Post Top Ad

22 octobre 2014

Boys Out !

Couverture Boys out !Boys Out !

Titre : Boys Out !
Auteure : Rawia Arroum
Editions : Hachette (Black Moon)
Année de parution : 2014
Pages : 319 pages
Prix : 16 €

Résumé :

Dans le monde de Lyra, les hommes sont des fugitifs. Les hommes sont des proies qu'il faut éliminer. Ils n'ont qu'une utilité : La procréation. Une fois cette unique tâche accomplie, ils sont exécutés. Lyra s'entraîne dur pour être un des meilleurs éléments de cette société d'amazones. Jusqu'au jour où c'est à son tour d'être en contact avec un garçon...

Mon opinion personnelle :

Je commence par remercier Matéïa et les éditions Hachette pour cet incroyable bouquin !

Dès que j'ai entendu parler de ce roman, coup de coeur des internautes pour le Tremplin Black Moon, j'ai su que j'allais l'adorer. Il réunissait tout ce qui pouvait m'attirer dans un bouquin, et j'avais hâte de le découvrir. Le moindre qu'on puisse dire, c'est que je ne me suis pas trompée : C'est un coup de coeur.

J'ai trouvé les personnages formidables. Vraiment, je me suis terriblement attachée à eux. L'héroïne, Lyra, est une jeune fille que j'ai énormément appréciée. Elle évolue beaucoup dans l'histoire, et c'était plutôt impressionnant de la voir devenir de plus en plus mâture, de plus en plus assurée. Au début du roman, elle se cherche, elle est encore un peu puérile, et petit à petit, elle va devenir une femme, une vraie. J'adore ce type de personnages, forts et déterminés, qui savent changer. Il faut aussi que je vous parle de Loan. Alors lui... J'ai eu (Et j'ai toujours) du mal à le cerner. J'avoue ne pas savoir que penser de lui, mais peux au moins vous dire qu'il a du charme, ça c'est sûr. C'est un garçon très mystérieux, touchant, avec plein de qualités... Tout ça le rend louche, suspect. Néanmoins, il est quand même très intéressant ! Je ne peux pas vous parler de tous les personnages secondaires, car il y en a trop... Mais j'aimerais m'attarder un peu sur la meilleure amie de Lyra, Yas. Cette jeune demoiselle m'intrigue beaucoup. Elle reste plus ou moins dans l'ombre de son amie, mais je suis persuadée qu'elle a encore beaucoup de choses à nous dévoiler, et l'ai trouvée très intéressante... J'aimerais en savoir plus sur elle ! Un mot quand même sur tous les autres coupains (Pourquoi j'ai choisi ce mot moi ?!) de Lyra : Il y a beaucoup d'idées et de recherche pour chacun d'entre eux, les personnalités sont travaillées et originales, ce que j'ai grandement approuvé !

Un petit mot sur le style de l'auteure. Selon moi, il n'y a rien à redire : Il y a tout ce qu'il faut. Une plume addictive, efficace et moderne, un univers riche et clairement expliqué, des idées innovatrices et captivantes. Dès le début, j'étais à fond dans le bouquin, je ne pouvais plus le lâcher. Ca se lit vraiment tout seul, et bien trop rapidement ! Les chapitres sont plutôt courts, ce qui donne un bon rythme au récit. On se laisse entraîner et porter par des phrases simples, efficaces. On est surpris, frustré, étonné, amusé, touché, bref, c'est un panel d'émotions que nous offre l'auteure...

J'ai été épatée par l'intrigue, tout simplement. Je suis quelqu'un de très féministe, et l'idée d'un monde qui bannit les hommes m'intriguait. Des bouquins où les femmes servent uniquement ou presque à la procréation, on connaît, on peut citer Glow ou Le testament de Jessie Lamb. Mais dans ce sens, ça m'a semblé très prometteur. Et je ne me suis pas trompée, puisque cet ouvrage, en plus d'être un superbe moment de divertissement, soulève des sujets bien plus sérieux... Je m'explique. Certes, nous avons le côté dystopique (Je crois que ce mot n'existe pas, mais il est bien pratique, alors je l'invente.) de la chose : Un futur où l'homme est chassé. C'est bourré d'actions, de rebondissements, de surprises. Impossible de s'ennuyer avec une telle histoire, c'est assuré. En plus de ça, ça sort du lot, on a pas l'habitude de ce genre de choses, ce qui est un véritable plus. Le lecteur va de surprise en surprise, ce qui est top et très stimulant. Mais dans ce livre, il n'y a pas que ça. Il y a aussi, glissée de façon très discrète, une belle leçon de vie, une morale. Garçons comme filles, l'auteure nous met face à une situation délicate : L'éradication des hommes. Cet aspect m'a beaucoup plu, (Non pas parce que je n'aime pas les hommes, si vous associez le mot féministe à cette définition, je vous renvoie au splendide discours d'Emma Watson à ce sujet !) mais plutôt car il permettait de démontrer que le monde ne fonctionne qu'en y associant les genres. Ici, le chaos vient de cette haine mutuelle, de cette séparation bien trop marquée. L'auteure nous montre bien, de façon implicite, qu'une harmonie entre les genres est la seule solution pour que le monde fonctionne. (OMG, cette phrase fait tellement niaise, welcome to bisounoursland ! Mes excuses.) A côté de ça, on a aussi une belle réflexion sur le viol. Je ne m'attarderai pas trop sur ce sujet pour vous laisser un max de suspense, mais quand même, il faut le soulever. Une fois de plus, c'est discret, mais c'est là. Je ne peux pas vraiment vous en dire plus de peur de tomber dans le spoile, mais sachez que ce bouquin vaut le détour. L'auteure parvient à clairement aborder des sujets complexes, les rendant accessibles au plus grand nombre.

Dois-je vraiment vous parler de la fin ? Oui. Comme dit plus haut, on va très souvent de surprise en surprise. Mais sur la fin, tout s'accélère, il se passe de plus en plus de choses, et un climat lourd, pesant, étouffant, et surtout plein de tensions finit par peser sur l'histoire. J'écarquillais un peu plus les yeux à chaque page tournée, je vivais le truc à fond. Ça va crescendo, on pense être au paroxysme de la surprise, et puis, là, advient THE truc. L'ultime paragraphe. Une fois lu, je l'ai relu pour être sûre d'avoir bien compris, puis je me suis trouvée dans un état second, et j'ai été totalement skdhbdfkzbfskcbozpmzapd. Oui oui, rien que ça. Non, mais sérieusement... What ?! (Trop d'enthousiasme pour ce bouquin, je deviens folle.) Ca relève à la fois du génie et du sadisme. Je crois que je m'attendais à tout, sauf à ça ! Mais c'est dément. Toutefois, à présent, la véritable question est la suivante : Tome 2, ou rien après ?! Je me languis d'avoir la réponse, mais croise tellement les doigts pour avoir une suite ! Même si la chute peut se suffire à elle-même, un bouquin de plus ne serait pas trop, loin de là...

Pour ce qui est du titre, forcément, il accroche. Moderne, clair, symbolique, je trouve qu'il donne vraiment envie. Je suis un peu moins emballée par la couverture. Elle est sympa, mais sans plus, selon moi, ce n'est pas tout à fait ce qui représenterait le mieux le récit... Enfin, l'habit ne fait pas le moine, une fois de plus !

Voili voilou, j'espère que mon enthousiasme pour ce bouquin est communicatif, et que je vous aurai donné envie. Honnêtement, foncez, vous n'en serez pas déçu. Ce bouquin est pour les garçons comme pour les filles : Malgré les apparences, le message délivré est valable pour tous, croyez-moi ! Cette histoire atypique déchire tout, que ce soit pour son côté divertissement ou pour son côté moral. J'ai adoré, et vous invite à vous ruer en librairie ! Bravo ! Et bravo au Tremplin Black Moon, quelle belle initiative, mes rares coups de coeurs cette année sont pour ses ouvrages ! Après Salmacis, place à Boys Out ! (Mais n'oubliez pas Salmacis pour autant, hein !)

Coup de coeur !
Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

   

Livre reçu dans le cadre du partenariat avec le site Lecture-Academy et les éditions Hachette. Merci !
Le 22 octobre 2014 à 00:53 / Par / 10 Commentaire(s)

10 commentaires:

  1. Arghbjkdjsbflijbezkgf.
    (je ne vais décidément jamais m'en remettre, Mathilde :p)

    RépondreSupprimer
  2. Eh ben dis donc, quelle chronique !!!
    J'ai bien apprécié ce roman aussi (pas autant malgré tout), notamment pour la fin :p
    Tu fais bien de parler de sadisme...

    RépondreSupprimer
  3. Je suis contente que ce soit également un coup de cœur pour toi ! ^^

    RépondreSupprimer
  4. Faut que tu me le prêtes celui là :3

    RépondreSupprimer
  5. Oui, oui, absolument, ton enthousiasme est communicatif!^^ Je l'ai coché dans la Masse Critique de Babelio... J'espère, j'espère, j'espère! :D

    RépondreSupprimer
  6. Je confirme, ton enthousiasme est communicatif ! Et j'ai maintenant super envie de le lire :-D

    RépondreSupprimer
  7. Et ben ! Tu nous donnes envie de le lire !!! Je le veux vraiment maintenant !
    Et j'utilise également le mot dystopique ^^

    RépondreSupprimer
  8. ça a l'air vraiment bien , je ne connaissais pas !! :)

    RépondreSupprimer

Petite explication pour mettre un commentaire :

- Ecrivez dans le cadre dédié à cet usage.
- Choisissez votre profil. Je vous recommande "Anonyme", "Compte Google" ou "Nom/URL".
- Cliquer sur "Publier".

Et le tour est joué ! Merci !

Post Top Ad