14 mars 2017

The Duff

Couverture The DuffThe Duff

Titre : The Duff
Auteure : Kody Keplinger
Editions : Hachette
Pages : 304 pages
Prix : 15,90 €

Résumé :

Bianca n’est peut-être pas la fille la plus jolie, ni la plus populaire du lycée mais elle a d’autres atouts : Deux meilleures copines, un esprit mordant et beaucoup de second degré.
Elle est aussi bien trop maligne pour tomber sous le charme du sexy Wesley, coureur de jupons invétéré et son ennemi juré depuis qu’il la surnomme la D.U.F.F (Dodue, Utile et Franchement Fade).
Jusqu'au jour où elle commence à se demander si ses vraies ennemies ne seraient pas en fait ses amies si jolies, si parfaites et si populaires qui ont fait d’elle leur faire valoir : la copine un peu moche mais bien utile… leur D.U.F.F. ?
Fatiguée d’être toujours reléguée au second plan, Bianca décide de sortir de l’ombre et de se débarrasser de son surnom en menant une véritable révolution contre les impitoyables règles sociales du lycée. Et en croisant sur son chemin un improbable allié…

Mon opinion personnelle :

Je commence par remercier les éditions Hachette pour cet envoi !

On m'avait plusieurs fois parlé de ce livre, du film qui l'accompagnait. J'avais vu des avis élogieux fleurir un peu partout sur le Web, lors de sa sortie VO. J'étais donc très curieuse de voir ce qui pouvait à ce point déchaîner les foules. Au final, j'ai passé un agréable moment de lecture, mais qui ne sera cependant pas mémorable. Explications...

Les personnages sont chouettes, sympathiques. Ils dégagent une atmosphère légère, beaucoup de bonne humeur. Bianca est une ado très clichée de la littérature young-adult : Maladroite, pas forcément sublime, un peu à l'écart, en décalé sur son temps. Elle nous fait sourire, grâce à son terrible sens de la répartie, à son humour, et à sa ténacité. Wesley est lui aussi un personnage-type de ce genre de littérature, le beau-gosse adulé qui se révèle finalement moins con qu'il n'en a l'air. Idem pour les copines de Bianca, ainsi que pour tous les autres personnages, en fait. Ca fonctionne donc, on s'en doute, puisque ça l'a toujours fait. Néanmoins, je dois avouer que je suis un peu lassée de tout cela, et que par conséquent, je n'ai pas réussi à m'attacher à tout ce petit monde trop peu original pour moi...

Le style de l'auteure est frais, moderne, entraînant. Il m'a bien plu. Il correspond tout à fait à l'état d'esprit du bouquin, et permet une lecture fluide, agréable. On s'amuse tout en prenant une bonne leçon de morale, et c'est exactement ce qu'on attend d'un ouvrage comme celui-ci. Les pages défilent sans qu'on s'en rende compte, pour le plus grand plaisir du lecteur. L'écriture est à la fois drôle et intelligente, touchante et divertissante. Elle porte très bien le récit, et en fait une aventure très agréable à découvrir.

Pour ce qui est de l'intrigue, je vais être honnête : Elle ne casse pas trois pattes à un canard. En effet, ici, il n'est pas vraiment question d'originalité, ou d'audace. Tout le schéma du récit est relativement classique de ce genre d'ouvrages : La fille banale, le mec populaire et canon, ils se détestent, ils finissent par s'aimer. C'est gros comme un nez au milieu de la figure. J'avoue que j'aurais aimé, pour un livre aussi vanté, un peu de démarcation, quelque chose de différent. Du coup, j'ai été un peu déçue. Ceci mis à part, j'ai passé un bon moment de lecture, c'est certain. Il y a beaucoup d'énergie dans ce bouquin, très communicative. De ce fait, inévitablement, on se trouve embarqué dans une histoire pétillante, qui nous fait jouir d'un moment de détente très agréable. Après, vous dire que j'ai été subjuguée par le charme de ce texte serait vous mentir. Bien que réussi et appréciable, ce roman manque à mon goût de nouveauté. Il y a du potentiel, mais j'aurais aimé qu'il soit davantage exploité. Je n'ai pas été marquée par ma lecture, qui n'a pas "changé" quelque chose en moi, comme j'aime voir un livre le faire. Ma chronique est assez délicate à exprimer, parce qu'en fait, ce n'est pas que je n'ai pas aimé cet ouvrage, mais ce n'est pas non plus que je l'ai aimé. Il est simplement banal, classique, et c'est à la fois un avantage et un inconvénient, puisque c'est une valeur sûre, et qui fonctionne toujours et encore, mais aussi du vu et revu, dont on peut se lasser. De fait, vous pouvez aussi bien adorer ce roman que le détester. C'est LE type de livre à la qualité subjective par excellence. En ce qui concerne le schéma narratif lui-même, c'est cohérent, c'est rythmé. Il y a des péripéties, des revirements de situation, une morale. Bon, pour le suspense, bien entendu, il n'est pas immense : On comprend très rapidement comment l'histoire va tourner, il n'y pas grande surprise, même si on est toujours amusé/touché de suivre les aventures des personnages. Je dois admettre que j'ai eu du mal avec les relations qui liaient ces derniers : Effectivement, elles m'ont semblé plutôt superficielles, pas forcément approfondies comme elles auraient pu l'être. De même pour les divers sujets de société abordés au travers des pages, ainsi que pour les thèmes plus classiques comme l'amitié, l'amour, la famille... On a une mise en scène de valeurs certes intéressante, un engagement palpable, mais on aurait pu aller encore plus loin. Pour un ouvrage si reconnu, j'en attendais beaucoup plus. Globalement, ce livre a été sympathique, mais sans plus. En fait, il m'embête, car je n'ai pas vraiment d'arguments pour le critiquer, puisqu'il reste dans un bon modèle de réussite. Mais c'est justement ça, le problème : Il reste trop dans ce modèle de réussite qu'on voit partout.

La fin est à l'image du reste du récit : Chouette, mais classique, attendue. Oui, on sort du livre avec une morale, mais elle reste très habituelle à ce type d'ouvrage. Il n'y a pas de petite étincelle qui ferait la différence, vous comprenez ? C'est un roman qui bouge, en un sens. Mais dans un autre sens, c'est un roman qui est très linéaire : Il ne m'a jamais surprise, alors que c'était exactement ce que j'espérais qu'il fasse. Donc, oui, c'est une belle fin, oui, c'est bien écrit, oui, c'est un beau message. Tout cela est indéniable. Mais il manquait quelque chose, qui aurait fait la différence, un risque, par exemple. Ce roman est trop lisse, il ne provoque pas assez, il ne s'aventure pas en terre inconnue, il n'ose pas. Et c'est frustrant pour le lecteur, d'avoir de la qualité clairement sensible, mais de constater qu'elle n'est pas exploitée à sa juste valeur.

Le titre, et le surnom de Bianca par la même occasion, est lui une très belle invention, bien pensée, (Si on se réfère à la VO, du moins) qui permet une bonne représentation de l'histoire, et qui provoque une certaine curiosité chez le lecteur (surtout anglophone). Bon, par contre, pour la couverture, je dois admettre que je ne suis vraiment pas fan de cette affiche du film (Grossière adaptation cinématographique typiquement américaine d'ailleurs, je vous le déconseille, navrée). C'est trop flashy, trop criard, et un peu cheap, malheureusement.

Bon, au final, vous aurez compris que ce roman m'a déçue. Même s'il est de qualité, il est beaucoup trop sage, alors qu'il aurait largement matière à tenter sa chance hors des sentiers battus. Cela en fait un roman parmi tant d'autres, alors qu'il pourrait faire beaucoup mieux, j'en suis convaincue. Si vous aimes les histoires détentes, bien écrites, classiques de la Littérature YA, ce roman vous enchantera. En revanche, si, comme moi, vous cherchez le petit truc qui fera mouche, vous risquez d'être aussi déçu que moi. A vous de voir, donc !

J'ai été déçue...

Livre se trouvant dans ma propre bibliothèque.

     

Livre reçu grâce aux éditions Hachette et au site Lecture Academy. Merci à eux !

10 commentaires:

  1. J'en avais entendu parler, mais je ne l'avais pas lu parce qu'il me semblait vraiment pas original. J'ai bien fait apparemment ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, pour l'apprécier à sa juste valeur, il ne faut sans doute vraiment pas s'attendre à quelque chose de surprenant :)

      Supprimer
  2. Ce livre avait l'air pas mal. Dommage que tu sois déçue :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca peut arriver ! Il a beaucoup plu à d'autres, c'est le principal :D

      Supprimer
  3. Je suis d'accord, du moins pour le film, il ne faut pas s'attendre à quoi que ce soit de révolutionnaire :P Mais bon, le film m'a bien fait rire, alors si jamais je tombe sur le livre à la bibliothèque, peut-être que je le prendrai pour me divertir ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, si c'est pour passer un moment de détente, je suis sûre qu'il peut plaire !

      Supprimer
  4. Lu en VO il y a déjà un bout de temps, j'en garde un bon souvenir. Comme tu le dis, l'histoire n'est pas spécialement originale, mais c'est sympathique à lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A vrai dire Marine, c'est chez toi que je l'avais repéré ! Je suis contente si toi, tu en gardes une bonne image ;)

      Supprimer
  5. Il ne me tentait déjà pas avant ta chronique mais ce n'est pas ton avis qui va me donner envie ... Dommage pour ta déception :-/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas grave ! C'est un livre qui peut séduire un certain public, j'en suis persuadée :) D'autres nous plairont à nous !

      Supprimer

Petite explication pour mettre un commentaire :

- Ecrivez dans le cadre dédié à cet usage.
- Choisissez votre profil. Je vous recommande "Anonyme", "Compte Google" ou "Nom/URL".
- Cliquer sur "Publier".

Et le tour est joué ! Merci !