Post Top Ad

30 mars 2016

Naufragés Tome 1

Afficher l'image d'origineNaufragés Tome 1

Titre de la série : Naufragés
Numéro du tome : 1
Auteure : Siobhan Curham
Editions : Bayard
Année de parution : 2016
Pages : 412 pages
Prix : 15,90 €

Résumé :

Grace Delaney et quelques élèves d'une troupe de danse doivent animer une croisière pendant deux mois. Yago, un marin ténébreux, est chargé de les emmener jusqu'au paquebot en voilier. Mais, pris dans une tornade, ils s'échouent sur une île sauvage. En attendant les secours, ils établissent un campement sur la plage. Peu à peu, les rancoeurs se font jour. Jenna, la meilleure amie de Grace, se rapproche de Cariss, une insupportable capricieuse, tandis que Grace, attirée par Yago, supporte de moins en moins Todd, son petit ami. Alors que la tension monte entre les jeunes gens, des phénomènes étranges se produisent. L'île n'est peut-être pas si déserte qu'elle en a l'air...

Mon opinion personnelle :

Je commence par remercier les éditions Bayard pour cet étonnant envoi !

Connaissant Siobhan Curham dans un genre totalement autre que celui proposé ici, j'étais extrêmement curieuse de découvrir ce qu'elle pouvait produire en faisant appel à un univers très différent. Au final, ce fût une très bonne surprise.

Les personnages sont, dans l'ensemble, plutôt sympathiques. La narratrice, Grace, est une adolescente très simple, à laquelle lecteur n'a aucun mal à s'identifier. Tout au long de la l'histoire, elle se transforme, gagne en maturité et en confiance, ce qui n'a pas été pour me déplaire. Le charmant Yago est un personnage que j'ai énormément apprécié, pour son côté un peu divergent, ainsi que pour sa générosité incroyable. L'étonnant duo composé de Jimmy et Belle est quant à lui plutôt touchant, car ces deux jeunes gens, bien que marginalisés, sont très forts, et possèdent de très belles personnalités. Bien entendu, vous avez également des personnages moins charmants, notamment de fortes têtes, comme Todd et son caractère égocentrique, ou encore Cariss et sa méchanceté gratuite. Mais nous découvrons aussi des adolescents plus transparents, comme Jenna, qui ne sait plus sur quel pied danser, ou bien Dan, guère plus décidé. Mon seul regret a été de constater que tout ce petit monde restait tout de même très stéréotypé, et donc un peu plus vite lassant.

J'ai été littéralement envoûtée par la superbe écriture de l'auteure. En effet, elle est relativement accessible, car simple, mais délicieusement chargée de mille et une émotions. Le lecteur se trouve totalement captivé par les aventures qui se déroulent sous ses yeux, et ne parvient plus à reposer le bouquin. Il y a une fluidité très appréciable dans le style, avec tout de même beaucoup de reliefs, ainsi qu'une progression intéressante. En fait, je crois qu'on peut presque ici parler de magnétisme, c'est assez impressionnant. La capacité qu'a Siobhan Curham à mettre des mots sur les émotions les plus intenses est remarquable, et offre au roman une dimension étonnamment riche. J'ai adoré !

Ce qui m'a le plus surprise dans ce livre a sans aucun doute été l'intrigue. Sous ses airs de récit aventurier mignonnet, c'est en réalité une histoire bien plus sombre et complexe qui s'éveille peu à peu. Le thème premier de cet ouvrage, celui dont tout découle, c'est donc, vous l'aurez compris, la danse. Il s'agit selon moi d'une bonne initiative, mais qui aurait toutefois pu être un peu plus développée au cours du récit. L'auteure ne perd pas de temps au début de son texte : Les choses sont claires, nettes et concises, cela va vite, et c'est tout à son honneur. Effectivement, l'intérêt et le charme de ce livre résident dans la partie qui se déroule sur l'île, et même si une sorte de prologue est nécessaire, il a été parfaitement jaugée, afin d'expliquer sans agacer. Comme je vous le disais, dans les premiers chapitres, le livre a l'air assez banal, gentil. Et puis, petit à petit, dans un excellent équilibre, les choses vont crescendo, et l'atmosphère se fait plus sombre, plus pesante, jusqu'à tomber sur un résultat époustouflant. En effet, j'étais tellement absorbée par ma lecture, que je l'ai pratiquement lue d'une traite en une nuit. Et croyez-moi, il ne s'agit pas d'un bouquin à lire la nuit. Cela faisait bien longtemps que ça ne m'était pas arrivé, mais cette histoire m'a sincèrement fait peur. Le lecteur sent son coeur s'accélérer, et une sourde angoisse lui dévorer lentement la poitrine. J'admire totalement le travail stupéfiant qu'a fourni l'auteure pour rendre son récit le plus vivant possible, car c'est une brillante réussite. Croyez-moi, elle parvient sans aucun problème à vous faire trembler ! Ceci est donc un des plus atouts majeurs de ce livre décidément séduisant. (Vous ne trouvez pas ?) En outre, j'ai énormément aimé l'approfondissement des relations entre les personnages. Pour un récit comme celui-ci, en huis-clos, avec des adolescents, il était fondamental de ne pas délaisser le côté plus "social" du naufrage. Entre amours et amitiés, rapprochements et ruptures, vous allez être servis ! Il s'en dégageait d'ailleurs une certaine authenticité, malgré la tendance "clichée" des personnages. L'univers imaginé par l'auteure est lui aussi une magnifique réussite. Il est très riche, et donc relativement complexe, mais toujours bien expliqué, détaillé. Et tout ça, en parvenant à conserver un certain suspense autour des vérités de l'île. A ne pas en douter, il s'agit ici d'une histoire très mûre ! Au fur et à mesure de votre lecture, vous êtes toujours plus surpris, les pistes se multiplient, se faussent, se croisent... Et le tout en restant claires et organisées. En réalité, ce roman me fait un peu penser à une toile d'araignée : Complexe de loin, mais savamment tissée de près.

La fin vous met la tête à l'envers. Oui oui, rien que ça. Tout s'accélère, et le récit s'obscurcit encore un peu plus. L'action fuse, la peur s'intensifie... L'histoire prend des virages absolument inattendus, et ce, pour notre plus grand plaisir. Beaucoup d'informations nous sont données, mais surtout, beaucoup de questions sont soulevées. Cette chute explosive vous tient en haleine, et vous donne une irrésistible envie d'en savoir plus, de lire le prochain tome. J'avoue qu'initialement, je ne voyais pas l'intérêt d'écrire une série plutôt qu'un one-shot. Je ne suis pas encore convaincue à 100% (Mon prof d'Histoire vous dirait que je suis bornée), j'attends donc de voir comment l'auteure peut prolonger cette délicieuse angoisse et innover encore un peu plus. Je pense qu'il y a du potentiel, mais j'espère simplement qu'il va être correctement traité, car au vue de ce qui reste "en attente", à l'issue de ce premier opus... On peut faire quelque chose d'encore plus chouette par la suite.

Le livre-objet est beau, avec une couverture travaillée et symbolique, ainsi qu'un titre qui reflète très bien le coeur de l'intrigue. Néanmoins, à mon sens, l'ensemble peut rapidement induire en erreur un éventuel lecteur. On s'attend davantage à un récit de survie, alors qu'ici, l'auteure va bien plus loin, pour un meilleur résultat que celui escompté... Je reste donc dubitative.

Au final, vous aurez bien compris qu'il s'agit d'une lecture très marquante, terrifiante, et riche. Captivant, ce roman vous assure un excellent moment, que vous n'êtes pas prêts d'oublier... A ne pas lire la nuit, mais à dévorer en journée, sans aucune hésitation !

J'ai adoré !

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.



Livre reçu grâce aux éditions Bayard. Merci à eux pour cet envoi !
Le 30 mars 2016 à 20:04 / Par / 6 Commentaire(s)

6 commentaires:

  1. Je pense également qu'il y a du potentiel pour la suite, vu la fin de ce tome :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, je suis curieuse d'en voir plus ! :)

      Supprimer
  2. Je n'étais pas vraiment intéressé par ce roman, avant ton avis. À présent, j'aimerais beaucoup le découvrir si j'en ai l'occasion :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas, il est vraiment surprenant... Et flippant ! ;)

      Supprimer
  3. J'ai lu les épreuves non corrigées de ce roman et j'ai été déçue de voir qu'ils avaient changer le prénom de Yago / Cruz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ce qui est très étrange est que le prénom est différent entre le résumé et le livre en lui-même...

      Supprimer

Petite explication pour mettre un commentaire :

- Ecrivez dans le cadre dédié à cet usage.
- Choisissez votre profil. Je vous recommande "Anonyme", "Compte Google" ou "Nom/URL".
- Cliquer sur "Publier".

Et le tour est joué ! Merci !

Post Top Ad