Post Top Ad

8 juillet 2016

Je sais que tu sais

Couverture je sais que tu saisJe sais que tu sais

Titre : Je sais que tu sais
Auteur : Gilles Abier
Editions : Talents Hauts (Ego)
Année de parution : 2016
Pages : 79 pages
Prix : 8 €

Résumé :

"J'ai les mains moites. J'ai beau les frotter à plat sur mon jean, elles suent, elles suintent. Je ne suis pas quelqu'un qui transpire pourtant. Je peux danser une heure, courir vingt minutes, buller sous deux couettes, je reste au sec. Ça énervait mon frère d'ailleurs. Mon côté "poupée de porcelaine", comme il disait, jamais chiffonnée. Le teint frais. La tenue impeccable. Une vraie princesse, quoi ! Mais ça, c'était avant. C'était quand il était encore vivant. Aujourd'hui, j'ai le nez percé, le regard fatigué et le vide au ventre."

Mon opinion personnelle :

Je commence par remercier Lucie et les éditions Talents Hauts pour ce bel envoi !

Le résumé de cet ouvrage m'a intriguée, par son côté sombre, mystérieux. Je savais que la collection Ego était toujours l'assurance d'un moment de lecture prenant, marquant. J'étais curieuse de percer le secret de ce petit ouvrage, alors, je me suis lancée, et j'ai adoré.

Les personnages dégagent quelque chose de très fort, malgré le peu de pages de l'ouvrage. La narratrice est une jeune fille perdue, transformée, hantée par une soif de savoir inavouée. Elle a quelque chose de touchant, on a envie, dans notre rôle de lecteur, de l'aider à comprendre, à s'en sortir. Sous ses airs durs et rebelles, on sent, parfois, le souffle de celle qu'elle était autrefois, avant que son frère Martial ne meurt. On apprend à découvrir ce dernier par procuration, à travers des souvenirs, des descriptions. Il est difficile de se faire une opinion sur sa personne, car les regards sont vraiment différents, au fur et à mesure que l'histoire avance. C'est un personnage très complexe, comme Bastien, qu'on ne sait jamais trop non plus comment cerner. Je ne peux pas trop vous en dire, car un peu de mystère est nécessaire, mais sachez que tout ce petit monde ne vous laissera assurément pas indifférent...

Le style de l'auteur est bon, et tout à fait approprié pour une intrigue comme celle-ci. Il y a à la fois de la force et de la pudeur, les mots sont très puissants, et résonnent. On sent qu'ils ont été soigneusement choisis, afin de former un écho impressionnant. Dès les premières lignes, nous sommes pris au piège, pour un moment à part, certes court, mais efficace. Ce roman nous tient en haleine, car nous aussi, nous voulons savoir ce qui s'est réellement passé ce jour-là. Il y a quelque chose de presque poétique dans l'écriture, beaucoup de précaution malgré le tranchant qu'elle est obligée d'adopter. C'est une très belle réussite, en tous cas.

L'intrigue est loin d'être simple et gaie, mais parvient tout de même, malgré le peu de pages, à être parfaitement bien lancée et bouclée. Dès le début, on sent que des thèmes lourds, mais très intéressants, vont être abordés. Et je peux vous promettre que c'est fait avec beaucoup de talent. Evidemment, le lecteur est très vite plongé dans le récit, qui va vite. Cependant, quelque chose m'a très agréablement étonnée : Malgré cette vitesse, l'auteur parvient à instaurer un réel suspense dans son texte. On a énormément de mal à comprendre ce qui s'est vraiment passé, on le devine petit à petit, mais c'est amené de façon très bien équilibrée. Il y a une véritable progression dans cet ouvrage, aussi bien dans l'intrigue que dans les personnages. Le texte se fait de plus en plus clair à nos yeux, mais aussi de plus en plus mûr. Ce bouquin passe par toutes les émotions possibles, explore avec talent la complexité des sentiments et des relations humaines. Il dégage quelque chose de très fort, qui captive votre attention et vous fait retenir votre souffle. Ce roman est un balancier astucieux entre passé et présent, entre souvenirs et révélations. Le lecteur peut ainsi prendre un certain recul sur les faits, et mieux comprendre chaque détail de l'histoire. On en tire une morale que j'ai vraiment beaucoup appréciée, qui nous incite à penser, à voir au-delà des apparences. Ce roman est un éloge à la vérité, il nous fait comprendre que tout n'est pas forcément comme nous l'envisageons, comme nous pensons le savoir. C'est réalisé avec à la fois énormément de finesse et de force, comme si ce livre était une sorte de claque bienveillante qu'il serait nécessaire de se prendre une fois dans sa vie. L'histoire vous interpelle, elle vous retourne un peu le cerveau avant de vous le remettre à l'endroit, joue avec vos impressions... Ce roman n'a pas besoin d'être énorme pour être puissant, il me fait un peu penser à une pierre précieuse, qui, même si elle est petite, a évidemment une valeur importante. Le message de ce récit est fort, et mérite d'être lu.

La fin est surprenante. En effet, petit à petit, comme je vous le disais, on devine à peu près certains éléments du dénouement. Mais les lire comme cela, voir qu'on avait plutôt raison, ça fait quelque chose, et c'est une chute très intéressante. Les sujets font qu'on devrait avoir un résultat extrêmement sombre, mais toutefois, l'auteur parvient à laisser un peu d'espoir briller au loin. C'est assez ouvert, on a ainsi moyen d'imaginer beaucoup de choses pour la suite.  A l'image du reste du bouquin, cette issue est une véritable prise de conscience dans l'esprit du lecteur, un flash de compréhension. On abat les dernières cartes, on fait tomber les masques. On découvre à quel point la vérité peut parfois être dure à entendre, bien que fondamentale. C'est une très belle conclusion pour un roman comme celui-ci, plein de bon sens et de puissance.

Le titre est assez surprenant comme cela, mais quand vous avez lu l'intrigue, vous le comprenez bien mieux, et vous mesurez l'étendue de tout ce qu'il représente. La couverture est assez simple, elle correspond elle aussi tout à fait à l'état d'esprit du roman, sombre mais plein d'humanité.

Vous l'aurez donc compris, je vous recommande vivement ce petit roman, qui cache derrière son tout petit nombre de pages de grandes surprises, et un grand talent. C'est un de ces livres qu'il est nécessaire de lire, qui bouleverse mais qui fait du bien en même temps. Il a quelque chose de très fort à partager, et je vous souhaite de pouvoir un jour le découvrir.

J'ai adoré !

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

Afficher l'image d'origine

Livre reçu grâce aux éditions Talents Hauts. Merci à eux !
Le 8 juillet 2016 à 12:27 / Par / 10 Commentaire(s)

10 commentaires:

  1. Une très belle chronique, tu as choisi les mots avec justesse pour nous donner envie de découvrir cette histoire forte :) !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Léna, ça me fait très plaisir, j'espère que tu le liras !

      Supprimer
  2. J'ai vu quelques avis sur ce roman et il m'intrigue beaucoup, je dois le dire ! Ton avis continue à me donner envie :)

    RépondreSupprimer
  3. Je ne l'avais pas demandé, de peur qu'il soit trop "dur" pour moi. Malgré tout tu me donnes envie de le découvrir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est dur, il faut le dire, mais il est encore lisible, j'ai vu pire. Si tu en as l'occasion un jour, essaye ! :)

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas ce livre mais il a l'air génial !!
    Pauline

    RépondreSupprimer
  5. les livres de cette collection ont l'air sympa.
    très moralisateurs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement cela, mais aussi très beaux !

      Supprimer

Petite explication pour mettre un commentaire :

- Ecrivez dans le cadre dédié à cet usage.
- Choisissez votre profil. Je vous recommande "Anonyme", "Compte Google" ou "Nom/URL".
- Cliquer sur "Publier".

Et le tour est joué ! Merci !

Post Top Ad