Post Top Ad

28 octobre 2016

Piccadilly Kids Tome 1 : Londres, secrets & Rock Stars

Couverture Piccadilly Kids, tome 1 : Londres, secrets & Rocks StarsPiccadilly Kids Tome 1 : Londres, secrets & Rock Stars

Titre de la série : Piccadilly Kids
Titre du tome : 1. Londres, secrets & Rocks Stars
Auteur : Eric Senabre
Editions : ABC Melody (Meloteens)
Année de parution : 2015
Pages : 146 pages
Prix : 10,50 €

Résumé :

Trois collégiens + Une Rock Star en fuite + Un mystère à résoudre = Une folle journée pleine de suspense et d'humour dans les rues de Londres !

Mon opinion personnelle :

Je commence par remercier Victoria et les éditions ABC Melody pour cet envoi pétillant !

Lecture, musique et british touch : Vous n'avez qu'à prononcer ces trois mots pour être sûr que je vous suive. Je ne pouvais donc qu'être intriguée par cette série haute en couleurs, et suis à présent ravie de vous dire que je n'ai absolument pas été déçue du voyage.

Nous rencontrons des personnages jeunes et charismatiques. Ce petit trio se complète à merveille, et embarque le lecteur pour une aventure trépidante et pleine de bonne humeur. Le narrateur, Dave, est un garçon réfléchi, mature. Il est le héros typique des romans jeunesse : Loin d'être bête, bourré de charme, entraînant. Son cousin, Chuck, est le clown de la bande. Maladroit et enthousiaste, ce passionné de musique est cependant impressionnant par sa connaissance du domaine musical, et nous surprend en nous instruisant de mille et une anecdotes du quatrième art. La petite touche féminine du groupe, c'est Vera, jeune fille pleine d'énergie, maligne, téméraire. Cette tête brûlée charmeuse m'a bien plu, à l'image de ses fidèles compagnons. Le lecteur s'identifie sans souci à ces adolescents, dont la seule présence permet d'illuminer tout le roman.

Le style d'écriture est très agréable, dynamique, fluide. Dès les premières pages, le lecteur est embarqué par le grain de folie du récit, se sent tout à fait à sa place, et, porté par une irrésistible envie d'en savoir toujours plus, ne peut plus lâcher l'ouvrage. Grâce à un brillant mélange de culture et d'humour, l'auteur réussit à donner un rythme envoûtant à son récit. C'est tout à fait adapté au public visé, et même pour des uns peu plus grands comme moi, on prend plaisir à en voir de toutes les couleurs aux côtés de la petite troupe.

En ce qui concerne l'intrigue, c'est également une jolie réussite. Elle est un peu délirante, il faut l'admettre, peu probable, mais ce petit côté fantasque plein de fraîcheur m'a bien plu. Ce roman est avant tout l'occasion d'une très belle balade à travers les rues de Londres, et ça, j'ai adoré. Découvrir de grands monuments, mais également des points moins touristiques, mais tout aussi intéressants, est vraiment très agréable. Surtout lorsque c'est aussi bien raconté, avec détails et précisions. On sent que l'auteur ne s'est pas contenté d'un tour sur Wikipédia pour écrire son roman... De plus, l'univers de la musique est, comme je vous le disais, omniprésent, ce que j'ai trouvé très chouette aussi. Le lecteur s'enrichit d'une certaine culture musicale, sans avoir l'impression de lire un documentaire. Vous voyez ce que je veux dire ? La connaissance est là, mais sans forme stricte, ce qui est parfait pour de jeunes lecteurs... Si l'Angleterre et la musique en sont le décor, ce bouquin est principalement centré sur l'enquête de nos jeunes héros. Et la qualité du travail d'Eric Senabre n'a pas épargné cette partie de l'ouvrage : Au contraire, c'est extrêmement bien fait. Les péripéties sont nombreuses, rythmant à merveille le récit. Elles ont parfois un petit côté décalé que j'ai trouvé très sympa, moderne, pétillant. On a l'impression que rien n'est impossible, on s'attend à tout, c'est absolument grisant. De plus, bien que ce livre soit de base un roman jeunesse, l'auteur parvient à préserver un véritable suspense. Le lecteur se pose mille et une questions, est étonné, intrigué... Il y a une réelle interaction entre l'histoire et nous-même, ce qui contribue également à l'espèce de fascination que nous éprouvons pour ce livre. Autre point avec lequel j'ai bien accroché, c'est la "dénonciation" du star-system qui est faite à travers cet ouvrage. En effet, nous avons l'occasion de découvrir l'envers du décor du domaine des paillettes, d'y voir quelque chose de moins attrayant, de plus humain. Présenter cela dans un livre jeunesse, j'ai trouvé que c'était une excellente idée, car c'est généralement l'inverse qui est vu et revu dans ce genre de littérature. En fait, si je pensais, au premier coup d'oeil, que ce livre allait être assez classique pour son genre, j'ai été agréablement surprise de constater que ce n'est totalement le cas. Il y a, à gauche à droite, des petits détails qui font la différence avec ses pairs. J'ai vraiment passé un très bon moment avec ce premier tome, un moment plein de bonne humeur, et c'est très sincère.

La chute du livre est chouette, à l'image du reste du livre. Forcément, même si ce roman diffère un peu de ce qu'on a l'habitude de voir, il reste un livre jeunesse, donc on se doute un peu de la fin, et on imagine bien que cette histoire se finit bien. Mais les idées de l'auteur pour achever ce premier opus sont bonnes, je dirais, harmonieuses. Il y a un tout petit côté moralisateur très discret, et cette éternelle joie de vivre propre au bouquin. J'aurais peut-être simplement aimé avoir d'ores et déjà un aperçu du second tome, quelque chose qui inciterait le lecteur à attendre la suite. Pour moi, ça aurait été un petit quelque chose en plus qui m'aurait bien plu. Même si la chute est quand même très bien comme ça, rassurez-vous, ce n'est pas flagrant ou traumatisant.

Je trouve le livre-objet vraiment bien fait. Déjà, l'ouvrage contient de nombreuses illustrations en noir et blanc, qui alimentent très bien le récit. Les traits de Joëlle Passeron ne me sont pas inconnus, et j'aime sa modernité simple. De plus, il y a un réel travail au niveau de la couverture, avec de belles couleurs, un marque-page détachable, des rabats... Et le titre est lui aussi bien choisi, attrayant, représentatif de l'histoire, et moderne.

Bref, je crois que vous avez compris que j'ai été charmée par cette très jolie découverte. Pour de jeunes lecteurs ou des un peu plus vieux, ce premier tome est une bouffée d'air frais, dont je retiens surtout la richesse culturelle et l'humour. Je vous la recommande tout à fait, pour vous, pour offrir... Cette série est un réel plaisir, alors, pourquoi s'en priver ?!

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

♥♥♥♥
J'ai adoré !

Livre reçu grâce aux éditions ABC Melody. Merci à eux !
Le 28 octobre 2016 à 12:14 / Par / 2 Commentaire(s)

2 commentaires:

  1. Ahah, je crois qu'on a des goûts assez similaires ! De toute façon, Royaume-Uni et musique, ça va déjà bien ensemble. Et j'aime assez le principe de "visiter" la ville l'air de rien.

    RépondreSupprimer

Petite explication pour mettre un commentaire :

- Ecrivez dans le cadre dédié à cet usage.
- Choisissez votre profil. Je vous recommande "Anonyme", "Compte Google" ou "Nom/URL".
- Cliquer sur "Publier".

Et le tour est joué ! Merci !

Post Top Ad