Post Top Ad

16 février 2015

Aux délices des anges

Couverture Aux délices des angesAux délices des anges

Titre : Aux délices des anges
Auteure : Cathy Cassidy
Editions : Nathan
Année de parution : 2014
Pages : 212 pages
Prix : 14,90 €

Résumé :

Je m'appelle : Anya
Mon âge : 13 ans
Je suis : Tout juste arrivée de Pologne
Mon style : Vieil uniforme acheté d'occasion
Je rêve : De commencer une vie géniale en Angleterre
Mon problème : Rien ne se passe comme prévu, ni la vie en Angleterre, ni ma relation avec Dan, ce garçon rebelle pour qui je craque malgré moi...

Mon opinion personnelle :

Je commence par remercier Samia et les éditions Nathan pour cet envoi tout mignon !

Aaaaah, Cathy Cassidy ! Cette auteure, vous la connaissez très probablement, notamment pour sa série Les filles au chocolat. Personnellement, cette série me tente énormément, j'ai plusieurs tomes dans ma PAL, mais je n'ai jamais eu l'occasion de me lancer. Je n'ai donc pas fait dans l'ordre logique, puisque j'ai commencé par son dernier-né. Au final, j'ai plutôt bien aimé cette petite histoire, même si je ne suis pas convaincue à 100%.

Les personnages sont plutôt attachants, même si j'ai eu un peu de mal au début. La narratrice, Anya, est une jeune fille très (Trop ?) mature, un peu fleur bleue, qui n'a pas une vie facile, mais qui fait preuve d'une générosité et d'une bonne volonté admirables. Sa jeune sœur, Kazia, est adorable, avec toute l'innocence d'une enfant bercée d'illusions. Un autre personnage se montre très mature dans cette histoire : Dan. Ce jeune garçon mystérieux, un brin lunatique, reste malgré tout très charismatique. N'oublions pas les deux compères d'Anya, Kurt et Frankie, joyeux lurons très divergents l'un de l'autre qui complètent à merveille cette petite troupe. On a donc effectivement une très grande majorité de personnages jeunes, mais aussi relativement matures, ce qui permet un bon équilibre entre leur âge et leur sagesse, et qui empêche le bouquin de tomber dans le trop "jeunesse".

Le style est très agréable, se lit très vite et très facilement. Il y a une bonne dose d'humour, mais également de sérieux, grâce à plusieurs sujets sensibles abordés de façon très pertinente. Petit bémol cependant au niveau du rythme : Le début est très long à démarrer par rapport à la fin qui, elle, semble se dérouler en accéléré. Néanmoins, l'écriture reste de qualité, avec de bonnes idées et une approche presque pédagogique de ces fameux sujets sensibles. La narration à la première personne permet un attachement total à l'histoire des personnages, et laisse le jeune lecteur s'identifier à Anya. Globalement, les choix de l'auteure sont très judicieux et s'harmonisent parfaitement avec l'état d'esprit du récit.

L'intrigue est aussi très intéressante, mais je suis un peu plus partagée. Disons qu'en fait il y a du très bon, et du un peu moins bon. L'idée de départ, l'immigration en Angleterre, m'a beaucoup plu. Je ne m'attendais pas du tout à cela au vue des donuts de la couverture, et c'est une surprise très agréable. Ce thème est très bien approfondi, et m'a très fortement rappelé mes cours d'Histoire/Géographie. On sent ainsi beaucoup d'authenticité dans les faits relatés par l'auteure, la difficulté de l'arrivée dans un nouveau pays, l'intégration des familles grâce aux enfants et à l'école... Cathy Cassidy met un point d'honneur à montrer le positif et le négatif de ces départs, sans exagérer ou minimiser. Cette partie du bouquin est donc, d'après moi, une belle réussite. Bien entendu, il y a également, dans cet ouvrage, une romance. Avec des personnages aussi jeunes, elle pouvait vite tourner au ridicule, mais pas du tout. Elle est toute délicate, avec parfois des passages plus corsés, et apporte à cette dure histoire un peu de douceur. En revanche, je n'ai pas été convaincue par le passage du noir au blanc. Je m'explique. Dans ce roman, le dénouement est trop simple, les problèmes trop facilement résolus. Il y a un écart trop important entre le début et la fin du récit, la progression est mal amenée. Ceci fait perdre de son réalisme au texte, ce qui est véritablement dommage. Ca casse un peu l'ambiance...  Certes, c'est un roman jeunesse, on ne peut donc pas faire le même travail qu'avec un livre pour adulte, mais ça n'excuse pas tout. Il aurait fallu soit quelques pages de plus, soit remodeler totalement le texte. Malgré cela, on passe un très bon moment, on pleure, on rit, on déguste. C'est un très beau voyage qui nous est ici offert, j'ai beaucoup appris sur les us et coutumes polonais, c'est très enrichissant. En plus de cela, l'ambiance de Noël décrite par l'auteure est fabuleuse, elle fait rêver, et je ne parle même pas de tout l'aspect culinaire si gourmand du livre ! Aucun doute, c'est très bien réussi. Et ça va en émerveiller plus d'un.

Comme j'ai déjà commencé à le dire, la fin est mignonne, sonne bien, mais elle est trop belle pour être vraie. Elle fait trop happy end, et perd beaucoup en crédibilité. Heureusement, on s'attend forcément à une chute de ce genre, le "choc" n'est donc pas trop dur. Mais justement, j'aurais aimé être surprise. Ce point mis à part, c'est une jolie conclusion qui est ici écrite, qui ne laisse pas le lecteur sur sa faim, ce que je craignais un peu. Au contraire même, j'ai été agréablement surprise de constater que certains éléments de cette issue étaient très réfléchis et matures, ce qui rattrapait un peu le coup de la happy end. Il est cependant dommage qu'ils n'aient pas été plus approfondis... OK OK, j'arrête de râler !

La couverture est à croquer (Jeu de mots pourri, excusez-moi, il est tard.), avec de superbes couleurs, elle attire l'oeil et donne envie de s'intéresser au roman. De même pour le titre, qui est lui, alléchant, (D'accord, cette fois-ci j'arrête vraiment.) et interpelle aussi. Mais je ne suis persuadée qu'ils représentent vraiment très bien le contenu de l'ouvrage... Certes, il y a un lien, mais il est selon moi trop léger...

Cette lecture est donc plutôt sympa, elle se laisse lire et vous fait passer un très bon moment. Grâce à beaucoup d'authenticité et de merveilleuses descriptions, un sublime voyage vous est assuré... Mais ça ne reste clairement pas de la grande littérature, et mieux vaut ne pas s'attendre à quelque chose de recherché ou de très travaillé ! Elle conviendra probablement plus à des lecteurs de moins de 12 ans maximum. Maintenant, j'ai tout de même hâte de me plonger dans la série Les filles au chocolat !

Et au passage, désolée pour cette chronique qui ne me plait pas du tout, j'ai l'impression de parler pour ne rien dire, mais j'en avais vraiment marre de la recommencer, alors la voici avec toutes mes excuses !
J'ai bien aimé !
Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

Puis...

Livre reçu dans le cadre du partenariat avec les éditions Nathan. Merci à eux !
Le 16 février 2015 à 00:07 / Par / 6 Commentaire(s)

6 commentaires:

  1. J'avais bien aimé aussi, même si j'ai préféré la série les filles au chocolat :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien ce qui me semblait, que sa série est généralement préférée... J'espère qu'il en sera de même pour moi !

      Supprimer
  2. J'ai répondu à ton sondage ;)

    Moi je pense commencer par Les filles au chocolat ^^ en plus ils sont dans ma PAL !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super, un énorme merci :D

      Il faut que je m'y mette aussi, ils sont tellement tentants !

      Supprimer
  3. J'ai adoré Les Filles au chocolat (enfin, le tome que j'ai lu... Et je veux lire les autres au plus vite) et je suis certaine que celui-là me ferait le même effet :) Je trouve juste dommage qu'il semble y avoir très peu de différences entre les deux séries de l'auteure :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le style a marché avec la première série, du coup elle a sûrement voulu continuer dans le même genre pour toujours plaire... :/

      Supprimer

Petite explication pour mettre un commentaire :

- Ecrivez dans le cadre dédié à cet usage.
- Choisissez votre profil. Je vous recommande "Anonyme", "Compte Google" ou "Nom/URL".
- Cliquer sur "Publier".

Et le tour est joué ! Merci !

Post Top Ad