Post Top Ad

2 décembre 2014

Indomptables

Couverture IndomptablesIndomptables

Titre : Indomptables
Auteur : Philippe Arnaud
Editions : Sarbacane (Exprim')
Année de parution : 2014
Pages : 193 pages
Prix : 15,50 €

Résumé :

Pourquoi se rencontreraient-ils ?
Jean-Jules grandit à ciel ouvert dans son pays, le Cameroun, à l’abri du manguier où il retrouve tous les jours son inséparable ami Mohamadou. Ils y rêvent leur vie. Olivia vit son adolescence en France, en conflit avec le monde entier sans qu’elle comprenne pourquoi.
D'année en année, de l’enfance à l’adolescence, Jean-Jules mord la vie à pleines dents, pendant qu’Olivia déchire la sienne de toute sa rage incontrôlable. Pour se rencontrer, il leur faudrait traverser les mers. Et les Enfers…

Mon opinion personnelle :

Je tiens à remercier d'abord Juliette et les éditions Sarbacane pour cet envoi !

J'avais eu un énorme coup de coeur pour le précédent livre de l'auteur, La peau d'un autre. C'est donc tout naturellement que j'ai eu envie de lire son nouvel ouvrage, afin de retrouver sa superbe plume. Si j'ai apprécié ma lecture, je n'ai cependant pas été aussi charmée que par la précédente...

Je suis un peu partagée en ce qui concerne les personnages. En effet, sur les trois protagonistes, deux m'ont semblé plus réels, plus finalisés que le troisième. Jean-Jules et Mohamadou, deux jeunes Camerounais, sont très attachants. Plutôt surprenants au premier abord, ils finissent par dévoiler deux personnalités bien distinctes, mais touchantes. Le lecteur évolue avec eux, et se trouve témoin du lien très fort qui les unit. Ceci est relativement bien fichu, les émotions sont ainsi décuplés. Le fait d'avoir deux caractères opposés est également un bon point : Tout le monde s'y retrouve. Ces deux garçons sont passionnants, aussi bien de par leurs histoires que par leurs façons d'être. En clair, ces deux gars sont géniaux. C'est pour ça qu'à côté, Olivia semble plutôt fade. On sent qu'il y a de l'idée, qu'elle a à la base un caractère bien trempé, une personnalité qui aurait pu être creusée, mais malheureusement, on reste un peu trop en surface. J'ai eu l'occasion d'en discuter avec le directeur de la collection Exprim', Tibo, (Bonjour à lui s'il passe par là !) et il rejoignait apparemment mon point de vue : Les deux autres sont tellement géniaux et approfondis que la jeune fille semble plutôt à l'écart. J'ai moins accroché avec elle, ce qui est un peu dommage. Enfin !

Le style d'écriture est toujours au top, aucune mauvaise surprise de ce côté-là. L'auteur sait toujours mettre autant d'authenticité dans ses mots, d'émotions dans son histoire. Ses descriptions sont précises et transportent le lecteur à l'autre bout du monde pour un voyage incroyable. Il m'a fallu un peu plus de temps pour bien entrer dans le récit qu'avec son autre livre, néanmoins, ça ne m'a pas trop gênée, car il est impossible de s'ennuyer : Il y a trop de choses à se représenter ! L'idée d'alterner les points de vue entre les personnages était bonne, j'ai toutefois trouvé un peu décevant de ne pas pouvoir mieux découvrir Olivia. Autrement, je n'ai rien à redire, j'ai sincèrement été submergée par la plume de Philippe Arnaud.

Là où je me montre un peu plus nuancée, c'est au niveau de l'intrigue. Au début, les bases sont posées, le décor est planté. Tout ceci est très intéressant, c'est un très beau moment de lecture très agréable, qui m'a beaucoup plu. Oui, mais ça ne suffit pas pour écrire un livre. J'avais, je l'avoue, peur de voir vers où l'auteur nous emmenait, ou même simplement de voir s'il nous embarquait quelque part. J'ai donc eu quelques petites frayeurs, qui, fort heureusement, ne sont pas concrétisées. Finalement, l'action démarre vraiment, et le chemin pris est très intéressant. Viennent ainsi les premières surprises, les premières péripéties. Puis tout s'enchaîne petit à petit, parfois de façon assez lente, parfois avec des accélérations. J'ai eu un peu de mal avec ce principe, trouvant que le récit en devenait plutôt bancal. De mon point de vue, il y a eu un petit manque d'organisation et de dosage. Après, ça permettait d'accentuer le réalisme, mais j'ai trouvé que la lecture en devenait un peu "brouillonne". A côté de ça, on a d'excellents éléments, comme les sujets traités par exemple. Pour être honnête, il y a eu un moment où j'ai vraiment eu peur, et me suis vraiment demandée dans quoi je m'embarquais. Et puis, d'un coup, il survient un événement qui renverse tout le fil de l'histoire. Et ça, j'ai adoré. L'idée était fantastique, et permettait au bouquin de ne pas s'essouffler. On partait dans quelque chose de totalement différent, mais qui renouvelait le récit au moment opportun. Top ! Par la suite, je me sentais comme un poisson dans l'eau : Tout me paraissait génial, j'étais encore plus plongée au coeur de l'intrigue, ça me prenait encore plus aux tripes. C'était un pari risqué, mais réussi, avec brio en plus. Je ne m'attendais pas à ça, mais wouah quoi. Wouah.

La fin était elle magistrale. La boucle est bouclée de façon à la fois surprenante et logique, avec beaucoup de délicatesse et de réalité. Une fois de plus, les protagonistes mûrissent, et l'espoir renaît. Oui, car ce roman, c'est avant tout un message d'espoir superbement bien écrit et mené. J'ai trouvé les choix de l'auteur pertinents et touchants, mais ce que j'ai particulièrement apprécié, ce sont les deux dernières pages. Elles sont très différentes du reste, très personnelles, mais aussi très belles, et révélatrices de l'état d'esprit du livre. Elles représentaient pour moi une sorte d'euphémisme frappant et réaliste, et c'était tout simplement parfait.

La couverture et le titre représentent très bien le bouquin. Symboliques et percutants, ils fonctionnaient très bien. Les couleurs choisies sont en harmonie avec le reste de l'ouvrage, l'insouciance enfantine représentée également, bref, je trouve ça très joli.

En conclusion, ce livre m'en a plus ou moins fait voir de toutes les couleurs. Je n'ai jamais trop su ce que j'allais finir par en penser, mais bon, avec du recul, il s'agit plutôt d'une belle découverte. Elle a ses points forts et ses points faibles, mais elle vaut le détour. Malgré de nombreuses frayeurs, on retombe toujours sur nos pattes !
J'ai bien aimé !
Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

Partenaires

Livre reçu dans le cadre du partenariat avec les éditions Sarbacane. Merci à eux !
Le 2 décembre 2014 à 23:51 / Par / 4 Commentaire(s)

4 commentaires:

  1. Excellente chronique ! :D
    Assez d'accord sur beaucoup de points, surtout sur la personnalité du 3e personnage :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi :D
      Ouais, je crois que c'est vraiment une opinion générale pour Olivia...

      Supprimer
  2. C'est un livre que me tente beaucoup :)

    RépondreSupprimer

Petite explication pour mettre un commentaire :

- Ecrivez dans le cadre dédié à cet usage.
- Choisissez votre profil. Je vous recommande "Anonyme", "Compte Google" ou "Nom/URL".
- Cliquer sur "Publier".

Et le tour est joué ! Merci !

Post Top Ad