Post Top Ad

2 octobre 2016

William Clarck Mission 1 : L'éminence bleue

Résultat d’images pour +william clarck
William Clarck Mission 1 : L'éminence bleue

Titre de la série : William Clarck
Titre du tome : Mission 1 : L'éminence bleue
Auteur : Guillaume Benech
Editions : Michel Lafon
Année de parution : 2016
Pages : 293 pages
Prix : 14,95 €

Résumé :

A 15 ans, William Clarck est un apprenti hacker à tendance kleptomane qui utilise ses talents pour restituer à ses camarades les objets confisqués par leurs professeurs. Jusqu'au jour où il se fait prendre et finit au poste. Il pensait que sa vie n'allait plus jamais être la même, mais il n'imaginait pas à quel point. De retour chez lui, il découvre avec horreur que sa mère a été assassinée et son père lui révèle une vérité incroyable : Agent spécial, il a été démasqué et toute sa famille est désormais en danger... William, aidé par sa meilleure amie Zoé, subtilise un téléphone-Taser aux services secrets auxquels il a été confié. Ensemble, ils se lancent dans une périlleuse aventure à la poursuite de l'insaisissable tueur qui a juré la perte des Clarck.

Mon opinion personnelle :

Je commence par remercier Guillaume Benech pour l'envoi de son excellent ouvrage !

Souvenez-vous, il y a un peu moins d'un an, je vous parlais déjà des toutes premières aventures de William Clarck, à l'origine auto-éditées. Depuis, leur auteur, Guillaume Benech, a parcouru bien du chemin, et vient de publier une nouvelle version des exploits de son jeune héros. Une nouvelle version qui surpasse les précédentes, et qui nous laisse à penser que Guillaume n'a pas fini de nous surprendre...

Nous rencontrons des personnages forts, attachants, intéressants. Le narrateur, William, est un adolescent futé, surprenant. Doté d'une grande générosité et de la fameuse fougue de la jeunesse, il fascine le lecteur, l'entraîne derrière lui sans lui laisser une seule seconde d'hésitation. Réfléchi malgré tout, il fait bien preuve d'une certaine maturité, ce qui nous évite la torture des jeunes héros insupportables de puérilité. William va au-delà des clichés, et il en est de même pour son amie Zoé. Cette dernière est pétillante, une boule d'énergie et d'audace. Ce duo se complète, offrant un bon équilibre au roman. Que vous dire des personnages secondaires ? Il y en a un bon nombre, mais chacun d'entre eux est travaillé, approfondi. Les personnalités créées, qu'elles soient bonnes ou méchantes, semblent si naturelles qu'elles nous paraissent vivantes. Bref, rien qu'en suivant tout ce petit monde dans ce bouquin, vous savez que vous allez passer un agréable moment de lecture.

Je suis absolument séduite par le style d'écriture de l'auteur. Rappelons ici que ce dernier n'a que 16 ans, et que, même si je suis la première à dire que l'âge n'est qu'un chiffre... C'est un fait à rappeler pour insister encore plus sur le talent de Guillaume Benech. Dès les premières pages, le lecteur se trouve happé par l'écriture, énergique, envoûtante. J'ai énormément apprécié l'authenticité qu'il a choisi de laisser dans ses dialogues, n'hésitant pas parfois à utiliser la vulgarité pour marquer les esprits. Le style est de ceux qui vous portent l'air de rien, qui vous font dévorer un ouvrage entier sans même que vous vous en rendiez compte. Une chose est sûre ; Guillaume possède cette si belle étincelle qui permet à quelqu'un écrire, et même de bien écrire. Voire très bien. Ou même très très bien.

Venons-en au plus intéressant, à savoir l'intrigue. Dès les premières lignes, le lecteur est mis au parfum : Pléthore d'action il y aura. Il se dégage de ces pages une telle énergie que je peux clairement vous dire que cette histoire, c'est de la bombe. Il s'agit d'un roman explosif. Les débuts prennent assez vite place, le rythme du récit s'installe rapidement. Les premiers chapitres vont clairement vous secouer ; ici, on ne cherche pas à naviguer dans la facilité et la bonne humeur. Cet ouvrage possède des facettes bien plus sombres, des moments bien plus durs. J'ai adoré ce principe, cette audace de ne pas cloisonner un roman pour adolescents à quelque chose de simple et léger. Certes, il y a de la bonne humeur, un certain humour. Mais pas que. Et c'est suffisamment rare dans la littérature jeunesse pour être souligner. Cependant, je précise que ce n'est pas principalement par son originalité que ce roman brille. L'imagination de l'auteur est débordante, elle se renouvelle sans cesse, permettant ainsi à l'histoire de fournir tout de même une dose d'innovation. Mais le thème de l'espionnage est un classique, ce qui fait que le plus intéressant ne réside pas dans les fondations de ce roman. Non, le plus pertinent se situe dans ce que l'auteur parvient à faire de ce sujet déjà vu. Il lui insuffle un nouvel air, plus moderne, plus proche du lectorat. Et bonus non négligeable, il rend son lecteur intelligent ! En effet, j'ai été épatée par le savoir technologique et scientifique que renferme ce livre. Il y en a partout, et pourtant, cela ne rend pas le texte lourd ou difficile. Au contraire, cela le rend plus crédible, plus soutenu. Et forcément, cela ne fait que renforcer la maturité du roman. Ici, les péripéties sont nombreuses, créatives, variées. Il y a un réel suspense, le souffle court, on découvre petit à petit des révélations de plus en plus hallucinantes, entrecoupées par des rebondissements aussi délicieux qu'inattendus. Lorsqu'on pense toucher la vérité du bout des doigts, elle s'éloigne un peu plus. C'est aussi sadique que goûteux. Impossible de s'ennuyer avec un livre pareil ! Autre point que j'ai adoré, c'est le côté "Tout est lié". Effectivement, dans ce récit, le hasard n'a pas de place. Chaque petit détail est à retenir avec attention, car vous pouvez être sûr qu'il vous reviendra par la suite. Chaque mot de ce travail est soigneusement pensé, avec une précision d'enfer. Ceci est une énième preuve de la qualité de ce premier tome, que vous vous devez absolument de découvrir. Il réunit absolument tous les ingrédients nécessaires pour assurer un succès littéraire, cela ne fait aucun doute.

La fin est... Cruelle ! Je vous préviens tout de suite que l'attente pour le prochain tome va être longue. Pour mon plus grand plaisir, la chute fait cafouiller un peu plus votre esprit, brouille les pistes, mêle les fils. Vous ne savez plus trop où vous en êtes, rien ne se passe vraiment comme vous l'attendiez... C'est parfait. L'angoisse est là, le happy end est loin, c'est tout ce que j'aime. Certaines questions ont leur réponse, d'autres, toujours pas. D'autres encore se forment dans les dernières pages. Les pistes lancées pour le prochain opus des aventures de William semblent démentes, et je suis très confiante pour la suite. Le rendez-vous est prévu pour dans un an environ, et l'attente va être longue, croyez-moi ! La preuve que ce roman dégage un véritable magnétisme, qu'il se dévore plus qu'il ne se lit et que vous ne pourrez plus vous en passer : A peine terminé, vous en redemanderez !

La couverture correspond parfaitement bien à l'état d'esprit du bouquin : Couleurs vives, mouvement, explosion. Tout y est ! L'œil du lecteur est donc attiré. Il en est de même pour le titre de la série, qui, étant éponyme, représente évidemment bien le récit. Quant au titre du tome, il a un petit côté mystérieux, scientifique, qui m'a beaucoup plu aussi. Je n'arrive donc pas à trouver de reproche à faire à ce bouquin, désolée...

Au final, vous l'aurez compris, vous ne pouvez pas laisser passer ce bouquin, premier pas d'un futur grand auteur, à ne pas en douter. Grâce à une écriture captivante, à une énergie épatante, et des personnages sincères, Guillaume Benech vous embarque pour un voyage inoubliable à travers Londres et les coulisses de l'espionnage. Garçon ou fille, grand ou petit, espion en herbe ou non, je vous ordonne de vous plonger rapidement dans cette aventure inoubliable. Pour ma part, je vais à présent prendre mon mal en patience en attendant le deuxième tome... Brillant, décapant, saisissant, ou tout simplement, à lire !

J'ai adoré !

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.
Le 2 octobre 2016 à 00:10 / Par / 8 Commentaire(s)

8 commentaires:

  1. Super chronique pour un roman qui a l'air génial !
    Cela fait pas mal de temps que je connais Guillaume ( pas personnellement), mais son travail dans LPM m'a toujours impressionnée. (D'ailleurs j'en profite pour te dire que ta chronique sur Songe à la Douceur m'a beaucoup plu. Et sur papier elle rend encore mieux ! Après avoir lu Eugène Oneguine, mon envie de découvrir sa réécriture n'est que plus grande.)

    En effet, la thème de l'espionnage n'est pas des plus novateurs, (après voir lu les neufs tomes d'Alex Rider, je suis plutôt rodée), mais je pense me laisser tenter car les personnages m'intéressent, et j'ai plutôt l'impression que niveau lectures, nous sommes sur la même longueur d'ondes !

    J'espère que ta rentrée s'est bien passée et au plaisir de lire ta prochaine chronique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes d'accord ; le travail de Guillaume est impressionnant...
      Merci beaucoup pour ma, enfin, mes chroniques ! :) Il faut absolument que tu lises William Clarck ET Songe à la douceur ! Je suis sûre que ce dernier va te plaire, toi qui aimes la poésie...
      J'espère également que ta rentrée s'est bien passée, et bonnes lectures ! :)

      Supprimer
  2. Eh bien ! Apres une chronique pareille comment ne pas avoir envie de lire ce livre ?! Il va direct dans ma wishlist !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je suis persuadée que tu ne le regretteras pas ! ;)

      Supprimer
  3. Tu donnes envie, on ne peut pas dire le contraire :p
    Je ne le lirais certainement pas tout de suite mais si l'occasion se présente, oui !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'y encourage vivement, il n'a encore déçu personne à ma connaissance !

      Supprimer
  4. Ton avis donne bien envie de se lancer dans l'aventure !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas, c'est une superbe aventure !

      Supprimer

Petite explication pour mettre un commentaire :

- Ecrivez dans le cadre dédié à cet usage.
- Choisissez votre profil. Je vous recommande "Anonyme", "Compte Google" ou "Nom/URL".
- Cliquer sur "Publier".

Et le tour est joué ! Merci !

Post Top Ad