Post Top Ad

2 mai 2017

Du danger de l'abstention, du vote blanc, et de Marine Le Pen


Lectrices, lecteurs,

Je n'ai jamais envisagé un jour parler politique sur ce blog. Comment aurais-je pu imaginer aborder le sujet le plus périlleux qui soit, au coeur de ce cocon littéraire qu'est mon blog ?
Pourtant aujourd'hui, il y a urgence.
Et je vous demande donc de m'excuser ce petit écart éditorial, qui restera exceptionnel.
A l'heure actuelle, ce n'est même plus vraiment de politique qu'on doit parler, mais d'humanité.
Faites fi de vos opinions et partis politiques, et, l'espace de quelques minutes, soyez seulement des êtres humains, des Français, des Hommes.

L'idée de cet article n'est pas de vous convaincre qu'Emmanuel Macron serait un bon Président. Libre à chacun d'avoir son opinion sur sa politique et sa personnalité. 
Aimez Macron, n'aimez pas Macron, mais par pitié, aimez votre liberté, notre égalité. Et faites preuve de fraternité. C'est au nom de ces trois mots que je vous demande, le 07 Mai 2017 prochain, de mettre le nom d'Emmanuel Macron dans votre enveloppe.

Nous avons tous des convictions, et il est normal de vouloir les défendre. De vouloir, jusqu'au bout, voter pour un programme, et non contre une candidate. Il s'agit du principe même d'une élection. Mais, pour reprendre les termes de Benoît Hamon, termes d'une extrême justesse soit dit en passant, il faut savoir faire la différence entre "un adversaire politique et une ennemie de la République".

Voter pour Marine Le Pen, c'est voter contre tout ce que la France a durement acquis, tout ce qui fait de notre pays, malgré tout le mal qu'on en dit, une chance.
On assimile toujours son programme à trois mots. Immigration. Islamisme. Système.
Mais ce n'est pas que ça, malheureusement.
Marine Le Pen veut sortir de l'UE, nous sortir de l'espace Schengen, qui permet aux étudiants de développer leur culture linguistique, par exemple.
Marine Le Pen veut s'éloigner des conflits "qui ne la concernent pas" en quittant l'OTAN, mais veut réinstaurer un service militaire de trois mois, déployer un armement considérable. Si ce n'est plus pour "les guerres des autres", alors c'est donc qu'il y a des projets de guerre pour la France, j'imagine.
Marine Le Pen veut supprimer le droit du sol. Combien d'entre vous connaissent, ou sont des personnes françaises grâce au droit du sol, que cette nationalité soit récente ou très ancienne ?
Marine Le Pen veut surmonter chacun de nos bâtiments publics d'un drapeau français. Oui, c'est un détail, me direz-vous. Un détail subliminal du nationalisme, du chauvinisme vers lesquels le FN veut nous conduire. Et pensez-y quelques secondes. Pensez aux pays qui ont dorénavant une mauvaise image internationale. Ne sont-ils pas emprunts de ces deux mots ?
Marine Le Pen veut imposer une uniforme dans les écoles. Encore une bien loin de la vérité des cours de récréation. Les tenues vestimentaires sont des moyens d'expression. Oui, même à l'école. Mais il est vrai qu'il est plus simple de nous coincer dans des moules, des carcans, dès notre plus jeune âge. Nous sommes plus faciles à gouverner après, bien sûr, où avais-je la tête.

Est-ce vraiment cette France que vous voulez ? Etes-vous prêt à prendre le risque de la laisser s'instaurer ?

Car oui, en vous abstenant, et même en votant blanc, vous encouragez l'arrivée du Front National au pouvoir. Les électeurs de Marine Le Pen ne s'abstiendront pas, eux. Ils voteront, trop fiers de voir leur héroïne enfin parvenir au second tour.
Vous ne pouvez pas dire qu'il est déjà sûr qu'Emmanuel Macron remportera les élections, car rien n'est moins sûr que cela. Marine Le Pen n'a pas besoin de milliers de voix de plus pour remporter ces élections. Une suffira. Une voix qui aurait pu être évitée, si une voix d'abstention ou de vote blanc avait été changée en vote pour la démocratie, pour la République, pour son adversaire, donc. Et si c'était la vôtre ?

Vous ne voulez pas choisir entre la peste et le choléra.
Très bien.
Expliquez-moi juste comment vous pouvez oser mettre sur le même pied d'égalité un parti mené par un certes ex-banquier, certes contributeur de la Loi Travail, certes libéral, et autres critiques qu'on peut entendre, avec un parti dont les élus
Invitent les socialistes et communistes au suicide (2015)
Font des saluts nazis (2014)
Attendent de Marine Le Pen qu'elle soit une réincarnation d'Hitler (2015)
Annulent les commémorations d'abolition de l'esclavage (2014)
Affirment que la Shoah n'a évidemment pas fait 6 millions de mort (2017)
Expulsent et coupent les subventions de la Ligue des Droits de l'Homme (2014)
Trient les journaux, notamment de gauche, distribués dans leurs bibliothèques (2015)
Augmentent leur propre salaire (2014)
Censurent les affiches de films sur l'homosexualité (2015)

Et je ne parle même pas des fondateurs du FN. Je n'irais pas jusqu'à dire que certains d'entre eux étaient même des SS... Ah, bah si, pardon, y en avait bien un, un caporal SS. Pierre Bousquet. Un de la Waffen-SS, aussi. Léon Gaultier. Et je ne vous mentionne même pas les nombreux collaborationnistes qui les accompagnaient.
Si vous voulez comparer les deux candidats à des maladies, vous le pouvez. Mais vous ne pouvez humainement pas dire qu'Emmanuel Macron représente la peste ou le choléra. Pas quand vous connaissez le profil du parti adverse. Une grippe, ou une angine, si vous souhaitez maintenir la comparaison. Mais faites preuve d'un peu de recul et de discernement.

Vous avez des principes, et vous voulez les suivre.
C'est honorable, vous savez ? Je ne souhaite pas vous retirer cette mentalité.
Il est tout à votre honneur de soutenir un parti.
Mais un parti, ce ne sont pas que des phrases groupées en un programme, des mesures concrètes à défendre. C'est avant tout un ensemble de valeurs à défendre.
J'aimerais que vous vous demandiez pendant un instant, ce qui menacerait le plus les valeurs du parti politique que vous soutenez.
Mettre dans un l'urne un bulletin portant le nom d'un candidat aux mesures différentes des vôtres
Ou
Ne pas faire tout ce qui est en votre pouvoir pour empêcher l'extrême droite de devenir votre Présidente ?

Soyez francs cinq minutes, qu'est-ce qui est le plus contraire aux valeurs de la gauche (Car je sais que ce sont majoritairement des électeurs de gauche qui liront cet article), un banquier ou une héritière d'un parti fasciste ?
Car oui, même s'il s'agit d'une définition certes très complexe, "en raison de son idéologie sociale-nationale", "le FN est fasciste". Ce n'est pas moi qui l'affirme, mais un spécialiste de l'Histoire contemporaine, Jean Vigreux.

Qui menace le plus votre liberté ? Quel parti vient de suggérer un contrôle des médias ?

Que l'on apprécie ou non, Emmanuel Macron est le nom à mettre dans votre enveloppe Dimanche prochain. Comment voulez-vous qu'on se souvienne de ces élections, de vous, électeurs de 2017 ? Les électeurs qui auront laissé passer le FN à cause d'un trop grand nombre de votes blancs ? Ou les électeurs qui se seront unis pour faire barrage à Marine Le Pen, comme en 2002, où les Français n'avaient pas hésité à mettre de côté leurs convictions premières pour ne pas laisser leur République tomber aux mains d'un parti qui ne la leur rendra peut-être pas ?

J'aimerais que vous mesuriez le risque que vous prendrez si vous décider de ne pas voter pour Emmanuel Macron. Il n'y a pas de barrage, pas encore. On ne pourra parler de barrage qu'une fois les résultats tombés, s'ils ne désignent pas Marine Le Pen Présidente.

Un petit mot également, pour les éventuels Insoumis qui pourraient lire cet article, et avoir au préalable décidé de ne pas voter au second tour. (Je parle bien d'abstention, et non de vote blanc) N'oubliez pas que le programme de Jean-Luc Mélenchon contenait une mesure visant à rendre le vote obligatoire à partir de 16 ans.

Et à tous, à tous ceux qui compteraient encore ne pas trancher entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, je n'ai qu'une chose à vous dire, ou plutôt, Jean-Paul Sartre n'a qu'une chose à vous dire :

"Ne pas choisir, c'est encore choisir."

Mathilde

PS : Les sources sont présentées sous forme de liens directement sur les parties du texte concernées. N'hésitez cependant pas à m'interpeller si, selon vous, certaines manquent.
PPS : Comme toujours, les commentaires seront modérés avant publication.
Le 2 mai 2017 à 16:28 / Par / 14 Commentaire(s)

14 commentaires:

  1. Eden l'ame des mots2 mai 2017 à 23:12

    J'ai trop de choses a dire dessus.
    La politique est ma deuxième passion après la littérature. Je fais un grand écart c'est vrai. D'un côté l'Idéal, le transcendant et de l'autre l'Homme et Sa bassesse mais également sa beauté et sa complexité.
    Je me demandais qui allait prendre la parole. Qui allait sortir de sa ligne déditoriale pour dénoncer, éveiller les consciences... et merde je suis trop énervée qu'en France le FN fasse un tel score.

    Je ne veux pas stigmatiser l'électorat du FN ce qui ne ferait qu'accroître leur sentiment de frustration, leur impression d'exclusion dans une société certes qui se fracture, qui se divise selon le niveau d'éducation, le lieu de naissance, d'habitat, l'origine, la religion...
    Bcp sont pris dans un etau, écartelés entre les pôles de la mondialisation décomplexée voire exacerbée et les luttes quotidiennes locales, celles de la survie.
    Je ne veux pas fermer les oreilles aux cris de ces gens désespérés en faisant la politique de l'autruche.
    Mais j'aimerais dire que NON LE FN N Est PAS LA SOLUTION.
    C'est la politique de l'exclusion, du repli, de la négativité.
    Au lieu de dire " on fera, on augmentera, on ira" le FN dit " on ne fera plus, on n'enlevera, on partira"
    Sans parler de son galimatias économique. comment ne pas s'insurger devant l'hypocrisie prégnante de son discours? De cette soi disant anti élite issue de l'élite nourrissant une haine féroce pour les médias qu'elle menace de museler?
    Que dire des ralliements de ces derniers jours?
    Que dire de ses influences grises, de son réseau souterrain ? De sa proximité avec les identitaires et autres groupuscules ouvertement fascites avec lesquels elle dement farouchement toute connivence ?
    Que dire de l'avenir de la démocratie une fois SA FAMILLE entière au pouvoir ?
    Que dire de nos relations avec l'etranger ?
    En 100 jours, Trump est revenu sur chacune de ses mesures phares !
    Le Président doit d'humilier devant l'état qui preexiste à lui. Il y a un système avec lequel il doit composer. On ne peut pas tt faire en signant 2-3 papiers.
    Son programme est illusoire.

    J'aurais encore 10 millions de choses a dire. Mais l'essentiel est la. Les extrêmes sont des idéologies pas des partis tournés vers la pratique.
    Tout me révulse au FN.
    Rien n'est viable: ni sa vision de la société ni celle de l'économie et encore moins celle de la démocratie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent commentaire, je suis totalement d'accord avec ton analyse.
      Tu as parfaitement explicité le danger et la fausseté du FN, je suis impressionnée par la triste justesse de tes propos.
      Merci d'avoir pris le temps d'écrire ceci ici, c'est très important que des gens puissent te lire.

      Supprimer
  2. Eden l'ame des mots2 mai 2017 à 23:14

    Commentaire à publier ou pas : excellent hors série du Nouvel Obs sur le populisme.
    Passionnant !
    Je te le conseille très chère Mathilde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai publié car je pense que le conseil peut plaire à d'autres, et j'ai bien noté la référence, j'ai quelques achats à faire cet après-midi, je le chercherai au passage !

      Supprimer
  3. Eden l'ame des mots2 mai 2017 à 23:23

    Et dernier point : madame anti mondialisation a un IPHONE.
    Je ne dirai que ça.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Mathilde ! Je te félicite pour ce bille et ton courage j'essaie aussi de convaincre les gens de voter contre Le Pen, quand on pense que dans certaines communes Fn, les subventions culturelles sont quasi inexistante. Voter Le Pen c'est voter contre la liberté, contre ces femmes qui se sont battues, contre la démocratie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis totalement d'accord avec toi, il y aurait un tel saut dans le temps en arrière avec un vote pareil, on ne peut pas prendre un tel risque, on sait comment ça commencerait, mais pas comment ça finirait...
      Un très grand merci !

      Supprimer
  5. C'est l'article que j'ai hésité à écrire, et tu as su mettre les bons mots. Je sens qu'on ne partage pas à 100% le même avis politique mais je suis totalement d'accord sur ce que tu as dit dans cet article. MERCI.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que c'est le meilleur commentaire que je pouvais avoir, le "On n'est pas forcément totalement d'accord en politique, mais on est d'accord pour dire que la menace FN est plus qu'un désaccord politique." Merci Pauline, je suis ravie.

      Supprimer
  6. Désolée mais pour moi les seuls responsables de l'arrivée du FN, si cela arrive, ça sera les gens qui ont voté pour, pas les autres qui ont décidé de garder leur liberté d'opinion et de choix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'entends ton point de vue.
      Mais pour moi, cela signifie que ceux qui n'auront pas souhaité faire un choix entre les deux partis estiment qu'ils se valent, et que le FN au pouvoir signifierait la même chose qu'En marche au pouvoir.
      Ce qui, pour moi, est très, très loin d'être vrai.
      Mais comme j'ai pu te le dire sur Twitter, libre à chacun de penser ce qu'il veut, car c'est justement au nom de la liberté que j'ai écrit cet article.
      Je suis favorable à la reconnaissance du vote blanc, mais pour le moment, ce n'est pas le cas dans la législation en vigueur, et il faut faire avec.

      Supprimer
  7. Merci d'avoir mis des mots sur des idées qu'on est nombreux à partager. MLP est un danger pour la démocratie française n'en déplaise aux blasés du gouvernement Hollande...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, il y a un fossé entre désaccord politique et menace pour la démocratie. Merci pour ton commentaire !

      Supprimer

Petite explication pour mettre un commentaire :

- Ecrivez dans le cadre dédié à cet usage.
- Choisissez votre profil. Je vous recommande "Anonyme", "Compte Google" ou "Nom/URL".
- Cliquer sur "Publier".

Et le tour est joué ! Merci !

Post Top Ad