Post Top Ad

2 novembre 2015

Animale Tome 2 : La Prophétie de la Reine des Neiges

Couverture Animale, tome 2 : La Prophétie de la Reine des NeigesAnimale Tome 2 : La Prophétie de la Reine des Neiges

Titre de la série : Animale
Titre du tome : 2. La Prophétie de la Reine des Neiges
Auteur : Victor Dixen
Editions : Gallimard (Jeunesse)
Année de parution : 2015
Pages : 432 pages
Prix : 18,50 €

Résumé :

1833, sur une île perdue du Danemark. Elle s’appelle Blonde, il se nomme Gaspard. Elle est animale, il est fou d’elle. Le destin s’apprête à les arracher l’un à l’autre : ils sont les victimes d’une prophétie qui bouleversera le monde à jamais. Blonde parviendra-t-elle à déjouer les plans de l’énigmatique Reine des neiges, avec pour seul allié un jeune écrivain nommé Andersen ?

Mon opinion personnelle :

Je commence par remercier Frédérique et les éditions Gallimard Jeunesse pour ce sublime envoi !

Souvenez-vous, il y a deux ans, le premier tome d'Animale avait été un véritable coup de coeur pour moi. J'étais extrêmement impatiente de découvrir la suite des péripéties de Blonde, surtout depuis ma rencontre avec Victor Dixen au SLPJ 2014, au cours de laquelle j'avais appris la sortie du prochain tome. J'ai été plus que comblée d'avoir l'occasion de lire ce nouvel épisode, et suis ravie de vous dire qu'une fois de plus, il s'agit d'un coup de coeur.

J'ai été ravie de retrouver les personnages. Blonde est fidèle à elle-même, toujours aussi ensorcelante, mystérieuse. Du début à la fin, la suivre dans son aventure est un délice, tant on s'attache à elle naturellement. Son fort caractère, son courage et sa détermination à toute épreuve font d'elle une héroïne brillante, assez sombre, mais tellement bien travaillée. Son compagnon, Gaspard, est lui aussi tout aussi charismatique que dans le premier tome. Altruiste, il sait toucher le lecteur. Son amour Blonde est profond, admirable. En tous points, Gaspard est sincèrement humain. Dans cette suite, un p'tit nouveau fait sa grande apparition, et pas des moindres, puisqu'il s'agit d'Andersen. Oui oui, l'auteur. Mais non, pas d'Animale, du conte original de La Reine des Neiges ! J'ai énormément apprécié ce personnage, jeune, plein de fougue et d'ambitions, mais surtout beaucoup de générosité et de bravoure. L'idée de l'insérer au roman m'a semblé originale, et surtout excellente. Ancrer ainsi le roman dans le réel est un grand bonus pour le lecteur. Mais ça, j'y reviendrai plus tard. Je rajoute juste que je salue l'énorme travail de Victor Dixen auprès de ses personnages, qu'on sent travaillés, aimés, et vrais.

Ai-je réellement besoin de vous vanter une nouvelle les mérites de l'écriture de l'auteur ? Encore une fois, je me suis trouvée subjuguée. Les premiers mots vous ensorcellent, et ne vous lâchent plus. Poursuivre la lecture devient un besoin vital. Il y a tellement de fluidité dans les mots choisis, mais aussi tellement de poésie, qu'on ne peut que se laisser porter par ce style si époustouflant. Sans être particulièrement compliquée, la plume de l'auteur est recherchée, de manière à nous dessiner un univers fabuleux, dont je vous reparlerai plus bas. On finit par ne faire plus qu'un avec l'intrigue, par se sentir acteur de cette tumultueuse épopée, tant tout nous semble réaliste. Je crois bel et bien qu'on appelle cela le talent.

Sans surprise, l'intrigue est largement à la hauteur de celle du premier tome. Et pourtant, il y avait déjà du level ! Très rapidement, le lecteur se retrouve plongé au coeur de l'action. Pour ça, je vous assure, avec Animale, impossible de vous ennuyer, car de l'action, il y en a ! Les péripéties sont, pour notre plus grand plaisir, très nombreuses, sans jamais devenir redondantes. Avec cette suite, on voyage à travers le monde, ce que j'ai beaucoup apprécié. En effet, cela nous permet de découvrir diverses cultures, et d'assouvir notre curiosité de lecteur. Mais ce que j'ai préféré dans ce tome, c'est, je crois, le fait qu'il devienne plus sombre. Alors, certes, le précédent n'était déjà pas très paillettes-licornes-cœurs-fleurs. Toutefois, avec celui-ci, on passe au niveau supérieur. J'ai trouvé qu'ainsi, l'histoire gagnait en maturité. De fil en aiguille, on se retrouve embarqué pour une épopée incroyable, pleine de dangers et de surprises. Surprises, oui oui. A chaque nouveau chapitre, l'auteur pousse l'imagination plus loin encore, et parvient à nous étonner toujours plus. Il en devient difficile de respirer normalement ! L'équilibre entre les thématiques est parfait. Je me demandais comment Victor Dixen allait parvenir à utiliser la romance qu'il avait mis en place dans le premier tome, sans pour autant tomber dans les gros clichés bien dégoulinants. (Ce qui m'aurait fort étonnée de sa part, soit dit en passant) Et bien, je peux vous affirmer que c'est très, très bien fait. Je vous conserve bien entendu le suspense autour de cela, mais vous précise néanmoins que pour une fois, justement, les stéréotypes se sont fait la belle. Et ça, c'est un gros bonus. Cependant, Animale, ce n'est évidemment pas que de l'amour. C'est aussi et notamment du fantastique. On aurait pu craindre avoir déjà fait le tour de l'idée de base du récit. Que nenni, mes bons amis. Que nenni. C'est même tout le contraire. De façon particulièrement ingénieuse, l'auteur se renouvelle, à l'aide d'une créativité que j'admire. C'est à la fois consternant et déconcertant, mais il parvient toujours à repousser les limites qu'on croit apercevoir. Est-ce de la magie ? Je ne sais pas. Mais ce que je sais, c'est mes yeux pétillaient pendant la lecture. Un peu plus tôt, je vous parlais de la place de la réalité dans ce récit, avec l'intervention d'Andersen. Personnellement, j'adore les textes qui se servent d'événements passés pour se construire, et surtout ceux inventent une explication au passé. (Je ne sais pas si vous me comprenez, moi pas trop parler la France) Et je peux vous garantir qu'après avoir lu ce bouquin, vous aussi, vous allez les adorer. On redécouvre ainsi ce que l'on pensait connaître, tout est remis en cause. Il s'agit là d'un travail remarquable, qui offre ainsi une certaine crédibilité à l'ouvrage. J'aime les romans qui me changent, qui me bousculent, qui me taraudent. Celui-là en fait partie.

Parlons un peu de la chute, sans vous spoiler, bien entendu. Lorsqu'on arrive sur cette dernière, tout s'accélère. L'énigme s'éclaircit, pour laisser place à des réponses rondement menées. On ne sait plus trop où donner de la tête, tant l'action va crescendo. Et, encore une fois, j'ai été totalement convaincue par les choix de Victor Dixen. Celui-ci mesure à merveille son récit, entre guerre et paix, entre larmes et rires, entre vrai et faux. Et pour ce qui est de la toute, toute fin... Wouah ! C'est tout simple. Mais, c'est tellement symbolique. On ne peut que refermer le livre avec un vague sourire aux lèvres, perdu dans nos songes... Et se ressaisir brusquement, en criant hystériquement qu'on en veut encore. Si j'ai bien tout compris, l'auteur n'a pas encore totalement tranché sur une possible suite. Pour ma part, je suis assez partagée. Cette fin se suffit clairement à elle-même, même si elle offre de nouvelles pistes d'écriture. Et j'avoue que l'univers et les personnages vont me manquer... S'il y a l'occasion d'en avoir plus, je prendrai. Néanmoins, si ce n'est pas le cas, je ne me sentirai pas pour autant frustrée. En gros, les deux options me vont. Et vous savez quoi ? C'est ce que je préfère, et qui fait, selon moi, qu'une série est à 100% réussie.

Le livre-objet est lui aussi un petit bijou. Le titre est très bien choisi, il représente bien le récit, quoiqu'assez sobre. Quant à la couverture... Je dois vous faire un dessin ? (Ne me dites pas oui, la seule chose que je sache dessiner sont les pommes de terre) Sincèrement, les couleurs sont splendides, glaciales et majestueuses à la fois. Et le trait de l'illustratrice... Délicat et imposant, à l'image de Blonde, et de la série en général.

De tout coeur, j'espère vous avoir convaincus. Vous l'aurez compris, Animale est un énorme coup de coeur. Et c'est moi, l'éternelle insatisfaite, qui vous dis ça ! Foncez en librairie, les yeux fermés. Quant à moi, je me charge pour vous de surveiller l'actualité de Victor Dixen qui, sans l'ombre d'un doute, s'annonce être un nouveau pilier de la littérature jeunesse...

Coup de coeur !

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.



Livre reçu grâce aux éditions Gallimard Jeunesse. Merci à eux !
Le 2 novembre 2015 à 03:34 / Par / 6 Commentaire(s)

6 commentaires:

  1. Très belle chronique ^_^ je ne sais pas ce qu'il fait, à encore être dans ma pal... Je le lirai une fois mes SP écoulés --'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :)
      Je me souviens que c'est à la dédicace de Victor que nous nous étions rencontrées ! ;)
      Vivement que tu le lises, j'ai hâte de voir ton avis !

      Supprimer
  2. Cette série me fait de plus en plus envie ! D'ordinaire les contes et réécritures ne m'attirent pas, mais bizarrement ce roman m'intrigue. Et en plus si la suite est à la hauteur du premier tome, je ne devrais pas être déçue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme toi, j'étais très réticente à la lecture de cette série, car je ne suis pas spécialement pour cet effet de mode des réécritures de contes. Mais finalement, je ne regrette pas de m'être laissée tenter ! :) Alors n'hésite pas !

      Supprimer
  3. Le genre de série que j'aimerai bien en fait! Je note

    RépondreSupprimer

Petite explication pour mettre un commentaire :

- Ecrivez dans le cadre dédié à cet usage.
- Choisissez votre profil. Je vous recommande "Anonyme", "Compte Google" ou "Nom/URL".
- Cliquer sur "Publier".

Et le tour est joué ! Merci !

Post Top Ad