Post Top Ad

28 mars 2014

Le carnet de Groku

Couverture Le Carnet de GrokuLe carnet de Groku

Titre : Le carnet de Groku
Auteure : Sophie Laroche
Editions : Hachette
Année de parution : 2014
Pages : 320 pages
Prix : 12,90 €

Résumé :

Le jour où la photo de mes fesses a commencé à circuler, je n’ai pas pleuré. J’ai noyé ma honte dans le cacao. Deux tablettes de chocolat… Trois, pour être honnête. Puis, l’estomac au bord des lèvres, je me suis approprié cette insulte, cette vérité : « gros cul ». J’ai un tout petit peu bafoué les règles d’orthographe : « groku ». Ça dérange déjà moins, non ? Allez, je lui ai même ajouté une majuscule : Groku. « Je suis Groku », me suis-je répété. Ce même jour, j’ai créé mon blog. J’ai juste balancé en ligne la photo prise à la piscine. Et j’ai ajouté cette présentation minimaliste : « Je m’appelle Groku. » Le lendemain, j’avais déjà des commentaires. Alors j’ai continué à écrire et c’est devenu un journal intime. Tous les soirs, je découvrais les commentaires avec délectation. Ils flattaient un ego qui en avait besoin, mais ne m’apportaient guère de solutions. Jusqu’au jour où une certaine Kilodrame m’a écrit. Elle parlait d’un régime miracle. Un régime qui tenait sur un carnet. Alors je me suis lancée. Et oui, j’ai maigri. Oui, j’ai enfin découvert la vie. Mais pas celle que j’imaginais…

Mon opinion personnelle :

Je remercie d'abord William Bastel et les éditions Hachette pour cet envoi !

Dès que j'ai lu le titre de ce livre, j'ai voulu le lire. Je trouvais que le thème avait l'air passionnant. Je l'ai donc lu, mais un peu moins aimé qu'espéré.

Les personnages m'ont un peu tapé sur les nerfs. J'ai trouvé "Groku" assez égoïste, puérile, et agaçante. Elle ne m'inspirait aucun pitié, j'avais plutôt envie de la claquer. Elle était trop butée et centrée sur elle-même. Un peu pareil pour son amie Kilodrame, que j'ai trouvé aussi un peu lourde, à toujours exposer sa science, critiquer... Pas non plus de grande inspiration pour son amie Raphaëlle, que je n'ai trouvée ni mature ni généreuse. J'ai en revanche plutôt bien apprécié le fameux Thomas, à la grande surprise. Ce fut un personnage sympathique et agréable. Et j'ai trouvé les parents de Groku un peu bizarres tout de même, légèrement trop aveugles pour être crédibles...

Le style d'écriture était assez jeunesse, mais plutôt intéressant. Il y avait de l'humour, de bonnes descriptions.... Bon, parfois, c'était assez longuet et on s'ennuyait, mais globalement, il y avait de bonnes idées qui dynamisaient le récit. Je trouve que le ton employé pour parler au lecteur était plutôt bien choisi, cela rendait l'histoire morale pour le lecteur. Mais j'ai quand même été déçue par les longueurs et les répétitions du régime de Groku...

Bon, en ce qui concerne l'histoire, je suis assez partagée. J'ai trouvé que ça commençait très bien. L'idée était plaisante, pas forcément très originale mais prometteuse, et le début fonctionnait bien. La mise en place de l'intrigue est très bien faite, on est à fond dans l'histoire. Le fait d'insérer un blog dans l'histoire m'a beaucoup plu, dommage que ce soit si éphémère. J'aimais beaucoup suivre l'évolution de Groku. Et puis, au fur et à meure, c'est devenu lassant, c'était assez fastidieux, à cause de la répétition perpétuelle du même scénario. Il ne se passait plus grand chose, et pour moi, il y avait une centaine de pages en trop. Bon, l'arrivée de la romance a un peu bouleversé le truc, bien qu'elle soit plutôt survolée. J'ai trouvé ça vraiment décevant, je m'attendais à un peu plus d'action... Bon, certes, le tournant un peu tragique que prenait l'histoire était plutôt sympa, mais insuffisant. Ce roman faisait selon moi un peu trop cliché, ça devenait assez ennuyant et pénible à lire. Heureusement, l'auteure ne mâche pas ses mots, ce qui permet de dynamiser un peu le bouquin, car ça en envoie. Mais je n'ai pas trouvé que c'était très objectif, ça donnait une image trop pleine de préjugés sur l'adolescence, et ça m'a un peu trop dérangée.

Mais ensuite, l'auteure s'est largement rattrapée. J'ai beaucoup aimé la fin. C'était un revirement de situation auquel je ne m'attendais pas, c'était beaucoup plus touchant et profond. Il y avait un véritable jeu avec les personnages, les masques tombaient, et ça m'a vraiment plu. Le choix de l'auteure était excellent, le lecteur était vraiment surpris et touché en plein coeur. Le ton bien plus sérieux que prenait l'histoire était très plaisant, et je m'y suis bien retrouvée. Ce n'était pas spécialement très gai, mais au moins, on ne voyait pas les pages passés, on se sentait vraiment concerné par les aventures. Cela a fait totalement remonter le livre dans mon estime !

Je suis totalement fan du titre. Je le trouve extrêmement bien choisi, il attire l'attention. C'est moderne, frais et drôle, alors ça passe très bien ! La couverture est aussi sympa, assez classique et simple, mais agréable !

C'est donc une lecture en demie-teinte, avec un début et une fin passionnant, mais un milieu qui frôle la catastrophe... Je vous recommande néanmoins ce livre, car il y a de bons éléments, et les autres critiques sont plutôt positives. Mais pour ma part, il s'agit malheureusement d'une déception !

Je suis déçue...
Mais...
J'ai bien aimé, mais c'est limite !
Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

 
Livre reçu dans le cadre du partenariat avec les éditions Hachette, merci à eux !






Le 28 mars 2014 à 23:50 / Par / 2 Commentaire(s)

2 commentaires:

  1. Bon... Je ne pense pas le lire quand même ^^

    RépondreSupprimer
  2. J'avais bien envie de le lire mais je pense que je vais y réfléchir un peu, maintenant !

    RépondreSupprimer

Petite explication pour mettre un commentaire :

- Ecrivez dans le cadre dédié à cet usage.
- Choisissez votre profil. Je vous recommande "Anonyme", "Compte Google" ou "Nom/URL".
- Cliquer sur "Publier".

Et le tour est joué ! Merci !

Post Top Ad