23 février 2014

Comment je vais tuer Papa

Comment je vais tuer Papa

Titre : Comment je vais tuer Papa
Auteure : Carina Bergfeldt
Editions : Hachette
Année de parution : 2014
Pages : 426 pages
Prix : 21,90 €

Résumé :

Julia est reporter. Ing-Marie est journaliste chargée des affaires criminelles. Anna fait partie de la crim. Ces trois femmes ont chacune une raison personnelle d'élucider le meurtre sordide qui ébranle leur petite ville. Ces trois femmes ont chacune un démon intime à éliminer. Laquelle s'apprête à commettre l'irréparable ? Laquelle de Julia, Ing-Marie ou Anna pourrait tuer son propre père ?

Mon opinion personnelle :

Je remercie d'abord William Bastel et les éditions Hachette pour cet envoi très agréable !

J'avais été interpellée par le titre et la couverture de ce bouquin. Le contraste sang et cupcake, le fait du "patricide" selon une des héroïnes... J'ai vraiment eu envie de tenter. Je me suis donc plongée avec délice dans ce thriller assez surprenant, et j'ai vraiment adoré.

Les trois personnages principaux étaient atypiques mais très intéressants. Ma préférée a été Ing-Marie. J'ai beaucoup aimé son combat, son courage, sa détermination, son mystère... C'était un personnage très attachant que le lecteur voulait aider et mieux découvrir. Julia a également été très plaisante à voir évoluer, elle avait un caractère très appréciable, un esprit de déduction captivant... Vraiment agréable et passionnante. Il y avait aussi Anna, un peu plus effacée, moins approfondie par l'auteure, qui m'a un peu laissée de marbre, mais qui avait des motivations très touchantes. Et bien entendu tous les personnages secondaires, qui ont rendu l'énigme compliquée et trépidante. Je vous préviens juste que malgré ce que peut laisser entendre le résumé, nous suivons principalement l'histoire d'Ing-Marie, un peu celle de Julia, et quasiment pas celle d'Anna. Un peu dommage et décevant au début, mais vite compensé.

Le style de l'auteure m'a beaucoup plu. J'ai trouvé qu'il était saisissant, dès le début, le roman était original, percutant, et donnait envie d'en savoir plus. Il y avait un très bon rythme, le lecteur avançait sans s'en rendre compte dans l'histoire, l'enquête était bien menée, les revirements de situation bien pensés.. Et en même temps, il y avait la préparation du meurtre d'un père. J'ai beaucoup aimé cette partie très atypique mais vraiment sympa. De plus, l'auteure savait manier les mots et rendre le suspense insoutenable... J'ai également adoré un point important : Le fait que malgré qu'une héroïne veuille tuer son propre père, elle l'appelait sans cesse Papa. Elle parlait toujours de Papa. C'était surprenant au départ, bien familier pour un monstre qu'on s'apprête à tuer. Mais en fait, c'est un très bon coup de l'auteure qui percute encore plus. J'adore.

J'admire donc beaucoup l'originalité du récit. Effectivement, bon, un meurtre à élucider, beaucoup de suspects, des fausses pistes, des tromperies... Ca existe. Mais là, l'auteure a rajouté la touche qui a fait la différence : Le fait que l'une des enquêtrices s'apprête elle-même à commettre un crime. J'ai trouvé ça dément, ça pimentait très bien l'histoire. On avait donc un bon paradoxe entre la double-vie des personnages. Et puis cette idée de vengeance, et tout... Ca rendait super bien. Les flash-back de l'histoire m'ont aussi beaucoup plu, on comprenait ainsi la psychologie des personnages, leurs buts, et c'était la plupart du temps très émouvant. Bien que l'intrigue soit assez crue à la base, l'auteure parvenait à y amener une certaine délicatesse qui rendait la lecture plus fluide et douce. De plus, j'ai trouvé que malgré le nombre de pages assez conséquent pour une petit enquête, on ne s'ennuyait pas. Il y avait toujours soit des anecdotes, soit des questions,enfin bref, quelque chose pour rendre le bouquin riche et complexe. Et je peux vous garantir qu'il est impossible de deviner quoique ce soit dans cette histoire. On peut se douter, mais jamais être persuadé. C'est tout le génie de l'histoire. Il y a néanmoins un point qui m'a un peu dérangée, à propos du "petit ami" d'Ing-Marie. Je me doutais bien de quelque chose à son propos. J'avais en fait raison. Mais il reste quelques incohérences de ce fait... Mais rien qui ne gâche la lecture, bien entendu.

J'ai beaucoup aimé la fin. Bien entendu, je ne me doutais pas que le meurtrier était [...]. En effet, pendant toute la lecture, l'auteure cerne chaque suspect un par un. Elle le rendait coupable, puis l'innocente. C'est un cercle vicieux perpétuel. Du coup, la surprise est totale lorsque le nom tombe, et j'ai vraiment apprécié cet effet. Mais également, j'ai été ravie de voir qu'Ing-Marie avait fait le bon choix. Dès le début, je voulais qu'elle fasse ce qu'elle finit par faire à la fin du roman. Et si elle ne l'avait pas fait, ce roman aurait été très mauvais et inutile. Ici, le choix a été parfait. Et il démontre surtout tout le sadisme du livre, toute sa cruauté, mais en même temps, le rend excellent.

Niveau livre-objet, j'ai déjà parlé de la couverture. J'adore les cupcakes, donc j'adore le contraste entre le gant tâché de sang, et le délicat cupcake. J'avoue chercher encore certaines symboliques, mais globalement, c'était très bien pensé. Quant au titre... Ai-je besoin d'expliquer qu'il est super ? Très bien choisi, il surprend et donne envie. Unique petit défaut qui pourrait vous rebuter, le prix. J'ai moi-même été étonnée de le découvrir aussi élevé... Néanmoins, je peux vous garantir que cet ouvrage en vaut bien la peine.

Voilà, j'espère vous avoir convaincu. Cette lecture a été vraiment très bonne, et je suis sûre qu'elle pourra plaire à un grand nombre d'entre vous. Sachez qu'avec un tel style, de tels personnages, une telle idée, une telle issue, elle ne peut être que plaisante. Garantie sans ennui, elle vous emmener dans un monde où mensonges, faux-semblants et secrets règnent... Face aux fantômes du passé. A lire d'urgence !
J'ai adoré !

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.


Livre reçu dans le cadre du partenariat avec les éditions Hachette, merci à eux !

14 février 2014

Voyage voyage...

Coucou les lecteurs !

Je viens vous prévenir que je serai absente sur la blogo, les réseaux sociaux, et les mails 

DU 15 FÉVRIER AU 22 FÉVRIER 2014

En effet, je pars avec mon lycée au Pays de Galles, dans le cadre d'un échange.

Je vais donc rencontrer ma correspondante Emily pour la première fois, j'ai hâte !

Je vous laisse donc une semaine avec mon article de La Légion de la Colombe Noire.

Je vous informe que les résultats des concours MP seront donnés à mon retour. En effet, je n'ai pas eu le temps de gérer ça avant, avec le voyage à préparer.

J'ai eu envie de vous parler un peu de ce que j'emmène comme lectures... 

- Comment je vais tuer Papa

- Never Sky

- Roméo et Juliette suivi de Le Songe d'une Nuit d'été

- J'ai embrassé un zombie (Et j'ai adoré)

- Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part

- Une éducation

Voilà voilà !

Il y a aura également une ou deux vidéos à mon retour...

Bisous, bonnes lectures, bon courage pour le boulot, bonnes vacances à ceux qui sont en vacances, et on se dit à très vite, car avec en une semaine une moyenne de 30 heures de trajets, je vais avoir de quoi bouquiner !

A très vite !

Mathilde ♥

La Légion de la Colombe Noire Tome 1

La Légion de la Colombe Noire Tome 1

Titre de la série : La Légion de la Colombe Noire
Numéro du tome : 1
Auteure : Kami Garcia
Editions : Hachette (Black Moon)
Année de parution : 2014
Pages : 348 pages
Prix : 18 €

Résumé :

La Légion de la Colombe Noire est une société secrète. Très secrète. Sa raison d'être : Lutter contre les forces du Mal. Chacun de ses membres a sa spécialité : Protection, combat, fabrication d'armes, détection des activités paranormales... Moi, Kennedy Waters, je n'ai aucun talent. Eliminer les esprits vengeurs, chasser les revenants ? Je ne sais rien faire de tout cela. Pourtant, mes nouveaux amis, Alara, Priest, et les jumeaux Lukas et Jared, sont persuadés du contraire. Ils en sont sûrs : Je suis le cinquième membre de la Légion. Et Andras, le démon qui a tué ma mère et tenté de me supprimer, le pense également. La preuve : Il est à mes trousses. Alors, je vais les aider. Je n'ai pas le choix.

Mon opinion personnelle :

Je souhaite d'abord remercier les éditions Hachette et surtout Svetlana Dobrosavljevic pour ce roman incroyable !

J'avais adoré 16 Lunes, mais malheureusement, n'avais pas apprécié Icônes, de Margareth Stohl. J'en attendais donc beaucoup de ce nouveau roman. Et avec un immense plaisir, j'ai été totalement comblée par cette lecture.

Les personnages ont été délicieux. Je me suis beaucoup attachée à Kennedy, son histoire et sa simplicité m'ont touchée. C'était un personnage très humble et plaisant, qui savait captiver le lecteur. J'ai également adoré les jumeaux Lukas et Jared. J'ai eu du mal à les départager, mais je crois que, comme un peu tout le monde, ma préférence va à Jared... Mais ce n'est pas définitif ! L'auteure a su rendre le triangle amoureux un peu plus original, en mettant en scène deux jumeaux. J'ai beaucoup aimé cette idée. La naïveté et l'énergie de Priest m'ont beaucoup plu, ce personnage haut en couleurs est très sympa. Quant à la belle Alara, mystérieuse, son caractère bien trempé était aussi un très bon choix, tout comme la révélation de son côté un peu sensible. Un protagoniste qui m'intrigue : Andras. J'ai hâte de le découvrir un peu plus dans la suite !

J'ai été totalement envoûtée par le style de l'auteure. En effet, sa plume était passionnante, captivante, entraînante, on ne s'ennuyait jamais, on entrait tout de suite dans l'histoire... Les idées étaient excellentes, les nombreuses péripéties très bien imaginées... Bref, ce roman était une vraie bombe, pleine d'énergie, d'amour, car oui, la romance était excellente, et d'action. Je salue le talent !

Parlons donc plutôt de l'histoire. Là, chapeau bas. C'était sensationnel. L'univers créé était magique, innovant, passionnant, bref, en un mot, génial. J'ai adoré m'y perdre, c'était délicieux. Bien que très complexe, il était clair et bien détaillé, ce qui permettait une immersion totale dans le bouquin. De plus, l'originalité du livre était géniale, car cela changeait, c'était nouveau, plus excitant, l'adrénaline se sentait plus. Autrement, j'ai beaucoup apprécié le fait d'avoir des étapes à franchir pour parvenir à détruire le démon. Ce n'était pas atypique, mais au moins, ça fonctionnait très bien. Les actions étaient très bien décrites, ce qui permettait d'instaurer dans le scénario une certaine puissance non-négligeable. En fait, ce livre était totalement addictif. Au niveau de la romance, elle était très intéressante, car à l'aide d'une matière première plutôt classique, Kami Garcia a réussi à créer quelque chose de nouveau et d'agréable. Je pense que cela va provoquer dans la saga des choses fort sympathiques... Ensuite, j'ai noté que les quelques illustrations présentes dans le roman étaient très bien choisies, car nécessaires et réussies. J'ai aussi beaucoup aimé l'idée des sortes de pouvoirs spécifiques, qui apportaient une touche de magie à l'histoire. Comme pour la marque !

Bon, alors là, je vais dégénérer. La fin est atroce. L'auteure surprend totalement son lecteur, l'invite dans une nouvelle épopée... Mais provoque l’événement que personne n'attend, qui affole... Et qui n'a pas encore de suite. Croyez-moi, ça rend dingue ! Je dois admettre qu'elle est excellente,  bien choisie, bien narrée, elle interpelle tout de suite... Mais c'est juste trop cruel de ne pas avoir la suite. Ca donne envie de dévorer le tome 2 de suite ! Et c'est exactement ce que je recherche dans une bonne série. D'ailleurs, ensuite, j'ai regretté de l'avoir lu si vite !

Le livre objet est plutôt sympa. La couverture est jolie et intrigante, bien que très peu symbolique. Le titre est bien choisie, donne le ton au roman, et est accrocheur. Globalement donc, c'est une beau livre. 

Je pense avoir été claire, il vous faut ce premier tome. Foncez ! C'est incroyable, les personnages sont top, le style prenant, l'histoire charmante... Ce premier tome a l'étoffe d'une héros ! Je pense que cette saga pourrait devenir coup de coeur si elle poursuit ainsi... En tous cas, je vous oblige à foncer vous le procurer, vous ne le regretterez pas. Mais un conseil : Dégustez-le !
J'ai adoré !

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.
Livre reçu dans le cadre du partenariat avec les éditions Hachette, merci à eux !

9 février 2014

La pire mission de ma vie Tome 1

La pire mission de ma vie Tome 1

Titre de la série : La pire mission de ma vie
Numéro du tome : 1
Auteure : Robin Benway
Editions : Nathan
Année de parution : 2014
Pages : 381 pages
Prix : 15,90 €

Résumé :

Maggie Silver a ouvert son premier coffre-fort à 3 ans.
Cela peut sembler étonnant, mais quand on est fille d'espions, c'est assez banal.
A 16 ans, elle décroche enfin sa première mission en solo.
- Son objectif : Accéder à des infos que détiendrait Armand Oliver, journaliste.
- Sa méthode : Se rapprocher de son fils, le dangereusement charmant Jesse.
- Sa couverture : devenir une lycéenne comme les autres.
- Le Hic : Personne ne lui a expliqué comment ne pas tomber amoureuse de sa cible !

Mon opinion personnelle :

Tout d'abord, j'adresse un grand merci à Samia Chauvin et aux éditions Nathan pour ce livre carrément excellent !

Je n'étais pas fan de la couverture, le résumé m'attirait, et j'adorais le style de l'auteure, découverte avec April, May & June. J'avais donc envie de lire ce bouquin. Au final, je l'ai dévoré, et j'ai adoré !

Les personnages étaient géniaux. Maggie était une jeune fille dynamique, attachante, courageuse, captivante... Peut-être parfois un peu insolente, mais on lui pardonne tant elle était intéressante à découvrir. Sa cible, Jesse, était un garçon incroyable. Gentil, intelligent, réfléchi, doué... Un personnage masculin comme on en veut par dizaine, j'ai adoré le suivre ! Son amie, Roux, bien qu'un peu délurée et pas très sérieuse, m'a aussi bien plu, car elle était originale et attachante, malgré parfois sa folie et son ton hautain. Angelo a également été un personnage qui m'a plu, car bien qu'assez atypique, il était vraiment adorable. Les parents de Maggie étaient également très cool, mais apportaient au roman un peu de recadrage parfois !

J'ai encore une fois été très emballée par le style de l'auteure. C'était très dynamique, très moderne, drôle, touchant, captivant... Franchement, le livre est passé à une vitesse folle, on ne s'ennuyait pas ! Toutes les émotions étaient très bien dégagées, le lecteur était bien plongé dans l'histoire. Il y avait de bonnes idées, une originalité bien pensée, et surtout une aisance de lecture formée non-négligeable !

J'en arrive au scénario. Je l'ai franchement adoré. Je sortais d'un livre sur l'espionnage (Gallagher Academy tome 1) et je l'avais tellement aimé que j'avais peur d'être déçue. Nullement ! C'était tout aussi génial, bien que très différent. Ici, on était plus sur la romance et la protection du statut d'espion. C'était super sympa à découvrir ! J'ai trouvé que la partie centrée sur l'espionnage était assez light, mais pas pour autant mal dosée. C'était juste ce qu'il fallait, les petites mission de Maggie, tout cela était fort intéressant. Du côté de la romance, là, j'ai trouvé ça génial, car le côté amour interdit, j'adore ça, et là, c'est sûrement nunuche, mais j'ai trouvé que ça rendait super bien. Autrement, le fait de retrouver un peu aussi le quotidien d'ados normaux dans un bouquin à la base sur la vie d'une ado anormale, sa découverte du monde classique, j'ai vraiment beaucoup aimé, ça apportait un petit côté un peu drôle au livre... De plus, le mystère qui planait pendant la lecture était délicieux, car de cette manière, l'histoire prenait un coup d'interdit qu'on dégustait avec plaisir.

La fin était peut-être un peu trop happy-end pour moi, malheureusement. Toutefois, je l'ai tout de même beaucoup aimée, et les choix faits par l'auteure étaient de bon goût. J'ai à présent vraiment hâte de lire le tome 2, car l'évènement qui se prépare dans l'épilogue nous met l'eau à la bouche ! Sur ce coup, Benway a fait un très bon choix, car si le lecteur pensait avoir tout vu dans le dernier chapitre, et était un peu peut-être laissé sur sa faim, ce "truc" donne vraiment envie de se procurer la suite au plus vite !

Comme dit plus haut, je ne suis pas fan de la couverture, car la couleur de fond et les illustrations ne m'emballent pas, même si je trouve que l'idée du sac est très bonne. Le titre, assez simple, n'a selon moi pas une grande place dans l'attrait du bouquin.

Et voilà donc une très belle lecture, passionnante, que je vous recommande très vivement. Il y a du pep's, de l'humour, de l'amour, bref, on ne s'ennuie pas ! N'hésitez plus à découvrir ce roman, premier tome d'une saga qui promet beaucoup de plaisir ! Et moi, je dis vivement la suite ! (Cet été il me semble ?!)

J'ai adoré !




Livre reçu dans le cadre du partenariat avec les éditions Nathan. Merci à eux !


Puis...
Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

W.A.R.P Tome 1 : L'assassin malgré lui

W.A.R.P Tome 1 : L'assassin malgré lui

Titre de la série : W.A.R.P
Titre du tome : 1. L'assassin malgré lui
Auteur : Eoin Colfer
Editions : Gallimard (Jeunesse)
Année de parution : 2014
Pages : 386 pages
Prix : 18,50 €

Résumé :

Nom de code : W.A.R.P. Programme de protection des témoins du FBI classé ultrasecret jusqu’au jour où… Ryley, un orphelin de l’époque victorienne, se retrouve soudain projeté dans le xxième siècle, bientôt suivi par son maître, le diabolique… Albert Garrick, illusionniste et tueur à gages, lancé sur ses traces et celles de… Chevie Savano, la plus jeune agente du FBI, qui n’a pas froid aux yeux. Une hallucinante course-poursuite à travers le temps, Riley et Chevie sortiront-ils vivants de cette traque implacable ? Et pouront-ils empêcher le redoutable Garrick de s’approprier les clés du programme WARP et de changer le cours de l’Histoire ?

Mon opinion personnelle :

Je remercie d'abord les éditions Gallimard pour cet envoi !

OK, j'avoue, quand j'ai reçu ce livre, j'ai fait la gueule. Absolument pas tentée, un auteur qui ne m'a jamais charmée, un style qui s'éloigne de mes genres de prédilection... Je n'avais vraiment pas envie de le lire. Je m'y suis quand même plongée, et au final, même si je n'ai pas adoré, ce roman a été une bonne surprise.

Les trois personnages principaux étaient très différents, mais très plaisants. Riley était un jeune garçon héroïque, attendrissant, qui me touchait souvent, au passé compliqué. Chevie était un peu plus pénible, souvent prétentieuse et peste, mais je l'ai quand même bien appréciée, elle était un bon personnage tout de même. Garrick était le méchant type, mais vraiment horrible, sans coeur, il me faisait presque peur ! Très bonne création de l'auteur. Quant aux personnages principaux, chacun avait une identité précise, tous étaient attachants, mais j'avoue avoir beaucoup aimé Félix.

Le style était assez sympa. Pas trop compliqué, avec de bonnes descriptions, il savait bien mettre en avant toute l'originalité de l'histoire. Parfois, ça devenait assez confus à comprendre, mais globalement, le récit était captivant et bien construit. Même si le début est un peu long à passer, la suite avance très rapidement et se lit plutôt bien. J'avais peur que parfois le sujet devienne trop vaste et que le lecteur se perde, mais l'auteur a plutôt bien réussi à cadrer son intrigue.

Parlons donc du récit. Pour moi, il y a certaines choses qui vont, et d'autres qui ne vont pas. En fait, l'idée de base était plutôt bonne : Les allers et retours dans le temps, une machine, un secret... Tout ça, c'était pas mal. J'ai trouvé aussi que toutes les petites surprises parsemées dans l'histoire étaient pas mal du tout, car les très nombreux rebondissements mouvementaient le scénario et lui donnait un rythme plutôt agréable. Néanmoins, je ne sais pas si la période historique était la plus adaptée pour ce genre de livre... Et j'ai trouvé que parfois, ça devenait un peu brouillon, on se mélangeait entre les époques. Autrement, une grande réussite de cet ouvrage est quand même le principe des passés des protagonistes à découvrir durant les passages dans la machine. C'était une bonne idée, et c'était souvent très touchant. Quelque chose que je n'ai en revanche pas apprécié, c'est les dérives. Souvent, on sentait que l'auteur avait trop d'idées, trop de choses à dire, et du coup, on s'écartait du vif du sujet. C'est ce qui a rendu ce bouquin si long et parfois fastidieux à lire. Dommage !

Je dois en revanche vous dire que la fin m'a donnée envie de lire le tome 2. Ce n'était pas gagné, néanmoins, il y a certains points que j'aimerais éclaircir, et puis, j'ai fini par m'attacher à Riley et Chevie ! L'épilogue met à l'eau à la bouche, et puisque la fin n'est pas vraiment très happy end, et que je suis déçue des chemins empruntés par les deux jeunes gens, j'ai vraiment envie de voir ce qu'il va y avoir après. Car lorsqu'on pense avoir réponses à toutes les questions posées durant la lecture, une ribambelle de nouvelles débarquent dans les quelques pages rajoutées !

Je trouve l'objet livre assez joli, bien que je l'ai en ENC, en vrai, les dorures, les couleurs, ça rend vraiment bien, et la symbolique est présente. De plus, le titre est bien choisi, et peut donner envie au lecteur de débuter cette saga plus prometteuse que prévue.

Bon, c'est fait, j'ai avoué que cette lecture m'a plus plu que je ne me l'imaginais. Si vous aimez la science-fiction et l'historique, n'hésitez pas ! Quelques points négatifs tout de même, mais ça sera probablement réglé dans la suite ! J'attends l'auteur au tournant!


J'ai bien aimé ! (Mais c'est limite !)
Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.
Et...
Livre reçu dans le cadre du partenariat avec les éditions Gallimard. Merci à eux !

Les fausses bonnes questions de Lemony Snicket Tome 1 : Mais qui cela peut-il être à cette heure ?

Les fausses bonnes questions de Lemony Snicket Tome 1 : Mais qui cela peut-il être à cette heure ?

Titre de la série : Les fausses bonnes questions de Lemony Snicket
Titre du tome : 1. Mais qui cela peut-il être à cette heure ?
Auteur : Lemony Snicket
Editions : Nathan
Année de parution : 2014
Pages : 250 pages
Prix : 15,90 €

Résumé :

Avant de considérer lire "Qui cela peut-il être à cette heure ?", posez vous ces questions :
1- Êtes vous curieux de savoir ce qu'il s'est passé dans une ville en bord de mer qui n'est maintenant plus en bord de mer ?
2- Voulez-vous en savoir plus à propos de cet objet volé qui n'a pas été volé du tout ?
3- Pensez vous vraiment que ça vous concerne de quelque façon ? Pourquoi ? Quelle genre de personne êtes-vous ? Êtes vous sûr ?
4- Qui est donc cette personne derrière vous ?

Mon opinion personnelle :

Tout d'abord, j'adresse un grand merci à Samia Chauvin et aux éditions Nathan pour ce livre bien divertissant !

Lorsque j'ai vu ce livre, j'ai été ravie, car j'ai lu pour le moment la moitié de la série Les Orphelins de Baudelaire, et j'adore le style de l'auteur. Je me suis donc replongée avec plaisir dans son écriture, et j'ai beaucoup aimé, même si cette nouvelle saga n'arrive pas à la cheville des Orphelins.

Les personnages ont été vraiment agréables à suivre. L'enfance et l'intelligence du narrateur, Lemony, m'ont vraiment plu, j'ai adoré le découvrir et être emportée dans ses aventures. Son associée, Theodora, stricte et pimbêche, m'a bien fait rire, même si parfois, j'avais sérieusement envie de la claquer ! Un autre personnage vraiment sympa, la jeune Ellington. Très malicieuse, c'est bien le genre de personnage typique de Snicket. Deux autres frangins vraiment adorables, Pip et Squeak. Ces deux petits chauffeurs de taxi étaient hilarants et cro mignon, cependant totalement décalés ! Bien entendu, tous les autres personnages secondaires du livre étaient eux aussi barges et attachants !

Encore une fois, j'ai été charmée par le style incroyable de l'auteur. Tellement de cynisme, d'humour noir, de froideur, il était tellement blasé, que ça devenait génial à lire. Toutefois, l'histoire restait claire et compréhensible. Il y avait énormément de bonnes idées, le livre était captivant, et malgré quelques petites longueurs, on ne voyait pas vraiment les pages défiler. Donc voilà, c'était vachement sympa à lire, et ça donnait la pêche ! Mais je dois avouer que ce style, même s'il m'a emballée moi, peut ne pas plaire à tout le monde, car c'est quand même assez spécial et décalé.

J'arrive donc à l'intrigue. Déjà, on est très vite mis dans le bain. J'ai été assez surprise au début, et puis, avec du recul, j'ai adoré l'entrée en matière. C'était dynamique et original, bref, ce que j'aime ! L'enquête principale n'a rien d'extraordinaire, c'est assez classique. Néanmoins, elle est bien revisitée, et tous les petits rebondissement la rendent un peu plus vivante et intéressante. Parfois, je me demandais où cette histoire allait nous mener, mais généralement, la réponse à ma question arrivait très vite. Il y avait dans le bouquin une ambiance assez particulière, car le lecteur ne savait jamais qui croire, et était perpétuellement mené en bateau. Pour ma part, j'ai trouvé ça assez bien trouvé, mais il est vrai que cela rendait la lecture confuse. Il faut admettre que ce roman était bon enfant, pas forcément incroyable, mais ça coulait bien. Il y avait de très bons éléments, par exemple, j'ai adoré la façon dont Lemony communiquait avec son amie restée à la bibliothèque Fourier. Très original et drôle ! Un peu d'ailleurs comme tout ce qui arrivait à notre cher personnage principal.

La fin était plutôt bien trouvée, c'était simple, on avait réponse aux questions, même si je dois reconnaître qu'il y avait quand même quelques surprises à l'issue de ce scénario bien mené. Cependant, ce n'était pas non plus géniallissime, ça restait dans le classique, selon moi. J'ai à présent bien envie de lire le tome 2 ! D'ailleurs, si l'auteur a gardé ses bonnes vieilles habitudes, la dernière image du bouquin représente la suite de l'histoire... Alors, hâte de voir !

Je trouve le livre objet plutôt bien réussi. Les titres à rallonge et totalement déjantés fonctionnent très bien, je trouve que ça donne envie d'explorer un monde qui semble loufoque. Et tous les petits dessins sur la couverture, je trouve aussi que ça rend très bien !

Voilà, c'est donc un premier tome que je vous recommande si vous appréciez les histoires un peu loufoques, les romans qui se lisent rapidement, et les personnages attachants. Ne vous attendez cependant pas à retrouver la qualité des Baudelaire... Mais j'ai quand même globalement bien apprécié ma lecture, même si elle ne restera pas gravée dans ma mémoire.

J'ai bien aimé !
 Livre reçu dans le cadre du partenariat avec les éditions Nathan. Merci à eux !
Puis...
Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

3 février 2014

Gallagher Academy Tome 1 : Espionne malgré moi

Gallagher Academy Tome 1 : Espionne malgré moi

Titre de la série : Gallagher Academy
Titre du tome : 1. Espionne malgré moi
Auteure : Ally Carter
Editions : Hachette
Année de parution : 2014
Pages : 266 pages
Prix : 13,95 €

Résumé :

La Gallagher Academy pour Jeunes Filles Exceptionnelles est une école réservée aux surdouées. Officiellement. En réalité, on y forme des apprenties espionnes. J'ai appris à parler quatorze langues, à trafiquer les ordinateurs de tous les pays et je suis devenue ceinture noire de karaté, mais il y a une chose à laquelle je ne connais rien : Les garçons ! On a beau être de futurs agents secrets, à la Gallagher Academy, on est avant tout des filles !

Mon opinion personnelle :

Je souhaite d'abord remercier les éditions Hachette et surtout Svetlana Dobrosavljevic pour ce roman incroyable !

Le synopsis de ce bouquin m'a tout de suite attirée. De plus, sa couverture vive m'a aussi intriguée. Et comme j'aime beaucoup l'auteure, j'ai été ravie de pouvoir découvrir ce premier tome. Et je peux vous dire que je ne suis pas déçue.

J'ai directement beaucoup accroché avec les personnages. Cammie m'a souvent fait rire, avec son innocence et sa gaieté. Son talent et son passé étaient incroyables, et j'ai été ravie de suivre ses aventures. Très courageuse, il était impossible de s'ennuyer avec elle, car elle est transpirait le dynamisme et la réussite. Ses deux amies Liz et Bex étaient également très attachantes, car bien que très opposées, elles se complétaient très bien. Un autre personne haut en couleurs qui m'a plu, Macey. Son petit côté rebelle et un peu (Pardonnez-moi l'expression) pétasse, mais pourtant au grand coeur, j'ai trouvé que ça marchait super bien. Et le grand amour de ce roman, Josh, un gars incroyable, qui donnait beaucoup de charme à l'histoire, car il était parfait. Et bien entendu tous les personnages secondaires, bien sympathiques aussi !

Le style de l'auteure m'a totalement convaincue. J'ai aimé son humour, le suspense, les idées, la romance... Certes, c'était un peu jeunesse, mais j'ai trouvé que ça passait super bien. En fait, on est tout de suite impliqué dans le livre, et l'histoire passe à une vitesse déconcertante ! C'est vraiment très agréable à lire. De plus, il faut avouer qu'il y avait pas mal d'innovations dans cette aventure. Et qu'en plus, on avait souvent le sourire, voire le rire aux lèvres. Ce roman était bourré de vitamines qui donnaient la pêche !

J'en viens donc à la superbe intrigue imaginée. C'était simple et innovant à la fois. C'était bourré d'actions, impossible de s'ennuyer ! On avait un bon mélange entre le côté plus romance, le premier amour de Cammie, et le côté plus espionnage, avec gadgets et couvertures. La romance était plutôt mignonne, bien abordée, et mouvementée. J'ai beaucoup apprécié ce dernier point, car cela permettait de donner au livre un certain relief bien plaisant. Autrement, j'ai vraiment apprécié le côté plus espionnage. Il y avait beaucoup d'adrénaline, c'était super bien. Il y avait toujours quelque chose à découvrir dans l'histoire, et franchement, c'était un bon point. Parfois, j'ai été très surprise par certains choix de l'auteure, mais cela finissait toujours par être justifié. Le choix du narrateur personnage était une bonne idée, car cela renforçait la dimension d'espionnage du livre ; le lecteur était presque plus acteur. Sinon, beaucoup de pistes sont mises en place dans ce premier tome, variées, mais qui promettent de belles choses dans la suite. Ca montre vraiment qu'il s'agit d'une saga à émotions et qui va bouger !

La fin m'a un peu surprise, m'a un peu déçue, mais m'a surtout donnée envie de lire la suite immédiatement ! Heureusement que les deux premiers tomes sortent au même moment. Le choix effectué est assez déstabilisant pour le lecteur, mais l'auteure glisse quelques petits indices qui pourront se révéler intéressants par la suite. D'ailleurs, j'ai trouvé que la fin venait trop vite ! J'en aurais bien lu un peu plus... L'auteure joue beaucoup avec les nerfs de son lecteur, jusqu'au bout on se demande quelle sera l'issue finale... Et quand ça finit par arriver, on en veut encore ! Cela montre vraiment bien qu'il s'agit d'un excellent ouvrage.

Niveau titre, pas grand chose à redire, assez basique, symbolique. La couverture est très sympa, assez simple aussi, mais j'ai trouvé qu'elle donnait envie de lire le bouquin. J'ai beaucoup aimé le paradoxe, car de loin, on a l'impression qu'on va trouver un livre assez classique, alors que de près, on se rend compte que l'espionnage n'est pas loin...

Vous l'aurez donc compris, j'ai été fan de ce premier tome, et vous recommande très vivement cette saga. Tous les bons ingrédients y sont réunis, la plume de l'auteure est superbe, et ça change de l'ordinaire ! Je n'ai à présent qu'une hâte ; dévorer la suite ! Alors n'hésitez plus, et foncez acheter les 2 premiers tomes !
J'ai adoré !

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.
Livre reçu dans le cadre du partenariat avec les éditions Hachette, merci à eux !