Post Top Ad

14 juillet 2015

Etoile filante

Couverture Etoile filanteEtoile filante

Titre : Etoile filante
Auteur : Youri de Paz
Editions : Oskar
Année de parution : 2015
Pages : 86 pages
Prix : 9,95 €

Résumé :

Stella Frei, une adolescente allemande, trouve une vieille photo dans le grenier : Son grand-père qu'elle adore, Otto Frei, en uniforme de la Wehrmacht, arrête un enfant juif à la sortie de l'école. Bouleversée, Stella pose des questions qui dérangent. En butte au silence obstiné de sa famille, poussée par l'envie d'en savoir plus sur le passé de son grand-père, Stella décide de mettre fin aux non-dits et découvre des secrets qui datent de la Seconde Guerre Mondiale...

Mon opinion personnelle :

Je commence par remercier Angélique et les éditions Oskar pour ce très bel envoi !

Fascinée par la Seconde Guerre Mondiale, il était donc naturel pour moi de me diriger vers cet ouvrage prometteur. Je dois dire que j'ai foncé tête baissée, et que j'ai été globalement contente de ma découverte.

Dans l'ensemble, j'ai plutôt bien accroché avec les personnages. Bon, pour être tout à fait honnête, un seul m'a légèrement énervée. Manque de bol, il s'agit de la narratrice, Stella. Elle est malheureusement assez immature, très spontanée, ce qui peut, parfois, s'avérer touchant et amusant. Mais d'autres fois, c'est plutôt agaçant. En revanche, pour ce qui est du reste de sa famille, ses parents ou Otto par exemple, je me suis réellement attachée à eux. Ce sont des personnes simples, humaines avant tout, au lourd passé captivant. Leur courage et leur volonté de préserver Stella sont leurs principaux atouts, mais sont loin d'être les seuls. Mention spéciale également à Marta, la professeur de Stella. Cette douce femme m'a marquée, sa dévotion et la relation si émouvante qu'elle entretient avec son élève sont tout simplement saisissants.

Quoiqu'assez simple, le style d'écriture m'a beaucoup plu. Du début jusqu'à la fin, il est parvenu à rendre le récit passionnant. Les pages défilent toutes seules, impossible de lâcher l'ouvrage. Le rythme de lecture est excellent, assez rapide, mais en accord avec la brutalité des événements et des révélations. Aucune longueur n'est à mentionner, et c'est bien assez rare des les livres "historico-policiers" pour qu'on le remarque. Au contraire, la plume de l'auteure ne perd jamais de son souffle, et parvient à rendre la Seconde Guerre Mondiale toujours plus marquante, vibrante et sincère. On se sent tout à fait en confiance, au sein de ce bouquin, pour mieux découvrir la tragique période de 39/45...

L'intrigue a été totalement à la hauteur de mes attentes. Bien qu'elle soit très courte, elle est véritablement intense, et riche en sens. Le lecteur est très rapidement plongé au coeur de l'histoire, de l'Histoire. Il découvre également, furtivement, le quotidien de la jeune Allemande, dans une société qui se remet tout juste des horreurs endurées. J'ai apprécié la fragilité qui se dégageait de ces passages plus modernes, qui dévoilaient, avec pudeur, la difficulté qu'ont les Allemands à passer outre leur passé. Mais ce qui est très bien avec cet ouvrage, c'est qu'il est d'ailleurs principalement porté sur cela. Au premier abord, j'ai été surprise par le choix de l'auteur. Français, il situe son récit en Allemagne, et fait quasiment abstraction de la France. Mais très vite, j'ai saisi l'intérêt de ce choix, et ne peux que le saluer. Finalement, nous, adolescents, connaissons nos cours d'Histoire (Ou pas d'ailleurs) comme ils sont inscrits dans nos cours. Mais est-ce-qu'on s'interroge sur l'impact ? Sur le présent ? L'Histoire s'est certes écrite dans le passé, mais on oublie trop souvent le présent, qui sert à la faire perdurer. Dans l'Histoire, le présent est aussi indispensable que le passé. Bref, je m'emballe, fermons la parenthèse avant que je prenne mon ton de moralisatrice/engagée/futur prof (Pas d'Histoire, j'en serais incapable) (De Lettres) (Bon Mathilde, tu arrêtes de raconter ta vie et tu finis ta chronique, merci) Je voulais donc dire par là que la pertinence de ce roman n'en est qu'encore plus importante, parce qu'il montre quelque chose d'original, qu'on a pas forcément l'habitude de voir en littérature jeunesse. Le récit est donc basé sur la quête de Stella qui, suite à une trouvaille dans le grenier familial, décide de comprendre ce qu'on lui cache depuis toujours. J'ai beaucoup aimé cette idée d'associer le secret de famille à la Seconde Guerre Mondiale. Dit comme ça, ce n'est pas forcément atypique, mais la façon dont tout cela est amenée l'est, je vous l'assure. En plus de cela, ce livre est plein de surprises, de rebondissements. A chaque indice, ou à chaque élément découvert, on ne sait jamais si on est véritablement sur la bonne piste. et tout cela, dans un laps de temps très court. Je ne comprends d'ailleurs toujours pas ce coup de maître de la part de l'auteur : Fournir tant de choses en si peu de pages, c'est impressionnant. Petit à petit, on se laisse embarquer par les exactions de notre narratrice et de sa jeunesse. Finalement, c'est son énergie et sa détermination qui nous portent, et qui rendent cette aventure si prenante. Avec un fond historique conséquent, et une intrigue vibrante d'authenticité, il s'agit là d'une belle réussite.

Lorsque la fin s'annonce, on est plus ou moins surpris. Jusqu'au bout, l'auteur nous balance entre plusieurs dénouements. Celui choisi est confortable, cohérent. Je ne vous cache pas qu'on voit venir certains éléments de la chute. Mais pas tous, fort heureusement. Les révélations fusent, toutes plus énormes les unes. Pourtant, on reste toujours dans le mesuré, ce que j'ai apprécié. Pas d'énormité, tout est crédible. Cette issue est pleine de force, d'espoir. Elle invite à assumer son passé, quelque qu'il soit, tout en veillant à conserver une certaine distance avec lui. La boucle est bouclée, et le lecteur se sent, à l'image de Stella et de ses proches, apaisé de connaître enfin la vérité.

La couverture est très belle, les couleurs harmonieuses, les symboles très forts. La citation qu'elle met en avant correspond très bien à l'état d'esprit de l'ouvrage, et est en plus de cela magnifique. Pour ce qui est du titre, il faut aller jusqu'aux toutes dernières lignes pour le comprendre. Ainsi lu, il est étrange, et semble contraster avec le contenu. Vous comprendrez mieux cet excellent choix après lecture, je vous le garantis...

Je vous recommande donc totalement cette lecture. Elle se lit toute seule, et vous fera assurément passer un agréable moment, en plus de vous instruire. D'ailleurs, il est fort probable qu'elle vous marque pour un certain temps... Pleine de surprises, criante de réalisme, elle vaut le détour, et mérite toute votre attention. A lire !

J'ai bien aimé !

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.



Livre reçu grâce aux éditions Oskar. Merci à eux !
Le 14 juillet 2015 à 18:56 / Par / 6 Commentaire(s)

6 commentaires:

  1. Agréable lecture, vu le thème, pas sure, mais intéressante oui. Je serais curieuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut l'être, car ce livre est à ne pas manquer...

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas, je note, pourquoi pas ? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il en vaut vraiment le détour, crois-moi ! :)

      Supprimer
  3. Ce livre a l'air super! Je vais me renseigner pour l'acheter, merci pour ton article!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien, et merci à toi pour ton passage ! Super, il l'est, j'espère que tu auras l'occasion de l'acheter, il le mérite...

      Supprimer

Petite explication pour mettre un commentaire :

- Ecrivez dans le cadre dédié à cet usage.
- Choisissez votre profil. Je vous recommande "Anonyme", "Compte Google" ou "Nom/URL".
- Cliquer sur "Publier".

Et le tour est joué ! Merci !

Post Top Ad