebook, Instagram... 51 sur le premier, 74 sur le second, 40 sur le suivant, 40 aussi sur le dernier... ♥♥♥

C'est énorme pour moi  Alors voilà, ces petits MPs ne sont pas grand chose, ce ne sont pas des livres, mais c'est quand même ça, non ?  Désolée de ne pas pouvoir faire plus, mais j'ai décidé de ne pas solliciter les maisons d'éditions ou mon porte-monnaie cette fois, préférant me réserver pour les 2 ans du blog. Donc sorry pour les déçus :S

Maintenant, les détails ! 

QUOI ? 

Trois lots de MPs différents, donc 3 gagnants, sur toutes les plateformes confondues. 

 Lot n°1
 Lot n°2


 Lot n°3


OU ? 

Sur toutes les plateformes où le blog est représenté. Participation LIMITEE à une plateforme par personne. Je vérifierai ! 

COMMENT ? 

Ici, nous sommes sur le blog. Il vous faut donc poster un commentaire, stipulant votre participation, un pseudo, et une adresse mail pour vous contacter si vous gagnez. Encore une fois, n'hésitez pas à me préciser si vous souhaitez qu'elle ne soit pas affichée. Pas de partage obligatoire, mais il pourra s'avérer utile, cf plus bas !

QUAND ? 

Il ouvre maintenant, jusqu'au 24 Décembre minuit. 

BONUS ? 

Oui ! Si le concours atteint 30 participations, je rajoute un lot de MP. J'suis gentille ;D Alors partagez my friends ! Et pour les partenaires de mon blog qui souhaitent participer, je leur accorde une chance supplémentaire, car elles font vivre ce petit monde. Bien sûr, je suis gentille mais pas naïve, pas la peine de m'envoyer des demandes, seules les partenaires arrivées avant le concours auront cette chance. ^^

AUTRES : 

Je ne serai pas responsable en cas de perte des lots par La Poste. Je me réserve le droit de refuser toute participation incomplète ou impolie. Les gagnants seront tirés au sort avec le logiciel The Hat. Chaque lot comporte 2 photos : Recto/Verso. Si vous me suivez sur plusieurs plateformes, vous ne pouvez participer que via l'une d'entre elles, mais je vous laisse choisir laquelle vous voulez :)

J'espère que ça vous plaira... N'hésitez pas si vous avez des questions !  

ET PUISSE LE SORT VOUS ÊTES FAVORABLE. 

Mathilde ♥

12 décembre 2013

Pierre, feuille, ciseaux

Lecture(s) en cours...Pierre, feuille, ciseaux

Titre : Pierre, feuille, ciseaux
Auteure : Catherine Kalengula
Editions : Hachette
Année de parution : 2013
Pages : 295 pages
Prix : 13,90 €

Résumé :

Alice a perdu ses parents dans un accident de voiture. Accueillie par sa grand-mère qui vit à Oxford en Angleterre, elle s’enferme peu à peu dans une bulle de solitude et de souffrance.
Shane est un jeune homme rebelle et torturé. Adopté par un couple d’Anglais lorsqu’il était petit, il sent que ses origines coréennes et la difficulté d’être différent l’éloignent de ses parents adoptifs. Artiste contrarié, il se console dans les bras de jeunes femmes qu’il rejette ensuite sans scrupules. Tout sépare donc Alice et Shane, qui vont se trouver pourtant être réunis, le temps d’une panne d’ascenseur. A la faveur de l’obscurité, les carapaces se fissurent, des liens se nouent, une étincelle naît. Alice parviendra-t-elle à apaiser la colère et la violence de Shane ? Shane pourra-t-il redonner à Alice le goût à la vie ?

Mon opinion personnelle :

Je remercie tout d'abord Damien et le comité de lecture jeunesse de ma médiathèque pour le prêt de ce délicieux ouvrage !

J'avais déjà repéré ce livre à sa sortie, et Audrey me disant que c'était un de ses livres préférés, je n'avais qu'une envie, le lire. La chronique de Marie n'a rien arrangé non plus, j'ai donc été ravie lorsqu'il a atterri dans ma PAL. Et je peux déjà vous avertir qu'il s'agit d'un coup de coeur !

Les personnages étaient délicieux. Tous les deux très différents, ils se complétaient pourtant très bien. Tous deux avaient des passés peu plaisants, touchants, assez opposés, mais qui en même temps, les rapprochaient. Alice a vraiment été une superbe protagoniste. Sa douceur, sa sensibilité, son histoire si fracassante, qui m'a totalement bouleversée dès les premières lignes... Il est impossible de lui résister. A côté, Shane, plus dur, mais pourtant plein de romantisme et de profondeur... Ils étaient vraiment bien mis en scène, bien imaginés, et ne pouvaient que charmer le lecteur. De plus, leur histoire commune était très originale et plaisante, ce qui ajoutait à l'histoire un peu de vitamines. Autrement, les personnages secondaires étaient aussi très bien recherchés, chacun avait son rôle, et contribuait à rendre l'histoire plus passionnante encore.

L'auteure avait un excellent style. Ce n'est pas une surprise, puisqu'un de ses romans, Obsession, avait déjà été coup de coeur, mais cette force se poursuit. Avec beaucoup d'humour, elle parvient ici à faire passer d'importants messages. Les sentiments sont très bien mis en avant, amour ou tristesse, tout y passe. Il est impossible de s'ennuyer pendant cette lecture, car Catherine parvient toujours à ajouter quelque chose, la révélation qui tue par exemple. Egalement, j'ai noté beaucoup de profondeur dans son texte, de réflexions qui sont amenées à avoir après ou pendant la lecture. Bref, ce merveilleux style rendait le livre encore plus incroyable.

Je suis tout aussi enthousiaste pour l'intrigue. Effectivement, on retrouvé tous les éléments nécessaires pour un bon bouquin : Amour, humour, émotion, suspense, peur. Et ça fonctionne à merveille. On a déjà un aspect qui joue beaucoup sur l'émotion, on nous parle pas mal du passé des deux ados. C'est très bien réalisé, ça coule tout seul, ça prend aux tripes, et ça donne surtout envie d'en savoir d'avantage. Très rapidement, le début de romance se met en place. La façon dont elle est amenée m'a beaucoup plu, ça change de ce qu'on a l'habitude de voir. C'est frais, drôle, et beau. Tout au long de la lecture, on alterne les hauts et les bas pour les deux personnages, et ça pimente pas mal le récit. Ainsi, l'histoire fonctionne très bien, on ne voit pas les pages passer, c'est délicieux. Mais ce qui est formidable avec cet ouvrage, c'est que dès qu'une pointe de déjà vu arrive, que le lecteur commence à trouver le temps long, hop ! L'auteure invente une révélation, un revirement de situation, qui relance immédiatement l'histoire. Ce que j'ai beaucoup apprécié, ça a été le fait que la romance ne devienne pas trop lourde et encombrante, et que grâce à elle, Catherine parvienne à amener de l'action, du suspense, du danger, de la peur. Ca m'a totalement ravie. On ne savait jamais vraiment ce qu'on allait avoir ensuite, et c'était top. Un autre gros point fort de cet ouvrage est également la sensibilité, l'attention avec lesquelles le thème du deuil est traité. C'était magnifique, et ça rendait super bien. Bravo !

La fin était toute mignonne, mais en même temps, bien morale, et pas forcément totalement rose. On retrouvait très bien une forme d'espoir que l'auteure nous donnait également au milieu du livre. J'ai adoré les scènes plus "mouvementées" qui se déroulaient un peu avant la fin, c'était vraiment stimulant. Par la suite, on trouvait aussi une conclusion tout à fait confortable, qui collait bien à l'ambiance du récit. En plus de cela, il faut reconnaître qu'il y avait un bel effort pour que le roman sorte du lot des romances classiques d'adolescentes. Ici, on trouve bien plus de beauté, de profondeur, de sentiments, qui sont encore plus mis en avant lors de cette fameuse chute si bien menée.

Pour ce qui est du titre, il est très sympa, il rappelle bien le roman, et le début d'une belle histoire d'amour. Ca colle tout à fait avec le fait que ce titre soit lui le début d'une belle lecture ! La couverture est également très sympa, vive, colorée, elle attire l'oeil. C'est dynamique, à l'image du bouquin.

Je pense que vous l'avez compris, cette lecture a été magique. Je vous la recommande très vivement, à lire en plein été, elle vous comblera par sa douceur poignante ! Avec elle, impossible de s'ennuyer, grâce à son style et à ses personnages sublimes. Elle plaira sans doute plus aux filles, mais son petit côté parfois plus mouvementé pourra également intéresser les garçons... Un p'tit coup de coeur bien sympa, à découvrir !
Coup de coeur !

Merci encore à Damien et le CLJ pour cette découverte passionnante !

8 décembre 2013

Résultats Concours Ma vie selon moi !

Coucou !

Aujourd'hui, c'est officiel, les résultats du premier concours du blog sont là !

Vous avez été 22 à participer, merci beaucoup !

Et désolée pour ceux qui souhaitaient participer mais n'avaient pas Facebook...


Alors, le tirage au sort a été fait avec le logiciel The Hat.

Je ne vais pas vous faire poireauter plus longtemps, voici donc tout de suite les noms des gagnants !

1. Avenue Lecture


2. Livresquement


3. Read Like


4. Laura 



5. Anaïs Devisschere


Voilà donc les 5 heureuses gagnantes !

Vous recevrez très rapidement un mail de ma part vous informant de votre gain, afin qu'il n'y ait pas de confusion.

Je suis vraiment désolée pour tous les autres, j'aurais aimé vous faire gagner... 

Peut-être lors d'un prochain concours ? :) 

(D'ailleurs, il est possible que quelques MPs soient à gagner sur le blog prochainement... Mais chuut !)

Merci encore, et à bientôt !

Mathilde ♥

4 décembre 2013

Là où j'irai

Là où j'irai

Titre : Là où j'irai
Auteure : Gayle Forman
Editions : Pocket
Année de parution : 2011
Pages : 236 pages
Prix : 6,10 €

Résumé :

Adam se glisse dans la salle. Il a 21 ans, c'est une rock star adulée et l'ancien amoureux de Mia...
Trois ans plus tôt, Mia était partie sans un au revoir, sans une explication. Leurs retrouvailles est un choc : les souvenirs, bons et mauvais, ressurgissent, les sentiments encore à vif les submergent, leur amour qu'il pensait indestructible quelques années plus tôt se heurte à la réalité de leur vie présente. De nouveau, Mia est confrontée à un choix : doit-elle revenir en arrière pour donner une chance à son premier amour ? Peut-on revivre la même passion si longtemps après, malgré les souffrances endurées ? Ils ont une soirée pour décider. Plus forte que les mots, la musique les emporte dans un tourbillon d'émotions. Mais est-ce suffisant pour les réunir de nouveau ?

Mon opinion personnelle :

Après avoir été un peu déçue mais ayant adoré Si je reste, je n'avais qu'une obsession, lire la suite. Je me suis donc jetée dessus, et l'ai dévoré en une journée. Et je dois dire que ce roman m'a fait le même effet que le précédent : Excellent, mais légèrement décevant.

J'ai retrouvé avec plaisir mes personnages adorés, Mia & Adam. Bon, ils ne sont plus en couple, alors c'est différent, mais ils étaient toujours aussi géniaux. Ici, changement de programme, Adam est le narrateur. J'en parlerai dans le paragraphe suivant, mais j'ai adoré ce changement. Ce personnage secondaire est ainsi bien plus exploité, on découvre vraiment toute sa douceur, toute sa blessure, et c'est très fort. J'ai vraiment eu un gros coup de coeur pour ce personnage. Son incroyable sensibilité m'a fait tourner la tête ! Mia est donc moins présente dans cette suite, mais de tout même importante dans l'histoire. Je dois admettre que je l'ai moins appréciée dans ce tome. En effet, j'ai remarqué qu'elle était plus froide, plus réservée, c'est peut-être bête, mais j'ai l'impression qu'elle avait pris la grosse tête. Certes, elle n'a pas eu un passé très cool, mais j'étais déçue de son comportement. Pour les personnages secondaires, je ne vais que les survoler car ils sont très peu présents ici. Mais globalement, la plupart ont été fidèles à eux-mêmes, et ont rendu l'histoire bien agréable à lire.

L'auteure a conservé ici son style très touchant, avec son vocabulaire moderne mais prenant. Il y a quand même un changement de programme assez conséquent : Après Mia, le narrateur devient Adam. Et comme dit précédemment, ça a été pour moi une grosse réussite. Ce changement a permis d'approfondir encore plus ce mystérieux mais pourtant magnifique personnage. L'histoire n'en devenait qu'encore plus authentique. De plus, je pense que ce personnage avait ici plus à dire, et que Mia m'aurait vite agacer. Et puis, j'ai trouvé que cela permettait de redonner du souffle à l'histoire, de l'actualiser un peu.

Encore une fois, le petit problème vient de l'intrigue. Je vais d'ailleurs tout de suite commencer par le léger hic, et comme ça, après, on se défoulera avec du positif. Bon, alors, pour moi, le problème a été le temps qui s'est écoulé avant d'avoir vraiment du contact, de la sympathique entre Mia et Adam. Il a d'abord fallu attendre qu'ils se rencontrent, puis qu'ils se décoincent. Et quand on attend ce second épisode au tournant, c'est long. Très long. Et personnellement, j'en avais marre de devoir patienter. Habituellement, je suis patiente, mais là, ça m'agaçait. Parce que selon moi, tant qu'il n'y avait pas un minimum de lien avec nos deux ex-amoureux, l'histoire ne commençait pas, ce n'était que le prologue. Du coup, j'ai bien senti que l'auteure voulait faire un peu traîner le suspense et les choses, mais là, d'après moi, ce n'était pas utile, plus pénible. Autrement, après, je dois avouer que ma lecture a été topissime. Une fois le grand froid passé, tout s'est déroulé très vite. Il y avait d'abord beaucoup de mélancolie, et donc d'émotion qui se dégageait de cet ouvrage. J'ai beaucoup aimé le fait d'avoir le point de vue d'Adam sur certains événements, ça apportait des détails, des sentiments en plus. Ca remuait un peu plus l'émotion déjà ressentie lors de la lecture de Si je reste. Ensuite, on avait pas mal de suspense. Qu'allaient devenir Adam et Mia ? Leur couple ? Leurs avenirs ? Je savais dorénavant que je détesterai le livre si la fin n'était pas comme je le souhaitais. J'ai donc vécu dans l'angoisse durant toute ma lecture, car j'avais très envie de pouvoir adorer ce bouquin. Le lecteur évoluait vraiment avec les protagonistes, et le fait d'avoir un récit qui se jouait uniquement sur une nuit apportait beaucoup à cette inquiétude. J'attendais également beaucoup de romance, d'amour, je voulais ressentir tout l'amour d'Adam pour Mia. Je ne vous dis pas si j'ai eu tout ça, pour ne rien vous spoiler !

Bon, je dois avouer que la fin était telle que je la souhaitais. Pas trop happy end, mais pas désespérante non plus. La façon que l'auteure a choisi pour amener sa chute m'a un peu surprise, mais en même temps, elle donnait à trépigner au lecteur. On savait tout ce qu'on voulait savoir, les questions avaient des réponses, la boucle était bouclée. Je n'avais pas ce petit goût d'inachevé comme dans le tome précédent. J'étais contente de tout connaître sur mes deux adorés, et il m'a vraiment semblée que l'auteure avait trouvé la bonne conclusion pour sa terrible mais délicieuse histoire.

Pour le titre, rien à redire, on reste dans cette forte symbolique, c'est très intéressant et accrocheur. J'ai beaucoup apprécié la métaphore qui domine la couverture : La fleur qu'était Mia, seule, sur son arbre mort, est devenue un papillon, et s'est envole vers son destin. Sublime, et tout à fait en harmonie avec le vif du sujet. Un très bon choix très poétique !

Bon, malgré cette micro déception, cette fin est superbe. J'ai adoré notre nouveau narrateur, l'action, bien que longue à arriver, m'a enchantée. C'est une histoire qui me marquera, et que je relirai probablement dans quelques années, avec plaisir. Je vous recommande vivement cette duologie, qui mérite de l'attention. Vous l'avez sans doute compris, comme beaucoup, j'ai préféré ce tome 2 au premier, même si ce n'est malheureusement toujours pas un coup de cœur. Mais en attendant, j'ai terriblement hâte de voir le film !

J'ai adoré !

In My MailBox {22}

[Je tiens tout d'abord à m'excuser pour le retard de ce IMM, des chroniques et du C'est Lundi à venir, des soucis Internet m'ont beaucoup gênée ces derniers temps...]

 In My MailBox {22}

Bonjour !


Rendez-vous qui vient de Lire ou mourir, avec un récap à trouver sur son blog ! Il a été crée afin de présenter les livres reçus dans notre boîte aux lettres, empruntés ou achetés cette semaine.

Voici donc les nouveautés de ma PAL, arrivées entre le Dimanche 25 Novembre et le Dimanche 01 Décembre 2013... En vidéo !


En images :

              

       

Bon, pas trop trop de monde cette semaine... Heureusement, car Noël approche, et ma bibliothèque PAL ne peut accueillir que 3 livres environ à l'heure actuelle... Hum ^^

Bonnes lectures !

Mathilde ♥

1 décembre 2013

Bilan n°5 : Novembre 2013

Bonjour à tous !

Voici mon bilan de ce mois de Novembre...

Let's go !


Alors ce mois-ci, c'est :

11 livres lus, 10 chroniqués

              

               

              

       

1 lecture en cours (Pierre, feuille, ciseaux)

131 livres dans ma PAL

199 livres dans ma Wish-List


Le début du rendez-vous Time To Choose

Le compteur ?

42 258 pages vues depuis le début du blog, soit

5008 pages vues depuis le mois dernier

1921 commentaires publiés

586 articles sur le blog

47 membres sur le blog

38 likes pour la page Facebook

36 abonnés au compte Instagram

64 abonnés au compte Youtube

Bon, les lectures, c'est pas fameux... La faute à la venue de l'hiver, et puis au moral qui a décidé de s'assortir aux teintes sombres du froid. Mais je compte remonter ça en Décembre !

Trois fois plus d'abonnés sur Youtube que le mois dernier, comment vous dire merci ? ♥

Le blog est super fier de lui, et moi aussi.

Ma dernière vidéo Youtube a dépassé les 100 vues. Ca peut paraître peu, mais pour moi c'est énorme.

MERCI. ♥

Bon mois de Décembre, vivement Noël... Et les vacances !

Bisous,

Mathilde ♥