Post Top Ad

15 juin 2015

Ne plus se taire

Couverture Ne plus se taireNe plus se taire

Titre : Ne plus se taire
Auteure : Véronique Olivier-Barberon
Editions : Oskar
Année de parution : 2015
Pages : 201 pages
Prix : 12,95 €

Résumé :

Lucie, adolescente en pleine crise, fait la connaissance d'Hortense, une vieille dame vivant seule dans son quartier. Elle découvre chez cette dernière, un sous-verre contenant un numéro imprimé sur un morceau de tissu. Curieuse, elle interroge Hortense qui ne répond pas. Quel est donc son secret ? Et si le moment était venu de rompre ce silence ? Comment le secret de l'une et le besoin d'être écoutée de l'autre vont-ils les conduire à s'aider ?

Mon opinion personnelle :

Je commence par remercier Angélique et les éditions Oskar pour ce bel envoi !

Vous devez commencer à me connaître si vous me suivez depuis un petit temps : Je lis tout ce que je trouve à propos de la Seconde Guerre Mondiale. Lorsque j'ai aperçu la couverture de ce petit livre, j'ai immédiatement flashé dessus. Je me suis alors plongée dedans avec impatience, et ai plutôt apprécié.

Les personnages sont, dans l'ensemble, assez agréables à suivre. Bon, je commence mal, mais il faut que je vous le dise : Je n'ai supporté l'héroïne, Lucie. Elle est très immature, et spontanée. Elle manque cependant de délicatesse, de réflexion. J'ai eu du mal à la suivre, à la comprendre. Plusieurs fois dans le texte, son attitude m'a déçue. Son amie Hortense est elle bien plus intéressante. Mystérieuse et touchante, on ne peut que s'attacher à sa douloureuse histoire et à sa détermination remarquable. Elle apporte beaucoup de douceur au récit, beaucoup d'équilibre. Parlons également des deux meilleures amies de Lucie, qui, au premier coup d'oeil, semblent elles aussi assez agaçantes. Mais en fait, pas du tout, elles pimentent un peu le livre, et se révèlent assez rapidement être très agréables à côtoyer.

Le style de l'auteure m'a bien plu. Bon, il n'est pas incroyable, et n'innove pas vraiment. Il reste assez simple, et classique. Cependant, il veille toujours à bien mettre en valeur tout l'aspect historique et commémoratif du texte. On se fait assez rapidement à cette plume, qui finit par nous happer dans son histoire, et ne plus nous laisser repartir. Le rythme de lecture est intéressant, plutôt surprenant par sa vitesse, mais ce choix finit par se comprendre, et se révéler judicieux. On se prend au jeu, et on devient, petit à petit, aussi impatient que l'héroïne à l'idée de fouiller le passé...

Venons-en à l'intrigue. Les thèmes abordés m'ont, vous l'aurez compris, vraiment plu. Il y a, d'abord, et bien évidemment, la Seconde Guerre Mondiale. Mais, en plus de cela, il y a un sous-thème de ce sujet qui est ici traité. Sans spoiler, il s'agit  de la Résistance, et de tout ce qu'elle implique. J'ai savouré ce choix, car il s'agit d'un aspect de la Guerre que je connais encore assez mal, et que je souhaite pourtant mieux découvrir. La richesse historique de cet ouvrage est donc intéressante, quoique perfectible. En effet, même si l'idée et la volonté de mettre en avant ce mouvement sont assez notables, un certain approfondissement n'aurait pas fait de mal. Car au final, pour ce qui est de la partie "Histoire", je suis plutôt restée sur ma faim, et c'est un brin dommage. Fort heureusement, il n'y a pas non plus que cela dans ce petit roman, et les autres éléments ont su rattraper ce léger flop. On a également une brillante histoire de relations intergénérationnelles, que j'ai énormément appréciée. L'amitié que tissent Lucie et Hortense est fantastique, et très bien mise en valeur. L'évolution de leur complicité, de leur confiance mutuelle, tout cela est très bien représentée. Le lecteur est presque ému de faire partie de leur tendre intimité. Il se sent privilégié, et la lecture n'en devient que plus agréable encore. A part cela, j'insiste pour relever l'authenticité de ce livre, notamment par rapport au conflit père-fille que vit la jeune héroïne. Qui ne se reconnaîtra pas dans ces lignes ? La réponse sonne comme une évidence. En réalité, le charme de ce bouquin réside surtout dans l'aspect très "humain" qu'il présente. La Seconde Guerre Mondiale est plus un prétexte à cela, alors que je m'attendais vraiment à l'inverse. Cela m'a un peu déçue sur le coup, mais finalement, beaucoup plu. Il faut dire qu'on se fait rapidement à l'énergie que dégage cet ouvrage. Dit comme cela, c'est étrange, mais je peux vous garantir que ce texte déborde d'entrain. Et, pour parler du passé, quoi de mieux ? Tout semble plus réel, et tout est plus marquant. C'est ainsi qu'on fait vivre le souvenir, c'est grâce à des romans comme celui-ci que la jeunesse n'oublie pas la douleur d'antan. Grâce à des livres qui parviennent à faire le lien entre le passé et le présent, qui explicitent ce devoir de mémoire que nous avons tous. (Oui, c'était ma minute émotion, navrée !)

La fin est une jolie surprise. Elle est, quand on y repense, assez banale. Mais je vous assure que, personnellement, je ne l'avais pas vraiment vue venir. Je l'ai trouvée très bien construite, rondement menée. Elle possède aussi un petit grain un peu fantasque, loin d'être désagréable. Bon, comme je suis un peu chiante pointilleuse, je vais râler sur le fait qu'elle fait tout de même très happy end, allant d'ailleurs jusqu'à perdre un peu de son réalisme si plaisant. Mais bon, ça, c'est parce que j'ai le souci du détail. Globalement, la chute est une belle réussite, qui boucle correctement la boucle, et nous offre une discrète mais sympathique morale à conserver dans un recoin de notre tête.

Je ne sais plus si je vous l'ai déjà dit, mais j'adore la couverture. Elle dégage tant de force, elle est si vraie, et si poignante... Les couleurs sont superbes, la symbolique frappante, bref, j'adhère totalement. Il en est de même pour le titre, tellement juste et éloquent... Comment ne pas avoir envie de se jeter sur ce récit ?!

Vous l'aurez compris, je vous recommande vivement ce roman. Simple, mais efficace, il saura assurément vous séduire, jeune lecteur ou moins jeune. N'en attendez cependant pas trop pour la partie historique, sous peine d'être, comme moi, victime d'une désillusion. Pensez plutôt "relationnel", foncez, et vous serez comblé !
J'ai bien aimé !
Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.



Livre reçu dans le cadre du partenariat avec les éditions Oskar. Merci à eux !
Le 15 juin 2015 à 16:44 / Par / 14 Commentaire(s)

14 commentaires:

  1. Bon bon bon.. je l'ajoute à ma wishlist, vilaine ! J'ai vraiment envie de découvrir plein de romans sur la seconde guerre mondiale en plus ! (et puis mes cours d'histoire pour le bac de jeudi me tentent encore plus hahahahahaha)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis absolument pas désolée de te tenter ainsi ! O:)
      Alors là, si tu cherches des idées de lecture sur la 2GM, n'hésite pas, tu as frappé à la bonne porte...
      Je t'enverrai tout plein de messages pour ton bac ma jolie ♥

      Supprimer
  2. Je lis beaucoup de livres sur la première guerre mondiale et celui-ci me tente beaucoup ! Merci pour la découverte, je le rajoute à ma Wish List !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien ! Je suis totalement d'accord avec toi, ce sujet est passionnant. Bon, ce livre, c'est la Seconde Guerre par contre... Mais les deux périodes sont captivantes à étudier et à lire ! :)

      Supprimer
  3. Il me fait vraiment très envie ^^

    RépondreSupprimer
  4. Le thème me tente bien. Cette période de l'histoire me touche beaucoup. Je note ce titre . *Marie*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, c'est une période dramatique, et si proche quand on y pense... C'est fondamental de continuer à lire sur ce sujet. Bonnes lectures !

      Supprimer
  5. Ce livre ne me tente pas plus que ça, malgré ta belle chronique :) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, ce n'est pas forcément le type de lecture qui plaît à tous ! Merci pour ma chronique ;)

      Supprimer
  6. C'est typiquement le genre de livres historiques qui peuvent me plaire :D
    Merci pour la découverte et la chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien, j'espère que tu auras l'occasion de le lire ! :)

      Supprimer
  7. La Seconde Guerre mondiale est aussi un sujet qui me touche beaucoup, je garde le nom du livre dans un coin de ma tête ! Merci pour ta chronique ! Bisous ! ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à le lire alors !
      Merci à toi, et bisous ♥

      Supprimer

Petite explication pour mettre un commentaire :

- Ecrivez dans le cadre dédié à cet usage.
- Choisissez votre profil. Je vous recommande "Anonyme", "Compte Google" ou "Nom/URL".
- Cliquer sur "Publier".

Et le tour est joué ! Merci !

Post Top Ad