Post Top Ad

4 janvier 2016

Les Intrigantes Tome 2 : Secrètes

Couverture Les Intrigantes, tome 2 : SecrètesLes Intrigantes Tomes 2 : Secrètes

Titre de la série : Les Intrigantes
Titre du tome : 2. Secrètes
Auteure : Christine Féret-Fleury
Editions : Hachette
Année de parution : 2015
Pages : 222 pages
Prix : 15,90 €

Résumé :

Après le "duel des robes", Elise de La Valle se voit contrainte d'épouser le vicomte de Peaudres. Couverte de parures mais soumise à la cruauté de cet homme encore plus méchant que laid, recluse loin de Versailles dans un modeste château de campagne, Elise enrage. Elle prépare sa vengeance.
A la Cour, Rouge continue d'attiser toutes les passions. Pourtant nul ne l'a vue depuis ce fameux soir du "duel". Aux portes de la chambre du Roi, elle a été enlevée. Prisonnière dans un lieu inconnu, tyrannisée par une inquiétante geôlière, Rouge se tait. Elle aussi doit se venger.
Reines de beauté un jour, intrigantes toujours, Elise et Rouge devront-elles faire alliance ?

Mon opinion personnelle :

Je commence par remercier Matéïa et les éditions Hachette pour ce très bon envoi !

Souvenez-vous, en Juillet dernier, j'avais lu le premier tome de cette série, qui m'avait plutôt déçue. Malgré tout, j'attendais l'auteure au tournant pour une suite éventuellement supérieure à ce début un peu raté. Et bien, je suis ravie de dire que j'ai bien fait, car j'ai tout simplement adoré ce second opus.

Pour mon plus grand plaisir, les personnages, avec qui j'avais tout de même bien accrochés, se sont ici surpassés. Ce qui m'avait beaucoup plu, dans le tome précédent, était le caractère odieux et implacable des deux héroïnes, Rouge et Elise. Mais ici, dans la situation de faiblesse que devient la leur, on pouvait craindre de s'ennuyer, puisqu'elles ne domineraient plus. Toutefois, ce n'est absolument pas le cas. Justement, on apprend à redécouvrir les deux jeunes filles, au-delà des artifices de la Cour. Telles qu'elles sont vraiment, pour être honnête. J'ai apprécié cette occasion que l'auteure nous offre. Cette suite est également l'occasion de mieux connaître certains personnages secondaires, comme Philippe, par exemple. Cependant, c'est surtout Carmen, que j'ai retenue. J'ai été très surprise par cette jeune femme, par sa détermination, sa dévotion, mais surtout car elle est tout ce qu'elle n'a pas l'air d'être. Et j'aime les gens comme ça.

Bon, la dernière fois, j'avais, avec toute la sincérité un peu cash que vous me connaissez, bien descendu le style de l'auteure. Sachant que, pour cette, l'univers de la mode, qui avait sauvé la mise, disparaît quasiment totalement, on aurait pu s'inquiéter. Sauf que, non ! La fameuse étincelle propre à Christine, dont je vous parlais, est de retour. Et ça se sent ! Je n'ai eu aucun mal à me plonger dans l'histoire, et, en revanche, beaucoup plus à m'en détacher. C'est fluide, c'est rythmé, c'est efficace. Il y a de l'action, de belles descriptions, des dialogues pertinents, un riche décor historique. On ne s'ennuie pas, on se laisse entraîner par la danse comme dans un des bals de Versailles, et tout va pour le mieux.

L'intrigue a, elle aussi, subi une très nette amélioration. Je suis toujours séduite par l'originalité et l'audace de mettre en avant le machiavélisme de Versailles, qui offre un souffle nouveau à ces fictions historiques portées sur l'époque du Roi Soleil. Surtout que dans cette suite, l'histoire se fait bien plus sombre, bien plus dure... Et ce n'est pas plus mal. Adieu broutilles à propos de chiffons, et bienvenue à des dangers bien plus obscurs et menaçants. Cela permet au récit de mûrir, ce qui n'a pas été pour me déplaire. Dès les premières lignes, le lecteur aperçoit ce nouveau visage que révèle la trame, grâce à une immersion complète dans les périlleux coulisses de la Cour. Ménageons un peu de suspense, voulez-vous... Un des gros points forts de ce livre est probablement l'excellente dose d'action qu'il contient. Pourtant, le résumé annonce clairement un huis-clos. Que nenni ! Si ce dernier est certes extrêmement présent, cela n'empêche pas les révélations, les revirements de situation... Et les péripéties à l'extérieur des geôles de nos protagonistes ! Il y a énormément de mouvement dans cet ouvrage, qui s'envole petit à petit, allant crescendo, avec assurance. L'auteure a de la suite dans les idées, ce qui lui permet de mener loin ses personnages. Une nouvelle fois, les thèmes abordés frappent, délicieusement. Ce que j'aime, dans ce roman, c'est qu'il parvient à sortir des sentiers battus avec une aisance déconcertante. Et on finit par vivre l'aventure à fond, avec les personnages. Bien que l'ambiance soit extrêmement oppressante, on se sent, au cours de cette lecture, comme envoûté. Et on ne peut s'empêcher d'en vouloir toujours plus, assoiffé, comme si le fait de découvrir telle ou telle information était vital. Bon, j'avoue que je n'ai néanmoins pas réellement adhéré aux passages en italiques, avant chaque début de chapitre, sur des personnages de la Cour. Je trouve que cela coupe trop dans l'élan, qu'on ne sait finalement plus vraiment à quoi cela correspond, et qu'on se perd dans les points soulevés. A la fin, je ne les lisais même plus. En accord avec le nombre de pages, l'intrigue se déroule assez rapidement. C'est un parti pris, car on pourrait approfondir davantage. Cependant, j'ai trouvé qu'il s'agit d'un bon parti pris. En effet, des longueurs auraient été à craindre, et je préfère aller, comme ici, droit au but. J'apprécie davantage qu'on joue courtement avec mes nerfs, mais qu'intensément, que longuement, mais vaguement. Et c'est tout à fait ce que l'auteure parvient à faire. Un dernier petit éloge : L'alternance entre les narrations, d'un personnage à l'autre, mais aussi d'un type de narrateur à l'autre. On a ainsi une vision à 360° de l'univers crée, ce qui n'est pas négligeable, dans autant de noirceur.

La fin est très intéressante. Si elle donne quelques petites réponses à certaines interrogations, elle veille surtout à poser bien d'autres grandes questions. Elle apporte également de nouvelles et belles promesses pour la suite, avec, à croire les quelques indices, encore plus d'action, et de danger. De plus, on voit, petit à petit, le jeu des sentiments poindre entre les personnages. Pas forcément amoureux. Mais jusqu'à présent, ces derniers évoluaient plus dans un jeu d'apparences. Les choses sont en train de changer, et je suis très curieuse de voir ce que cela va donner dans le troisième tome. J'espère ne pas être déçue, et que cette belle évolution se poursuivra !

Le livre-objet est tout simplement magnifique. La couverture représente totalement le roman, la texture est douce et mystérieuse, à l'image des jeunes filles. Leurs regards voilés par la fausse tulle, aussi fausse que la pudeur qu'elle incarne... Je suis totalement accro. Quant au titre, et bien, autant vous dire qu'il est parfait, lui aussi.

Au final, c'est donc une très jolie surprise. Si vous avez été frustré par le premier tome, foncez vers cette suite ! L'intrigue est enfin parsemée de couleurs et de reliefs. Les personnages sont encore plus fascinants, et l'écriture bien plus agréable et prenante. Le voyage dans le temps en vaut le détour ! Quant à moi, je suis à présent très impatiente de lire le prochain épisode...

J'ai adoré !

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

     

Livre reçu grâce au site Lecture-Academy et aux éditions Hachette. Merci à eux !
Le 4 janvier 2016 à 21:20 / Par / 2 Commentaire(s)

2 commentaires:

  1. Contente que ce tome deux ai su remonter l'histoire. Comme quoi, des fois il faut persévérer! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement !
      J'espère que le troisième tome suivra le mouvement ;)

      Supprimer

Petite explication pour mettre un commentaire :

- Ecrivez dans le cadre dédié à cet usage.
- Choisissez votre profil. Je vous recommande "Anonyme", "Compte Google" ou "Nom/URL".
- Cliquer sur "Publier".

Et le tour est joué ! Merci !

Post Top Ad