Post Top Ad

2 septembre 2015

L'Antichambre des souvenirs Tome 1

Couverture L'Antichambre des Souvenirs, tome 1L'Antichambre des souvenirs Tome 1

Titre de la série : L'Antichambre des souvenirs
Numéro du tome : 1
Auteure : Iman Eyitayo
Editions : Plumes Solidaires
Année de parution : 2015
Pages : 152 pages
Prix : 9,50 €

Résumé :

J’ai toujours pensé qu’en frôlant la mort, je verrais toute ma vie défiler devant moi. Je me suis trompée. En réalité, je me suis retrouvée dans une antichambre en compagnie d’un « guide » qui m’a annoncé que je devrais revivre cinq moments de ma vie avant que mon sort ne soit décidé.
J’ai peur : vais-je survivre ou vais-je sombrer ?
Et si mon avenir dépendait de mon passé, des souvenirs que je dois désormais revivre ? Et si au contraire, ma vie ne tenait qu’à un fil, celui du hasard ?
Je m’appelle Dana, j’ai 32 ans et je joue ma vie.

Mon opinion personnelle :

Je commence par remercier Iman Eyitayo pour l'envoi de son charmant roman !

Fan de la première heure de la série fantasy de la même auteure, Coeur de flammes, j'ai été très touchée, et ravie de voir qu'Iman m'avait fait la surprise de m'envoyer le premier tome de sa nouvelle série. Je me suis plongée dedans avec plaisir, et j'ai beaucoup aimé ma lecture.

Les personnages sont, dans l'ensemble, intéressants. J'ai bien accroché avec la narratrice, Dana. On apprend à bien la découvrir au fil de la lecture, chacune de ses différentes facettes s'explique petit à petit. C'est une jeune femme énergique, amoureuse, des rêves plein la tête, et du courage plein le coeur. J'ai eu un peu plus de mal avec son petit ami, Alex. Un peu baroudeur, un brin lunatique, il me semblait, au début du livre, être l'ingrat parfait. Cependant, au fur et à mesure, on le découvre sous un jour nouveau, et il paraît de suite plus agréable. Autre personnage étonnant, Glimel, le guide de Dana. Je dois admettre qu'au bout de ce premier tome, je n'arrive toujours pas à bien le cerner. J'attends de voir ce que cela va donner, car jusqu'à présent, impossible de déceler sincérité ou machiavélisme dans ses mots...

J'ai été assez surprise par le style de l'auteure. En effet, je l'ai trouvé très différent de ce que j'avais pu voir d'elle jusqu'à présent, et pas forcément pour un mieux... En toute sincérité (Vous connaissez à me connaître mes choux, je ne mâche pas mots), j'ai été un peu déçue. Dans la première série d'Iman Eyitayo, j'avais trouvé le style très mûr, plein d'assurance. Là, j'ai trouvé les mots un peu plus hésitants et banaux. Il y a tout de même du talent, car cette lecture est addictive, et se lit très bien. Mais il m'a manqué quelque chose, il y avait moins de fluidité et de cohérence que dans l'univers plus fantasy de son premier ouvrage, ce qui est assez dommage, malheureusement.

Toutefois, il faut reconnaître que l'intrigue est intéressante, et bien trouvée. Je n'ai encore jamais lu, il me semble, d'ouvrage dont la trame se déroule entre la vie et la mort. Enfin, en tous cas, pas présentée de la sorte. Même si ce roman est très court, cela ne l'empêche pas d'être très riche dans ses idées. La partie "avant" m'a beaucoup plu. Elle est assez courte, ce qui n'est pas plus mal, car ceci souligne la brutalité d'un accident, et permet également de ne pas perdre de temps avec ce qui, finalement, n'est qu'un prétexte à l'histoire. Rapidement, le lecteur est confronté à la mort, au vide. Les éléments décrits par l'auteure sont très intéressants. Sa vision de "l'entre-deux-mondes" m'a bien plu, et semble plausible. Je ne cache pas que j'aurais cependant apprécié davantage d'explications sur la façon dont les choses pourraient fonctionner pour nous, là-haut... M'enfin, on comprend bien son idée, et c'est le principal. Viennent alors les épisodes de la vie de Dana. Dans l'ensemble, ils sont très pertinents. Rien de bien gai, ce que j'ai beaucoup aimé. Néanmoins, l'auteure n'omet pas d'insérer à son récit quelques petites notes plus humoristiques, pour alléger un peu cette ambiance pesante qui plane sur les personnages. Les passages que revit Dana sont pour certains, originaux, pour d'autres, moins. L'équilibre est donc bon, et permet au lecteur de ne jamais s'ennuyer. Iman aborde des sujets durs, souvent écartés dans la littérature, et que j'étais ravie de rencontrer ici. On sent que, derrière ces allures un peu fantastiques, un véritable message plein de sens se cache. Bon, parfois, j'ai été un peu frustrée de voir que certains points allaient très, trop, vite. Certaines fois, on avait à peine le temps de se mettre à la place de notre héroïne, que déjà, la page se tournait... De plus, j'aurais souhaité plus de temps et de détails apportés aux transitions, histoire de reprendre sa respiration, de faire le bilan de ce qu'on venait de découvrir, et de mieux percevoir le chemin vers lequel l'auteure souhaite nous guider. Même si je l'ai énormément aimé, j'ai quand même un peu eu l'impression de lire ce bouquin en étant en apnée, ce qui est tout de même un peu dommage. A part cela, on se laisse vraiment porter par l'intrigue, faite de flash-backs et de suspense, puisqu'on ne sait jamais vraiment trop où l'on va. Ce petit goût de mystère est agréable, il a le mérite de permettre au récit de ne jamais réellement s'essouffler. Plus les pages défilent, plus les événements relatés nous parlent, car ils finissent par faire écho aux débuts de l'ouvrage. Cette petite piqûre de rappel est intéressante, et apporte une certaine profondeur au texte.

La fin a été L'excellente surprise de la lecture. J'avoue que je ne m'attendais absolument pas à une chute comme celle-ci. J'ai été très étonnée, mais dans le bon sens cette fois-ci. Alors qu'on commence à envisager une issue pour cette histoire atypique, tout est bouleversé. Ce coup de théâtre nous laisse donc sur un conséquent cliffhanger qui, pour le lecteur, est juste terrible. Une seule envie ensuite : Foncer sur le tome deux ! Ce dernier promet d'être mouvementé, et surtout, de se renouveler. C'est quelque chose que je craignais, avec une telle intrigue : Finir par tomber dans un schéma redondant. Que nenni, avec les révélations faites dans les dernières lignes, on est assuré de pouvoir s'attendre à quelque chose de nouveau et d'assurément émouvant. Je suis très curieuse, maintenant !

La couverture est, selon moi, jolie. Les couleurs attirent l’œil, les symboles sont présents. Elle révèle juste assez de choses pour donner envie sans spoiler. De même pour le titre, sur lequel il faut réfléchir pour bien le comprendre, mais qui représente très bien le récit. Je regrette peut-être juste que chaque tome n'ait pas son propre titre, mais bon, là, je chipote, je le reconnais.

Il s'agit donc d'un bon début de série, plutôt prometteur, mais qui, d'après moi, manque encore d'un certain approfondissement pour devenir vraiment irréprochable. Il y a de l'idée, il y a du talent, mais ce n'est pas encore tout à fait ça, on voit bien que ce premier volume pose les bases d'une histoire qui s'annonce riche. Il me tarde à présent de dévorer la suite qui, je l'espère, aura gagné en assurance, et achèvera parfaitement bien cette duologie pour le moins étonnante !

J'ai bien aimé !

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.
Le 2 septembre 2015 à 01:49 / Par / 6 Commentaire(s)

6 commentaires:

  1. J'avais également trouvé le style d'écriture un peu hésitant, surtout au début. Mais j'avais tout de même passé un bon moment de lecture, et il faut que je m'achète la suite !

    RépondreSupprimer
  2. Une histoire qui me tente bien ! :) ♥

    RépondreSupprimer
  3. Le sujet est vraiment intriguant ! Je ne connaissais pas cette auteure et tu me donnes bien envie de la découvrir ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Iman est une jeune auteure à suivre :) N'hésite pas !

      Supprimer

Petite explication pour mettre un commentaire :

- Ecrivez dans le cadre dédié à cet usage.
- Choisissez votre profil. Je vous recommande "Anonyme", "Compte Google" ou "Nom/URL".
- Cliquer sur "Publier".

Et le tour est joué ! Merci !

Post Top Ad